Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Les conditions d'accès dans les institutions sont-elles sans

No description
by

Laura assuied

on 12 January 2018

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Les conditions d'accès dans les institutions sont-elles sans

Les conditions d'accès dans les institutions sont-elles trop restrictives pour accueillir ses enfants dits "sans solutions" ?
Sommaire :
I. Qui sont ces enfants dis "incasable"
a) Le jeu des 5 familles
b) Les incasables et définitions
c) Enfants dit "sans solutions"
d) La déscolarisation et le décrochage scolaire
II. Quels sont les institutions qui les rejettent
a) L'école
b) L'école et les enfants en situations d'handicap
c) Les institutions spécialisées
III. Quels sont les causes de ce rejet
a) Comportement déviant
b) Non connaissance - ambivalance du trouble
IV. Les alternatives
a) Les associations
b) Les nouvelles écoles spécialisées
c) Le modèle Finlandais
I. Qui sont ces enfants dits incasables

a) Le jeu des 5 familles

- Les enfants in-éducable :
-> Quelqu'un qu'on ne peut éduquer, qui ne peut recevoir une éducation.
-> De la même famille : irrécupérable, irréductible, incorrigible...

- Les "cas lourds", "cas limites" :
-> les auteurs utilisent ces termes pour parler d'enfants incasables.
- Les enfants "difficiles" :
-> Jean-Philippe Raynaud énonce que ce terme est plus politiquement correcte qu' "enfants incasables"
- Les enfants "ni vraiment fou, ni vraiment délinquant" :
-> Jean-Pierre Chartier parle de 3D :
Déni ( = incapacité à se situer en tant que responsables de ses actions)
Défi ( = défit du droit et de l'autorité sous toutes ses formes mais le défi de soi-même)
Délit ( = Réalisation immédiate de l'acte commis)
- Les enfants dits incasables : La notion d'enfant incasables apparait dans les années 1980
b) Les incasables et définitions

- > Pour Jacques Bourquin :
- Jeunes récidivistes ayant déjà été incarcérés.
- On les appelait en 1950, les "cas résiduels", ils furent plus tard "les incasables"
-> Pour Hubert Flavigny :
- La solution se trouve dans un travail "hors institutions".
-> Ronand Coenen :
- Parcours difficile des jeunes et vies dites "chaotique"
- Il y a au final autant de jeunes difficiles que d'adolescents difficiles à aider.
-> La loi 2007 a pour objectif de renforcer la prévention, améliorer le dispositif d'alerte et de signalement, diversifier les modes d'intervention auprès des enfants et de leur famille. Elle a aussi pour ambition de renouveler les relations avec les familles
-> Le terme 'incasable" n'a aucune définition précise ou admise par la communauté scientifique. Il est utilisé par les professionnels de terrain.
c) Enfants dits "sans solution"
-> C'est n'avoir aucune solution d'accompagnement notamment pour des personnes en situation de handicap dont le handicap est trop lourd, méconnu, ou dont le comportement est trop instable.
d) La déscolarisation et le décrochage scolaire
Art L.131-1 : L'instruction est obligatoire pour les enfants des deux sexes, français et étrangers, entre 6 et 16 ans
-> Causes et facteurs du décrochage scolaire multiples :
- Mauvaise maîtrise de la langue
- Milieu défavorisé; pas de soutien à la maison
- Retard mental, problèmes affectifs ou psychologique, mauvaise estime de soi, manque de confiance en lui
- Handicaps ou maladies, troubles du comportement....
-> Plusieurs types de décrocheurs selon Catherine Blaya :
- Les présents-visibles : Ce sont ceux qui perturbent le bon déroulement de la classe
- Les présents-invisibles : Ce sont des élèves moyens, peu intéressés par les cours et pas à l'aise en classe.
- > Certains décrocheurs rencontrent aussi des difficultés familiales ou relationnelles, souffrent de phobie scolaire ou de dépression. Les jeunes dépressifs représentent d'ailleurs un jeune décrocheur sur cinq.
b) Les nouvelles écoles spécialisées
-> Freinet : Favoriser "L'auto-apprentisage" de l'enfant :
- "Pour Freinet, ce qui motive un enfant, c'est de construire des projets qui s'adressent au monde extérieur" souligne Marie-Laure Viaud.

-> Montessori : Transformer la relation entre enseignants et élèves.
- Elle est à l'origine d'une autre méthode pédagogique novatrice, selon laquelle chaque enfant apprend à son rythme.

-> Steiner : une éducation ouverte sur le monde
- La pédagogie Steiner mise aussi sur l'ouverture sur le monde, avec l'apprentissage de deux langues vivantes dès le cours préparatoire, des stages dans les secteurs agricoles, industriels, et social, au collège et lycée.

-> Ministère de l'Education Nationale : 605 écoles primaires et 563 collèges-lycées hors contrat.

-> 61 515 élèves étaient scolarisés en 2017 dans ces écoles dites "alternatives" contre 56 000 en 2016.

b) L'école et les enfants en situation de handicap
-> Evolution de l'inclusion scolaire des enfants en situation de handicap :
- Loi du 11 Février 2005.
- Des dispositifs de scolarisation ont étaient mis en place (projet individualisés, accompagnement individuel AVS...)

-> Réalité de la scolarité pour les enfants en situation de handicap :
- Les enseignants ne sont pas formés
- En 2017 plus de 3 500 élèves en situation de handicap sont en attente d'AVS.

-> Scolarisation des enfants en situation de handicap selon l'âge en milieu ordinaire
II) Quels sont les institutions qui les rejettent ?

a) L'école

-> Evolution des lois pour l'égalité des droits à l'éducation scolaire.
- Création de l'école 1882 (Jules Ferry)
- 1947 : Plan Langevin Wallon
- 1967 : Réforme Berthoin

-> Questionnement sur le fondement de l'inégalité scolaire :
- Inégalité des chances selon le milieu social
- Instance de reproduction
- Inégalité de l'offre scolaire
- Principe de méritocratie

c) Les institutions spécialisées
-> Création des institutions spécialisées :
- Loi de 1909
- Loi du 30 Juin 1975

-> Scolarisation des enfants en situation de handicap
- Enfant de - 3 ans : IME, IEM, IES
- Maternelle-élémentaire : ITEP, SESSAD, ULIS, IME, IEM, IES
- Collège-lycée : EREA, SEGPA

III. Quels sont les causes de ce rejet

a) Comportement déviant
-> Situation 1 : Ghani et Samuel + Vidéos
-> Situation 2 : Samuel

b) Non connaissance - Ambivalence du trouble
- Situation : Rudy
-> Maladie méconnu et troubles multiples
IV) Les alternatives
a) Les associations

- Classe spécialisée à l'école St Dominique
- Equipe relais handicaps rares
- Association AVVEJ : Rencontre 93
c) Le modèle Finlandais
-> Fonctionnement et valeur de l'approche finlandaise :
- Dispositif particulier (20 élèves par classes, soutien entre élèves, valeur collective...)
-> Le système finlandais pour les enfants atteint de handicap :
- Détection et prise en charge adapté précoce
- Forte valeur inclusive
Conclusion
Introduction
Full transcript