Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Contribution du Canada à l'exploration spatiale

No description
by

Monika Sofrenović

on 13 January 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Contribution du Canada à l'exploration spatiale

Quelles contributions est-ce que les scientifiques canadiens ont fait à l'exploration spatiale?
Canadarm
En 1981, Canada a inventé le Canadarm, un bra robotisé 15.5 m de long et pèsent 410KG attacher au navette spatial Columbia (STS-2). Il sert a manœuvrer des charges utiles du navette, ou a supporter les astronautes qui font des grandes sorties hors du navette. Le Canadarm a coûter le Gouvernement Canadien 700 millions de dollars pour son développement, et un autre 20 millions chaque année pour la maintenance.

Laboratoire David-Florida
Le Laboratoire David-Florida etait ouvrit en septembre, 1972, et est le centre assemblage, d'intégration et les tests de l'engin spatiale du Canada situé à Ottawa .C'est opérer pas l'Agence Spatiale Canadienne, mais est louer au agences internationales.

Dextre
Dextre, aussi connue comme la Special Purpose Dexterous Manipulator (SPDM), est un robot spatiale bricoleur, lancer le 11 mars 2008. Son corps est 3.5 metres de long, avec des caméras de TV couleur sur la base. Son travail consiste de une seule chose: ensûrer que la Station Spatiale Internationale soit en forme. Il fait des travaux d'entretien et de réparation, comme changé les piles et remplacé les caméras hors du SSI.

Flotte de Rovers
En Octobre 2012, l'Agence Spatiale Canadienne a annoncé qu'ils ont créer 9 robots Rover pour explorer la lune, Mars, ou un asteroide. Les Rovers ont été faites spécifiquement pour leurs tâches, alors celles qui sont pour explorer les grottes et des places isolés sont l'hauteur d'un genou. Les 9 Rovers sont Artemis Jr, Artemis Sr, Juno, Kapvik, LELR, MESR, MRPTA, Rex, et SL-Commander.
RADARSAT-1
RADARSAT-1 est le satellite d'observation du terre du Canada. C'était lancé le 4 novembre, 1995, et pesait 2750KG. A cause d'un puissant instrument radar à ouverture synthétique, ca peut acquérir des images de la Terre jour et nuit , même à travers les nuages , la fumée et la brume. C'était utiliser pour fournir d'information au citoyens et au scientifiques a propos des facteurs tels que l'humidité du sol , les forêts , les inondations , la topographie de surface , et les conditions de culture. Ces images ont aider a explorer les places qu'on ne connait pas beaucoup sur, comme l'Antarctique. RADARSAT-01 a fini son voyage le 29 mars, 2013.

SCISAT-1
SCISAT-1 a ete lancer le 12 aout 2003, et était utilisé pour observé l'atmosphère de la Terre, et l'effet de serre, en utilisant un transformée de Fourier optique spectromètre infrarouge , l'instrument ACE-FTS , et un spectrophotomètre ultraviolet. c'est un satellite tres petit, car ca seulment pese 150KG avec un diamètre de 5 mètres. SCISAT-1 etait important car c'est nous donné des mesurements tres précis sur les gaz dans l'ozone. Ca nous aussi aide a découvrir l'effet des nuages et des aérosols sur le climat.
Contribution du Canada à l'exploration spatiale
L'Agence canadienne de l'espace a été progressive grâce aux personnalités qui les représentent. Bien que nous ayons beaucoup de gens, allant de médecins, neurologues, des assistants, et des responsables gouvernementaux, il ya des gens qui ont contribué grandement à la cause d’impliquer les canadiens.

Roberta Bondar:

Une des première femme canadienne dans l'espace, ce neurologue et médecin fait 129 rotations autour de la terre. Bondar est allé sur la Mission Laboratoire international de microgravité (IML-1) Vol. Elle était l'un des six astronautes canadiens original sélectionné en Décembre 1983. Elle a servi comme président du Sous-Comité pour les sciences de la vie canadienne Station spatiale 1985-1989, et en tant que membre du Conseil du premier ministre de l'Ontario sur la science et de la technologie de 1988 à 1989. Elle mène des recherches sur le flux sanguin dans le cerveau pendant la microgravité, la pression négative du bas du corps et de divers états pathologiques. Au début de 1990, elle était désigné spécialiste de charge utile de choix pour la première mission Internationale du Laboratoire en Microgravité (IML-1). Roberta Bondar volé sur la navette spatiale Discovery lors de la mission STS-42, Janvier 22-30, 1992, où elle a effectué la vie scientifiques et matérielles des expériences scientifiques dans le laboratoire spatiale et sur le pont intermédiaire.


Robert Thirsk:


Robert a été sélectionné en Décembre 1983 pour le Programme des Astronautes Canadiens. Il a commencé sa formation d'astronaute en Février 1984. Robert a été impliqué dans divers projets Agence Spatiale Canadiens qui compris des campagnes de vols paraboliques et la planification de la mission. Il a dirigé une équipe de recherche internationale enquête sur l'effet de l'apesanteur sur le cœur et les vaisseaux sanguins. L'ingénieur, médecin, ancien astronaute est connu pour fortement encourager les jeunes Canadiens à bâtir leurs rêves sur une solide formation de base et des compétences avancées. En 2009, Bob est devenu le premier astronaute canadien à aller une expédition de longue durée à bord de l'ISS.

Marc Garneau:

Marc Garneau était un ingénieur des Systèmes de Combat à bord du NCSM Algonquin 1974-76. Il aussi était un instructeur dans les systèmes d'armes navales à l'École Navale des Forces Canadiennes à Halifax, de 1976 à 1977. Il est devenu le premier astronaute canadien à aller dans l'espace comme un spécialiste de charge utile mission de la navette 41-G en Octobre 1984. Il a été nommé directeur adjoint du Programme des Astronautes Canadiens en 1989, fournissant et soutenir un technique et le programme dans la préparation d'expériences pour voler pendant futures missions canadiennes. Un vétéran de trois vols spatiaux (STS-41 G en 1984, STS-77 en 1996 et STS-97 en 2000), Marc Garneau a connecté plus de 677 heures dans l'espace. En Février 2001, Marc Garneau a été nommé vice-président exécutif d'Agence Spatiale Canadienne.

Par Monika et Neelab
Comment les Canadiens ont contribué a la création et l'utilisation de la technologie des satellites?
Le 19 Décembre 2012, l'astronaute canadien Chris Hadfield lancé bord d'un vaisseau Soyouz vers la Station spatiale internationale (ISS). Les objectifs de cette mission étaient d'effecter des expériences scientifiques et à manœuvrer le Canadarm2 tout en effectuant des tâches robotiques. Il travaillait aux côtés de huit astronautes américains et cosmonautes russes comme ils ont mené des expériences scientifiques, testé de nouvelles technologies, l'artisanat amarrés réapprovisionnement commerciale avec le Canadarm2 et ont effectué une sortie dans l'espace.

2. En 2008, un médecin (Dr) Thirsk a été affecté à l'équipage de la mission Expedition 20/21. Cette expédition représente une étape importante pour le Programme Spatial Canadien puisque c’était la première fois qu'un Canadien a participé à une mission de longue durée. Robert Thirsk a eu le privilège de repousser les limites de l'exploration de l'espace par la Station spatiale internationale (ISS) qui vivent et travaillent à bord pendant six mois. Le lancement a eu lieu le 27 mai 2009 à bord d'une fusée Soyouz depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. Au cours de cette mission de longue durée, Dr Thirsk assume des responsabilités pour l'entretien et la réparation de l'ISS, tout en menant des expériences au nom de chercheurs canadiens et internationaux.

3. L'astronaute canadienne Julie Payette, a lancé le 15 Juillet 2009 et était d'entreprendre une mission de 16 jours qui comprenait jours de travail exigeant de la construction sur le plus grand et le plus complexe projet spatial dans l'histoire. L'étape cosmique a été fixée pour une nouvelle ère dans l'exploration spatiale canadienne et la recherche scientifique à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS). Lorsque la navette spatiale Endeavour a lancé le vol STS-127. Julie Payette était avant et au centre d'exploitation de la robotique du Canada pour aider ses membres d'équipage qu'ils ont effectué cinq sorties dans l'espace éreintantes pour terminer l'installation de ces composants au cours de leur séjour de deux semaines sur la Station.

4. Lancé le 8 Août 2007, la priorité de la mission STS-118 est de livrer et le segment de poutre S5 à la Station spatiale internationale (ISS). La contribution du Canada est une fois de plus crucial. Lors de la mission, l'astronaute Dave Williams, un vétéran de la mission STS-90, établira un record canadien en dépensant plus de 19 h en dehors de la station spatiale au cours de trois sorties prévues. En outre, la robotique fabriqués au Canada et technologies de capteurs permettront d'assurer le succès de la mission et de la sécurité de la navette et de l'équipage.



Comment est-ce que les partenariats entre les secteurs privé et public au Canada ont contribué au développement de la technologie utilisée dans la recherche et exploration spatiale?
Les investissements sont importants pour la recherche et exploration spatiale car l'Agence Spatiale Canadienne utilise ces investissement à soutenir le développement des instruments qui nous aident a meilleur connaître le monde d'espace, et a sensibiliser le publique a participé au activités d'espace. Les entreprises qui invest dans l'Agence Spatiale Canadienne sont:

ITRES Research Ltd.
: Aide a développé le ITRES qui peut potentiellement être utilisé dans l'espace pour aider les astronautes utilisent des systèmes robotiques , comme le bras robotique canadien de la Station spatiale internationale.

Tecsult Eduplus Inc
.: Ils ont investé $4.5 millions pour développer des logiciels de formation pour les astronautes , cosmonautes et contrôleurs de mission d'utiliser le système d'entretien mobile , système robotique canadien de la Station spatiale internationale
Full transcript