Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

LT1 : Le 20e siècle

No description
by

Marie-Alexandra Francou

on 4 June 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of LT1 : Le 20e siècle

Le 20e siècle
Les évènements et dates incontournables
L'esthétique de l'époque
La place des artistes
L'esthétique de l'époque
Évènements et dates incontournables :
Pablo Picasso, Trois musiciens (1921)
La Grande Guerre :
Des décennies de « paix armée », de tension et de jeux d'alliances = Première Guerre mondiale (1914-1918)
Les Années folles :
Pour les pays victorieux : quête de plaisir destinée à oublier ce difficile épisode (1920-1929).
La Grande Dépression :
Le système s'effondre dans une crise économique mondiale qui durera 10 ans (1929-1939)
La montée des dictatures :
(1920) : Le fascisme, le nazisme et le communisme prennent des allures de dictatures, tendance qui s'accentue avec la Grande Dépression.
La Deuxième Guerre mondiale :
Les politiques expansionnistes d'Hitler et l'enlisement dans la crise économique = Deuxième Guerre mondiale (1939-1945)
Le modernisme :
Le modernisme se définit par la recherche perpétuelle de la nouveauté et le désir des artistes d'être à l'avant-garde de leur art.
Impressionnisme :
Claude Monet, Impression soleil levant (1873)
Cubisme :
Pablo Picasso, Homme au violon (1912)
Neo-plasticisme :
Piet Mondrian, Composition avec jaune, bleu et rouge (1937-42)
Art abstrait :
Vassily Kandinsky, Composition VIII (1923)
Surréalisme :
Juan Miró,Le poisson chantant
Les artistes sont de plus en plus en rupture avec leur public, car ils privilégient la quête de la nouveauté.
Les Trente glorieuses :
Après la Deuxième Guerre mondiale, l'Occident s'engage dans une période de croissance démographique et économique ininterrompue de 30 ans.
La Guerre froide :
La guerre laisse deux grandes puissances face à face dans la course à l'armement nucléaire, le système capitaliste et le système communiste.
La conscience environnementale :
Le retour à la terre des années 1960 aboutissent à une prise de conscience de l'empreinte humaine sur l'environnement.
L'accélération de la mondialisation :
Les marchés, de plus en plus interdépendants, favorisent les empires financiers, mais aussi la multiplication des récessions.
L'effondrement du communisme :
Le monde communiste s'effondre presque totalement en 1989, laissant le géant américain pratiquement sans opposants.
1. Plusieurs artistes ont une démarche artistique de plus en plus inusitée et personnelle.
2. D'autres artistes vont chercher un art qui rejoint plus facilement son public.
Jean-Claude Riopelle, Hommage à Rosa Luxembourg (1992)
Si certains artistes vont chercher un public très restreint, d'autres deviennent de véritable stars.
La musique au tournant du siècle à 1945
Le postromantisme
L'impressionisme
Primitivisme (Igor Stravinski)
Atonalité et dodécaphonisme
Néoclassicisme
Jazz
Tin Pan Alley
Au début du siècle, Stravinski présente à
Paris des oeuvres à l'esthétique révolutionnaire et « primitive » : Petruschka, l'Oiseau de feu et le Sacre du printemps.
Dans le sud des États-Unis (Nouvelle-Orléans), on voit apparaître un nouveau langage musical aux rythmes, aux harmonies et aux gammes nouvelles : le jazz.

Louis Armstrong sera une figure importante dans le développement de ce nouveau genre.
La musique depuis 1945
Le sérialisme intégral
La recherche de nouvelles sonorités
la musique concrète et électro-accoustique
La musique expérimentale
Minimalisme
Rock n' Roll
Métal
Rap
Folk
Et beaucoup, beaucoup d'autres...
Apparue avec les technologies de la bande magnétique d'abord, puis du synthétiseur, elle se base sur la création et la manipulation de sons.
Après la Deuxième Guerre mondiale, on voit apparaître un style musical plus agressif et plus fort qui mélange les traditions des Afro-Américains avec celui des Blancs. Elvis Presley reprendra avec succès les « hits » de Big Mama Thornton (You Ain't Nothing but a Hounddog) tandis que les Beach Boys reprendornt Chuck Berry (Sweet Little Sixteen).
Origine du terme :
Industrie musicale :
Caractéristiques musicales :
L'Allée des casseroles en métal
Son de « canne » des pianos dans les bureaux des éditeurs de musique à New York.
Popularité des vaudevilles stimule l'industrie de la chanson (vente de partitions).
Compositeurs : Irving Berlin et George Gershwin
Sujets :
Ballades sentimentales, joie de vivre
Mélodie :
Faciles à retenir, simples (origine de la chanson pop.)
Forme :
Couplet-refrain (AABA sur 32 mesures)
Processus de création :
Travail d'équipe (texte, mélodie, arrangement)
La musique classique aux États-Unis :
Caractéristiques musicales :
The Cage
Charles Ives (1874-1954)
La musique populaire domine et la majorité de la musique classique est d'influence européenne.
Ives se distingue par son langage musical novateur.
Il explore ...
La musique microtonale
L'atonalité
La bitonalité
Les « clusters » (grappe de son)
L'harmonie par quartes et quintes
Le jazz, le ragtime
La musique aléatoire
« Une chanson n'a pas besoin d'être dans une tonalité précise pour être cohérente sur le plan musical ».
L'origine
Caractéristiques musicales
La voix
Le Rock n' Roll
Le Rock n' Roll et le Rhythm n' Blues naîssent de la confluence du jazz, de la musique populaire, du country et du blues.
Instrumentation :
Métrique :
Thèmes :
Guitares élect., batterie
4/4 - associé à la danse
Souvent à connotation sexuelle
Blues de 12 mesures
Les accords et la mélodie. Laisse place à l'interprétation/improv.
Rejet du vibrato.
On met en valeur un timbre plus rauque, plus « immédiat ».
Technologie :
Les possibilités sont plus grandes grâce aux microphones et à l'amplification.
Après Wagner :
La dimension de l'orchestre wagnérien, la longueur et le chromatisme de ses oeuvres rendent la surenchère difficile.
(Mahler essaie tout de même...)
Courants musicaux divergents :
Les compositeurs trouvent chacun leur propre voie pour exprimer leur modernité.
L'orchestre élargi :
Taille impressionnante, nouveaux instruments, ressources électroniques, etc.
Émancipation de la dissonance
Recherche de repères
Expérimentation
Elle ne doit plus être résolue obligatoirement. Schoenberg poussera ceci jusqu'à l'
atonalité
.
L'harmonie fonctionnelle n'est plus un repère comme autrefois (baroque-romantisme).
Comment va-t-on la remplacer ?
Chaque compositeur offre sa solution.
Après la Seconde GM, les compositeurs expérimentent avec le sérialisme, la musique électronique, la musique aléatoire, etc.
Retour à la simplicité
À partir des années 1970, on revient à une musique plus près des goûts du public (par exemple, le minimalisme).
Les grandes tendances :
Certains compositeurs comme György Ligeti et George Crumb utilisent des instruments traditionnels pour créer des sonorités radicalement nouvelles.
Nouvelles technologies
Musique électronique
Luigi Russolo
et le mouvement futuriste
Intonarumori
« Joueur de bruit »
La vie antique ne fut que silence. C'est au dix-neuvième siècle seulement, avec l'invention des machines, que naquit le Bruit. Aujourd'hui le bruit domine en souverain sur la sensibilité des hommes. [...] L'art musical rechercha tout d'abord la pureté limpide et douce du son. Puis il amalgama des sons différents, en se préoccupant de caresser les oreilles par des harmonies suaves. Aujourd'hui, l'art musical recherche les amalgames de sons les plus dissonants, les plus étranges et les plus stridents. Nous nous approchons ainsi du
son-bruit
. [...] Il faut rompre à tout prix ce cercle restreint de sons purs et conquérir la variété infinie des
sons-bruits
.
(Milan, 1913)
Leon Theremin
Hauteur du son
Volume
Theremin, un physicien et inventeur russe, cherchait à développer un système d'alarme électro-magnétique. Le résultat fut le thérémine.
Maurice Martenot
Les ondes martenot sont fondées sur le même principe que le Theremin, mais le clavier en facilite l'utilisation. Cet instrument a inspiré plusieurs compositeurs (Honegger, Messiaen, Boulez)
Le magnétophone
Le magnétophone permet d'enregistrer des sons sur une bande magnétique.
Avantages (nouvelles possibilités) :
La bande magnétique permet entre autres de ...
1) Modifier la vitesse (donc modifier hauteur et timbre)
2) Jouer à l'envers (y compris les attaques)
3) Jouer des extraits en boucle (loops)
4) De faire de l'échantillonage (sampling)
5) De créer différents effets (comme le reverb)
Un petit à côté ...
L'anglais est la langue internationale et domine le monde de la technologie depuis le début du vingtième siècle. On utilise donc très souvent des termes anglais pour décrire des procédés musicaux récents (clusters, loops, etc.).
Qu'est-ce que cela vous rappelle ?
Deux courants en musique électronique
Musique concrète :
On arrive à de la musique concrète lorsqu'on manipule des sons directement (bandes, enceintes) sans avoir recours à la partition (qui est une représentation abstraite de la musique). Les sons manipulés sont tirés de la réalité (bruit de porte).
Compositeurs : Pierre Henry et Pierre Schaeffer
Composition :
Le microphone bien tempéré
Musique électronique (École de Darmstadt) :
Les compositeurs de l'école de Darmstadt préfèrent utiliser des sons de synthèse (des sons créés électroniquement) et non des sons extraits de la réalité.
Compositeurs :
Karlheinz Stockhausen, Paul Hindemith
Composition :
Gesang der Jünglige
Est-ce purement de la musique électronique ?
Et le grand public ?
Musique de films
Plateforme privilégiée pour la musique d'avant-garde.
Musique pop
Appropriation des nouvelles sonorités/technologies dans un contexte pop.
Le synthétiseur moog (1964)
Instrument de musique capable de créer des sons électroniques
grâce à des tables d'ondes et des oscillateurs. Ces sons peuvent être modifiés grâce à des circuits tels que les enveloppes et les filtres.
1969 - Abbey Road
Synthé utilisé par George Harrison dans Abbey Road.
Popularise l'utilisation du synthétiseur (Moog).
Here Comes the Sun
Because
1966 - Revolver
Tomorrow Never Knows
Utilisation de boucles à différentes vitesses (cris de mouettes), à l'envers, à différentes tensions, etc. Aussi, utilisation de la cabine Leslie et d'instruments inhabituels.
Musique rock/métal
Amplification :
Le signal électrique d'une guitare ou basse est envoyé vers le haut-parleur via l'amplificateur.
Nouveau rôle pour la guitare électrique.
Pédale d'effet :
Appareil servant à appliquer un effet au son créé par un instrument de musique amplifié. Par exemple : pédale de distortion.
Rap (rhythm and poetry)
Vinyles et tables tournantes :
Inventé en 1887 par Émile Berliner.
Commercialisé en 1948.
Principal support pour musique enregistrée pendant des décennies.
Principaux instruments pour DJ et MC
Échantillonage (échantilloneur)
DJ choisit un échantillon (ou break) d'une autre source musicale et fait un montage à partir de celle-ci.
Musique électronique
Instruments employés :
1) Séquenceur
2) Boîte à rythme
3) Différents logiciels
4) Synthétiseur
5) Échantilloneur
6) Etc.
Suivent le protocole MIDI
(Musical instrument digital interface)
guitare, basse, batterie, voix, etc.
souvent 4/4
Sexualité
Full transcript