Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Soutenance finale

No description
by

on 3 June 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Soutenance finale

Soutenance finale
le 04-Juin-2014
Redacted by Chokri LTIFI
Comment résoudre l'influence de la démarque entrepôt pour une meilleure performance de la Supply Chain ?
Tutrice universitaire :

Madame Sylviane DUPRETZ

Alliance Solution
Thème :
Encadrement et suivi :
Monsieur Bertrand LUCAS

Responsable des stocks

ITM LAI établissement de Vimy
RN 17 - Chemin de Butez
62580 VIMY
Encadrement et suivi :
I - Présentation de l'entreprise

II - la problématique : la démarque

III - Les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque

IV- Les axes d'amélioration



Plan de la présentation
 Monsieur Jean-Pierre Le Roch a créé l’enseigne les EX en 1962.

 1972 : les EX deviennent INTERMARCHE

 1986 : création des enseignes : relais des mousquetaires et Rélais les mousquetaires

 1979 : création de Bricomarché

 Entre 1991 et 2000, elle s’internationalise
I-présentation de l'entreprise
Historique:
 La société ITM Entreprises
 L’union des Mousquetaires (recrutement)
 IMMO Mousquetaires (Expansion- Développement)
 La compagnie de Distribution Européenne (CDE)


I-présentation de l'entreprise
La structure du groupe
Les marques Intermarché
 Eau : Luchon, Aix
 Viande : Jean Rozé, Monique Ranou
 Produits laitiers : Pâturage de France
 Top budget
 Pâtisserie : Chabrior
 Produits d’hygiène et de soin du corps : Labell
 Jus de fruit : Paquito
 Produits de la mer : Capitaine Cook



 En 1996, intermarché devient ITM LAI
 Depuis 2010 ITM LAI a été séparée en 2 entités :

 ITM LAI dédiée à l’activité logistique des enseignes alimentaires :
8500 collaborateurs (CDI+CDD)
880 millions d’euros des chiffres d’affaires
1,3 million de m² de surface de stockage
2300 semi-remorques
18 bases spécialisées dans les produits frais , 15 bases dans les produits secs

 ITM LEMI dédiée aux enseignes non alimentaires :
713 collaborateurs
109 millions d’euros de chiffre d’affaires
400 000 m² de surface de stockage




I-présentation de l'entreprise
Son organisation
6 bases logistiques dans l'UE : approvisionnent 500 points de vente au
Portugal, en Belgique, en Pologne, en Espagne, en Bosnie, et en Roumanie


● 18 bases frais,
● 15 bases sec,
● 3 bases marchandises générale,
● 2 bases hard discount,
● 8 Établissements Régionaux de transport
□ 8 bases capitales régionales




I-présentation de l'entreprise
une implantation Européenne:
En 1996 le groupement des mousquetaires devient ITM LI

Depuis le 1er janvier 2010 ITM LI s'est séparée en deux nouvelles entités :

 ITM LAI dédiée à l’activité logistique des enseignes alimentaires:

 8500 collaborateurs (CDI+CDD)
 880 millions d’Euros des chiffres d’affaires
 1,3 million de m² de surface de stockage
 800 millions de colis traités par an
 35 bases alimentaires

 ITM LEMI dédiée aux enseignes non alimentaires :
 713 collaborateurs
 109 millions d’euros de chiffre d’affaires
 400 000 m² de surface de stockage
 150 millions de colis traités par an









● Date d'ouverture le 15 Janvier 1990
● Type de marchandise : sec
● Nb des points des ventes approvisionnés : 114
(INTERMARCHE, ECOMARCHE et NETTO
)







I-présentation de l'entreprise
ITM LAI VIMY : lieu de mission
L'organigramme de l'établissement :
I-présentation de l'entreprise
Des chiffres clés :

Le personnel:
 189 Collaborateurs
 171 CDI
 18 CDD (dont 10 apprentis et 5 Contrat Pro)
 Intérims (nombre variable selon les mois et volumétrie)
 Turn Over : 1 %
 Taux absentéisme: 8.70 %
 L’Encadrement : 4 Cadres et 16 Agents de Maîtrise



l'Entrepôt :

 24950 M²
 6965 références
 2 entrepôts extérieurs
 18 Millions de colis par An


Selon les spécialistes de la grande distribution:

La différence entre le stock réel existant à la date d’inventaire et le stock théorique comptable à cette même date. Cette différence devrait comprendre également toutes les erreurs et malversations décelées ayant affecté la marge commerciale de la surface de vente.

Selon Lehu :


« Trou d’inventaire. Perte occasionnée par la disparition (erreur de livraison, vol, erreur de
caisse, erreur d’inventaire, erreur de métrage ou de pesée…) ou la destruction (casse non
signalée) de produits dans un point de vente (…) Elle constitue un manque à gagner pour
le distributeur qui l’évalue en pourcentage du chiffre d’affaire. Il est possible de calculer
un taux de démarque inconnue. »


II - La problématique :
la démarque

Définition :
 La valeur financière mondiale de la démarque inconnue est de
119 milliards de dollars,



II - La problématique :
la démarque

Selon le baromètre mondial du vol dans le commerce et la grande distribution :
L'évolution de la démarque est de
7.8%
en Europe alors qu'elle est à
6.6%
dans le monde.
selon le magazine Check Point édition 2011
le vol représente 51 M de Dollars.
Taux de la démarque inconnue par pays :

II- la problématique : la démarque
Positionnement de la France
Qu'elle sont les parties de la démarque ?

La partie connue :


casse déclarés, un contrat date dépassé, vol répertorié


La partie inconnue :


l’écart sur stock dont l’origine demeure inexpliqué.
Une perte de chiffre d’affaires constituée de vols, des erreurs de la production ou autres.


La surmarque :

C'est l'inverse de la démarque, elle prévient également des erreurs de la préparation de commande, comme les inversions.

La surmarque s’identifie par un excédent de marge sur un produit ou par des stocks plus importants que prévu lors de l’inventaire.

La démarque à ITM LAI Vimy:

II- la problématique : la démarque
Une forte augmentation de la démarque durant les dernières années dans l'établissement


Comment analyser la démarque ?
Quelles sont les méthodes utilisés ?
Les 3 parties de la démarque :
II- la problématique : la démarque
Le calcul de la démarque (ITM LAI VIMY)

II- la problématique : la démarque
Pour calculer la démarque, plusieurs éléments peuvent être pris en compte comme :

 Les entrées diverses réajustements (mouvements des stocks positifs)

 Les sorties diverses réajustements (mouvements des stocks négatifs)

 Les entrées diverses inversions

 Les sorties diverses inversions

 Les manquants de préparations

 Les manquants de livraisons

 Les avoirs inversions

 Les retours des points des ventes

 La casse entrepôt

 Les Postfacs inversions (commandes exceptionnelles)



La formule de calcul:

II- la problématique : la démarque
Pour calculer la démarque, plusieurs éléments peuvent être pris en compte comme :

 Les entrées diverses réajustements (mouvements des stocks positifs)

 Les sorties diverses réajustements (mouvements des stocks négatifs)

 Les entrées diverses inversions

 Les sorties diverses inversions

 Les manquants de préparations

 Les manquants de livraisons

 Les avoirs inversions

 Les retours des points des ventes

 La casse entrepôt

 Les Postfacs inversions (commandes exceptionnelles)



La formule de calcul:

II- la problématique : la démarque



(Entrées diverses réajustements + Entrées diverses inversions
+
Postfac inversions)
-
(Manquants des livraisons
+
Manquants des préparations
+
Retours points des ventes
+
Avoirs inversions
+

Sorties diverses réajustements
+
Sorties diverses inversions
+
Casse entrepôt)


Si le résultat obtenu est < 0 = Démarque
Si le résultat obtenu est > 0 = Surmarque




Exemple de calcul :

II- la problématique : la démarque
(1775.83 € + 350.39 € + 44.48€)
-
(509.22€ + 475.92€ + 55.31€ + 194.39 €+ 503. 29€+0+41.45)
=
391.12 €, le résultat est supérieur à 0 donc c’est de la surmarque

Le Lean management :

III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque

" Le Lean Management cherche à mettre à condition l’ensemble des acteurs pour éliminer les gaspillages qui réduisent l’efficacité et la performance d’une entreprise, d’une unité de production ou d’un département notamment grâce à la méthode de résolution des problèmes "

LE PDCA : La roue de DEMING

III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
« La roue de Deming est un moyen de gestion de la qualité qui permet de repérer avec simplicité les étapes à suivre pour améliorer la qualité, ou résoudre quelques problèmes dans une organisation ».



Première étape du travail :


Période de travail : du 23 septembre 2013 au 09 Décembre 2013

L'objectif :

 Réaliser des reportings hebdomadaires sur la démarque
 Mettre en avant la Valorisation des différents éléments qui interviennent dans le calcul de la démarque
 Analyser l'impact de la démarque dans les différents processus et le comparer avec l'année 2012.


Comment appliquer le Lean Management ?

Aller sur le terrain
Visualiser les problèmes
Comprendre l’écart de performance
Comprendre l’écart de méthode
Former les employés à des méthodes d’analyse simple
Lancer des expériences rapides
En tirer les bonnes conclusions
Le Lean Management se renforce par l'application de l'amélioration continue
Les quatre étapes PDCA :

Plan : Planifier, préparer (ce que l’on veut réaliser)
Do : Développer, réaliser, mettre en oeuvre
Check : Contrôler ou vérifier
Action : Agir et ajuster
sommaire :
I- présentation de l'entreprise
II- la problématique : la démarque

Organiser une réunion et présenter la démarche à la direction : réunion du 09 Décembre 2013
Idée retenue mais quelques orientations :

Pour les indicateurs réalisés ; transformer l’unité de mesure, c'est-à-dire travailler par nombre des colis.
Déterminer les allées de préparation qui sont concernées par la démarque
Identifier Les préparateurs concernés par les inversions
Comparer la démarque aux volumes des ventes
III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
La deuxième étape : application du Lean Management pour collecter les données et rechercher les causes de la démarque :

Période de travail : du 9 Décembre 2013 au 23 Mars 2014



III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
Planifier : collecter les données et rechercher les causes de la démarque
L'objectif ?
L'analyse des mouvements des stocks :

Les écarts des stocks :


Écart positif
:
III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
Exemple : article 17253260
Prix du colis : 3.50 €
Emplacement produit : Allée 54
+ 3 Colis * 3.50€ = 10.50 €
Écart négatif
Exemple article : 17554560
Prix du colis : 2.50 €
Emplacement produit : Allée 54
- 2 colis (écart négatif) * 2.50 (le prix unitaire) = -5 €
Le solde des mouvements : (+ 10.50) + (-5 €) = 5.50€
Collecter les données des mouvements des stocks
Trouver les mouvements des stocks liés à la démarque sur Infolog :
III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
Récupérer les données à partir des requêtes SQL
La requête SQL : Valo Journalier V5.DIS
III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
L’ITM 43 403 002 se trouve dans l’allée 8 (P21),
un écart de 7 colis dont la valorisation est de 106.51 €
Extraire les données vers Excel
Le résultat de la recherche effectuée sur Oracle doit être récupérer sur Excel
III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
Transformer ces données vers un tableau croisé dynamique :
Choir les éléments suivants pour atteindre l'objectif fixé
motif, circuit, allée et mouvement colis positifs
Le résultat du tableau croisé dynamique obtenu :
III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
Utiliser le graphique du tableau croisé dynamique pour identifier les allées concernées par les écarts des stocks.
Les allées, dont l'écart des stocks est important, sont visibles graphiquement
III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
Analyser les anomalies de la préparation des commandes
III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
Parmi ces anomalies :

Les inversions
La casse
Les manquants de la préparation
Une mauvaise qualité de l'emballage...

Une étude statistique sur les anomalies de la préparation des commandes.

Une traçabilité pour les acteurs de la Supply Chain
Récupérer les données à partir de la requête SQL
III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
« Suivi préparateurs. Dis »
Extraire les données vers Excel
Créer un rapport de tableau croisé dynamique

Choisir les éléments suivants :
Code préparateur,
Nom préparateur,
libellé type litige,
quantité en colis,
Le résultat du tableau croisé dynamique obtenu :
III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
Nombre des litiges par préparateur :
Nombre des colis en litiges par date de préparation
Plus des détails dans fichier Excel !
Une répartition des litiges en pourcentage
III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
Utiliser l'unité logistique (le colis) pour mesurer les lities
Les manquants de préparation
III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
Les manquants de préparation
Les anomalies de la prépartion
Les mouvements des stocks
Extraire les données de la requête SQL
« Manquants rupture. DIS »
et les transformer en fichier Excel
Insérer un rapport de tableau croisé dynamique

Cela permet de déterminer :
Les manquants par circuit et par allée
Les manquants par préparateurs
Les manquants de préparation
III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
Un taux de service
En utilisant les volumes de préparation réalisé dans une période donnée.
Le taux de service
Les réclamations des PDV
III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
Les réclamations des PDV
Comprendre le processus
Effectuer une analyse statistique des réclamations
Extraire les données de la requête SQL « BNC PDV » et les transformer en fichier Excel
Classifier les PDV :


Un top 10 PDV en fonction des colis déclarés en litige

Un top 10 PDV en fonction de la valorisation des colis déclarés en litiges
La méthode PARETO :
le principe :

Environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes.

III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
Application de la méthode PARETO:
Deux critères :
III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
Par colis (l’unité logistique dans l’entreposage).
Par valorisation des colis en €
* Données de Janvier et Février
Le diagramme d'Ishikawa
C’est le diagramme de cause à effet : il permet de développer les problèmes.
III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
5 étapes :

Matière : les matières et matériaux utilisés ; les entrées du processus.
Matériel : l’équipement, les machines, les logiciels et les technologies.
Méthode : le mode opératoire, la logique du processus et la recherche et développement.
Main-d'oeuvre : les interventions humaines.
Milieu : l'environnement, le positionnement, le contexte

III - les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
Diagramme d'Ishikawa application
Qu'elles sont les axes d'amélioration après avoir identifier les causes de la démarque ?
I - Présentation de l'entreprise
II - la problématique : la démarque
III - Les méthodes utilisées pour l'analyse de la démarque
IV- Les axes d'amélioration
Le plan de la présentation
Developper les plans d'action
Présentation du projet Démarque à la direction
IV - Les axes d'amélioration
Monsieur Jérôme LEMAITRE, directeur de l’établissement
Madame Isabelle ANSART, responsable QHSE l’établissement
Monsieur Bertrand LUCAS, responsable des stocks, tuteur professionnel
Madame Sylviane DUPRETZ, tutrice universitaire.
Réunion du 23 Mars 2014

Participants :
Résultats :

L’ensemble des solutions sont acceptées
Mettre en place un plan d'action avec une méthodologie
IV - Les axes d'amélioration
Mettre en place un plan d'action avec une méthodologie
IV - Les axes d'amélioration
Mettre en place un plan d'action avec une méthodologie
IV - Les axes d'amélioration
Diagramme de Gant
Liste des tâches :
Conclusion :

Cette période d’alternance au sein de l’entreprise ITM LAI Vimy était une expérience riche professionnellement et humainement. J’ai pu appliquer les connaissances acquises en cours et
les concrétiser avec la mission qui m’a été confiée.
J’ai pu apprendre l’utilisation d’un système d’information, dont l’utilisation est assez importante dans le monde professionnel, ce qui représente un avantage important dans mon
parcours professionnel.
Le projet « démarque » m’a permis de développer l’esprit d’analyse et la prise d’initiative pour proposer des solutions et analyser les différents maillons de la chaine logistique, pour arriver à l’étape finale qui permet de communiquer avec les salariés pour les intégrer dans la démarche d’amélioration continue et les sensibiliser à travers le management visuel.
Merci pour votre attention !



Avez vous des questions ?
Full transcript