Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Troubles respiratoires

Cours 180-100-SL
by

Dominique Jodoin

on 6 September 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Troubles respiratoires

Prend 2 semaines avant d’être pleinement efficace.

Protège environ 6 mois.

Protège seulement contre les souches de virus de la grippe qu’il contient. Il ne protège pas contre les autres infections respiratoires, comme le rhume. La grippe est souvent confondue avec le rhume.

Recommandé pour les personnes à risques et aux
travailleurs de la santé

Efficacité du vaccin
Troubles respiratoires
Cours 180-100-SL

Facteurs d'influences
sur l'oxygénation
Le rhume et la grippe
Environnementaux
Maladies pulmonaires professionnelles
Amiantose
Poumons de fermiers
Physiologiques
Anémie
Inhalation de produit toxique
Inhalation monoxide de carbone
Obstruction des voies respiratoires
Haute altitude
Fièvre
Diminution du mouvement cage thoracique
Atélectasie
Hypovolémie
Altération du fonctionnement cardiaque
Apnée du sommeil
Malformation
Document et présentation D. Jodoin
Anatomie et physiologie de l'appareil respiratoire
L`appareil respiratoire et
ses structures

La ventilation
C'est la mécanique
La perfusion
Diffusion
Processus

par lequel
des molécules

se déplacent d’une région où la concentration est élevée vers une région où la concentration est faible.

Le dioxygène

(O2)se déplace du sang aux cellules par diffusion.

La respiration et ses fonctions
L’
objectif de la respiration

est d’
assurer

les
échanges gazeux

entre l’environnement et la cellule via le sang. Lorsque l’on respire, on cherche à obtenir une quantité maximale d’oxygène et une quantité minimale de dioxyde de carbone dans le sang.
Récapitulons
LIEN

LIEN

Développementaux
Usage excessif d'alcool et drogues
Stress et anxiété
Tabagisme
Alimentation
Exercices
comportementaux
Les enfants prématurés
Carence en surfactant
Nourissons et trottineurs
Contact avec autres enfants
Fumée secondaire
Enfants âges scolaire et adolescent
Fumée secondaire
Tabagisme
Jeunes adultes et adultes d'âge moyen
Tabagisme
Stress
Diminution activitée physique
Vieillissement primaire
Vieillissement primaire
Structures
Décalcification des vertèbres thoraciques
Assèchement des disques intervertébraux
Calcification des muscles intercostaux
Muscles du cou et intercostaux perdent de la force
Parenchyme pulmonaire perd de l'élasticité et donc diminution de la compliance pulmonaire
Perte des cils vibratoires

Échanges gazeux
Augmentation du temps de réaction causé par une augmentation du seuil de déclenchement des récepteurs chimiques
Altération du mécanisme de toux

La vaccination
La vaccination
Le vaccin est offert sous 2 formes :

•injectable:
injection intramusculaire.
Voie recommandé pour tous

•intranasal
:
vaporisation dans le nez, un jet dans chaque narine, même s’il y a des sécrétions dans le nez. Recommandé seulement pour les jeunes de 2 à 17 ans


Sécurité du vaccin
Le vaccin contre la grippe est sécuritaire. Il ne peut pas transmettre la grippe ni aucune autre maladie.
Facteurs d’efficacité du vaccin
•L’âge de la personne vaccinée

•L’état de son système immunitaire

•Dépend du degré de parenté entre les souches de virus qui circulent et celles que contient le vaccin.

Maladie pulmonaire obstructive chronique
(MPOC)
Bronchite chronique
La bronchite chronique est une
inflammation permanente des bronches souvent accompagnée d’hypersécrétion de mucus.

Elle se reconnaît lorsque la toux et les expectorations persistent plus de 3 mois pendant 3 années consécutives
Emphysème
L’emphysème est une maladie dégénérative, insidieuse, à évolution lente et progressive et qui se manifeste lorsque le tissu pulmonaire se détruit et perd son élasticité.
Complications
La grippe peut entraîner certaines complications :
•déshydratation
•pneumonie
•bronchite
•sinusite
•otite
Personnes à risque de complications
•Les enfants de moins de 2 ans

•Les personnes atteintes de certaines
maladies chroniques

•Les personnes dont le système
immunitaire est affaibli

•Les personnes âgées de 65 ans et plus

La pneumonie
Conseils pratiques
Prendre des médicaments en vente libre
Sirop contre la toux
Antitussif
Antipyrétique
Choisir le sirop approprié
Se reposer
Bien s'hydrater
Manger légèrement
Prendre soin de soi
Lubrifier son nez
Se gargariser à l'eau salé
Éviter de contaminer les autres
Étiologie des MPOC
TABAGISME est le principal facteur de risque
Produits chimiques et poussières en milieu de travail
Pollution, utilisation de produit combustibles
Infections respiratoires répétitives et graves
Hérédité
Déficit en Alpha1-antitrypsine ( problème génétique)(protéine sérique essentielle car elle inhibe la
lyse
du tissu pulmonaire
Vieillissement
Manifestations cliniques
Dyspnée
Orthopnée
Tachypnée
Faiblesse, fatigue due à l'essoufflement
Toux productive
Utilisation des muscles accessoires
Turgescence des veines du cou
Thorax en tonneau
Physiopathologie
Épreuves diagnostiques
Épreuve fonctionnelle respiratoire
Radiographie pulmonaire
Bronchoscopie
Oxymétrie
Formule sanguine complète (FSC)
Analyse des gas artériels
Processus thérapeutique

Pas de traitement curatif
Sevrage du Tabac
Activité physique
Préventions des infections
Pharmacothérapie
Hydratation (ad 3L/jr, sauf contre-indication)
Technique de soulagement de la dyspnée
Conservation de l'énergie
Réduction chirurgicale ou par implant du volume pulmonaire

Statistiques en bref
750 000 personnes atteintes au Canada

386 000 personnes atteintes au Québec

La prévalence est réduite car maladie est sous-diagnostiqué

50% des personnes atteintes décèdent dans les 10 ans qui suivent le diagnostique
Étiologie
Inflammation du parenchyme pulmonaire causée par :
Bactéries
Virus
Mycoplasmes
Parasites
Produits chimiques
Processus diagnostique et thérapeutique
Les pneumonies se regroupent sous
2 catégories
Pneumonie Extrahospitalière
Acquise en communauté
Débute à domicile ou au cours des 2 premiers jours d'hospitalisation
Nosocomiale
Liée aux soins de santé/en centre hospitalier, en centre d'hébergement
Complications
possibles
La pneumonie d'aspiration
La pneumonie opportuniste
Entrée de substances, provenant de la bouche ou de l'estomac, dans les voies aériennes
Obstructive
Chimique
Bactérienne
Dépend de ce qui entre dans les voies aériennes:
Par exemple BARYUM = obstruction
Si suc gastrique = chimique

Pneumonie faisant apparition chez les personnes
ayant un système immunitaire diminué
Personnes ayant le VIH
Personnes ayants subit chimiothérapie et la radiothérapie
Celles ayant reçue une corticothérapie prolongée
Pneumocystis Jirovici, à champignons et CMV
Anciennement BPCO
La MPOC est caractérisé par une
inflammations
chronique des bronches, des bronchioles, du parenchyme pulmonaire et des vaisseaux causant une perte d'élasticité. Elle est accompagnée d'une
production de mucus excessive
limitant et/ou obstruant, de façon irréversible, le passage de l'air pendant l'expiration

Symptômes
Toujours une toux
Expectorations épaisses
Fièvre
Douleurs thoraciques
Les symptômes s'apparentes à ceux de la grippe
Chez la personne agée
Tachycardie
Tachypnée
Confusion ou changement comportemental
Perte d'autonomie
Faiblesse
Pas de température
Streptococcus pneumoniae
Pseudomonas aeruginosa,
S. aureus,
Entérobactéries (Klebsiella,
Enterobacter )
Legionella pneumophila
Pneumonie
Full transcript