Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

La Bande dessinée

No description
by

Magali Lecroq

on 19 November 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La Bande dessinée

La Bande dessinée ou Le 9ème Art
On peut classer les bandes dessinées
en 3 grandes familles

Les Mangas viennent d'asie
Le manga est une bande dessinée d'origine japonaise. Elle se lit dans le sens de lecture japonais : de droite à gauche.
Selon leur origine, les auteurs sont influencés par leur culture,
les bandes dessinées seront différentes !

Dans un manga, en général, on lit :
de droite à gauche,
de haut en bas
En France, on lit horizontalement, de gauche à droite et de haut en bas.
1
2
3
4
5
6
7
Le Roman de Renart
, adapté, dessiné et mis en couleur par Pierre Bailly, "Je Bouquine", N°190, décembre 1999, © Ed. Bayard Jeunesse
1
2
3
4
5
6
7
8
etc...
Dragon Quest, T1,
La Quête de Daï
, Riku Sanjo, Koji Inada, © Ed. Tonkam
Parfois, le manga est totalement adapté au sens de lecture occidental, comme les mangas de Jirô Tanigushi par exemple.
1
2
3
4
5
6
7
8
9
Enfin, les mangas sont classés par genre. Les plus connus sont :
le Shôjo (destinés aux filles)
le Shônen (destinés aux garçons)
le Seinen (destinés aux adultes)
En Chine, on les appelle "Manhua"
En Corée, on les appelle "Manhwa"
Les Comics viennent des
États-Unis

La bande dessinée américaine ne se réduit pas aux Comics bien sûr, mais en Europe, le terme s'est spécialisé dans un genre particulier : couleurs vives, action et aventures, super-héros !
La bande dessinée dite "Franco-belge"
C'est la plus répandue chez nous. Elle se caractérise surtout par son format et son mode de production : une trentaine cms, 48 pages ; c'est une production lente, dans un style particulièrement travaillé.
Les Codes de la BD
apprendre à lire la bd
Alix,
L'Empereur de Chine
, Jacques Martin, © Casterman, 1983
La planche
La bande
ou
strip
le cartouche
la bulle ou le phylactère
l'appendice
le cadre,
la case
ou
la vignette
une onomatopée
= mot qui imite un son
le lettrage
(police, typographie...)
le cadrage
vocabulaire
Will Eisner,
Les Clés de la bande dessinée, 1. L'art séquentiel
, © Delcourt, 2009
les trois plans principaux
R. Lecureux/A. Chéret ,
Rahan
, © Vaillant
Hugo Pratt,
Capitaine Cormoran
,© Glénat
Uderzo/Goscinny, Astérix,
Les Lauriers de César
, © Dargaud
Caza,
Scènes de la vie de banlieue
,© Dargaud
Le cadre est étiré verticalement pour renforcer la hauteur de la falaise, et donc le danger que représenterait la chute du personnage.
Le cadre est étiré horizontalement ; cela renforce l'impression que les héros sont
encerclés par leurs ennemis.
La contre plongée :
c'est une vue de dessous ; elle magnifie le sujet, lui donne un aspect de supériorité et de domination.
La plongée :
c'est une vue de dessus ; elle situe les personnages dans l’espace, les uns par rapport aux autres et par rapport à leur environnement. Elle permet également de dramatiser une scène en donnant un sentiment d’écrasement, d’infériorité, voire de menace sur le sujet représenté.
le cadre / la case
La forme de la case ou la nature de son contour donnent un effet et contribue au récit.
Will Eisner,
Les Clés de la bande dessinée, 1. L'art séquentiel
, © Delcourt, 2009
Boulet,
Raghnarok, Dragon junior
, © Glénat, 2001
Sur cette planche, toutes les cases sont de grandeur et forme identique : cela marque la répétition et cela souligne le parallélisme. Ainsi, cette forme augmente l'effet comique.
la chronologie, la durée, le temps
comment transcrire le temps dans une image fixe ?
Le mouvement
les auteurs de BD utilisent des "signes graphiques" pour signifier le mouvement dans la vignette :
Des traits longs et droits
pour un mouvement rapide,
ou traits courts et ondulés
pour un mouvement lent,
des vibrations...
on peut également représenter
le résultat du mouvement :
Mais on utilise aussi la posture des personnages, qui suggère un mouvement en train de se faire, et c'est le lecteur qui comprend le mouvement (ici, la marche) :
Le lecteur voit que le petit dragon a heurté
l'arbre grâce à l'éclat symbolisé sur le tronc
(et aussi, avec le bruit et la patte en l'air !)
Midam Adam, Patelin, Game Over, T9,
Bomba Fatale
, © Mad Fabrik
Boulet,
Raghnarok, Dragon junior
, © Glénat, 2001
Le Roman de Renart
, adapté, dessiné et mis en couleur par Pierre Bailly, "Je Bouquine", N°190, décembre 1999, © Ed. Bayard Jeunesse
Alix,
L'Empereur de Chine
, Jacques Martin, © Casterman, 1983
le traitement du temps
le mouvement est sous-entendu également dans le temps qui passe...
Will Eisner,
Les Clés de la bande dessinée, 1. L'art séquentiel
, Extrait de
Le Spirit, "Foul play"
, © Delcourt, 2009
la goutte et l'entrée du personnage représentent clairement le temps qui passe (durée). Mais on le voit bien ici, l'un des procédé fondamental dans une bande dessinée est la maîtrise du procédé de l'ellipse (= un morceau de temps que l'on ne raconte pas).
l'art de la bd nécessite de savoir où placer les ellipses, de déterminer le nombre de case nécessaires pour raconter une certaine durée (2 cases peuvent raconter 1 an, 5 cases peuvent raconter 3 secondes !)
Les ellipses sont en lien direct avec le rythme du récit...
Ainsi, le suspense naît de la bonne gestion du temps, grâce au rythme imprimé au récit. Les cadres des vignettes y participent également (entre autres éléments)
Will Eisner,
Les Clés de la bande dessinée, 1. L'art séquentiel
, © Delcourt, 2009
le personnage annonce
la durée de la scène
il insiste,
avec le regard également
l'absence de cadre donne une impression de durée, de temps sans limite
les vignettes sont plus hautes que larges ;
cela mime des actions courtes, qui s'enchaînent rapidement.
les vignettes sont petites et isolées les unes des autres avec un espace plus large qu'avant : l'auteur met la chute de la scène en valeur.
le temps se réduit, le suspense augmente
la chronologie
on peut décomposer la seconde en 3 cases si l'on veut que le lecteur ressente davantage d'émotions
exemple :

c'est l'ordre dans lequel on présente les actions
deux procédés principaux :
le retour en arrière, ou flash back
l'anticipation, ou flash forward
en général, les auteurs signifient ces passages par des signes visuels : couleurs, flous, cadres.

Will Eisner,
Les Clés de la bande dessinée, 1. L'art séquentiel
, © Delcourt, 2009
Comment fait-on ?
Durée : 8'12''
Pour résumer...
Pour créer une bande dessinée
on a besoin de...
un scénariste
un dessinateur
un coloriste
il est possible qu'une seule personne réalise les 3 à la fois, mais le plus souvent il y a au moins 2 personnes aux commandes !
et bien sûr, il faut une maison d'édition !
L'auteur va créer un storyboard, pour structurer l'ensemble de sa BD et faire un "brouillon" (il ne peut pas commencer à dessiner s'il ne sait pas exactement comment il racontera son histoire, à quel rythme et comment elle finira !)
une vidéo rigolote pour comprendre

pour aller plus loin...
Pour devenir dessinateur de BD...
par JUL (Auteur de "Silex and the city"
3'38''
reportage "Sous les Bulles - l'autre visage du monde de la bande dessinée" - Documentaire de 60 minutes réalisé par Maiana Bidegain, écrit par Maiana Bidegain et Joël Callède
1 h oo
merci d'avoir suivi ce diaporama !
Comment Qu'On Fait Un Storyboard de LASTMAN [TUTORIAL] - 5'51''
5'51''
Full transcript