Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Prévention et Contrôle de l'infection

No description
by

Lorraine Denis

on 8 August 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Prévention et Contrôle de l'infection

Potter p. 172
Méthodes de soins 1 p. 6 à 11.
Potter p. 171
Asepsie Médicale et Chirurgicale
Le lavage des mains
Asepsie
MÉDICALE
Aussi appelée
technique propre
Vise à
éviter la propagation
des micro organismes, à
réduire
leur nombre et leur croissance.

Exemples de moyens pour le faire:
lavage des mains
nettoyage de l'environnement et des surfaces de travail
On dit d'un objet qu'il est propre ou qu'il est souillé
Asepsie
CHIRURGICALE
Aussi appelée
technique stérile
Vise à
maintenir un espace ou un objet stérile (sans micro organisme nuisible)
Comprend les mesures destinées à
détruire
tous les micro organismes

Exemples:
la stérilisation du matériel
les techniques d'asepsie lors d'un changement de pansement...etc.
http://www.dailymotion.com/video/xrwlkr_hygiene-des-mains-lavage-simple_tech
$1.25
Jeudi, 1 Septembre, 2016
Vol XCIII, No. 311
Laboratoire de 3 heures
Plan de la rencontre
En préparation au cours:
Théorie lue à la maison ainsi que visionnement du vidéo "Hygiène des mains".
Répondre au questionnaire disponible sur Moodle

En classe:
Vous devez me montrer votre questionnaire complété pour accéder à la classe.
Je réponds à vos questions au besoin
Explications complémentaires à la théorie vue
Vidéo sur les infections nosocomiales
Démonstration et pratique de diverses techniques
Questionnaire d'intégration de la théorie à faire en classe et terminer à la maison
Aide au cheminement en individuel
Mise en commun des réponses à la fin du cours
Prévention et Contrôle de l'infection
1. La protection de la clientèle
2. Notre protection comme travailleurs
La prévention des infections vise 2 choses:
Le lavage des mains avec une préparation alcoolisée
(gel alcoolisé)
sans eau présente de nombreux avantages...
Facilité d'utilisation qui incite les travailleurs de la santé à respecter davantage les normes en matière de lavage des mains
Pas besoin d'eau
Très efficace (activité anti-microbienne immédiate)
Peut être utilisé de multiples fois consécutives sans perte d'efficacité (cependant, peut laisser une impression de mains collantes avec son utilisation répétée)

*** Peut avoir un effet asséchant (il est important d'utiliser la lotion hydratante fournie sur les lieux de travail car certaines autres crèmes ou lotions peuvent altérer l'efficacité de la solution alcoolisée sans eau.
Quand utiliser un gel alcoolisé sans rinçage:
Quand se laver les mains à l’eau et au savon?

Chaque fois que les mains sont visiblement souillées (sales)
Avant de manger
Après être allé aux toilettes
Après avoir toussé ou éternué dans vos mains
Après avoir touché des articles contaminés
Particulièrement, en présence d'une infection à Clostridium difficille

Kozier page 762, Figure 30-3
Potter #2, ch. 24, page 154
Fondements généraux: méthodes de soins 1, section 1, page 5.
Avant et après l'entrée dans la chambre d'un client
Quand on est au courant de la présence de bactéries multirésistantes (Exemple: Le SARM ou SARO)
Avant l’application d’un procédé effractif (acte médical qui comporte un passage à travers le revêtement cutané ou muqueux)
Dans certains services (pouponnière-soins intensifs)
Avant de prodiguer des soins à une personne immunodéprimée
Avant de prodiguer des soins à une personne ayant des lésions cutanées étendues (ex: grand brûlé)
Avant de toucher des dispositifs percutanés
Après la prise des signes vitaux
Après vous être mouché
Avant de préparer les médicaments
Avant de procéder à l'examen physique
Après le retrait de gants
Effractif = invasif
ou envahissant
Immunodéprimée=
Système
immunitaire
diminué
percutané=
qui passe
à travers
la peau
ex: aiguille
Potter p. 170 tableau 24.8 + page 171
Asepsie
Médicale
:
Ou
technique propre
.

Comprend les procédures pour
réduire
le nombre de microorganismes présents et pour
prévenir leur transmission
.




Potter p. 172 Encadré 24.9
Asepsie
Chirurgicale
:
Les techniques stériles
10 PRINCIPES D’ASEPSIE CHIRURGICALE:


1. Un objet stérile ne reste stérile que s'il est en contact avec un autre objet stérile;

2. Des objets stériles qui viennent en contact avec des objets propres deviennent contaminés;

3. Des objets stériles qui viennent en contact avec des objets contaminés deviennent contaminés;

4. Des objets stériles qui viennent en contact avec des objets dont la stérilité est douteuse sont considérés comme contaminés;

5. Seuls des objets stériles peuvent être placés sur un champ stérile;

6. Un objet ou un champ stérile placé hors du champ de vision ou tenu au-dessous de la taille est contaminé;

7. Une exposition prolongée à l'air contamine un objet ou un champ stérile;

8. IUn objet ou un champ stérile est contaminé par capillarité lorsqu'il entre en contact avec une surface humide et contaminée;

9. Les liquides suivent la gravité. Un objet stérile est contaminé si, en raison de la gravité, un liquide contaminé se répand sur sa surface;

10. Les bords d'un champ ou d'un contenant stérile sont considérés comme contaminés.

Lire les 10 principes d'asepsie chirurgicale
Asepsie
Chirurgicale
Il est important de comprendre que le moindre bris dans une technique stérile provoque une contamination!

Quand utilise-t-on une technique stérile?
Interventions qui nécessitent une perforation intentionnelle de la peau (Piqure, opération)
Intégrité de la peau rompue (Blessure, plaie)
Procédures qui comprennent l’insertion de cathéters ou d’instruments chirurgicaux dans des cavités corporelles stériles. (cathéter thoracique, sonde urinaire, opération)
Kozier page 761
Kozier page 758
Ne portez pas attention aux agents pathogènes. Le but ici est surtout que vous preniez conscience qu'il y a beaucoup de micro organismes partout dans le corps humain!!!
L'organisme peut compter sur 2 types de défense contre l'infection:
2. Les
défenses spécifiques
(le système immunitaire)
1. Les
défenses non spécifique
s (les barrière anatomiques et physiologiques comme par exemple la peau, les muqueuses et l'inflammation), et,
Le clostridium difficile
Communément appelé: C difficile
C'est une bactérie qui cause des diarrhées d'intensité légère à grave.

Le meilleur moyen d'éviter sa propagation est le lavage des mains à l'eau et au savon. Le gel alcoolisé est moins efficace car il n'élimine pas les spores de C. difficile.
source: Agence de la santé publique du Canada, Fiche de renseignement sur le clostridium difficile, 2014-05-02.
Ne portez pas attention aux agents pathogènes. Le but ici est surtout que vous preniez conscience qu'il y a beaucoup de micro organismes partout dans le corps humain!!!
Une spore est une cellule qui sert à la reproduction de la bactérie. Les spores permettent donc à la bactérie de se multiplier!!!

Voici quelques exemples de causes d'infections nosocomiales. Notez que
le lavage des mains

inadéquat
est souvent mis en cause!!!
Une infection nosocomiale est une infection attrapée durant l'épisode de soins dans un établissement de santé. Elle se manifeste soit
pendant
le séjour ou
après
son congé.
Exemple: Une personne hospitalisée qui attrape une gastro entérite, une pneumonie, un influenza ou une infection à clostridium difficile
alors qu'il n'en était pas atteint lors de son admission au centre hospitalier.
Durée de frottage des paumes, du dos des mains et des poignets:
Eau et savon = 15 à 30 secondes
!!!!! À cela, il faut ajouter les espaces interdigitaux, les pouces et les bouts des doigts
(Méthode de soins p. 8)
Rince mains antiseptique = 20 secondes

auquel on ajoute

les espaces interdigitaux, les pouces et les bouts des doigts
(Méthode de soins p. 11)
Mettre du savon ou du rince mains antiseptique en quantité suffisante, soit environ la taille d'un 25 cents.
Méthodes de soins 1: pages 6 à 11
Le gel alcoolisé ne fera que "promener" la saleté sur vos mains alors que l'eau et le savon vont l'éliminer dans l'évier!
Il y a plusieurs façons de transmettre des microorganismes...
Il y a deux types de précautions lors du travail dans un centre hospitalier:
Les précautions de base
Les précautions additionnelles
Des précautions de base:
Ces précautions
s'appliquent à tout le monde
sans exception! C'est pourquoi on les appelle aussi les
précautions universelles!
C'est un
minimum
à respecter!
Comme on ne connaît pas toujours l'état de santé en détail des gens, mieux vaut prévenir que guérir!
C'est pourquoi on insiste sur l'
hygiène des mains sans faux ongles ni vernis, ainsi que sur le port de gants, blouse et masque lorsque requis
. Les principes de
nettoyage, désinfection et stérilisation
font aussi partie des pratiques de base, de même que l'
élimination du matériel coupant et tranchant, la disposition de la literie souillée ainsi que l'étiquette respiratoire.
Elles concernent tous les liquides corporels (à l’exception de la sueur),
la peau non intacte
et les
muqueuses
(nez, bouche, yeux, vagin, anus)
Des précautions additionnelles:
Ces précautions
s'appliquent quand on sait qu'un client est porteur d'un microorganisme qui se transmet facilement
(exemple la gastro-entérite ou l'influenza)

Elles s'ajoutent aux précautions de base. Elles sont donc un niveau de plus...

On peut, par exemple, décider de placer la personne infectée dans une chambre d'isolement, on peut avoir à porter un masque différent des masques standards (N-95), et bien d'autres choses encore...

*** Ces précautions additionnelles feront l'objet du cours de l'hiver 2017 en prévention des infections***
Full transcript