Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Art-Nature 2013

Dossier non-exhaustif sur les pratiques de l'art-nature / Land Art
by

Noémie Cartiaux

on 15 April 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Art-Nature 2013

Giuseppe Penone le cheval de Uffington Le graffiti de mousse a commencé à pousser sur les murs de Londres et de New York dans les années 2000. Des artistes du Street Art ont joué de la robustesse de ces végétaux pour coloniser la brique et le béton des villes. On applique une peinture faite d’un mélange de bière, de sucre et de mousse végétale sur une surface extérieure. Au bout d'une quinzaine de jours la mousse repousse suivant le motif peint. Moss Grafitti et Photosynthèse A la fin des années soixante, les artistes veulent un art plus proche de la vie. Une oeuvre ne se résume pas à sa valeur marchande, c'est avant tout une expérience. En créant des oeuvres hors les murs des galeries, en plein désert ouest-américain, les artistes du land art altèrent le paysage à l'aide d'équipements de construction. "Mon art est une tentative d'atteindre ce qui se trouve au-delà de l'apparence inutile.
Je veux percevoir la croissance dans le bois, le temps dans la pierre, la nature dans la ville." Andy Goldsworthy Richard Long «Dessiner avec des fleurs.
Peindre avec des nuages.
Ecrire avec de l’eau.
Enregistrer le vent de mai,
la course d’une feuille tombante.
Travailler pour un orage.
Anticiper un glacier.
Orienter l’eau et la lumière.... Dénombrer une forêt et une prairie....» Nils-Udo Patrick Dougherty Art-Nature 2013 Petits points pédagogiques Les Géants Des compositions à base de végétaux et de légumes... De l'art avec du pollen.
Merci Mesdemoiselles
les abeilles De jeunes branches
pour des cabanes féeriques... Des cailloux globes-trotteurs... Hurluberlus des montagnes suisses drôlement fagotés Remonter le temps en suivant les cernes de croissance En toutes saisons,
rehausser la beauté de la nature ... Les étonnantes propriétés des brins d'herbe et de la mousse. Petit à petit l'oiseau fait son nid La nature : comment la rehausser, la rendre plus belle ? Pourquoi choisir un paysage à couper le souffle, et y réaliser une intervention au nom de l'art ? Modifier les contours naturels d'un terrain pour le conformer à nos dessins n'a rien de bien nouveau. Cela fait des millénaires que l'homme modifie le paysage. Les parcs et les jardins témoignent de notre désir de transformer le paysage pour notre propre plaisir. Introduction La nature est imitée par les designers d'hier et d'aujourd'hui. Dans les années 1900, l'Art Nouveau fait entrer les végétaux dans l'architecture et le mobilier.
Aujourd'hui les créateurs s'inspirent de la nature tant son vocabulaire de formes et de matières semble inépuisable. Jardin à la française, château de Villandry Jardin à l'anglaise, Stourhead garden Le jardin du château de Chantilly. Le grand parterre Le Nôtre Escalier de l'hôtel Tassel, maison de maître caractéristique de l'Art Nouveau, contruite en 1893 par Victor Horta, Bruxelles. Luminaire réalisé par Emile Gallé, pionnier de l'Art Nouveau.
La devise du maître verrier : "Ma racine est au fond des bois." Les algues décoratives de Ronan et Erwan Bouroullec,
éléments modulables à l'infini. 2004. Un banc "spaghetti" de Pablo Reinoso, 2006.
Les lattes de bois redeviennent branches qui poussent et grimpent. Les artistes qui travaillent avec la nature sont confrontés à l'aspect changeant de leur matière première. Leurs oeuvres organiques ont beau paraître achevées, elles ne sont jamais définitives. C'est ce caractère subtil et éphémère qui passionne. Les interventions in-situ qui ne peuvent plus être admirées qu'en photographie soulignent encore la dimension temporelle de la nature. Quatre travaux d'Andy Goldsworthy avec des feuilles, 1980. Des oeuvres visibles depuis l'espace... Sorti du musée, l'art prend des proportions astronomiques ! De l'infiniment petit à l'infiniment grand... Introduction Earthworks Richard Long Andy Goldsworthy Nils-Udo Patrick Dougherty Giuseppe Penone Murs végétaux Silversterkläuse Arcimboldo Les géoglyphes sont de grands dessins à même le sol. Réalisés par entassement ou par enlèvement de pierres, de terre ou de végétaux, certains atteignent plusieurs kilomètres de longueur. Le Cheval Blanc d'Uffington a été creusé dans une colline de craie en Angleterre durant l'âge de bronze. Les géoglyphes de Nazca au sud du Pérou ont été tracés dans le désert par une civilisation pré-incaïque entre les années 400 et 650. Le singe fait 55 mètres de long et cotoie un colibri, un chien, une araignée, un condor... L'homme de Marree est le plus grand géoglyphe connu : 4,2 Kilomètres de longueur pour 15,3 kilomètres de circonférence. Il a été découvert depuis les airs en survolant l'Australie. Walter de Maria, "The Lightening Field", 1977, Nouveau Mexique. Installation de 400 poteaux en acier inoxydable. Michael Heizer, "Double Negative", 1969, Nevada. Cette longue tranchée résulte du déplacement de 244 000 tonnes de roches. "Spiral Jetty" de Robert Smithson s'enroule sur 457 mètres, 1970, dans l'Utah. Si les "Earthworks" que l'on a évoqués plus tôt modifient durablement le paysage, beaucoup d'oeuvres du Land Art sont éphémères. Voici quelques oeuvres sur l'eau ... Robert Smithson, "Floating Island", 2005. Pour voyager autour de Manahattan. Christo et Jeanne-Claude réalisent "Surrounded Islands" en 1983 au large de Miami. L'encerclement des îles par une matière plastique rose est resté en place 2 semaines. "J’aime la simplicité de la marche à pied et la simplicité des pierres. J’aime les matériaux ordinaires, ce qu’il y a sous la main, mais particulièrement les pierres. J’aime l’idée que les pierres sont l’étoffe du monde." Le britannique Richard Long arpente tous les continents depuis 1968. Il réalise en cours de route des installations naturelles qu'il photographie. Irlande, 1971 Islande, 1974 Ecosse, 1981 Londres 1981 Pérou, 1972 Inde, 2003 Automne Hiver Printemps Eté "Les arbres" du sculpteur italien Giuseppe Penone sont l'oeuvre d'un patient décorticage de poutres massives suivant la courbe des anneaux de croissance, pour retrouver dans la poutre l'arbre qu'elle a été dans une autre vie. "Les arbres des poutres", crayon sur papier, 1970. Arbres, 2003 Penone travaille de la même manière "le cèdre de Versailles" ... ... Tombé lors de la tempête de 1999. L'artiste américain réalise des constructions végétales insolites. Il utilise principalement des espèces de branches souples (saule, noisetier, érable, orme ou jeunes pousses d'arbres) qu'il trouve sur place pour fabriquer des oeuvres qui s'intègrent dans le paysage environnant. Holy Rope, 1992 Spinoffs, 1990 Simple pleasure, 2001 Standby, 2001 Call of the wild, 2002 Close Ties, 2006 River Vessels, 2010 Heather Ackroyd et Dan Harvey sont deux artistes dont le matériau de prédilection est le gazon. Ils réalisent des tableaux vivants en utilisant la sensibilité à la lumière d’un semis d’herbe. Grâce à la photosynthèse l’herbe révèle les images.
Ackroyd & Harvey sont connus pour avoir recouvert entièrement d’herbe les murs d’une église abandonnée à Londres. Wolfgang Laib Estelle Hanania 1998, Ile de la Réunion 1993, Danemark 2000, Namibie Noémie Cartiaux Pour l'association
La Clairière des Sources. 2ème Festival Art-Nature à Coye-la-Forêt
les 1er et 2 juin 2013 Estelle Hanania est une photographe française. Fascinée par le folklore, les coutumes et rituels, elle a passé 3 jours en compagnie de curieux personnages, les Silversterkläuse, en Suisse. Pour marquer le solstice d'hiver, ces hommes costumés de feuilles, branchages et paille sonnent de lourdes cloches et vont de ferme en ferme pour chasser les mauvais esprits. Demoniac Babble, 2007, Suisse La coutume des Silversterkläuse est une tradition vivante du canton de Appenzell. Il y a deux types de Silversterklaus : les "beaux" et les "vilains". Estelle Hanania a suivi un groupe de "vilains". Anna Garforth, "Grow", Londres. Anna Garforth, "The Big Bang", Londres Mosstika, "Metro Moss", 2008, New York Mosstika, "Moss Stencil", 2008, Brooklyn Mosstika, "Zebra", 2010, New York Theaterhaus Gessnerallee,
1993, Zurich Dilston Grove,
2003, Londres Testament, 2011, Milan Presence, 2001, Boston "Big Chill", 2007, Herefordshire L'artiste allemand utilise des matériaux naturels et fragiles, comme la cire d'abeille, le pollen, le lait, ou encore le riz pour créer des formes d’une grande pureté.
Laib réalise des installations poétiques, sobres et lumineuses dont l’intensité est remarquable. Nils-Udo est un artiste Allemand. Il travaille avec la nature depuis 1972. Ses installations sont photographiées avant d'ếtre rendues à la terre, où elles subissent l'érosion du temps. Andy Goldsworthy est un artiste britannique qui travaille en plein air, avec des matériaux trouvés sur place. La photographie est essentielle dans son travail, selon ses propre termes :
« chaque œuvre pousse, subsiste, se dégrade, composantes intégrales d'un cycle que le photographe montre à leur point culminant, balisant le moment où l'œuvre est la plus vivante. Il y a une intensité dans une œuvre à son sommet qui j'espère s'exprime dans l'image. L'évolution et le délabrement sont implicites. » L'Hiver Le Printemps L'Eté L'Automne Giuseppe Arcimboldo Les quatre saisons d'Arcimboldo ont été réalisées en 1573. Ces toiles sont peintes à l'huile et font 76cm sur 64cm. Au XVIe siècle, les peintres fabriquaient leurs couleurs à base de pigments naturels. Les pigments sont issus de trois règnes : ils peuvent être d'origine animale, tel le rouge de cochenille (insecte parasite des plantes) ou la pourpre de murex (coquillage méditerranéen), ou d'origine végétale, comme l'indigo ou la garance, ou encore d'origine minérale, le vert de malachite ou les ocres. Les pigments Conclusion Cette présentation non-exhaustive est un aperçu des nombreux liens qui se tissent entre l'homme et la nature à travers l'art. La nature n'en finit pas de nous émerveiller et l'art n'est-il pas le meilleur moyen de l'exprimer ?
La tête pleine d'images, j'espère que ce dossier vous poussera à arpenter la nature avec un oeil nouveau et les mains qui fourmillent d'envies créatrices. Peut-être qu'à la suite de Nils-Udo vous ouvrirez à votre tour
" [...] l'espace concret, vivant et tridimensionnel de la Nature [...] et transformerez cet Espace de la Nature en Espace de l'art...." "Arenaglyphe Rosace" réalisé par Simon Vanneste, 2009, Belgique Webographie Introduction

Jardin à la française du château de Villandry
http://www.chateauvillandry.fr/

Parterre Le Nôtre, Chantilly
http://www.domainedechantilly.com/domaine-de-chantilly/jardins-et-parc

Ronan et Erwan Bouroullec, site officiel
http://www.bouroullec.com/

Pablo Reinoso, site officiel
http://www.pabloreinoso.com

Photos wikipédia :
Stourhead, Hans Bernhard
Hôtel Tassel, Henry Townsen Earthworks

Robert Smithson
http://www.robertsmithson.com/

Michael Heizer
http://doublenegative.tarasen.net/

Walter de Maria
http://www.diaart.org/sites/main/lightningfield

Christo et Jeanne-Claude, site officiel
http://www.christojeanneclaude.net/

Photos Wikipédia :
Arenaglyphe Rosace, Benoit Lemercier.
Cheval Blanc d'Uffington, NASA.
Singe de Nazca, Markus Leupold-Löwenthal
Marree Man, Peter Campbell

Google Map (Spiral Jetty) Artistes

Richard Long, site officiel
http://www.richardlong.org/

Andy Goldsworthy, site officiel
http://www.goldsworthy.cc.gla.ac.uk/

Giuseppe Penone, Alberi
http://bloghistapercaso.blogspot.fr/2011/11/giuseppe-penone-e-lanima-degli-alberi.html

Patrick Dougherty, site officiel
http://www.stickwork.net/

Nils-Udo par la galerie Claire Gastaud
http://www.claire-gastaud.com/artist/NILS-UDO Moss Graffiti

Anna Garforth, site officiel
http://www.annagarforth.co.uk/

Mosstika, site officiel
http://mosstika.com/



Heather Ackroyd et Dan Harvey, site officiel
http://www.ackroydandharvey.com/

Wolfgang Laib au MOMA
http://www.moma.org/visit/calendar/exhibitions/1340

Site officiel de la photographe Estelle Hanania
http://www.estellehanania.com/

Arcimboldo, les quatre saisons,site officiel du musée du Louvre
http://cartelfr.louvre.fr/cartelfr/visite?srv=car_not_frame&idNotice=14269 Jephan de Villiers Jephan de Villiers Retour en Arbonie J'ai échangé l'écorce de mon corps avec la peau des arbres
et je me sens de plus en plus redevenir forêt. Jephan de Villiers, né en 1940, a su garder son âme d'enfant. Ce sculpteur transforme les végétaux tombés à terre, recueillis lors de ses promenades dans la forêt de Soignes en Belgique. Il fait naître de ses trouvailles des personnages énigmatiques, sortis de cet univers qu'il nomme "Arbonie".

"Le peuple mystérieux que Jephan de Villiers a créé nous amène sur le fleuve du temps très en amont, très en aval de nous-mêmes. Il nous redit l'origine obscure, la pensée sauvage, le chant de la terre, les rêveries fondatrices; il réinvente une civilisation antérieure au fer, au bronze, à la pierre : l'âge de l'arbre."
Henri Ronse mille et trois souffles d'écorce ou la dernière forêt en marche L'ange et l'ours Autoportrait au cheval de terre Assis au pied des bâtons du vent j'ai rêvé d'un enfant qui portait la forêt sur son dos Artistes

Richard Long, site officiel
http://www.richardlong.org/

Andy Goldsworthy, site officiel
http://www.goldsworthy.cc.gla.ac.uk/

Giuseppe Penone, Alberi
http://bloghistapercaso.blogspot.fr/2011/11/giuseppe-penone-e-lanima-degli-alberi.html

Patrick Dougherty, site officiel
http://www.stickwork.net/

Nils-Udo par la galerie Claire Gastaud
http://www.claire-gastaud.com/artist/NILS-UDO

Jephan de Villiers, site officiel
http://www.jephandevilliers.com/
Full transcript