Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Pédagogie des images

No description
by

Guilherme Machado

on 24 April 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Pédagogie des images

1
2
3
4
5
Introduction Méthodologique
Extrait du film "Acto de primavera" (1962) de Manoel de Oliveira.

Riefenstahl
Eisenstein
"Cuirassé Potemkine" (1925)
Pelechian
"Nous" (1969)
> En quoi le fascisme
esthétise
la
politique
et en quoi le communisme politise l’art ?
> Qu’est-ce que fait Benjamin, auteur juif et allemand, proposer cette polarité dans les années 1930 ?
Analyse de
Triomphe de la volonté
(1935)
de Leni Riefenstahl

Comment représenter la masse?
Comment représenter l'individu
dans la masse?
Rassemblement de la nation à l'union
idéologique (nazie, bolchévique).
Comment une même « esthétique » peut représenter deux « réalités » complètement distinctes.
Comment représenter l'organisation
des travailleurs?
Questions:

1. Comment se comportent les individus dans la masse? Avec quels gestes?
2. Les plans individualisent la masse? Comment?
3. Où se situe la caméra pour filmer la masse? Quels sont ses mouvements?
4. Pouvons-nous dresser une typologie des individus représentés?
5. Quelle sensation devant chaque film?

Riefenstahl
Eisenstein
"La ligne générale" (1929)
Riefenstahl
Vertov
"La sixième partie du monde" (1926)
Riefenstahl
Lang "Metropolis" (1927)
Riefenstahl
Farocki "En sursis" (2007)
Eisenstein
"Octobre" (1928)
Questions:

1. Lorsque les gros plans apparaissent chez Riefenstahl et Eisenstein, parviennent-ils à individualiser le corps des hommes?
2. Comment se font ces gros plans? Mêmes angles de caméra? Mêmes postures des personnages?
3. Entre les plans courts et variés d'Eisenstein et le travelling de Riefenstahl, y a-t-il une différence dans la vision des individus? Laquelle?
4. Quel rapport pouvons-nous trouver entre les préferences esthétiques de Riefenstahl et l'idéologie fasciste?
5. Quel est le point de vue des personnages des deux extraits? Quelle serait la raison de ces points de vue dans le contexte nazi et soviétique?

Questions:

1. Où se situent, chez Riefenstahl, les hommes représentant les régions allemandes pour l'union de la nation nazie? Et chez Vertov, où se situent les citoyens soviétiques?
2. Quels sont les gestes et pratiques des hommes représentés par chaque réalisateur?
3. Chez Riefenstahl, les voix en choeur des hommes donnent quel effet esthétique?
4. Par rapport à Vertov, qu'est-ce que Riefenstahl semble omettre dans la représentation des peuples allemands?
5. Pouvons-nous trouver des traces de ce modèle riefenstahlnien de représentation dans les médias de nos jours? Où? Sous quels traits entend-on
esthétiser
l'homme aujourd'hui?

Questions:

1. Selon quel ordre sont organisés les hommes dans les deux films? Comment se comportent-ils?
2. Comment pouvons-nous définir la musique qui accompagne chaque extrait?
3. Quels éléments (décor, objets) accompagnent les travailleurs dans chaque film?
4. Quelle impression devant chacun de ces travailleurs?
5. Pourquoi Lang cherche-t-il à représenter ainsi les ouvriers? Et Riefenstahl?

Questions:

1. Qu'est-ce qu'il y a de ressemblant dans les deux scènes d'en haut et dans les deux d'en bas? Leur réalité hors-champ se ressemble également?
2. Que semblent faire les gens dans chaque extrait? Et où se situent-ils réellement?
3. Les images de Farocki représentent la réalité que nous connaissons des camps de concentration? Pourquoi?
4. Existent-il des éléments dans les images de Farocki qui pourraient révéler la réalité qu'elles représentent? (Regardons à l'arrière plan des images et le détail des individus représentés).
5. Quelles images pouvons-nous opposer à celles-ci pour mieux représenter les soldats nazis et les prisonniers de Westerbork?

Full transcript