Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean sur l'échiquier touristique mondial

Présentation faite dans de la semaine des sciences humaines au Cégep de Jonquière - Mars 2014
by

Marie-Eve Claveau

on 31 March 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Le Saguenay-Lac-Saint-Jean sur l'échiquier touristique mondial

Tourisme mondial en 2012: La grosse image, The Big Picture
Principales destinations
En 2030, l'Asie-Pacifique, le Moyen-Orient et l'Afrique vont augmenter leurs parts du marché mondial au détriment de l'Europe et des Amériques dans un ratio de 57% contre 43%
Croissance et projections
... et le Québec
dans tout ça!
Au Canada, le tourisme génère quelque 78.8 milliards de dollars chaque année, soit un impact économique supérieur à celui des industries combinées de la pêche, des forêts et de l'agriculture.
Le tourisme génère environ 603 400 emplois directs (1,6 million de Canadiens).
En 2012, 16 millions voyages-personnes avec nuitées ont généré des dépenses de l'ordre de 12.3 milliards de dollars.
Les voyages en provenance des États-Unis ont représenté près des 3/4 de l'ensemble des voyages au Canada.
Survol de l'industrie touristique du Canada (TIAC/AITC) 2011 et le Tourisme en bref 2012 (CCT)
Les concurrents du Canada
États-Unis, France, Allemagne, Royaume-Uni, Australie, Japon, Corée du Sud, Mexique,
Brésil, Inde, Chine
. (Selon la CCT)
Canada / Québec
Répartition totale
Amélie Fontaine Illustration www.ameliefontaine.fr

Nombre total de visiteurs : 88 000 000 millions
Recettes touristiques totales du Québec : 12 352 000 $
Le Québec touristique en 2012
Chaque dollar public investi tourisme génère 20$ de recettes touristiques
2.5% du PIB total du Québec
1.5 milliards en revenus fiscaux.
4ème produit d'exportation du Québec.
29 500 entreprises liées au tourisme dans l'ensemble du Québec.
Importance économique
La concurrence
Selon Lucie Charland directrice générale du Conseil québécois de l'industrie touristique : «L'Asie prend son envol, avec la Chine au premier rang des destinations recherchées par les touristes qui venaient habituellement au Québec, . Le Québec, comme le Canada, a perdu beaucoup d'attrait depuis une dizaine d'années. La destination semble un peu ennuyeuse pour certains.»
La raison est que «le Québec a une vision très conservatrice de son offre touristique», alors qu'il s'agit d'une industrie qui se doit de fournir de nouveaux produits concurrentiels.
Tiré de «Tourisme: le Québec doit revoir son offre»,
http://argent.canoe.ca/lca/affaires/quebec/archives/2010/07/20100705-071036.html
<ahref="http://www.cntraveller.com/awards/readers-travel-awards/the-readers-travel-awards-2011"></a>
Le touriste, il veux quoi ?
Les attentes des consommateurs sont élevées. Plus que jamais, ils exigent des gratuités: WiFi, petit-déjeuner, applications mobiles, stationnement, etc.
Les consommateurs sont de plus en plus attirés par les téléphones intelligents.
Les voyageurs recherchent des vacances à bas prix .
Les voyages en famille incluant des personnes de générations multiples ont la cote.
L’intérêt pour les médias sociaux ne s’amenuise pas.
Les vacances multidestinations. Les voyageurs veulent tirer le maximum de leurs vacances.
Le tourisme culturel. Un bel emplacement ne suffit plus à satisfaire les voyageurs qui exigent plus d’interactions significatives avec les cultures locales et des visites spécialisées avec des artisans et des experts dans des domaines variés.
Les vacances d’apprentissage pour des touristes de plus en plus actifs.
Des voyages d’«expériences» en famille. Les parents désirent exposer leurs enfants aux cultures et aux modes de vie des régions qu’ils visitent.
Les voyages de niche poursuivront leur essor: du voyage culinaire à la retraite de yoga, les touristes recherchent des itinéraires spécialisés qui conviennent à leurs intérêts.
AUTHENTICITÉ
Tendance lourde dans la demande touristique car les voyageurs recherchent «une expérience à part, de celles qui font le monde si divers et vivant».
Selon Chantale Neault et Michelle Laliberté du Réseau de veille en tourisme, voici ce que recherche le touriste :
Produit
En 2011 :
3 M de visites-personnes
3.241 M de nuitées-visites-personnes
358 651 000 $ de dépenses
7 172 emplois directs ou indirects

Entre 2007 et 2010
Diminution du volume total de touriste de 23 %
-26% du nombre de nuitées
-36% des dépenses
Stable en 10e position sur l'ensemble des ART du Qc quant aux parts de marché / volume total de touriste (4%-2007 - 3%-2010)
Perte de 1 rang pour (10e position) pour le volume de touriste québécois (5%-2007 - 3.6%-2010)
Hébergement
Nos clientèles et leurs besoins
Faits et chiffres
PDIT : Une vision d'avenir
Opportunités
2020
2011
Le Qc c'est
(cc) image by nuonsolarteam on Flickr
10,4 milliards $ de revenus et 2,5% du PIB ;
2,5 milliards $ de revenus fiscaux et parafiscaux ;
30 000 entreprises ;
400 000 emplois ;
5e rang des principaux produits d’exportation ;
Un des secteurs d’exportation les moins coûteux à développer et des plus rentables en création d’emplois
C’est aussi… :
Des produits vieillissants et pas assez de nouveaux projets ;
Un management morcelé et trop de structures ;
Une baisse marquée des investissements privés ;
Un dollar canadien fort, moins de touristes américains et une plus grande dépendance envers le marché québécois ;
Une croissance mondiale accompagnée d’une plus grande compétition ;
Un sentiment d’urgence et une forte volonté de changement de tous les intervenants !
Axes
Croissance du tourisme mondial
Nouveaux pays émetteurs de touristes internationaux
(économies émergentes – BRIC)
Potentiel de croissance pour des produits en émergence :
tourisme culturel, nature, hiver, croisières, cyclotourisme,
tourisme gourmand
Rayonnement international des artistes et créateurs québécois
Volonté des acteurs de donner un coup de barre afin d’être
concurrentiel et renouer avec la croissanc
Menaces
Concurrence de plus en plus vive entre destinations à tous les niveaux
Reprise économique lente sur les marchés hors-Québec traditionnels
Stagnation des recettes : déclin de nos parts de marché de proximité /
désaffection des Américains pour le Canada; rapport qualité/prix moins
concurrentiel; augmentation du nombre de Québécois voyageant à l’extérieur
Resserrement budgétaire des administrations publiques
Transport aérien à bas prix peu développé et loyers élevés dans les aéroports canadiens
Tendances démographiques favorisant la concurrence entre les secteurs et les entreprises pour le recrutement et la rétention des RH
Le tourisme en bref (Ministère du tourisme du Québec) 2004-2010-2011
L'opinion du lecteur
Depuis 1977
Rapport Segma/Unimarketing 2009 - ATR/Promotion Saguenay
Le client :
Qui?
Quand?
Quoi?
Comment?
Rapport Comité performance de l'industrie touristique (2011)
Et tout ça, Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean y adhère!
Recettes tourisme international : 1.075 milliard (US)
Arrivées de touristes internationaux : 1.035 milliard
Les principales destinations touristiques en 2012
Record +37%
Canada : 18.2 millions (16e mondial)
Canada : 17.401 millions / 8.2% des parts mondiales
Arrivées touristiques internationales
Déficit de la balance touristique internationale au Canada
2011
International
Provenance des touristes à l'exclusion des États-Unis
En 2011, le Québec accueillait 1.791 million d'Américains pour des dépenses de l'ordre de 1.044 M$
Taux d'occupation
2011 2012 2013 Variation Moy. 8 ans
38,45% 37,14% 38,13% 2,7% 38,2%
Taux moyen estival : 48%
Taux moyen hivernal : 32%
-20%
-0.6%
Full transcript