Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

MANAGEMENT INTERNATIONALE

No description
by

Dhia Ferchichi

on 19 April 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of MANAGEMENT INTERNATIONALE

MANAGEMENT INTERNATIONALE
LE RISQUE PAYS
PROJET REALISE PAR
Ahmed Wali - Moncef Boufares
Mohamed Ben Ahmed - Ferchichi Dhia
PLAN
1. INTRODUCTION
2. MOTIVATIONS D'IMPLANTATION
ET CRITERES DE CHOIX DE PAYS
3. LE RISQUE PAYS
4. CRITERES D'EVALUATION DES RISQUES
5. CONCLUSION
1. INTRODUCTION
Le choix d’un domicile ou d’un lieu d’implantation pour une entreprise est un engagement à long terme.

S’agissant d’investissements importants, des analyses s'imposent souvent pour déterminer les avantages et les inconvénients d’un site à partir d’un large panel d’informations.

Les indicateurs de qualité de la localisation offrent un aperçu des conditions-cadres d’un site et permettent la prise de décisions objectives.

Une comparaison reposant sur des indicateurs permet ainsi d’améliorer la transparence de la concurrence territoriale, qui reste souvent opaque et empreinte de considérations subjectives.

Alors pourquoi une entreprise cherche-t-elle à s’implanter dans un autre pays ?
2. MOTIVATIONS D'IMPLANTATION
On peut classifier les motivations d'implantation à l'étranger d'une entreprise en deux catégories :
Raisons internes à l’entreprise (stratégiques).
Raisons externes à l'entreprise (les opportunités et évolution des marchés).
Pour s'implanter à l'étranger, quel sont les critères d’appréciation d’un site d’implantation ?
CRITERES DE CHOIX DE PAYS
Après avoir expliqué pourquoi les entreprises décident de s'internationaliser (c'est à dire s'implanter à l'étranger) en exposant leurs motivations et raisons, et après avoir parlé brièvement des principaux critères de choix des pays où s'implanter, une question que nous devons traiter, s'impose.
Quels sont les risques qu'une entreprise confronte en prenant la décision de s'implanter à l'étanger ?
Comment évaluer ces risques ?
3. LE RISQUE PAYS
La notion de risque pays est importante pour toute entreprise ayant ou voulant avoir une activité commerciale à l'étranger.

Le risque pays recouvre les différents facteurs, notamment politiques, économiques, sociaux qui peuvent entraîner un risque de sinistre lors d'une opération avec un pays étranger. Il est indépendant des caractéristiques propres du partenaire commercial (client, fournisseur) mais bien lié à l'environnement dans lequel s'effectue la transaction.

C'est une notion qui serait apparue en 1956 avec la nationalisation du canal de Suez, par Nasser.
LES DIFFÉRENTS
TYPES DE RISQUE-PAYS

Risques liés à la stabilité du pouvoir en place
Risques liés à la corruption du gouvernement
Risques liés à une décision unilatérale du gouvernement : nationalisation, confiscation, expropriation, répudiation de dette, etc
Risque politique
C’est l’analyse du cadre législatif et réglementaire des entreprises. On observera :

Risque Juridique
C’est l’analyse du risque de crédit moyen des entreprises d’un pays, et ce par deux biais :

Expertise microéconomique : expérience de paiement enregistrée dans le pays (taux de prêts non performants).

Expertise macroéconomique : étude de l’environnement des affaires (transparence financière des entreprises et efficacité du système juridique local en cas d’impayé) et de la santé politique, économique et financière de l’Etat (dette publique, instabilité politique, etc.).

Risque Bancaire
C’est l’analyse des risques de transfert et de convertibilité.

C'est-à-dire le risque qu’un gouvernement impose des contrôles sur les mouvements de capitaux ou sur les devises (resserrement du contrôle des changes) qui empêchent une entité de convertir la devise locale en devise étrangère et/ou de transférer des fonds vers des créanciers situés en dehors du pays.

Risque de défaut d’un Etat. Il se calcule par le croisement de ratios financiers :

Ratio de solvabilité : Dette / PIB

Ratio de liquidité : réserves en devises / un mois d’importation Situation critique en dessous de 3 (i.e. si les réserves en devises ne représentent pas au moins 3 mois d’importations.

Risque de change
Risque souverain
- Menaces liées à la gouvernance :
- Risques sociopolitiques :
Grèves, émeutes, guerre civile, etc.
Environnement géopolitique : tensions diplomatiques (boycott, embargos, sanctions financières), conflits, terrorisme, etc
La réglementation applicable aux entreprises (conditions d’implantation, lourdeur administrative, blocage juridique, etc.).
Le droit du travail local (favorable ou non).
La fiscalité locale (avantages fiscaux ?).
4. CRITERES D'EVALUATION DES RISQUES
SOURCES D'INFORMATIONS :
Ces risques font l'objet de mesure de la part de plusieurs organismes comme la COFACE (COmpagnie Française d'Assurance pour le Commerce Extérieur) , l'OCDE, Ducroire...

La notation se fait avec des lettres, comme pour la COFACE qui note le risque pays de A à D.

Elle se fait aussi avec un chiffre comme pour l'OCDE qui note les pays sur une échelle allant de 1 à 7.

La France a la note de A2 pour le risque pays et de A1 pour l'environnement des affaires (COFACE mars 2012)

Echelle COFACE : A1, A2, A3, A4, B,C,D (A1 étant très bien et D risque très élevé).
Exemple d'information (+analyse)
A la recherche de ces informations il faut toujours être méfiant
CONCLUSION
Traditionnellement, le risque-pays est défini par rapport aux conditions sociopolitiques et économiques internes du pays hôte.

Au regard de la nouvelle donne internationale, cette vision est remise en cause et il apparaît nécessaire aujourd’hui de réexaminer ce concept.

Ainsi, à partir de l’analyse des grands changements dans l’environnement international et d’une enquête internationale, on peut apporter un éclaircissement sur les principales composantes du risque-pays dans le contexte actuel de la mondialisation.

CONCLUSION
En effet, les sources de risque dans un marché étranger se trouvent dans un ensemble interdépendant de facteurs locaux politiques, socioculturels, économiques et financiers ainsi que de variables d’influence extérieures favorisant la contagion entre les pays.

Pour mieux rendre compte des risques courus par les entreprises internationales dans les marchés hôtes, il faut étudier le concept du "risque-pays global" qui prend en compte aussi bien les influences régionales et mondiales que les variables nationales dans l’analyse du risque-pays.

De ce fait, on vous invite tous à lire un article "LE NOUVEL ENVIRONNEMENT
INTERNATIONAL ET LE RISQUE PAYS" écrit par "Christian Schmidt", Professeur à l'université Paris-Dauphine et directeur du Lesod.
MERCI POUR VOTRE
ATTENTION
Full transcript