Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Carl Fredrik Reuterswärd - Non-violence

No description
by

Bonnet Léa

on 3 June 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Carl Fredrik Reuterswärd - Non-violence

HISTOIRE DES ARTS

Carl Fredrik Reuterswärd - Non-violence
Domaine : Arts du visuel (sculpture)
Thématique : Arts, Techniques, Expressions Présentation de l'oeuvre : “Non-violence” a été réalisé en 1980 par Carl Fredrik Reuterswärd, un artiste suédois né en 1934. Il s’agit ici d’une sculpture.

Il n’existe pas de commanditaire à l’oeuvre originale: c’est l’artiste lui même qui décida de créer "Non-violence" après l’assassinat du chanteur John Lennon le 8 décembre 1980.
L’original est installé en 1985 sur la pelouse, en face de l’entrée du parc du Musée des Esquisses, à Lund (Suède). Cependant, il existe plusieurs versions de cette sculpture : devant la gare de Malmö ainsi que sur la Kunsportavenyn à Göteborg en Suède, dans le parc du Mémorial de Caen en France, dans le parc du musée olympique à Lausanne en Suisse. D’un lieu à l’autre, les dimensions de l’oeuvre changent.Dans les années 1980, le contexte historique n'est pas joyeux en Europe Occidentale avec la séparation de l'Allemagne par le mur de Berlin, la paix en Europe n'est pas au rendez-vous. Description de l'oeuvre : L’oeuvre “Non-Violence” représente un revolver en bronze au canon noué.
Comme le titre l’indique, son sujet est la non-violence.

L’objet est mise en valeur par la présence d’un socle. Le revolver semble tenir tout seul : personne ne le tient.

On dirait que le canon a été étiré afin de le nouer.
Le noeud donne l’impression que le canon est rigide malgré le matériel utilisé qui est le bronze.

En ce qui concerne les couleurs, elles sont assez froides car elles correspondent à celle du bronze. Interprétation de l'oeuvre : Pourquoi l’artiste a-t-il ressenti le besoin de créer cette oeuvre?
Reuterswärd fut très touché,boulversé et même en colère à propos de la mort de John Lennon et de nombreux autres actes de violences inutiles dans le monde, c'est pour cette raison qu’il décida de travailler sur le sujet de la non-violence.

Quel est le rôle du titre de l’oeuvre?
Le titre “Non-violence” a été choisi et donné par l’artiste. Il vient expliquer pourquoi l’arme a son canon noué : il est ainsi inutilisable et ne permet donc pas la violence.

Un symbole bien placé : Une réplique du revolver noué a été offert le 30 septembre 1988 par le gourvenement du Luxembourg et est placé devant le siège de l’Organisation des Nations Unies .
En l’occurence, cette oeuvre a encore plus de signification pacifiste là où elle se trouve car les Nations Unies ont pour mission la paix Lien avec une autre oeuvre : "Le Déserteur" est une chanson écrit par Boris Vian. A la base, il s'agit d'un poème comportant douze strophes en rimes embrassées. Elle est adressée au Président par un homme ayant reçu un ordre de mobilisation en raison d'un conflit armé. Cet homme explique ne pas vouloir aller à la guerre, en justifiant sa décision par les décès survenus dans sa vie et le fait de ne pas vouloir tuer de pauvres gens.
Boris Vian a publié sa chanson le 7 mai 1954, jour de la défaite de la bataille de Đin Biên Ph durant la Guerre d'Indochine.
Cette chanson est une chanson pacifiste, qui refuse la violence.
Il y a donc un fort lien entre la sculpture de Carl Fredrik Reuterswärd et la chanson de Boris Vian. Monsieur le Président
Je vous fais une lettre
Que vous lirez peut-être
Si vous avez le temps
Je viens de recevoir
Mes papiers militaires
Pour partir à la guerre
Avant mercredi soir
Monsieur le Président
Je ne veux pas la faire
Je ne suis pas sur terre
Pour tuer des pauvres gens
C'est pas pour vous fâcher
Il faut que je vous dise
Ma décision est prise
Je m'en vais déserter
Full transcript