Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Avant la mobilité, avant les apps, il y a les fonctions d'aide

No description

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Avant la mobilité, avant les apps, il y a les fonctions d'aide

Avant la mobilité, avant les apps, il y a les fonctions d'aide
La démarche
Identifier le
profil
de l’élève et son environnement : motivation, autonomie, maturité, contexte de classe, environnement à la maison, profil de l’enseignant.

Identifier le
besoin
de l’élève (condition à satisfaire) et sa situation de besoin (situe l’élève par rapport au besoin) = échelle

Identifier la
difficulté marquée
ou l’
incapacité
de l’élève à réaliser une tâche.

Analyser la
tâche
spécifique à réaliser par l'élève.

La démarche (suite)
La technologie mobile
et ses avantages
La technologie mobile
et ses limites
Conclusion
La mobilité,
quand et pourquoi ?
L’appareil mobile n’est pas une panacée, c’est un outil parmi d’autres.

Le choix de l’appareil mobile par rapport aux autres supports technologiques doit s’appuyer sur une démarche rigoureuse axée sur les besoins de l’élève.
Identifier des
fonctions d'aide
permettant de réduire l’écart entre la difficulté marquée et la tâche à réaliser.

Identifier des
fonctions de gestion
de l’application (édition, partage, création de compte, Wi-Fi, etc…) nécessaires au contexte d'utilisation.

Identifier des
applications
jugées pertinentes en fonction de balises.

Valider la
valeur ajoutée
des applications (hypothèse/expérimentation, observation, questionnaire, mesures, conclusion) par rapport à des critères préétablis (autonomie, compréhension de la tâche, simplicité d’utilisation, etc...).

Favoriser l'
implication
de l’élève dans le processus de manière à ce qu’il participe à cette démarche de façon active.

La mobilité, c'est ....
La mobilité, c’est la capacité de se déplacer.

La technologie mobile et ses différents appareils : mobilité ou ultra-mobilité ?
Mettre à contribution la
communauté
: encourager l’échange et le partage entre intervenants.

Toujours se rappeler la
quête de sens
: autonomie de l’élève, autodétermination.

Oser vivre la
vraie mobilité
!
Ergonomie facilitant les déplacements : format réduit, poids léger et système sans fil

Multifonctionnalité et polyvalence : « ceinture à outils»

Environnement simplifié et facture visuelle épurée

Identification rapide des applications et des fonctions : segmentation des tâches

Aspect tactile favorisant l’intuitivité

Outil normalisant et tendance chez les jeunes

Simplicité de gestion, autonomie de la batterie, sauvegarde automatique
Dépendance au réseau sans fil : l’exemple des applications de reconnaissance vocale

Limites de certaines fonctionnalités : l’exemple des applications d’aide à l’écriture

Partage de contenu difficile entre les différentes applications

Format moins adapté à certaines tâches : l’exemple de la composition de texte

Complexité liée à la gestion des formats de sortie : l’exemple de la vidéo
Une fonction d’aide, c’est..
Une difficulté marqué, c'est ....
Une valeur ajoutée, c'est...
Une difficulté marquée réfère à la situation vécue par la personne.

Elle représente une
limite
importante à la satisfaction d’un besoin, à la réalisation d’une tâche ou d’une compétence donnée selon un seuil minimal acceptable.

Il faut distinguer la capacité marquée de l'incapacité.

La fonction d’aide permet de
pallier
les
contraintes
liées à l’incapacité ou aux difficultés marquées de la personne en lui offrant des modalités qui facilitent la réalisation de la tâche (compétence ou état).

La fonction d’aide permet ainsi de pallier les limitations de la personne afin qu'elle puisse atteindre son plein potentiel.

La valeur ajoutée d’une aide technologique se mesure dans le
gain significatif
que l’utilisation de cet outil apporte à l’élève pour réaliser une tâche ou pour développer une compétence.

Elle s’évalue en comparant le gain significatif qu’apporte l’utilisation de l’aide par rapport à ce qui se faisait avant son utilisation.
Balises à respecter

Aucun contenu à caractère haineux, abject, sexuel ou stéréotypé

Absence de publicité

En français, de préférence

Convivialité et simplicité

Facture visuelle épurée
Limiter le nombre d’applications à 3 choix par fonctions d’aide : «Trop, c’est comme pas assez !»

Suivre une méthode de recherche : mots-clés, français/anglais, listes d’applications validées, etc...

Recommandations

Voix enregistrée
Synthèse vocale (rétroaction vocale)
Reconnaissance vocale (dictée vocale)
Prédicteur de mots (orthographe anticipée)
Idéateur (organisateur d’idées)
Mise en évidence du mot lu
Correction orthographique
Dictionnaire
Géolocalisateur
Séquenceur de tâches
Rappel et agenda
et autres...

Quelques exemples de fonctions d'aide
Présenté par : Catherine Duprey et Jean Chouinard
Service national du RÉCIT en adaptation scolaire

Présentation d'un projet vécu
Ce gain significatif peut concerner d’
autres aspects
tels :

socioaffectif
socioprofessionnel
sociointégratif
ergonomique
physique ou sensoriel
cognitif
métacognitif
etc.

Valeur ajoutée (suite)
Full transcript