Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Trousse TEPAL-Parcours

No description
by

Mélissa Roussel

on 18 May 2017

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Trousse TEPAL-Parcours

Le séjour
L'accueil
L'autonomie dans l'accompagnement : forces et défis
Le départ
''On m'a mis dehors, ... on m'a donné deux semaines d'avis en me disant que j'étais toujours bienvenue pour des visites après; ça n'a rien brisé, ça a même renforcé le lien''
Les forces :
L'accompagnement, le respect du rythme, la liberté, l'entraide entre les jeunes, l'adaptation et la flexibilité, les connaissances et les apprentissages.


Les défis :
L'équilibre à l'intérieur du cadre présent (règles et tâches) qui peut à la fois être un frein et un levier à l'autonomie.

Et le suivi (accompagnement vs ''prendre par la main'')

Le séjour :
la vie communautaire
Le grand défi qui se pose ...

Le volontariat (la motivation) vs la participation obligatoire

Parcours des jeunes en logement temporaire : constats, défis et questionnements
LES FORCES :
Concernant les tâches :
''Le séjour est bon, on a des tâches et c'est chiant mais ça apprend nos responsabilités''

Les suivis :
Les intervenantes et intervenants
''c'est des accompagnateurs ; ils vont t'accompagner jusqu'à ce que tu sois autonome''

LES FORCES
Défis, forces, constats et questionnements
L'accueil
Le séjour
Le départ

LES FORCES
L'accueil
Pour plusieurs, le processus de sélection peut être long :

'
' Il faut pas oublier que c'est un méchant processus''.

D'autres questionnent l'utilité et la pertinence de certains outils comme le questionnaire, pendant la durée de l'hébergement :
'' Je me demande à quoi sert le questionnaire après, est-ce que les intervenants l'utilisent dans leurs interventions?''
Et lors des entretiens
''nos réponses deviennent automatiques...c'est comme un entretien d'embauche, il y a même de la compétition pour avoir le logement...''

Concernant l'autonomie :

'' On arrive en hébergement et techniquement on nous demande d'être autonome, mais si on est ici c'est parce qu'on a besoin''.

LES DÉFIS
Le séjour
LES DÉFIS
Il n'y a pas suffisamment de présence des intervenantes et intervenants sur les lieux :

'' il semble y avoir un problème de ressources humaines''

On soulève le défi que représentent d'un côté la responsabilisation et le ''prendre par la main'' :
''s'ils nous prennent toujours par la main, on n'aura pas d'autonomie, on va se fier sur eux tout le temps''
On souligne l'importance de l'accueil que les jeunes reçoivent des intervenantes et intervenants, notamment le respect démontré dès ce premier contact :

''ce sont les premières adultes qui m'ont respectée"
Le départ
LES OBSTACLES
L'argent
Le statut
La discrimination (âge, couleur de la peau, genre, parentalité, etc)
Les ruptures (ex : familiales)
De quelle façon les jeunes sont-ils accompagés vers le départ, en tenant compte de ces obstacles?
Le séjour
Le plan de vie et les objectifs des jeunes peuvent évoluer tout au long du séjour, en fonction des besoins.

Il importe de trouver un équilibre dans l'accompagnement, sans tomber dans l'infantilisation.En ce sens, l'intervention doit tenir compte du bagage des jeunes.
Comment vérifier que le plan de vie est réaliste et reflète les besoins des jeunes adultes ?

Comment s'assure-t-on que le plan évolue en fonction de leurs parcours ?


Le séjour
"Y'a une rencontre de suivi obligatoire une fois par semaine ; on décide des sujets ensemble, jeune et intervenant ; ça se négocie."
Certains jeunes ont soulevé l'importance de faire du cas par cas dans l'accompagnement :

"Ne pas cadrer tout le monde dans le même paquet, faire plus de cas par cas, autrement ça vient pas te chercher ; c'est trop standardisé."
Des enjeux vécus par les jeunes, à prendre en compte dans l'intervention :
Ruptures (ex : familiales)
Difficultés chroniques
Épuisement des solutions face aux trous de service
Les besoins identifiés en termes d'accompagnement :

Avoir une définition, partagée avec les jeunes, de l’autonomie
Agir sur les causes structurelles et les facteurs personnels en même temps
Avoir accès à un revenu stable et décent et à une diversité de solutions en logement/hébergement (supervisés, autonomes, avec ou sans accompagnement ou soutien communautaire)
CONSTATS
Trois grands types d'autonomie se sont dégagés des résultats de la recherche :

Fonctionnelle :
Correspond à la capacité de fonctionner dans les aspects matériels et organisationnels de la vie courante (payer son loyer, faire le ménage, faire à manger, faire l’épicerie, organiser son temps, trouver et garder un emploi, etc.)

"Réussir à payer mon loyer à tous les mois, mettre de la bouffe dans mon frigidaire, pas avoir de dettes"
L'autonomie
"être capable de compter que sur soi, sans avoir de compte à rendre"
Indépendante :
C’est l’autosuffisance dans tous les aspects de la vie, matériel, organisationnel, relationnel, social
L'autonomie
L'autonomie
Interdépendante :
C’est la dépendance réciproque, mutuelle, dans tous les aspects de la vie. Cela rejoint l'idée d'autonomie "émancipatrice" qui n'est possible que dans la réciprocité des rapports sociaux.

"...être capable de vivre en société et seul aussi", "être autonome ce n'est pas seulement une question financière. Parfois on a besoin des autres."
1. Fonctionnelle
2. Indépendante
3. Interdépendante
Si la notion d'autonomie est centrale dans les missions des organismes communautaires, on observe un certain flou quant à la signification qu’on lui accorde :
Être adapté à la réalité du monde qui nous entoure ?
Faire partie du monde ?
Se sentir bien dans ce monde ?
L'autonomie
Questionnements :
LE PARCOURS :
Les trois types d'autonomie

Fonctionnelle
Indépendante
Interdépendante
PLAN
L'autonomie comme processus
L'autonomie comme processus
L'autonomie n'est pas immuable, elle évolue avec le temps, selon les besoins et réalités des jeunes adultes. On peut donc parler d'une autonomie plus globale, qui fait davantage référence à un processus d'"empowerment".
Merci aux personnes suivantes
pour leur contribution :
- Les intervenantes et intervenants des organismes consultés
- Les jeunes des organismes consultés
- Élisabeth Greissler, professeure en travail social, Université de Montréal, conférencière
- France Tardif, BCJ
- Judeisy De-Leon Garcia, jeune, BCJ, conférencière à la journée d'étude
Full transcript