Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Perspective évolutionniste de Rodgers

by

Ariane Ballard

on 19 May 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Perspective évolutionniste de Rodgers

and
am
34
La perspective évolutionniste de Rodgers
Ariane Ballard, inf., B.Sc
Christelle Khadra, inf., M.Sc

Application
Signification
Usage
L'application d'un concept
• Au fur et à mesure qu’un concept s’associe à un usage particulier, et que cet usage est transmis par l’interaction sociale, on tente d’appliquer ce concept dans une successions de nouvelles situations.

• Entraine l’identification de l’étendue dans lequel le concept est considéré comme étant efficace.

• Permet de perfectionner un concept, d’introduire des innovations et des variations conceptuelles ce qui augmente son pouvoir explicatif et descriptif.

(Rodgers, 1999; Rodgers & Knafl, 2000)
(Rodgers, 1999; Rodgers & Knafl, 2000)
(Rodgers, 1999)
La signification d'un concept
Joue un rôle important dans le développement continu de concept.

« Les concepts acquièrent un sens lorsqu’ils rendent un service utile à l’homme dans des cas pratiques réels »

Capacité d'un concept à aider les individus dans la résolution de problèmes et à décrire les phénomènes adéquatement.

Influencé par des facteurs internes et externes.

A de profonds effets sur la fréquence et la mesure de son usage.

(Rodgers, 1999; Rodgers & Knafl, 2000)
(Rodgers, 1999; Rodgers & Knafl, 2000)
(Rodgers, 1999)
(Toulmin, 1972, cité dans Rodgers, 1999, p.32)
L'usage d'un concept
Défini la façon usuelle dont le concept est actuellement employé.

Détermine les situations qui conviennent à son application.

Désigne les moyens d'expressions par lesquels s'opérationnalise le concept.

Détermine les propriétés du concept qui facilitent l'organisation de l'existence de l'homme.
(Rodgers, 1999)
(Rodgers, 1999)
(Rodgers & Knafl, 2000)
(Rodgers & Knafl, 2000)
First Kiss
Par Tatia Pilieva
Origine et évolution du terme concept
17e siècle
18e siècle
20e siècle
Descartes (1606)
(cité dans Formarier & Jovic, 2009)
Kant (1761)
Popper (1979)
(cité dans Formarier & Jovic, 2009)
(cité dans Formarier & Jovic, 2009)
Définition du terme concept
« Le concept est un objet abstrait, conçu par l’esprit, ou acquis par lui, et permettant d’organiser les perceptions et les connaissances».
-Petit Larousse illustré (2014)

« Le concept est une représentation originale ou réfléchie de ce qui est commun à plusieurs objets. En tant que tel, le concept s’oppose à l’intuition. Un concept avant d’acquérir une valeur scientifique a d’abord le statut d’une hypothèse qui est soumise à l’épreuve des faits (recherche)... Quand cette hypothèse passe l’épreuve des faits, elle acquiert le statut de loi ou de concept scientifique, sinon elle est abandonnée ».
-
Dictionnaire des concepts philosophiques (2006)

« Un concept est un point de départ pour l’activité intellectuelle, car il confère un pouvoir explicatif nouveau à celui qui en maitrise l’usage ».
-
Astolfi (1992)
Disctintion des termes apparentés
Concept
Notion
Idée
(
(Rodgers & Knafl, 2000)
Illustration Activité 1
(Charette, Goudreau & Alderson, 2014)
Illustration Activité 2
(Charette, Goudreau & Alderson, 2014)
Illustration Activité 3
(Charette, Goudreau & Alderson, 2014)
Illustration Activité 4
(Charette, Goudreau & Alderson, 2014)
Illustration Activité 5
(Charette, Goudreau & Alderson, 2014)
Illustration Activité 6
(Charette, Goudreau & Alderson, 2014)
Le cycle évolutionniste de Rodgers
(Rodgers & Knafl, 2000)
Activité 1:
Identifier le concept et les expressions associées
Activité 2:
Identifier et sélectionner un domaine approprié pour la collecte de données
Activité 3:
La collecte des données
Activité 4:
L'analyse des données en fonction des caractéristiques du concept
Activité 5:
L'identification des cas exemplaires, si approprié
Activité 6:
Identification des implications, des hypothèses et des implications pour le développement ultérieur de concept
Les concepts selon une perspective évolutionniste
Éléments qui font parti du langage de notre discipline et sont centraux à la compréhension du monde.
Abstractions qui s'expriment sous diverses formes:
Discursives
Non-discursives
Entités dynamiques et contextualisés possédant une utilité pragmatique pour les professionnels qui les utilisent.
Influencés par le processus de socialisation
Interactions constantes avec le public
Évoluent à travers le temps, dans un contexte disciplinaire, en fonction des utilisations qui en sont fait.
Soumis à une perpétuelle transformation.
Contribuent au développement continu de la connaissance grâce à leurs pouvoirs explicatifs et descriptifs.
Qu'est-ce que permet une analyse évolutionniste des concepts?
(Charette, Goudreau & Alderson, 2014; Mailhot, Cossette, & Alderson, 2013; Rodgers, 1999; Rodgers & Knafl, 2000)
Examiner la signification, l’utilisation et l’application d’un concept à une période et dans un contexte disciplinaire précis

Compréhension et utilisation plus exacte d’un concept

Évaluer ses forces et limites pour introduire des modifications qui améliorent la contribution du concept à la réalisation des objectifs intellectuels

Dégager le sens d'un concept à travers les écrits

Faciliter la communication entre les acteurs concernés

Identifier un consensus grâce à l'identification des attributs

Base solide pour son évolution et son développement continu
(Charette, Goudreau & Alderson, 2014; Mailhot, Cossette, & Alderson, 2013; Rodgers, 1999; Rodgers & Knafl, 2000)
À quoi servent les concepts?
Qu’est-ce qui arrive si les définitions ou propriétés d’un concept ne sont pas claires?
Théorie des entités & Théorie des dipositions
(Rodgers, 1999; Rodgers & Knafl, 2000)
Critique de la théorie des entités
Adhère aux principes du positivisme

Le monde est divisé en deux domaines:
Domaine d'existence privée ou mentale
Domaine d'existence publique ou physique

Le concept est déterminé par un ensemble rigoureux de conditions nécessaires et suffisantes pour identifier une manifestation de ce concept.

Les concepts ne se transforment pas avec le temps
.
Les concepts possèdent une certaine valeur de vérité inhérente.
Critique de la méthode d'analyse de Wilson
• Abstraction des fondements philosophiques.

• Nécessite que le chercheur construise des cas limites, contraires, incohérents et inventés au sein de l’analyse : peut mener à des réponses confuses qui révèlent d’une interprétation personnelle et souvent improvisée.

• Simplifie trop la complexité des concepts analysés.


(Formarier & Jovic, 2009; Hupcey, Morse, Lenz, & Tason, 1996; Rodgers, 1999; Rodgers & Knafl, 2000)
Critique de la méthode d'analyse de Walker & Avant
Méthode où c’est la réduction qui est importante dans la tentative d’isoler l’essence apparente d’un concept donné, plutôt que la préoccupation des corrélations qui existent dans le monde.
Représentation statique du monde où les concepts ne se transforment pas avec le temps et demeurent constant d’un contexte à un autre.
Les principes de cette méthode sont tombés en discrédit auprès des philosophes contemporains alors que le mouvement positivisme commençait à être remis en question.
(Hupcey, Morse, Lenz, & Tazon, 1996; Rodgers, 1999; Rodgers & Knafl, 2000)
Développement de la perspective évolutionniste
En sciences infirmières, nous ne disposons pas d’une approche et d’une analyse des concepts qui permet de surmonter les difficultés associées à une théorie positiviste ou réductionniste.
Les différentes tentatives pour clarifier le fondement conceptuel des sciences infirmières se sont heurtées à une série de problèmes épistémiques.
Mise en commun des théories de Price (1953), Rorty (1979), Toulmin (1972), et des derniers écrits de Wittgenstein (1968)
Cette approche a été décrite par Beth L. Rodgers en 1987 et est connue sous le nom de perspective évolutionniste.
Beth L. Rodgers
Still/Here
Bill T. Jones (1994)
Critique de la perspective évolutionniste de Rodgers
Quelle est votre critique de cette approche d'analyse de concept?
Quelle sont ses forces?
Quelle sont ses faiblesses?
Envisageriez-vous d'utiliser cette approche pour analyser votre concept d'intérêt?
Forces
• Considère le contexte
• Considère la nature évolutive du concept dans le temps
• Systématique
• Phases/Activités claires, précises et itératives
• Contribue à la clarification, description, et explication des concepts centraux de la discipline infirmière
• Émergence d'implications et possibilités en considérant les résultats de l'analyse comme un point de départ et non comme une finalité

(Endacott, 1997; Rodgers & Knafl, 2000; Tofthagen & Fagerstrom, 2010)
Faiblesses
Critique générale de la méthode
Critique sur la sélection d'un domaine approprié
Critique sur la collecte des données
Critique sur l'analyse des données
Autres critiques...

(Endacott, 1997; Létourneau, Alderson, Caux, & Richard, 2013;Rodgers & Knafl, 2000; Tofthagen & Fagerstrom, 2010)
Comparaison de la méthode d'analyse de Rodgers et de Walker & Avant
Walker & Avant
Rodgers
But: développement des connaissances

Analyse basée sur la recherche (recension des écrits)

Utilisent le terme "attributs" pour référer aux caractéristiques des concepts

Méthode d'analyse des données inductive détaillée

Décrivent l'analyse de concept comme évolutionnaire et évolutive dans le temps

Analyse soutenue par des références d'autres disciplines

(Tofthagen & Fagerstrom, 2010).
Similitudes
Phases
Étapes
Progression cyclique
Progression linéaire
Identification de
cas modèles
Construction de cas modèles
Considère le contexte
Ne considère
pas le contexte
But: base pour le développement ultérieur
But: définir des référents empiriques
Conclusion
Retour sur la vidéo First Kiss
Activité d'expression non-discursive
Bibliographie
Bibliographie
Bibliographie
(cité dans Formarier & Jovic, 2009)
(Formarier & Jovic, 2009)
(Formarier & Jovic, 2009; Rodgers, 1999; Rodgers & Knafl, 2000)
(Rodgers, 1999; Rodgers & Knafl, 2000)
(Rodgers, 1999; Rodgers & Knafl, 2000)
(Rodgers & Knafl, 2000)
Illustration d'une analyse évolutionniste
(Charette, Goudreau & Alderson, 2014)
Astolfi, J.P. (1992).
L’école pour apprendre
. Paris : ESF, (Collection Pédagogiques).

Auroux,S. et Jacob, A. (dir) (1990).
Encyclopédie philosophique universelle
. Paris: PUF.

Bachelard, G. (1975).
La formation de l'esprit scientifique
. Paris: In Vrin.

Charette, M. Goudreau, J. et Alderson, M. (2014). Une analyse évolutionniste du concept de compétence. Recherche en soins infirmiers, 116, 28-39.

Chinn, P.C. et Jacobs, M.K. (1983).
Conceptual model of nursing. In Theory and nursing: A systematic approach
(p. 324-325). Toronto: The C. V. Mosby Co.

Endacott, R. (1997). Clarifying the concept of need : a comparison of two approaches to concept analysis.
Journal of Advanced Nursing, 25
, 471-476.

Eun-hi Kong, E.H. (2005). Agitation in dementia: concept clarification.
Journal of Advanced Nursing, 52
(5), 526-536.

Formarier, M. et Jovic, L. (dir) (2009).
Les concepts en sciences infirmières
. Lyon : Mallet Conseil.

Fourez, G. (1988),
La construction des sciences. Introduction à la philosophie et à l'éthique des sciences.
Bruxelles/Paris: De Boeck/Éd. Universitaires.

International Association for the Study of Pain (IASP) (2012). IASP taxonomy. Repéré le 26 janvier 2015 de http://www.iasp-pain.org/Education/Content.aspx?ItemNumber=1698.

Lyth, G.M. (2000). Clinical supervision: a concept analysis.
Journal of Advanced Nursing, 31
(3), 722-729.

Mailhot, T. Cossette, S. et Alderson, M. (2013). Une analyse évolutionniste du concept d'autosoins.
Recherche en Soins Infirmiers, 112
, 94 - 106.

Petit Larousse illustré 2014 (2013). Paris, Larousse, ISBN 978-2-03-587365-1.
Popper, K.R. (1979).Objective Knowledge. An evolutionary approach. Oxford: Clarendon Press.

Price, H.H. (1953).
Thinking and experience.
London: Hutchinson House.

Rodgers, B.L. (1999). Les concepts, l’analyse et le développement de la connaissance des soins infirmiers: le cycle évolutionniste.
Recherche en soins infirmiers, 58
, 29-34.

Rodgers, B.L. et Knafl, K.A. (2000).
Concept Development in Nursing. Foundations, Techniques, and Applications (2ième éd.).
Philadelphia: W.B. Saunders.

Rorty, R. (1979).
Philosophy and the Mirror of Nature. Princeton,
NJ: Princeton University

Tofthagen, R. et Fogerstrøm, L.M. (2010). Rodgers’ evolutionary concept analysis – a valid method for developing knowledge in nursing science.
Scandinavian Journal of Caring Sciences, 24
, 21–31.
Toulmin, S. (1972). Human Understanding. Princeton, NJ: Princeton University Press.

Walker, L.O. et Avant, K.C. (1983).
Strategies for theory construction in nursing
. Connecticut: Appleton-Century-Crofts.

Watson, S.J. (1991). An analysis of the concept of experience.
Journal of Advanced Nursing, 16
(9), 1117-1121.

Wilson, J. (1963).
Thinking with concepts
. Cambridge: Cambridge University Press.

Wittgenstein, L. (1968).
Philosophical investigations (3e éd.).
Chicago: University of Chicago Press.


Expressions associées: termes qui sont utilisés pour discuter d’un concept ou d’une idée similaire.

Plusieurs termes peuvent être utilisés pour désigner les manifestations d’un concept. Ces manifestations correspondent le plus souvent aux usages multiples et indépendants d’un même terme plutôt qu’à l’emploi impropre d’un concept.

Étape importante puisqu’un concept est la représentation d’une idée et n’est pas simplement déterminé par un mot.
(Charette, Goudreau, & Alderson, 2014; Rodgers, 1999; Rodgers & Knafl, 2000)
Préconise l’utilisation d’une technique systématique d’échantillonnage.
Pour guider la collecte des données, il est suggéré de sélectionner le domaine.
Le domaine fait référence aux disciplines à investiguer ainsi que la période précise de temps en vue afin de clarifier la signification de l’utilisation du concept.
L’utilisation d’un échantillon qui est issu de différentes disciplines ou domaines permet d’examiner les variations et les similarités dans l’utilisation d’un concept.
L’utilisation d’un échantillon qui porte sur une longue période permet d’examiner le développement et l’évolution historique du concept.
Suggère que l’échantillon utilisé soit composé de 20% des textes jugés pertinents ou un minimum de 30 textes par discipline est souhaité.
(Charette, Goudreau, & Alderson, 2014; Rodgers, 1999; Rodgers & Knafl, 2000)
Suggère d’utiliser des questions de recherche cohérentes avec le but de l’analyse pour guider et orienter la collecte des données:
Quels sont les attributs du concept?
Quels sont les antécédents du concept dans les écrits?
Quelles sont les différences qui émergent dans les écrits pour les attributs, antécédents et conséquences?

Permet l’obtention d’informations supplémentaires qui peuvent s’avérer utiles lorsqu’on cherche à identifier ce qui est l’exemple d’un concept particulier.

(Charette, Goudreau, & Alderson, 2014; Rodgers, 1999; Rodgers & Knafl, 2000)
• Croit qu’il serait plus efficace d’effectuer l’analyse formelle et finale des données lorsqu’on arrive à la fin de la collecte des données.

• Permet d’éviter de sauter aux conclusions trop rapidement et d’éviter la croyance prématurée d’une saturation des données.

• Encourage l’adoption de standards de recherches conventionnelles d’analyse thématique:
Chaque catégorie de données est examinée séparément pour identifier les thèmes majeurs présents dans la littérature.
Consiste à organiser et réorganiser les points similaires de la littérature jusqu’à ce qu’un système de descriptions cohérent, compréhensible et pertinent soit généré.
(Rodgers & Knafl, 2000)
Vise à identifier un cas exemplaire à travers les écrits qui illustre l’ensemble des attributs, des antécédents et conséquences du concept.

Permis de recenser de nouveaux écrits si ceux recensés ne permettent pas d’identifier un cas exemplaire.
• Permet d’assurer une cohérence entre la description du concept présentée dans l’analyse du concept et celle présentée dans le cas exemplaire.

• Améliore le degré de clarification d'un concept proposé en conclusion d’une analyse

(Charette, Goudreau, & Alderson, 2014; Mailhot, Cossette, & Aderson, 2013; Rodgers, 1999; Rodgers & Knafl, 2000)
Permet d’identifier les directions à entreprendre pour le développement ultérieur de concept.

Fonction heuristique de l’approche évolutionniste est une des plus grandes contributions de cette méthode d’analyse de concept:
Les fondements philosophiques de cette approche mettent l’accent sur l’analyse comme base et tremplin pour des recherches ultérieures du concept plutôt que comme une fin en soi

De futures recherches peuvent être guidées par des hypothèses dérivées de l’analyse de concept.
(Rodgers & Knafl, 2000)
Full transcript