Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

L'evolution des ponts

No description
by

Juliette Beaucousin

on 31 May 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of L'evolution des ponts

L'évolution des ponts
Les ponts au Moyen-Age
Les ponts aux XVII-XVIIIèmes siecles
À la fin du XVIIe siècle l’architecture des ponts se simplifie et se rationalise. Le profil en long est quasi plat, le roulage ne s’accommodant pas de fortes déclivités ; il est souligné par une plinthe en cordon. Ces ponts doivent aussi etre plus resistants pour pouvoir supporter le poids des nouveaux trains y circulant, car, a cette epoque, c'est la 1ere vague technologique, celle de la machine a vapeur.
Les voûtes sont en plein cintre,
en arc segmentaire peu surbaissé, ou en anse de panier
. Les piles sont toujours égales au quart ou au cinquième de l’ouverture. Dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, les ponts de l’Ile-de-France et du Centre reflètent
les idées de Perronet
: piles minces et voûtes plates.
Les 3eme, 4eme et 5eme vagues technologiques- le XXe siecle...et le beton
Conclusion
L'art de construire les ponts remonte aux temps les plus reculés. Selon toute apparence, le premier pont a été un arbre renversé par le vent et resté fixé en travers d'un cours d’eau ou une arche naturelle, sculptée dans la roche par l’erosion, comme il s'en trouve en Ardèche en France ou en Utah, dans l'Ouest americain. De même des ponts en liane ou en corde ont été construits bien avant le premier arc en maçonnerie. Les éléments porteurs des passerelles suspendues primitives étaient des câbles formés de lianes, de bambous ou d'herbes tressés, attachés à chaque extrémité à des rochers, des ancrages en pierre ou des troncs d’arbre.
Mais a mesure que l'homme est parvenu à se créer des outils et des engins de plus en plus perfectionnés, il a dû tout naturellement imiter ce pont primitif, abattre des arbres pour les placer en travers des rivieres, après les avoir convenablement façonnés, établir des points d'appui intermédiaires lorsque la largeur du lit l'exigeait et aboutir ainsi, par degrés, à la construction de véritables ponts en charpente tels qu’ils ont été réalisés ultérieurement.

Par Juliette Beaucousin
Les ponts : de la Préhistoire a nos jours
Les ponts romains

C'est aux Romains que l'on doit la reprise de la technique de la voûte, son perfectionnement et son utilisation partout en Europe pour la construction des ponts. Un empire aussi vaste supposait une voirie fiable, praticable en toutes saisons et dotée de constructions plus solides que les simples ponts en bois. On suppose que le plus ancien ouvrage voûté romain est un égout, dont la construction a été entreprise 600 ans environ avant J.-C. En effet, les Romains avaient grandement besoin d’égouts ; sans ceux-ci, leurs villes n’auraient pu accueillir ne serait-ce que un million d’habitants !
Les ponts romains sont robustes, en plein cintre, c'est-à-dire avec une voûte en arc de cercle, reposant sur des piles épaisses, d'une largeur égale à environ la moitié de l'ouverture de la voûte. Dans l'Antiquité, on construisait des ponts afin de faciliter le transport, ainsi que pour faire passer l'eau d'une source à une grande ville, pour que les habitants puissent s'alimenter en eau potable ! Ces ponts, on les appelait les
Aqueducs
.


Le pont du Gard
Schéma du trajet de l'eau s'écoulant d'une source à une ville romaine
Les aqueducs sont des canalisations à faible pente : de 0,10 a 0,20m par km.
Dimensions d'un pont romain
Rares sont les ponts construits en Occident avant le XIe siècle, à cause du manque de matériaux étanches, mais le Moyen-Age voit s'édifier un nombre considérable d'ouvrages aux formes variées et hardies. Ces ouvrages se composent d'arches souvent très inégales, dont les voûtes sont en arc peu surbaissé, en
plein cintre
ou en
ogive
, cette dernière forme permettant de diminuer les poussées ; ils reposent sur des piles épaisses aux extrémités très saillantes au moins en amont. Les largeurs entre murs sont faibles et le passage présente toujours des rampes et des pentes très fortes. Les ponts en pierre apparaissent vers le XI°-XII° siècle, comme par exemple le pont
Valentré
.

Le pont Saint-Bénézet à Avignon
Les ponts à la Renaissance
Les ponts des grandes villes de cette époque, généralement surmontés de maisons, sont des "ponts-rues" et en dehors de leur rôle utilitaire deviennent des éléments architecturaux, décoratifs, intégrés à l’ensemble urbain et participant à son embellissement.
Le Pont-Neuf de Paris
ainsi que le pont
Henri IV de Châtellerault
en sont les exemples les plus réussis bien qu’ils n’aient jamais porté de maisons.
Le pont Henri IV, avec 21,80 m, est le plus large des ponts de la Renaissance. Ses 9 voûtes en anse de panier de 9,85 m d’ouverture sont ornées d’amples "cornes de vaches " qui sont parmi les plus grandes jamais réalisées. Le couronnement comporte des hautes consoles dont les dispositions se retrouvent dans les balcons du château d’Anet. Il a été réalisé entre 1571 et 1611.
Le Pont-Neuf est le plus vieux pont de Paris. Il est en pierre et enjambe la Seine.
Schema d'un pont de cette epoque
Les ponts au XIXeme siecle- du fer à l'acier
Notre vague/ la 6eme vague/ la green revolution
Au tout debut du XXIeme siecle, en 2001, le viaduc de Millau fut construit. Il se situe en France, et plus precisement, dans les Cevennes.
Au début du siècle, les principes énoncés par Perronet sont la règle. Tous les ponts se ressemblent et ressemblent au
pont de Neuilly
.
Vers 1850, les mortiers de chaux hydraulique permettent d’abandonner "le grand appareil" au profit d’éléments plus petits, donc moins coûteux. L’ellipse remplace l’anse de panier. Ces ponts sont monotones.

Les ponts métalliques sont apparus dès qu’il a été possible de disposer de fonte et de fer en quantité suffisante.
En France, le premier "véritable" pont métallique est celui du Carroussel, à Paris, terminé par Polonceau en 1834 et remplacé en 1941.

Puis, l'acier fut utilisé, dès 1867. Il permit de construire des ponts plus légers, mais tout aussi solides.
C'est désormais la période de la 2ème vague technologique ; celle de l'acier.
Viaduc de La Garde-Adhémar
Pont des Catalans a Toulouse

Au tout debut du XXeme siecle, on a construit des ponts metalliques, comme
le pont de Cacors

a Moissac, ou
le pont Long Bien
a Hanoï.
La première réalisation en béton armé est la barque de pêche construite par Joseph Lambot. La deuxième est un ensemble de bacs à fleurs réalisé par un jardinier de Versailles, Joseph Monier.
Toutefois c’est François Hennebique, modeste entrepreneur et tailleur de pierre de formation, qui imagine et fait breveter, en 1892, la première disposition rationnelle du ferraillage d’une poutre en béton armé.
À partir de là, il montre que tous les ouvrages intéressant le bâtiment et les travaux publics peuvent être réalisés économiquement en béton. Ensuite, tel un homme d'affaires avise, il crée plus de 500 agences à travers le monde.
Le succès est immédiat et total. Le matériau roi du XXe siècle est né ! Il n’y aura bientôt plus de ponts en maçonnerie et les ponts métalliques seront réservés à des franchissements exceptionnels.
Le béton armé est un matériau devenu familier. Ce n’est pas le cas du béton précontraint dont la mise en oeuvre n’est pas un spectacle quotidien.
Alors c’est quoi le béton précontraint ?
En voici une image : une rangée de livres serrée fortement entre deux mains, qui peut être déplacée. Ce fut, momentanément, "une poutre précontrainte en éléments préfabriqués".
Dans la réalité, une poutre en béton précontraint est une poutre en béton qui a été soumise à des efforts préalables, et de sens contraire à ceux qu’elle aura à supporter en service.
Ce nouveau matériau est celui de la plupart des grands ouvrages actuels. Il est dû, principalement, aux recherches menées à partir de 1927 par Eugène Freyssinet.
Pour se situer un peu dans le monde, voici une carte sur laquelle est placee Hanoï, la capitale du Vietnam :
La barque de Lambot (1848) et le pont Camille Dehorgues à Chatellerault.
Le viaduc d'Avignon (2000) est entierement realise a partir de beton precontraint.
Les 3eme, 4eme et 5eme vagues de technologie sont celles de l'electricite, de l'automobile et du digitale. Ces inventions permirent tout d'abord aux ponts de s'eclairer, puis d'en construire d'autres appeles ponts a bascule. Il fallut ensuite les goudronner et rajouter des files pour les voitures, et enfin, il y eut l'apparition des peages automatiques ; le Fast track.
Le pont des Arts
a Paris
Un pont a Amsterdam
Ensuite vinrent les ponts
verts
:
Pourquoi se contenter d’utiliser l’énergie solaire ou l’éolien, quand vous pouvez les utiliser à la fois? Conçu dans le cadre d’un concours de design italien de ré-imaginer un pont désaffecté ce soi-disant concept Solar Wind aurait cellules solaires intégrées dans la chaussée (une idée qui est déjà sur la capture) et un tableau de 26 éoliennes en dessous, qui pourrait produire assez d’énergie combinée à la puissance 15.000 maisons. Pour rendre le design encore plus écologique, les concepteurs ont même inclus une « promenade verte » qui longent la route, où ils suggèrent de cultiver des fruits et légumes qui vont ensuite être vendus à des gens qui y circulent. 
Il est rare de voir des solutions facilitant le déplacement des animaux et permettant à la nature et l’homme de mieux cohabiter. Pourtant, voici un projet qui va dans ce sens, nommé « The Wildlife Crossing ». Il s’agit d’un moyen d’aider les animaux à traverser une route en toute sécurité. Ce concept est venu comme une évidence, du fait d’une route traversant l’immense parc forestier du Colorado et constituant une réelle menace pour les animaux de la région. Un pont écologique recouvert de végétaux similaires à la flore environnante, dont le simple objectif est de permettre aux animaux de passer d’un coté et de l’autre de cette route en toute sécurité et en douceur (sans voir qu’ils traversent un pont).Ce pont vert s’intègre complétement au paysage environnant ! Il est aussi extensible pour absorber toutes déformations du terrain ou en cas d’un élargissement de la route.

Les cinq familles de ponts




Pont à voûtes 



Pont en arc 



Pont à poutres 



Pont suspendu 



Pont à haubans
Croquis de portées selon le type de ponts
Sans oublier les ponts dans les arts !

Le Bassin aux nymphéas, harmonie verte
Claude Monet, 1899.
Sources
- http://www.planete-tp.com/les-ponts-r251.html

- http://fr.wikipedia.org/wiki/Pont

- http://www.buzzecolo.com/6987/le-pont-ecologique-pour-animaux/

- http://alltrends.over-blog.net/tag/architecture-environnement/6
Merci d'avoir regarde mon prezi sur l'evolution des ponts !
Full transcript