Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

La crise des missiles de Cuba (1962)

No description
by

Jérôme Bouffand

on 29 November 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La crise des missiles de Cuba (1962)

Un lieu symbolique: Berlin
Une crise de la Guerre froide:
les fusées de Cuba (1962)
En 1948, L'URSS coupe les communications terrestres de Berlin-Ouest avec l'Ouest de l'Allemagne dans l'espoir d'obliger les forces occidentales à abandonner Berlin-Ouest. Le blocus de Berlin est mis en échec par le pont aérien américain. Cette crise est le premier affrontement de la Guerre froide.
Le Blocus de Berlin (1948-1949) et le Mur de Berlin (1961)
En août 1961, le gouvernement est-allemand décide de la construction d'un mur autour de Berlin-Ouest pour mettre fin à l'exode de deux à trois millions d'Allemands de l'Est qui ont profité de la liberté de circulation dans Berlin pour fuir le communisme.
Le Mur de Berlin (1961-1989)
Berlin dans le contexte de l'Allemagne vaincue et occupée
Berlin, symbole de la situation de l'Europe pendant la Guerre froide
La chute du Mur de Berlin est le symbole de la fin de la Guerre Froide
Journal télévisé français du 9 novembre 1989, jour de l'ouverture du Mur de Berlin
Un lieu symbolique de la Guerre froide: Berlin
La crise de Cuba met le monde au bord de l'affrontement
Une crise révélatrice de la course aux armements
L'enjeu de la crise de Cuba est l'installation de missiles nucléaires pouvant frapper le territoire des Etats-Unis. Pendant toute la Guerre froide, Etats-Unis et URSS vont s'efforcer d'acquérir des armes nucléaires de plus en plus puissantes pour prendre un avantage sur leur adversaire. Globalement, les deux superpuissances s'équilibrent. C'est "l'équilibre de la terreur": chacune a les moyens de détruire plusieurs fois son adversaire. Une crise comme celle de Cuba survient lorsqu'une superpuissance parvient à rompre momentanément l'équilibre de la terreur en sa faveur.
Une crise de la Guerre froide: les fusées de Cuba (1962)
Les acteurs de la crise de Cuba
En 1962, l'URSS profite de sa récente alliance avec Cuba pour installer sur cette île voisine des Etats-Unis des missiles nucléaires menaçant le territoire américain, jusque là hors de portée des missiles soviétiques. En octobre 1962, l'US Air Force repère les bases des missiles ainsi qu'un convoi de cargos soviétiques amenant de nouveaux missiles à Cuba. Le président Kennedy ordonne alors à l'US Navy d'empêcher les cargos soviétiques de rejoindre Cuba. Le monde est au bord de la guerre nucléaire.
Le destroyer américain Vesole escortant le cargo soviétique Polnuzov lors de la crise de Cuba. Les quatre conteneurs des missiles sont clairement visibles sur le pont du cargo.
Une guerre: la guerre du Viet-Nâm (1964-1975)
En 1945, les deux grands vainqueurs de la Deuxième guerre mondiale se retrouvent face à face tandis que les puissances européennes sont affaiblies
Entre 1945 et 1955, chaque superpuissance développe un réseau d'alliances
OTAN (1949)
Autre allié des Etats-Unis ou territoire dépendant d'un allié des Etats-Unis
Alliés des Etats-Unis
Pacte de Varsovie (1955)
Autre Etat communiste
Alliés de l'URSS
De 1945 à 1989, les deux superpuissances s'affrontent au cours d'un conflit indirect appelé "Guerre froide"
La Guerre froide est un affrontement marqué par des crises régulières et des guerres mettant au prises des alliés des superpuissances. Elle se manifeste surtout dans des lieux symboliques ou stratégiques.
La guerre du Viet-Nâm est la première guerre aussi fortement médiatisée. La présence de journalistes sur les champs de batailles permet pour la première fois à l'opinion publique américaine et mondiale d'être informée en continu et en direct sur les horreurs de la guerre. La diffusion des souffrances des civils et des militaires américains, mais aussi la divulgation des échecs et des bavures des troupes américaines et de leurs alliés, influe considérablement sur la population américaine et favorise le développement du pacifisme.
L'impact de la médiatisation de la guerre sur la société américaine
Un conflit périphérique de la Guerre froide
Une guerre pour l'endiguement du communisme
La guerre du Viet-Nâm (1964-1975)
Le destroyer américain Vesole escortant le cargo soviétique Polnuzov lors de la crise de Cuba. Les quatre conteneurs des missiles sont clairement visibles sur le pont du cargo.
Après treize jours de tension pendant lesquels les flottes soviétiques et américaines se font face, Khrouchtchev et Kennedy parviennent à un accord. Contre le retrait des missiles installés à Cuba et le démantèlement de leurs bases de lancement, les Américains promettent de ne pas envahir Cuba et retirent des missiles équivalents installés en Turquie qui menaçaient le territoire soviétique. Les deux pays installent une liaison directe entre le Kremlin et la Maison Blanche, appelée "Téléphone Rouge".
La résolution de la crise de Cuba
Khrouchtchev: "Cela me fait plus mal qu'à vous!"
Sur le fauteuil: Fidel Castro

Caricature de Valtman, 30 octobre 1962, publiée dans The Hartford Times.
Berlin, un lieu de propagande
Berlin-Ouest fait figure de vitrine du monde occidental en plein coeur du bloc soviétique. Inversement, Berlin-Est est censé montrer la réussite du modèle socialiste allemand face à l'Occident incarné par Berlin-Ouest. Berlin est le lieu de constructions de prestige, ainsi que d'une intense propagande.
L'Alexander Platz, avec la tour de la télévision (construction la plus haute de Berlin) et l'horloge Urania, est le coeur de Berlin-Est.
L'Opéra de Berlin est un monument culturel emblématique de Berlin-Ouest.
De façon générale, la Guerre froide est une lutte entre deux modèles politiques, économiques et sociaux:
le modèle libéral à l'Ouest
le modèle socialiste à l'Est
Vous devez être capables de donner les principales caractéristiques de ces deux modèles à l'aide du cours et du manuel.

La lutte entre les deux blocs vise aussi à convaincre le reste du monde de la supériorité de leurs modèles respectifs. La Guerre froide est donc aussi une lutte de propagande qui peut passer par...
...l'art.
"Civilisation atlantique", par le peintre français communiste André Fougeron, 1953, critiquant la violence coloniale et les inégalités du modèle libéral.
...la caricature
"Jo-Jo la Colombe", par le mouvement anticommuniste français "Paix et Liberté", 1951, accusant Staline de leurrer l'Occident en proposant la paix (colombe) alors qu'il prépare la guerre (masse d'arme).
...la course à l'espace.
A gauche, Spoutnik, premier satellite artificiel de l'histoire, lancé par l'URSS en 1957. A droite Youri Gagarine, cosmonaute soviétique, premier homme dans l'espace en 1961.
A gauche, le lanceur américain Apollo qui a permis la réussite des missions spatiales américaines à destination de la Lune. A droite, Neil Armstrong, astronaute américain, premier homme sur la Lune (mission Apollo XI, 1969)
L'enjeu de la guerre du Viet-Nâm est de limiter la progression du communisme dans les pays du Tiers-Monde nouvellement indépendants.
CHINE
THAILANDE
LAOS
CAMBODGE
7eme flotte américaine
Aide soviétique et chinoise
au Viet-Nâm du Nord
Viet-Nâm du Nord communiste
Viet-Nâm du Sud allié aux Etats-Unis
Vietcong, guérilla communiste soutenue par le Viet-Nâm du Nord
Base militaire américaine: 500 000 soldats américains sont engagés dans le conflit
Des bombardements plus massifs que ceux de la Deuxième Guerre Mondiale
"Piste Ho Chi Minh" permettant le ravitaillement de la guérilla vietcong par le Viet-Nâm du Nord
Un conflit de la Guerre froide opposant les deux superpuissances par alliés interposés
Un conflit opposant des armées régulières à une guérilla soutenue par la population et par des puissances étrangères
Le plus important engagement militaire des Etats-Unis depuis la Deuxième Guerre Mondiale
Intervention aéronavale pour bombarder le Viet-Nâm du Nord
Harry Truman, président des Etats-Unis (1945-1953), inventeur de la stratégie du "containment" (endiguement) du communisme
URSS
Alliés de l'URSS
Influence des idées socialistes sur les gouvernements du Tiers-Monde
Autres Etats communistes
Guérilla communiste
Dans les années 60, l'influence soviétique s'étend dans le Tiers-Monde
Un reportage de la chaîne américaine CBS sur l'offensive du Têt (février 1968). Alors que le gouvernement américain explique à la population que la guerre est en train d'être gagnée au Viet-Nâm, une offensive générale des Viet-Congs est déclenchée dans tout le Viet-Nâm du Sud. L'ambassade américaine à Saïgon est attaquée. Malgré l'échec final de cette offensive, celle-ci ébranle la confiance de la population américaine en son gouvernement.
Kim Phuc brûlée au napalm fuyant sur la route au milieu des enfants de son village
Des soldats sud-vietnamiens
Un photographe de presse
En arrière-plan, l'incendie du village de Trang Bang (Viet-Nâm du Sud), détruit au napalm par l'aviation sud-vietnamienne pour lutter contre les Viet-Cong
Lors de sa publication le 12 juin 1972 par l'Associated Press, la photographie est recadrée. La petite fille brûlée au napalm devient le thème principal de la photographie.
Le 8 juin 1972, l'aviation sud-vietnamienne bombarde un village à quelques kilomètres de Saïgon (capitale du Sud Viet-Nâm). Plusieurs photographes de presse sont présents sur les lieux, dont le photographe sud-vietnamien Nick Ut
Kim Phuc deviendra le symbole des horreurs de la guerre du Viet-Nâm. Le photographe Nick Ut lui sauvera la vie en l'emmenant à l'hôpital. Elle est aujourd'hui "ambassadrice de bonne volonté" de l'UNESCO.

L'impact de cette photographie sur la population américaine n'est pas la raison du départ des troupes américaines, qui est presque achevé en juin 1972. Mais de façon générale, la médiatisation du conflit a contribué à son rejet par la population américaine.
Manifestation pacifiste contre la guerre du Viet-Nâm, Washington, octobre 1967
Cargos
soviétiques
transportant
les missiles
Blocus américain
Norfolk
Atlanta
Miami
La Nouvelle Orléans
Houston
Dallas
Guantanamo
Canal de
Panama
Villes et bases militaires américaines menacées par les fusées soviétiques
Bases de lancement des fusées soviétiques
Base de lancement photographiée par l'aviation américaine le 1er novembre 1962
portée des missiles
Au coeur du bloc de l'Est, Berlin-Ouest est un lieu de choix pour la diffusion dans toute la RDA d'émissions de propagande par les télévisions et les radios occidentales. Sur la carte, la zone en gris représente les régions de RDA où sont captées les télévisions de RFA grâce à l'émetteur de Berlin-Ouest.
La propagande pendant la Guerre froide
Chine
Inde
Cuba
Egypte
Jérôme Bouffand
Collège et lycée privé Saint-Michel
Annecy
Full transcript