Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Interpeller le spectateur

Arts Plastiques - 3e/ Espace, oeuvre, spectateur / Préparation HdA au Brevet
by

J B.

on 13 November 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Interpeller le spectateur

I
n
t
e
r
p
e
l
e
r
s
p
e
c
t
a
t
e
u
r
Comme tout citoyen, un artiste vit en prise avec son temps. Il travaille et réagit aux problèmes de son époque, aux évènements dont il est le contemporain ou le témoin direct. A travers sa pratique, l’artiste peut donc exprimer un engagement qui reflète ses convictions ou ses doutes, parfois ses peurs ou sa révolte. En cherchant à interpeller le spectateur pour éveiller sa conscience, susciter sa réaction ou encore l’inciter à prendre position, de nombreux artistes ont alors développé différentes stratégies pour sortir du support traditionnel du tableau et quitter l’espace confiné du musée, afin de donner à leurs créations une dimension plus engagée.
l
l
e
(Manon et Emilie - 2013/2014)
(Marie et Maylis - 2012/2013)
(Morgane et Alicia
- 2012/2013)
(Sophie et Corentin - 2012/2013)
(Thomas et Nicolas - 2012/2013)
(Thomas et Romain - 2012/2013)
(Margaux - 2013/2014)
Sur le thème de l'exploitation abusive de certaines espèces animales par les industries chimiques, cosmétiques ou pharmaceutiques.
Différents rouges à lèvres créent les arrière-plans sur lesquels se dessinent en négatif les silhouettes des animaux. Les teintes autant que la gestuelle violente employée pour produire ces fonds renforcent le caractère tragique de ces images destinées à être mises en scène sous la forme d'affiches.

(Sarah et Agathe - 2012/2013)
Comme le blanc contraste avec le noir, l'image entre ici en contradiction avec le son, corrélant des mondes antagonistes pour mieux cibler la question des déterminismes masculins /féminins. Action, lenteur, violence, douceur, destruction, émotion, jeux vidéo, chanson : doit-on consacrer l'apanage d'un genre ou remettre en question le principe de telles définitions?


Le Fateuil. Sans faute d’orthographe ni oubli d’aucune sorte.

Morgane, Noémie et Morgane ont développé ce concept sous la forme d’une maquette de fauteuil basée sur la silhouette enveloppée de monsieur M, féru fervent de fast food. Fast certes, mais pas faste pour un sous, cette nourriture qui rend fat, en anglais gras, gros, grassouillet, empêche ou complique la posture assise. Pensée pour être fabriquée à l’échelle 1, l’opulent mobilier invite le spectateur à expérimenter l’inconfortable design de la malbouffe.

Art
Etat
Pou
Espace, oeuvre,
Spectateur
Ernest Pignon-Ernest réalise des collages de dessins sérigraphiés et grandeur nature in situ : la mise en scène repose sur l’articulation entre les images et le lieu, qui se complètent pour nous permettre de comprendre ce que dénonce l’artiste.
Banksy utilise des pochoirs pour travailler plus rapidement et créer des images qui jouent avec les murs sur lesquels elles sont bombées. Dans son projet Santa’s Ghetto, ces créations dénoncent la fonction d’isolement et d’enfermement dévolue au mur de Gaza, construit pour assurer la séparation entre israéliens et palestiniens.
L’œuvre de Krzysztof Wodiczko est d’abord un projet, un processus : elle ne se limite pas seulement à l’objet lui-même (le véhicule) mais concerne également ses usages, ce qui lui confère une fonction politique et témoigne d’un engagement social envers les laissés-pour-compte de la société.
Alain Le Quernech détourne l’art de l’affiche pour réaliser des compositions qui prennent le contre-pied de la démarche publicitaire, en dénonçant les entreprises responsables de deux grands désastres écologiques.

Désigné comme « le prototype de l’artiste anti-fasciste », John Heartfield réalise de virulents photomontages qu’il publie en couverture d’une revue destinée aux travailleurs, pour dénoncer et résister contre les dangers imminents de son époque.
Barbara Kruger détourne les codes de la publicité à travers des images empruntées à la presse, agrandies, barrées de slogans et travaillées par contraste de couleurs simples pour garantir l’impact visuel. Par leur aspect revendicatif, ses travaux sont souvent exposés dans des lieux publics, imprimés sur des t-shirts ou des sacs.
Lewis Hine utilise son appareil pour révéler et modifier les injustices sociales en réalisant des milliers de photographies qu’il médiatise sous la forme de brochures, de dépliants, de portfolios, de projections et de conférences pour montrer l’urgence à légiférer sur les conditions de travail des enfants.
Avec ses piles de feuilles apparues en 1989, Felix Gonzales-Foster révolutionne la sculpture, qui se trouve offerte au public. En prenant librement dans la pile, le spectateur dissémine la sculpture et permet de propager son message comme un virus, ce qui lui donne une dimension politique.
Hisser la nature en étendart pour rendre les honneurs aux territoires perdus dans la bataille écologique.
Inventer, à l’exemple des artistes engagés qui ont cherché à sortir du musée
pour véhiculer leur message, un dispositif de mise en scène dans l’espace public
permettant d’interpeller de façon efficace le spectateur autour du thème choisi

Concevoir votre projet dans une logique artistique, en déterminant des partis-pris
précis concernant le support, la ou les techniques à employer, le médium, voire le lieu,
pour susciter la réaction, la réflexion, voire la participation du spectateur

Maitriser l’aspect graphique et visuel de votre présentation, qui devra mettre
en avant les différentes étapes de votre réflexion et l’évolution de votre projet

Choisir et expliquer en quelques lignes un sujet d’actualité ou un thème de société
de votre choix en vous appuyant sur vos recherches personnelles (coupure de journaux, articles de presse, pages Internet, reportages…)

VOIR
Identifier les stratégies inventées par les artistes pour véhiculer leurs créations
et leur message hors du musée dans le but d’interpeller le spectateur
Full transcript