Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

La question qui tue ?

No description
by

Jacky Lepeintre

on 16 February 2018

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La question qui tue ?

1- Il ressort de cette étude que quelle que soit la modalité d’enseignement, c’est l’implication de l’apprenant et le type d’activité proposée qui font la différence.
Conclusions
Une nouvelle méta-analyse menée par Michelene T.H. Chi & Ruth Wylie a cherché à caractériser les dispositifs intégrant le numérique par rapport à l’implication déclarée des apprenants. Les chercheurs ont ainsi repéré 4 modes : Interactive, Creative, Active & Passive (en anglais, d’où ICAP)
Mesurer l'engagement
Plus-value toute relative sur l’apprentissage des contenus disciplinaires
Développer des compétences transversales de collaboration, communication, créativité, esprit critique, …
Alors ?
Études montrent que le numérique apporte une plus-value
D’autres montrent que le numérique est contre-productif
Dautres encore n’arrivent pas à conclure sur la pertinence (ou pas) du numérique …
NSD
No Significant Difference !
La question qui tue ?
Apprend-on mieux avec le numérique ?

https://prodageo.wordpress.com/2016/02/10/pedagogie-et-technologie-ne-pas-se-tromper-de-priorite/
Il apparaît donc que ce n’est pas l’usage des technologies qui permet un apprentissage en profondeur mais le type d’activités proposées aux apprenants.

La technologie n’est alors qu’un outil qui va permettre de proposer des activités riches, signifiantes et engageantes (cf. Le travail de R. Puenteduera)

Pour conclure, il me semble important de rappeler que la technologie ne sauvera pas une piètre pédagogie mais qu’elle pourra transcender une pédagogie pertinente ; et comme le dit E. Davidenkoff : « Ce qui améliore les apprentissages, ce n’est pas la technologie ; c’est la pédagogie ! »
Full transcript