Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Mise en moufle

No description
by

Mehdi Chibani

on 16 December 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Mise en moufle

Mise en moufle
Consiste à remplacer la cire de la maquette par une résine thermodurcissable, tout en conservant les dents et leurs positions exactes dans la résine.Les manipulations ne seront possibles qu'avec un moufle.

C'est une sorte de boite constituée de plusieurs parties
• Une partie dans laquelle le modèle sera placé.
• Une contrepartie dans laquelle les dents artificielles vont se loger.
Cette contrepartie ainsi que la partie comporte un système de guidage assurant la fermeture du moufle toujours identique et automatique.
La contrepartie est percé d'un trou à travers lequel le moufle et remplie de plâtre, et un système defixation qui peut-être constitué par 2 clavettes ou 1 Bride.

Définition
Éliminer toute trace de plâtre au niveau du bord de la partie du moufle et de la maquette en cire

Ebouillantage
Les impératifs auxquels doit obéir la mise en moufle
• Elle doit se faire dans un moufle de longueur ou de largeur en relation avec le volume dumodèle et de sa maquette.
• Assurer une épaisseur du plâtre excèdent de 1cm
• Permettre la récupération du modèle
• Assurer la séparation des différentes parties du moufle
• Prévoir et compenser toutes les extensions de la résine au cours de la polymérisation.
• Supprimer tous risque de surépaisseur, de distorsion et de porosité de la résine

Réalisation pratique
Vernir le socle du modèle dans sa totalité afin d'assurer une récupération facile du modèle après polymérisation de la résine.
Vernir la partie du moufle puis la garnir avec du plâtre de consistance fluide
Placer le modèle avec sa maquette en cire de tel sorte que le bloc incisive avec le rebordalvéolaire soit placés verticalement

Les impératifs auxquels doit obéir la mise en moufle
• Elle doit se faire dans un moufle de longueur ou de largeur en relation avec le volume dumodèle et de sa maquette.
• Assurer une épaisseur du plâtre excèdent de 1cm
• Permettre la récupération du modèle
• Assurer la séparation des différentes parties du moufle
• Prévoir et compenser toutes les extensions de la résine au cours de la polymérisation.
• Supprimer tous risque de surépaisseur, de distorsion et de porosité de la résine
•Appliquer un isolant ( vaseline)

•Placer ensuite la contre partie en contact avec la partie et y verser le plâtre

Après prise complète du plâtre, le moufle est placé dans l’eau bouillante pendant 5 minutes, puis ouvert délicatement dans le sens vertical. L’élimination de la cire ramollie  se fait à l’aide d’une spatule et se complète par un passage rapide des parties du moufle dans l’eau bouillante et par le nettoyage des dents prothétiques par une brosse
Appliquer un isolant sur le modèle en plâtre.
Le plâtre est un, matériau capable de :
absorber le monomère liquide
modifier les proportions de la résine acrylique avant sa polymérisation et de compromettre le résultat final.
Il est donc important d’isoler physiquement et chimiquement le plâtre de la résine acrylique qui sera mise en contact avec lui, d’où l’utilisation des isolants.

Objectifs et caractéristiques des isolants
− Assurer un démouflage sans risque de fracture.
− Rendre plus aisée la séparation de la prothèse de son modèle
− Permettre la récupération du modèle
− Prévenir toute réaction chimique primaire ou secondaire entre la résine acrylique et le plâtre
− Interdire toute union physique entre ces deux matériaux
− Supprimer tout risque de pénétration du monomère dans le plâtre ou de toute vapeur d’eau dans la résine acrylique en cours de polymérisation.
− Etre inerte
− Etre insoluble dans l’eau et dans le monomère
− Etre de manipulation aisée.
Choix des matériaux
Critère de choix du matériau utilisé pour réaliser les bases prothétiques :
Ils doivent présenter les propriétés suivantes :

Biologiques : inodores non toxiques, non irritants vis à vis des
tissus buccaux, non adhérent aux aliments ou d’autres éléments introduits en bouche afin de faciliter l’entretien de la prothèse totalement insolubles dans la salive ou tout autre liquide, température de ramollissement supérieure à celle des corps chauds introduits en bouche

Physiques: ils doivent résister aux mouvements de flexion, aux forces de mastication, aux impacts occlusaux à l’usure, présenter une stabilité dimensionnelle en bouche, aussi une densité basse et une conductivité thermique élevée
Esthétiques : ils doivent présenter un aspect final du matériau suffisamment translucide, de manière à reproduire fidèlement la gencive avec possibilité de le teinter ou d’inclure des colorations, une stabilité des couleurs et de l’apparence du matériau après finition et une fois en bouche, une grande qualité de transparence
Technique : Il ne doit produire ni fumée, ni poussières toxiques durant sa manipulation, facile à utiliser, à modeler, à traiter, à polir et surtout permettre des réparations faciles. Il doit être insensible à tous les facteurs de contamination tels que le sang, salive et oxygène
Préparation et bourrage de la résine
Les différents matériaux utilisés sont principalement les résines
Le mélange monomère-polymère doit être réalisé de façon que le liquide monomère imprègne totalement mais sans excès la poudre polymère. Ce mélange ne doit pas être utilisé avant d’avoir atteint sa complète homogénéité.
 Lorsque  la résine atteint la phase plastique, une quantité est appliquée sur les selles par pression digitale et une autre quantité sur les dents 

Le moufle est fermé puis mis sous pression, augmentant progressivement, jusqu'à réduction maximale des excès de résine et fermeture complète du moufle. Ce protocole permet de réduire les risques ultérieurs de surélévation de dimension verticale

Demouflage et finition de la résine
Après refroidissement progressif du moufle, on procède au démouflage.
Les prothèses sont séparées de leurs modèles pour être finies. Cette étape de finalisation se déroule en trois temps successifs :
Le grattage: réalisé avec des fraises résine. Ces corrections ne doivent pas modifier les formes, les profils, les épaisseurs de la maquette.

La finition des collets

Le polissage

Merci Pour Votre
Attention
Exposé élaboré par:
Maha CHAOUCH
ElMehdi CHIBANI
Full transcript