Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Les applications Web & les services web

No description
by

Manel .

on 29 April 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Les applications Web & les services web

Partie 2 : Les services Web
Introduction
Exemples utilisant services Web
Un service Web est un composant logiciel identifié par une URI( Uniform Resource Identifier), dont les interfaces publiques sont définies et appelées en XML. Sa définition peut être découverte par d'autres systèmes logiciels.

Groupe 4 : Liliane -Manel-Ibtissem-Youlia-Veronika
Caractéristiques des services web
Avantages des services Web
Fonctionnement globale d’un échange de données grâce aux services Web :
Sommaire partie 1: les applications web
Les applications Web
& les services web

Introduction
Définition des services web
Caractéristiques des services web
Exemples de services web.
Web Service: une architecture orientée service.
Technologie des services web
Échange de données dans les services Web.
Avantages et limites des services web
Services web – Défi des Tests
Service web – Tests
Services web – Outils de tests automatisés.
Conclusion.

Les Web services sont nés de l’effort de plusieurs organisations qui ont partagé un intérêt commun en développant et en maintenant "un marché électronique".
Celles-ci souhaitaient pouvoir communiquer plus simplement et sans avoir à se concerter sur chacune de leur transaction pour pouvoir interpréter leurs différentes données.

Elles souhaitaient supprimer l’isolement de leur système informatique avec les autres.

Citation
World Wide Web Consortium
Limites des services Web
La différence entre un site web et une application web
Messageries web

Au niveau technologique, il n’y a aucune différence entre ces deux concepts. La différence est en fait fonctionnelle

Un site web
 
est ce que l'on retrouve lorsqu'on entre une adresse et qu'on atterrit sur une page. Le site correspond à cette page et toute page reliée qui est gérée par la même entité (souvent sous le même nom de domaine). Le rôle principal d'un site web est de fournir et présenter de l'information aux visiteurs.

Un site de nouvelles ou un site d'information sur un produit ou une compagnie sont de bons exemples de sites web.

Une application web
 est tout site web qui permet à ses utilisateurs d'accomplir des tâches spécifiques.
Une application est plutôt utilisée pour manipuler de l’information. En outre, une application web est la plupart du temps soumise à un contrôle des accès et des rôles, de manière à ce que vous puissiez contrôler qui a accès à l’application, et quels sont les droits de chaque individu, quelle information peuvent-ils voir ou modifier.

Moteur de recherche

Blog et Forum

commerce électronique, les jeux en ligne

Les premiers fournisseurs de services web sont ainsi les fournisseurs de services en ligne :

Pages jaunes
Calcul des taxes.
Conversion des devises.
La météo.
Mécanisme de vérification des prix lors des enchères.
Services de codes postal.


Définition de l’application web
Une application web
désigne un logiciel applicatif hébergé sur un serveur et accessible via un navigateur web. Contrairement à un logiciel traditionnel, l’utilisateur d’une application web n’a pas besoin de l’installer sur son ordinateur. Il lui suffit de se connecter à l’application à l’aide de son navigateur favoris.
Permettent à des applications supportant différents processus d’une organisation ou de différentes organisations, de communiquer entre elles et/ou d’échanger des données facilement et à peu de frais.

Un navigateur web
(web browser en anglais) est un logiciel permettant d’accéder à une page web et de l’afficher sur l’écran de l’utilisateur. Un tel logiciel doit donc être capable de lire et d’interpréter des fichiers html. Les navigateurs web accèdent au web à travers le protocole de communication HTTP. On dit que c’est un « client HTTP », qui se connecte à un serveur.

est un protocole de communication client-serveur développé pour le World Wide Web. HTTP est un protocole de la couche application. Il peut fonctionner sur n'importe quelle connexion fiable, dans les faits on utilise le protocole TCP comme couche de transport. Un serveur HTTP utilise alors par défaut le port 80 (443 pour HTTPS).
Schéma de requête d'un navigateur à un serveur web
Les données de requête sont envoyées au serveur sous forme d'en-têtes dans une requête HTTP.

Lorsque le serveur reçoit la requête, il analyse les en-têtes HTTP, notamment celui permettant de localiser le fichier demandé.

Si le serveur trouve le fichier HTML demandé, il va envoyer au client (le navigateur) un en-tête de réponse valide (généralement Success) et les données créées par l'application.

A la réception du document, le navigateur affiche le résultat à l'écran
Les différents langages de programmation et à quoi servent-ils
Internet est un réseau composé d’ordinateurs qui se classent en 2 catégories :

html :
permet d’afficher des pages internet grâce à des balises. Le code source généré par une page web est uniquement en html.


css :

permet la mise en forme des pages html (créer le design, couleur, mise en forme …)

javascript
:est un langage informatique utilisé sur les pages web, pour ajouter de petites animations ou effets
jquery
:est une bibliothèque JavaScript libre qui porte sur l’interaction entre
JavaScript (comprenant Ajax) et HTML, et a pour but de simplifier des commandes. Permet d’ajouter des petites animations ou effets. (simplifie l’écriture du html et est utilisé par wordpress)

Ajax
:
il désigne un type de conception de pages Web permettant l’actualisation de certaines données d’une page sans procéder au rechargement total de cette page. Il utilise simultanément HTML /CSS, Javascript /DOM, XML et les requêtes HTTP. Ex : l’ajout de widget à la sidebar, l’enregistrement des revisions…
Les Web Services ont cependant des limites qui sont :

Toutes les normes ne sont pas établies notamment en matière de sécurité
Les performances sont relativement faibles
Des contournements de sécurité sont possibles.
Aucune norme de sécurité n’existe dans les Web Services. En effet les standards qui existent peuvent très bien ne pas être utilisés ou peuvent n’assurer qu’une partie des éxigences se sécurité. De plus, les Web Services utilisent HTTP et héritent des problèmes de celui-ci : Les firewall peuvent être contournés.
Les sites statiques et dynamique
Un site dynamique
fait appel à un langage dynamique comme php et peut stocker des données dans une base de données comme mysql.
La plupart des sites sont dynamiques car ils permettent de récupérer des informations en fonction des utilisateurs, d’enregistrer les données d’un formulaire…

Un site statique
est uniquement en langage html et css. les fichiers se terminent en .html par exemple et peuvent être lus directement dans le navigateur.
On pourrait se passer de serveur mais il faut bien héberger ses fichiers quelque part pour être relié à un nom de domaine.

Un service Web possède les caractéristiques suivantes :

Emploie une syntaxe basée sur la notation XML pour décrire les appels de fonctions distantes et les données échangées.

Utilise le protocole en général HTTP comme moyen de transport mais rien n'empêchera l'utilisation d'autres protocoles de transfert tels : SMTP, FTP,

Il est identifié par un URI (Uniform Resource Identifier) , un URI est la façon d’identifier un point de contenu sur le Web, que ce soit un fichier texte, audio, vidéo..

les avantages et les inconvénients des applications web
Accès universel depuis n’importe quel type de poste : PC, portables, téléphone mobile, tablette,…
Aucune incompatibilité de système d’exploitation (il suffit d’avoir un navigateur)
Travailler depuis n’importe quel endroit de la planète
Données sont centralisées
Données sont disponibles 24h sur 24 et 7j sur 7
Pas besoin d’installation. Avec une application web on se connecte avec un navigateur.

Inaccessible sans connexion internet (a moins d'installer un server web sur son pc)
Définition des services web
Grâce à Internet, les nouveaux logiciels d'entreprise sont désormais conçus pour être accessibles de partout dans le monde, à n'importe quel moment et avec un minimum d'équipements.



L’université de l’Illinois présente son navigateur Web graphique, reposant sur les principes de la Toile tels qu’ils ont été formulés par l’équipe du CERN de Tim Berners-Lee, notamment le HTTP.
Nommée Mosaic, l’application retient l’attention puisque’elle tourne sous Windows et simplifie considérablement la navigation. Elle annonce le développement ultérieur de Netscape et autres navigateurs qui feront sortir Internet du cercle des initiés pour le rendre accessible au grand public
Mars 1989 Tim Berners-Lee lance l'idée de la Toile
CERN (Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire)
Il conçoit l’idée de naviguer simplement d’un espace à un autre d’Internet à l’aide de liens hypertextes et grâce à un navigateur.
Tim Berners-Lee parle de la création d’une toile, tout internaute pouvant aller d’un contenu à l’autre suivant des voies multiples.
il travaillera à l’apparition du World Wide Web, « toile d’araignée mondiale ».

1994 janvier Création de
Yahoo!
Deux étudiants de Stanford, David
Filo et Jerry Yang, créent l’annuaire Internet Yahoo! Celui-ci doit permettre aux Internautes de trouver rapidement des sites grâce à un classement hiérarchique, la difficulté étant alors de trouver le site ou l’information pertinente voulue


1994 octobre Naissance du W3C

Tim Berners-Lee fonde le World Wide Web Consortium, également appelé W3C. Cet organisme a pour objectif et fonction d’émettre des recommandations afin de promouvoir et d’assurer la compatibilité des technologies utilisées sur le Web..
5 janvier 2000Lancement de Houra.fr, le premier cybermarché

Houra.fr, le site Internet de l'enseigne Cora, lance le premier cybermarché pour faire ses courses sur Internet. Le magasin propose alors 50 000 produits en ligne et la livraison à domicile. La plupart des autres enseignes de grande distribution le suivent peu après, avec Telemarket, Ooshop, Auchandirect...

22 Avril 1993L'Université de l'Illinois présente Mosaic
Application web - Les Tests
Tests de fonctionnalités

Tests de chaque fonctionnalité individuellement
Tests d’intégrité des données
Tests de flux d’information entre les pages et les applications
Tests de non-régression


Tests d’interface

Tests de conformité aux normes et standards (ex. W3C)
Tests de navigation entre les pages
Tests de user-friendliness pour tous les types d’utilisateurs, etc


Tests de compatibilité

avec les différents browsers
avec les différents systèmes d’exploitation
avec les différents appareils: notebooks, appareils mobiles, etc…


Tests de performances:

Tests de charges
Tests de stress
Tests d’intéropérabilité, etc…


Tests de sécurité :

Tests d’injection
Tests d’authentification et de gestion de sessions
Cross-site scripting (XSS)
Tests d’accès à l’application via internet
Tests des faiblesses connues au niveau de la sécurité, etc…

Applications web - Outils de tests automatisés

Rational Functional Tester (RTF)
: Outil IBM pour les technologies web (pour HTML)

Selenium
: outil open source pour les tests fonctionnels (pour HTML)

Jspec:
supportes plusieurs types de tests (pour Java Script)

RhinoUnit
: tests unitaires pour ANT-JavaScript (pour Java Script)

FlexMonkey
:
outil open source, (pour Adobe Flex)

FlexUISelenium:
extension de Selenium (pour Adobe Flex)

WebLight:
utilisé pour tester les liens brisés et du HTLM non-standard

LinkTiger.com:
utilisé pour l’analyse online des liens brisés dans les sites web

PHPUnit, ASPUnit, Cactus
(pour du server-side Scripting)

Nikto, Rational AppScan, Acunetix Web Vulnerability Scanner

(pour la sécurité des applications web)

Microsoft Expression Web SuperPreview, Adobe Browser Labs
( pour la compatibilité avec les navigateurs)

Services web – Défi des Tests


Services web déployés sur des environnements très différents:
Questions de scalabilité et de sécurité

Absence d’interface utilisateur :
Les testeurs doivent avoir des habilités dans la programmation et une connaissance fondamentale des services web

Services web distribués à travers le réseau et opérant sur différents environnements et S.E:
Questions de disponibilité, de performance, fiabilité et sécurité lors des tests

Service web – Tests
Tests de preuve de concept (d’architecture)
Vérification de l’architecture du service web par rapport aux applications et l’environnement

Tests fonctionnels
Vérification des fonctions pré-définies du services web, des exceptions et des conditions limites

Tests de non–régression
Vérification du fonctionnement du service web après que des modifications aient été apportées à l’envir.

Tests de charge (Load tests)
Fonctionnement du service web sous une forte demande


Services web – Outils de tests automatisés
Outil qui comprend toutes les capacités du SOAPtest

Introduction
Le piratage

Sommaire de la Présentation
Les standards pour les applications web
Le
W3C
qui a défini la spécification de HTML et XML, est très impliqué dans le développement de standards pour toutes les composantes et tous les aspects des applications Web.
Cela concerne les formulaires de saisie, la communication avec le serveur, la sécurité et aussi partiellement le traitement des données en définissant les interfaces des APIs et les formats de stockage.Le
WHAT WG

(Web Hypertext Application Technology Working Group) est une autre organisation qui travaille pour faire de HTML un format d'applications Web.

Conclusion, Questions !
Histoire
Web Service: une architecture orientée service
Le fournisseur de service créé le service Web, puis publie son interface ainsi que les informations d'accès au service, dans un annuaire de services Web.
L'annuaire de service  reçoit et enregistre les descriptions de services publiées par les fournisseurs, reçoit et répond aux recherches de services lancées par les clients.

Ensuite, il se lie au fournisseur pour invoquer le service.
Technologie des services web
Norme UDDI
:
Trouve les services dont on a besoin
Universal Description, Discovery and Integration définit les mécanismes permettant de répertorier des Web Services. Ce standard régit donc l’information relative à la publication, la découverte et l’utilisation d’un Web Service.
En d’autres mots,UDDI détermine comment nous devons organiser l’information concernant une entreprise et les Web Services qu’elle offre à la communauté afin de permettre à cette communauté d’y avoir accès. En fait, UDDI définit un registre des Web Services sous un format XML.
Langage XML
:
Décrit les informations
Les services web permettent de réduire la complexité d'une application car le développeur peut se focaliser sur un service, indépendamment du reste de l'application
Ils mettent à disposition des développeurs des API (Application Programmable Interface) payantes ou non, permettant d'intégrer leur service au sein d'applications tierces.
Application
Web
Service
Http
Soap
Uddi
Xml
Test
Serveur
Protocol
1
Les applications Web
2
Les services Web
Advanced .NET Testing System (ANTS)
1er outil pour tester les services web .NET XML
Test de charges des services web
SOAPtest:
Mesure 3 principaux domaines de tests d’un services web : fonctionnalité, charge, non-régression
SilkPerformer
Tests de charges pour les services web en Java ou .NET Web
Xmlspy 5
Jmeter
Utilisé pour les tests de performances et affiche les données dans un format graphique
Introduction
Histoire
Les standards
Définition
La différence entre un site web et une application web
Schéma de requête d'un navigateur à un serveur web
Les sites statiques et dynamiques
Les Tests
Les outils de tests automatisés
eXtensible Markup Language permet donc de transformer Internet d’un univers d’information et de présentation de sites Web statiques à un univers Web programmable et dynamique, centré sur les données. XML est largement utilisé par les entreprises et supporté par les manufacturiers informatiques.

Il est indépendant des plates-formes informatiques
.
Il est lisible par l’humain mais est destiné à être lu par la machine. Il est flexible en ce sens que vous pouvez définir d’autres langages à partir d’XML. XML permet aux données d’êtres universellement navigables.
Technologie des services web
Protocole SOAP
:
Exécute les services à distance

Langage WSDL
:
Décrit l’interface des services
Web Services Description Language est un langage permettant de décrire les Web Services et les données attendues par ces Web Services. L’utilité de WSDL est donc de décrire et publier le format et les protocoles d’un Web Service de manière homogène par l’utilisation de XML. Cela permettra au requérant et à l’émetteur d’un service de comprendre les données qui seront échangées
Simple Object Access Protocol est un protocole basé sur XML servant à l’échange d’informations entre les clients et les fournisseurs de service-web. Les messages SOAP sont succeptibles d'être transportés en HTTP, SMTP, FTP.. Il est considéré comme la technologie la plus importante des Web Services.
Le standard SOAP définit trois éléments composant un message : l’enveloppe, l’entête du message et le corps du message. L’enveloppe définit le cadre pour décrire ce qui est dans le message et comment le traiter. Les règles d’encodages sont placées dans l’en-tête et servent à exprimer et définir le mécanisme de représentation des données. Le corps du message permet de transmettre les requêtes et les réponses entre les systèmes.
Tout ordinateur ou système d’opération peut supporter HTML ,les serveurs Web ou les navigateurs. Lorsqu’ils téléchargent un dossier sur le Web, ils n’ont aucune idée avec quel type de système ils communiquent.

C’est la même chose pour les Web services. En fait, les Web services sont des applications XML qui relient des programmes, des objets, des bases de données ou des processus d’affaires.


Les Web services sont donc des compléments aux programmes et applications existantes, développées à l’aide de langages tel que C# , Visual Basic, C++, Java ou autre, et servent en quelque sorte de carte routière et de pont, pour que ces programmes communiquent entre eux.
Le consommateur de service accède à l'annuaire de service pour effectuer une recherche afin de trouver les services désirés.
Permettent à des portions de logiciels écrits dans différents langages, ou
évoluant sur différents systèmes d’exploitation, de communiquer entre elles facilement et à peu de frais.
Google fournit une API sous forme de WebSerice. Cette API est une version gratuite, disponible pour une utilisation non-commerciale.
Elle est téléchargeable à l'adresse suivante : http://www.google.fr/apis/
Full transcript