Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Phlebotomes en Algérie

No description
by

raouia Baarir

on 10 April 2017

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Phlebotomes en Algérie

1ere fois en Algérie en 1912 par Folley et Leduc :
P. papatasi
à beni-ounif.
P. perniciosus

en 1914 par Sergent.
P. sergenti
en 1917 par Parrot.
Sergentomyia fallax
1921 par Parrot
P. antennata
en 1941 par Parrot.
S. dreyfussi
1933 par parrot
P. bergeroti
1934 par parrot
P. perfiliewi
en 1935 par Parrot.
P. alexandri, P. longicuspis et P. ariasi
en 1936 par Parrot.
S. clydei
en 1947 par Parrot.
S. minuta parroti
1951 par parrot
P. chadlii
en 1970 par Rioux.
P.chabaudi
en 1970 par Rioux et coll à Ghardaia.
S. christophersi
en 1973 par Dedet aux environs de Biskra.

Morphologie et Cycle biologie
Taxonomie
E: Arthropodes
S/E: Antennates
Cl: Insectes
O: Diptères
S/O: Nématocères
F: Psychodidae
S/F: Phlebotominae
13 genres
2 genres vecteurs de leishmanioses


Phlebotomus Lutzomyia
Historique
Ecologie
Répartition géographique
Ethologie
Phlébotomes sur tout le territoire Algérien
Généralités
Espèces Algériennes
Les Phlébotomes d'Algérie
Plan
I - Introduction
II- Généralités
-Historique
-Taxonomie
-Morphologie et Cycle biologique
-Méthodes d'études
-Répartition géographique
-Ecologie
-Ethologie
III- Espèces Algériennes :
IV- Lutte
V- Conclusion
VI- Bibliographie
Dr. R. BAARIR
2016
Introduction

Vecteurs de certaines maladies infectieuses assez graves:
Les leishmanioses
Arboviroses.
Bartonelloses
-800 espèces dans le monde
- Fréquents en Algérie


Les phlébotomes sont des petits insectes diptère, de la famille des psychodidae, largement répartis dans les régions tropicales et tempérées.
Méthodes d'études
Phlébotomus
Paraphlébotomus
Larroussius
Symphlébotomus
Adlerius
Euphlébotomus

Lutzomyia
Nyssomyia Psychodopygus

fusiforme 300-400µ
Blanche à brune
vermiforme,
8mm au 4ème stade larvaire.
12 segments - dernier = deux paires de soies caudale longues.
Comporte des stigmates respiratoires.
3 mm de long.
Céphalo thorax et abdomen.

Capture au piège adhésif=papier enduit d’huile de ricin de surface connu +++.
Capture au capturateur à bouche
Capture au piège CDC=piège lumineux
Conservation dans de l’alcool 70°(jusqu’au montage).
Les lieux de ponte sont les gîtes de repos

Fixées au substrat du lieu de ponte

Calme,
à l’abris de la lumière et du vent,
Humide, chaud.
Orifices des terriers des rongeurs, anfractuosités rocheuses, fissures dans les mûrs, trous d’arbres…
Proximité d’hôtes vertébrés (repas sanguin).
sucs végétaux
hématophage telmophage
piqûre douloureuse
Larve : saprophytes et phytophages
Activité crépusculaire et nocturne
Pic d’activité entre Avril-Mai et Sept-Oct dans les régions tempérées
Une enquête entomologique menée par Dedet, Addadi, Belazzoug a été faite au niveau de 201 stations à travers le territoire algérien pendant 4 ans (1972-1976) entre Mai et Sept.
42 033 exemplaires
2 genres
Phlebotomus et sergentomyia
G: Phlebotmus
G: Sergentomyia
S/G: Phlebotomus
S/G: ParaPhlebotomus
S/G: Sergentomyia
P.P.papatasi
-frange steppique nord saharienne +++ ( foyer Biskra1979, Abadla )
-Vallées basses et arides des Aurés.
-Tell.
-Hauts plateaux.
-Sahara central.
En pleine nature: terriers de
Psamomys obesus
,
Meriones shawi
,
Sol pierro-rocheux
Agglomération: habitat/ pleine nature
À l’intérieur des murs
imagos: fin avril-début mai
basse altitude<300m
Leishmaniose cutanée zoonotique
P.P.sergenti
steppes présahariennes +++
-Tell(alger et bouira)
-Atlas
-Sahara central
Anfractuosités des falaises rocheuses.
Terriers des rongeurs.
-peu observé en habitation

P.p chabaudi
S.s.minuta parroti
-Tell:Algérois, Constantinois,Kabylie
Oranie
-Hauts plateaux
-Massifs des Aurès
-Frange steppique nord saharien
-Région de Bechar
-en milieu urbain et en plein nature.
-altitude même à >1200m
P.L.perniciosus
-Tell :
Grande kabylie+++
Constantinois +++
Algérois,Oranie
-Aurés.
-Hauts plateaux.
-Steppes présaharienne +/-
P.l.longicuspis
moins fréquente et moins dense que P.perneciosus
-récoltée aussi bien en nature qu’en ville.
-se gorge fréquemment sur chien.
S/G larroussius
P.l.perfiliewi
strictement téllienne
-rare en grande kabylie.
-fréquent en tell constantinois et oranie
-Etages humide sub humide,
-Absente en étage aride- saharien
- >1200m
P.l.ariasi
tell:
Algerois
Constantinois,Oranie
-Aurés
-Etages climatiques humides et sub-humides
Espèces sahariennes
Leishmaniose cutanée du nord
G: Phlebotomus
S/G: Paraphlebotomus
P.p. alexandri
-Essentiellement steppes présahariennes. ( chaiba)
-massifs de l’Atlas
-sahara central (illizi,ihrir, djanet)
-Biotopes secs et rocheux
-Terriers de rongeurs
G:Sergentomyia
S/G: Sergentomyia
S.s fallax
- Le sud.
- Aures
- Sahara central
- Etage semi-aride et saharien
S.s antennata
S/G Sintonius
S.s.christophersi
S.s clydei
modifications de l'environnement
est-ce une répartition stricte ?
Réchauffement climatique
modifications dans les étages sub-humides et semi arides
Adaptation des phlébotomes = nouveaux foyers
Nouvelles espèces inconnues en Algérie.
Facteurs anthropologiques
population rurale = quartier illicite
Irrigation des zones arides
zone agriculture , puits
terriers des rongeurs
abris pour animaux domestiques
nouvelle population non immunisée
Nouvelles niches écologiques offertes aux phlébotomes
Phlébotomus Larroussius langeroni :
1ère fois en Algérie , étage semi-aride (Dedet et belazzoug 1984). infesté naturellement par L.infantum en Tunisie ( Guerbouj 2006)
*6 espèces signalées antérieurement par différents auteurs au sud Algérien :
Phlébotomus Phlébotomus bergeroti
Sergentomyia Parrotomyia eremitis
Sergentomyia Sergentomyia shwetzi
Sergentomyia Parrotomyia lewisi
Sergentomyia Grassomyia dreyfussi
Sergentomyia Sintonius tiberiadis
Phlébotomus .Paraphlébotomus.riouxi
:
Ghardaia (Depaquit et all1998) a posée de problèmes de la diagnose différentielle avec P.chabaudi
Phlébotomus Transphlebotomus mascittii Grassi:
1ère fois en Algérie,l’été 2009 (Berdjane-Brouk et al) a LARBAA (Kabylie)
- Climat humide , sub-humide - aride =P.ariasi
- Exemplaire non gorgé de sang , pas d'analyse
-suspectée comme vecteur de LV, fréquemment trouvée en cas d’endémie,
Conclusion
Bibliographie
Espèces sur tout le territoire Algérien
Espèces Telliennes
Espèces sahariennes
Lutte
-Larves terricoles => La lutte anti larvaire est très difficile

- Insecticide pour éradiquer les adultes ( DDT sensible )
- Enquêtes entomologiques élargies sur tout le territoire national avec étude moléculaire et séquençage
Température optimale 20-25°
Humidité relative 70-90%
Vent faible
Vol sautillant, saccadé, silencieux
Absence à une altitude ≥1500m
Leishmaniose viscérale
Identification:
Techniques de piégeage
les préférences trophiques des femelles conditionneront l’habitat de chaque espèce
0-500m
500-1000m
>1000m
0-500m
15/21 espèces
Anfractuosités rocheuses.
Écosystème comprenant des animaux à sang froid et des rongeurs
S/G:larroussius
femelle infestée: PCR, sequençage
Harrat 2009, Boubidi 2011,

-Tell: Algérois , constantinois, grande kabylie
-hauts plateaux
-vallées basse et arides des Aures
-steppe présaharienne
-sahara centrale
Vecteur possible de LV
-les steppes présaharienne de climat
aride. ( Ghardaia 1970)
-sahara central
- Régions tellienne +/-
enquêtes épidémiologiques sporadiques
Manque de séquençage
- Lutte contre le réservoir : ramassage des chiens errants, destruction des terriers des rongeurs
• A.Izri, J. Depaquit, P. Parola (2006) Phlébotomes et transmission d’agent pathogènes au tout du bassin méditeranien.

. Bounamous A, B. R. (2008). caractérisation moléculaire de deux espèces affines de Praraphlebotomus: Phlebotomus chabaudi Croset, Abonnenc et Rioux 1970 et P.riouxi, Depaquit, killick-Kendrick et Léger 1998 (diptera:psychodidae). parasite. , 565-571

. F.Bachi. (2006). aspect épidémiologique et clinique de la leishmaniose en Algérie. La lettre de l'infectiologue , 9-15.

. I.Lafri, L.Almeras, I.Bitam, A.Caputo.A.Yssouf, AIzri, D.Raoult (2016) Identification of Alferian field-caught Phlebotomine Sand Fly by MALDI-TOF MS

• Guerbouj, Chemkhi, Kaabi, Rahali, Ben-Ismail, Guizani (2006) Natural infection of Phlebotomus (Larrossius) lengeroni (Diptera :Psychodidae) with L.infantum in Tunisia

• J. Dedet, K. A. (1984). les phlébotomes (diptera, Psychodidae) d' Algérie. Ent med et parasitol , 99-127.

• J.DEDET, K.Addadi, O.Tabet-Derraz (1973) Epidemiologie des leishmanioses en Algérie, 1-capture de Phlebotomes (Diptera-Psychodidae) à Biskra. Présence de Sergentomyia christophersi en Algérie

• K.Benallal, B.Gassen, L.Bouiba , J.Depaquit, Z.Harrat (2013) Entomological investigation following the resurgence of human visceral leishmaniasis in southern Algeria

• K.Benallal 1, R.Benikhlef 1, R. Garni 1, B.Gassen 2, J.Dedet 3, Z.Harrat (2016) Presence of Phlebotomus perniciosus atypical form in Algeria

• M.Izri, S.Belazzoug (1993) Phlebotomus ( larroussius) perfiliewi naturally infected with dermotropic Leishmania infantum at Tenes, Algeria

• N.Kabbout, D.Merzoug, H.Chenchouni (2014) Ecological status of Phlebotomine sandflies (Diptera :Psychodidae) in rural communities of northeastern Algeria

• S. Boukraa (2011) Surveillance des populations de phlébotomes (Diptera: Psychodidae), vecteurs des agents responsables des leishmanioses dans la région du M'Zab-Ghardaïa (Algérie)

• W.Berhoumi, I.Chelbi, E.Zhioua (2012) Effet du développement des systèmes d’irrigation dans les zones arides sur l’établissement de Phlebotomus (Larroussuis) perfiliewi

• Z.Harrat, M.Lambert, O.Tabet-Derraz, J.P.Dedet ( 1993) A propos d’un cas de gynandromorphisme chez Sergentomyia minuta parroti

• Z.Berdjane-Brouk, R.N.Charrel, I.Bitam, B.Hamrioui, A.IZRI (2011)Record pf Phlebotomus (Transphlebotomus) Mascittii Grassi and Phlebotomus (laroussius) Chadlii Rioux in Algeria host in Ghardaıa, south Algeria


Montage.
Éclaircissement à la potasse 20%.
Terricoles.
Endroits chauds et humides.
Sédentaires, passent toutes leurs vies au même endoit
Altitude conditionne la répartition des phlébotomes
(basse et moyenne altitude)

--indifféremment en pleine compagne et au voisinage des habitations(endo-exophile)
-anthropophile et zoophile
(chien)
.
-Adulte: pic (juin-juillet)/ octobre
Espèces Telliennes
jusqu'à cette étude Dedet
2009 Berdjane-Brouk et al
.
Phlébotomus Paraphlébotomus kazeruni
:
Constantine (Berchi 1986). 1ère fois au sud: Tamanrasset, Hoggar (Benallal et al, 2010, cas de LV), Vecteur L.major (Hanafi2007). Foyer ?
43 cas de LV ( sporadique avant ) à Tamenrasset:, 180 phlébotomes ( ADN L - ) :
P.bergeroti P.perniciosus
P.alexandri pas de P.ariasi
S.schwetzi P.longicuspis
P.kazeruni
(Benallal 2013)
vecteur de Leishmania major MON25
Vecteur de LV à Leishmania infantum MON24
Vecteur de LCN à Leishmania infantum
P.l.chadlii Rioux
-Peut atteindre 1400m
En France: vecteur de LV
- Anthropo-Zoophile ( chien )
-grande kabylie
-tell: constantinois , oranie
suspecté Vecteur IIaire LCZ
gynandromorphisme prédominance de caractère féminin

-
Morphologique
-les antennes,les ailes,
- soies des tergites abdominaux
-cibarium au niveau de la tête
-Génitalia(Appendices génitaux,spermathéques, style et épines).
-
Études des isoenzymes
et des
séquences d’ADN
(Cyto b, ADN mitochondrial).
-MALDI TOF MS ( Matrix- assisted laser desorption/ionization time -of-flight mass spectrmetry)

lésion expérimentale, Sergent 1921; role du vecteur adler 1926
Vecteur LC à L.Killicki MON301 à Ghardaia
Réservoir: Gundi: Massoutiera mzabi
(Parrot et al 1930)
P.perniciosus atypique ≈ P.longicuspis
différence: coxite et style
études iso-enzymatique et moléculaire
( Belazzoug 1993)
24 espèces répertoriées en 2010
mais retrouvé infesté par L.donovani en chine :LV 1993
Les leishmanioses sont un problème de santé publique en Algérie, la connaissance de la biologie et la répartition des phlébotomes ainsi que l'étude moléculaire des vecteurs vont permettre de mieux définir les mesurs adéquates pour la lutte contre cette pathologie
Harrat 1993
Benallal 2016
Full transcript