Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Collision des Cultures Last

No description
by

Pam Blackstone

on 14 March 2018

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Collision des Cultures Last

La France du nos jours:
collision des cultures

Une histoire longue et riche
Contrairement au Canada - qui est un pays relativement jeune - la France a une histoire riche et vibrante qui s'étend profondément vers l'antiquité. Les gens ont occupé cette partie de l'Europe pour 90.000 années, ce qui est évident dans de nombreuses peintures rupestres paléolithiques ainsi que les sites mégalithiques comme Carnac. La culture celtique a surgi en Europe de l'Ouest, dont la France, entre le deuxième et le premier millénaire avant Jésus Christ. Ces tribus de l'âge de fer ont construit une culture riche et vibrante qui s'est étendue aussi loin que les îles britanniques. Leur culture a prédominé jusqu'à la conquête des Gaules (un terme romain pour les personnes celtiques qui occupaient ce qui est maintenant la France) par Jules César, entre les ans 58 et 50 avant Jésus Christ, en laissant derrière elle des traces alléchantes qui sont évidentes à ce jour en Bretagne et dans certaines régions du sud-ouest.

Les Romains ont dominé en France jusqu'au cinquième siècle après Jésus Christ. Ils ont réduit à l'esclavage les Gaulois; ils ont construit de grandes villes, et ils ont installé un vaste système de routes et d'aqueducs, mais ils ont été eux-mêmes finalement vaincus par les Francs, une confédération de tribus germaniques qui sont arrivées du nord et de l'est. Dirigée par Clovis I, les Francs ont vaincu les Romains à la bataille de Soissons en 486 après Jésus Christ. Cet évènement a établi le pouvoir mérovingien en France. Le premier d'une série de puissantes dynasties qui régnaient sur la France pendant de nombreux siècles, les Mérovingiens (428-751) ont été suivis des Carolingiens (751-987), des Capétiens (987-1328), des Valois (1328-1589), et des Bourbons (1589-1792). Après la Révolution, la France est devenue une république. Napoléon Bonaparte a pris le contrôle en 1799, et il a établi l'Empire français. Cette période est connue non seulement pour la conquête agressive de nombreux pays d'Europe, mais aussi pour l'intensification de la puissance française, et pour la diffusion des valeurs et idéaux français à travers le monde.

À une certaine époque, les nombreux départements qui constituent la France d'aujourd'hui étaient des nations belligérantes séparées, chacune avec son propre souverain, langue, culture et traditions. Au fil des siècles, l'Aquitaine, la Champagne, la Bourgogne, la Bretagne, la Normandie, Toulouse, l'Alsace, la Lorraine, le Languedoc-Roussillon, la Corse, et beaucoup d'autres étaient des pays indépendants ou des fiefs qui ont combattu. Ils ont même forgé des alliances avec des puissances étrangères pour étendre leur domaine. Ces juridictions étaient progressivement amenées dans le giron français, par le mariage, la guerre, ou un traité. Ils se sont finalement unis pour devenir le pays que nous connaissons aujourd'hui, la France, avec sa riche mosaïque de langues et de traditions.

Une identité forgée par la conquête et l'impérialisme
Valeurs nées d'une révolution
En 1789, galvanisé par les idéaux du siècle des Lumières, en colère contre Louis XVI, et de plus en plus dégoutés par la décadence de l'aristocratie - qui était de plus en plus en décalage avec les réalités des masses affamées - les Français se sont enfin révolté. En quelques mois, ils ont aboli la monarchie absolue, ils ont pris la Bastille, ils ont créé une Assemblée nationale, et ils ont écrit la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, une étape fondamentale vers une constitution. Trois ans plus tard, Louis XVI a été exécuté et la République est proclamée.

La Révolution a établi les valeurs et les idéaux considérés comme fondamentaux pour la société française à ce jour. L'expression «liberté, égalité, fraternité» est plus qu'un slogan vide. Elle est issue des principes préservés dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Ce document a défini les droits de l'homme et du citoyen, le rôle du droit dans la société, et les limites sur les libertés des citoyens, mais il a négligé d'inclure les femmes et il n'a pas révoqué l'institution de l'esclavage.

La Révolution française marque la transformation de la France d'une société féodale à une situation où, en principe, le privilège aristocratique et religieux n'existait plus et où tous les gens sont créés égaux. Elle a aboli les droits seigneuriaux, elle a éliminé la dîme, et elle a transféré l'autorité de l'église catholique à l'état. Cette étape a été également solidifiée en 1905, par une loi établissant le principe de laïcité et officialisant la séparation de l'église et de l'état. Elle a établi la démocratie, les idéaux libéraux, et la laïcité, les valeurs qui ont été promulguées par la suite dans toute l'Europe par Napoléon. Ces valeurs fondamentales sont encore considérées comme sacrées en France, et en fait la devise «Liberté, égalité, fraternité» se trouve gravée sur tous les bâtiments officiels français.

Une culture forte et dynamique
Conflit avec les valeurs d'ailleurs
La France a connu des vagues successives d'immigration depuis des siècles, y compris de nombreuses minorités ethniques et religieuses. La France d'aujourd'hui, par exemple, a la plus grande population juive de l'Europe, à 600.000 (http://www.reuters.com/article/2012/03/19/us-france-crime-idUSBRE82I07N20120319). La présence des Juifs dans ce pays remonte au Moyen-Âge, de même que - malheureusement - l'antisémitisme et l'oppression qui l'accompagnent. Malgré ceci, les Juifs qui sont venus en France sont intégrés avec succès dans la culture française et ils vivent en harmonie avec d'autres minorités ethniques. On le voit toujours dans leur coexistence relativement pacifique avec les Musulmans dans le quartier de Belleville à Paris. Cela dit, ces relations ont commencé à se désintégrer au cours des dernières années, influencées par les tensions au Moyen-Orient.

La plupart de l'immigration en France a eu lieu au cours des deux derniers siècles, avec les populations immigrées venant d'abord de la Pologne, de l'Italie, de l'Espagne et de la Russie. Environ d'un million de personnes d'origine polonaise vivent en France. Ils sont venus en deux vagues successives. La première s'est passée au début du 19ème siècle et la seconde entre les deux guerres mondiales. L'immigration italienne en France a commencé au Moyen-Âge et elle a persisté tout au long de la Renaissance, lorsque la maîtrise du métier italienne était très prisée en France. En outre, un grand nombre d'Italiens sont arrivés du sud de l'Italie après la Deuxième Guerre mondiale. Attirés par la disponibilité de travaux agricoles, de nombreux Espagnols ont immigré en France, et les exilés politiques sont arrivés pendant et après la Guerre civile espagnole et la Révolution bolchevique en Russie. Tous ces groupes se sont intégrés dans la société française sans difficulté, enrichissant la France avec leurs pratiques et croyances culturelles.

La composition de la population immigrée a considérablement changé au cours des dernières décennies. Dans les années 1960 et 1970, l'immigration des anciennes possessions coloniales de la France a augmenté en raison de mouvements de libération et de la décolonisation. (Un grand nombre de citoyens français sont également revenus d'Algérie au début de la guerre d'Algérie (1954-1962), en prévoyant l'indépendance subséquente du pays, mais ces personnes ne peuvent pas être considérées comme des immigrants. Ils sont français.)

L'intégration réussie des personnes de l'extraction européenne contraste fortement avec l'expérience des populations africaines et maghrébines qui ont commencé à arriver en France en grand nombre à la fin des années 1950. En 2008, 43 % des immigrés sont nés dans un pays du continent africain, pays du Maghreb ou anciens pays sous administration française. Selon l'Institut national de la statistique, 11,8 millions de personnes en France sont Africains nés à l'étranger ou leurs descendants directs. Aujourd'hui, c'est aussi en France où se trouve la plus grande population musulmane d'Europe, estimée à environ cinq millions. (http://www.theguardian.com/world/2013/jul/22/france-riots-niqab-burqa-ban-defended)

Beaucoup de Français pensent que l'intégration de ces populations a été un échec lamentable. Elles sont concentrées dans les quartiers les plus pauvres des plus grandes villes de France. Beaucoup pratiquent les traditions polygames de leur pays d'origine et, par conséquent, leurs taux de natalité sont considérablement plus élevés que la norme française. Le chômage est endémique, et l'aliénation des jeunes et les confrontations violentes sont à la hausse.

En outre, les croyances et pratiques religieuses des musulmans sont entrées en collision frontale avec les idéaux traditionnels français, qui accordent une grande importance à la fois à la laïcité et l'égalité des sexes. Le port du niqab et de la burqa par certaines femmes musulmanes - en violation flagrante des lois qui les interdisent - est considéré comme une provocation et un défi délibéré à ces valeurs. Le résultat est une énorme tension sociale et une crise des droits constitutionnels et religieux, exprimée récemment dans les émeutes de juillet à Trappes. Ces tensions existent malgré le fait que seule une infime minorité de femmes musulmanes (estimée entre 400 et 2000), http://www.theguardian.com/world/2013/jul/22/france-riots-niqab-burqa-ban- défendu) porte ce type de vêtement, et que les violations sont rarement pénalisées.

Il n'y a pas de réponse facile à ce dilemme, même si le pays a essayé diverses mesures pour régler le problème. Sous Sarkozy, plus de 30.000 immigrants clandestins ont été expulsés de France en 2011 seule. Les efforts pour réduire les troubles en interdisant le port de symboles religieux flagrants ont seulement enflammé les tensions. Les solutions proposées par les differents partis politiques s'étendent des limites sur l'immigration économique et la répression de l'immigration clandestine, sur la gauche, aux examens sur la langue française et des valeurs républicaines, sur le centre droit, à un arrêt pur et simple de l'immigration sur l'extrême droite. Beaucoup de Français pensent que les reportages des médias aggravent les tensions, et que la polémique de l'extrême droite exploite la peur et la xénophobie.

Le tombeau de Dagobert 1er(603-639)
qui se trouve à la basilique
St. Denis.
Photo: Pam Blackstone
Un dolmen mégalithique près de Dol-de-Bretagne, en Bretagne.
Photo: Pam Blackstone
Une partie des fortifications autour de Carcassonne datant de l'époque romaine.
Photo: Pam Blackstone
Une partie du trésor de Vix. Ce grand vase à boire de bronze appartenait à une princesse gauloise.
Photo: Pam Blackstone
Roi Louis XIV. Peinture par Hyacinthe Rigaud. Musée
du Prado, Madrid.
Le stéréotype français, connu dans le monde entier. Source: Google, attibution introuvable.
Costume traditionnel Breton. Photo: Pam Blackstone.
Une statue d'un toréador près de l'aréna de Nîmes,Provence.
Photo: Pam Blackstone
Quelques symboles de la France: son drapeau, la Seine, et la Tour Eiffel. Photo: Pam Blackstone
Le célèbre macaron français sous une marque connue dans le monde entier.
Source: Google,
attribution introuvable.
Moules et frites, un plat français célèbre. Photo: Pam Blackstone
Destinés au vin, des raisins prêt à la récolte. Photo: Pam Blackstone
En raison de sa longue histoire, la France a eu le temps de mettre en place une culture forte et vivante, incarnée par une francité distincte, un je-ne-sais-quoi que les gens dans le monde entier reconnaissent comme français. Cette longue histoire, ainsi que le riche patrimoine culturel qu'elle a accordé à ce pays, représente la position convoitée de la France comme la première destination touristique mondiale.

La culture française varie selon la région, ce qui signifie que chaque région de France a son propre variation dialectique (et parfois même une langue distincte, comme l'Occitan dans le sud ou Breizh en Bretagne) et ses propres fêtes locales, son habillement, sa musique et danse, en plus de la cuisine renommée de ce pays, qui est devenue un patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2010. La haute couture est tout à fait française, et les vins, le chocolat, le fromage et les pâtisseries françaises sont des trésors du monde. D'importance égale sont la notion de terroir et le système français d'Appellation d'Origine Contrôlée (AOC) pour désigner la provenance des vins, de fromage, des lentilles, du miel, de la lavande, et d'autres articles alimentaires.

Quelques régions de France ont également adopté les traditions des pays voisins, telles que les corridas de la France méridionale, empruntées de l'Espagne. De plus, les influences culturelles accompagnent chaque population immigrée qui entre en France; ce faisant, elles améliorent et augmentent la culture française. L'influence italienne, par exemple, est évidente dans la prévalence de la pizza et des pâtes, et dans la popularité de gelato. Les nouvelles influences sont en train d'entrer en France avec les populations immigrées qui ont migré ici au cours des dernières décennies. Les plus importantes d'entre elles sont l'habillement, les habitudes, la cuisine et les pratiques religieuses des immigrés africains et maghrébins. Ces questions sont abordées ci-dessous.

Renforcée par le système éducatif du pays et la politique culturelle de l'état, la culture française est aussi influencée par le contexte fortement catholique de la France, malgré son engagement en théorie au principe de la laïcité (voir ci-dessous). On le voit dans de nombreuses fêtes religieuses du pays, et dans le calendrier français, qui fête un saint chaque jour. Ces pratiques persistent à ce jour.

Tout aussi importantes sont les valeurs et les idéaux essentiels qui sont considérés comme fondamentaux pour la société française. Ceux-ci comprennent les concepts de liberté, d'égalité et de fraternité; de la laïcité; de la séparation de l'église et de l'état; d'une politique forte de protection sociale; et des droits des travailleurs - tout ce qui a résulté de la Révolution française (voir ci-dessous pour plus de détails). Les attitudes à l'égard de l'importance de la famille sont aussi fortement ancrées dans la culture française. J'ai entendu dire que ceci - et pas la religion - est la raison pour laquelle la plupart de magasins sont fermés le dimanche. Cette même attitude est à la base de la forte résistance parmi certains français à l'acceptation récente du pays de mariage gay.

Une fromagerie à Paris.
Photo: Pam Blackstone
Statue de Jeanne d'Arc, en dehors de l'église Saint-Pierre à Mont Saint Michel. Photo: Pam Blackstone.
Le tombeau de Maréchal Ferdinand Foch, aux Invalides, à Paris. Photo: Pam Blackstone.
Massacre de la Saint-Barthélemy, un épisode tragique des guerres de religion. Artiste: François Dubois. Source: Wikipedia.org, sous licence Creative Commons.



Les Nazis marchent sur les Champs-Élysées. Source: Google. Attribution introuvable.
Jacques Cartier, premier explorateur du Canada. Source: Wikipedia.org, sous une licence Creative Commons.
Bonaparte franchissant le Grand-Saint-Bernard, par Jacques-Louis David. Source: Wikipedia.org, sous une licence Creative Commons.
Au cimetière canadien, près du Centre Juno Beach. Dédié aux milliers de soldats canadiens qui sont morts pour la liberation de la France. Photo: Pam Blackstone
Un des nombreux bunkers allemands donnant sur les plages du débarquement Photo: Pam Blackstone
La France a toujours agi rapidement pour protéger ses intérêts, défendant avec passion ses frontières contre les intrusions, que ce soit par les Anglais pendant la guerre de Cent Ans ou par les Allemands lors d'une succession de guerres au vingtième siècle. En ce qui concerne la Deuxième Guerre mondiale, bien que la coopération honteuse du régime de Vichy avec les nazis représente le point moral le plus bas du pays pour plusieurs personnes, la France continue encore aujourd'hui à célébrer le courage et le dévouement des combattants de la Résistance, qui ont sauvé des milliers de vies françaises.

La France a aussi été une nation conquérante. Depuis le seizième siècle, la France a lancé des expéditions d'exploration, de conquête et d'expansion, souvent en conflit avec d'autres puissances coloniales comme la Grande-Bretagne et l'Espagne. L'une des cinq puissances impérialistes mondiales pendant plusieurs siècles, la France a construit un empire qui, à un certain moment, s'étendait de l'Afrique au Canada, aux Caraïbes, à la Polynésie, et aux certaines régions d'Asie. Certains de ces territoires demeurent une partie de la France d'aujourd'hui, sous la forme des départements et des territoires d'outre-mer, connus familièrement comme les DOM-TOM. Une grande partie de la population immigrée récente vient de DOM-TOM ou des anciennes colonies françaises.

Ces vagues de conquêtes et de conflit sont trop nombreuses pour être énumérées ici. Les instants les plus marquants incluent la guerre de Cent Ans avec l'Angleterre (1337-1453), les guerres de religion (1562-1598), l'époque napoléonienne d'expansion (1799-1815); les Première et Deuxième Guerres mondiales (1914-1918 et 1939-1945 respectivement ); la guerre franco-allemande (1870-1871); et la Guerre d'indépendance algérienne) (1954-1962), dont les conséquences hantent encore le pays.

La guerre et la conquête, avec l'instinct de défendre ses frontières, est bien une partie de l'expérience française et ces vestiges restent dans la psyché française. Les rappels poignants de ce fait sont évidents dans tout le pays, sous la forme des plaques, des monuments et des statues.


Juste quelques des plusieurs plaques trouvées sur les bâtiments publics en France qui commémorent ceux qui sont morts pour leur pays. Photos:
Pam Blackstone
Les valeurs établies par la Révolution française. Vues sur tous les bâtiments publics en France. Photo: Pam Blackstone
La laïcité est prise très au sérieux. Source: affiche dans une auberge de jeunesse. Photo: Pam Blackstone
Il se trouve même sur l'argent français. Source: Google. Attribution introuvable.
Malgré un engagement en principe à la laïcité, la religion Catholique est profondément ancrée dans la psyché française. Statue vu à Château Comtal, Carcassonne. Photo: Pam Blackstone
Les Français sont profondément fiers de leur pays et de leurs traditions. Photos: Pam Blackstone
Les valeurs françaises se trouvent encore sur l'argent français.Affiche du Monnaie de Paris. Photo: Pam Blackstone
Certains français sont prêts à se battre pour leurs valeurs. Source: Google. Arribution introuvable.
La Marseillaise au feu d'artifice de la fête nationale à Paris.
Appel pour la tolérance sur la porte d'un restaurant dans le quartier juif de Paris. Photo: Pam Blackstone
76.000 juifs français sont été déportés de la France par les nazis et le régime de Vichy.Ce mur au Mémorial de la Shoah à Paris les commémore . Photo: Pam Blackstone
Prise de la Bastille, peinture par Jean-Pierre Houël.
Source: Wikipedia, sous un licence Creative Commons.
Un homme africain vend les tissus colorés avec lequels leurs vêtements traditionnels sont faits. Source: Google, attribution introuvable.
Accompagnée par son mari (ou fils), une femme musulmane porte le nikab interdit. Vue à La Défense. Photo: Pam Blackstone.
Détail de la complexe décoration arabesque vue à la Mosquée de Paris. Photo: Pam Blackstone
Un snack-bar certifié hallal dans le Quartier Latin de Paris. Photo: Pam Blackstone
Publicité de téléphone portable ciblant les personnes d'ascendance africaine. Vues partout dans le métro parisien. Photo: Pam Blackstone
Une caricature politique vue à l'exposition temporaire au Musée
de l'Immigration à Paris.Photo: Pam Blackstone
Des femmes musulmanes protestent pour la défense de leurs droits religieux. Source: Google, attribution introuvable.
Voitures en feu lors des émeutes de 2005 à Paris. Source Google, attribution introuvable.
Musulmans brûlent le drapeau français.Source Google, attribution introuvable.
Cette présentation tente de placer les tensions culturelles actuelles qui existent en France dans un contexte historique. Il représente une tentative de comprendre comment les valeurs traditionnelles françaises diffèrent des valeurs partagées par des personnes qui immigrent des pays autrefois colonisés, et de placer ces différences culturelles dans le contexte historique de la guerre et de l'impérialisme
dans lequel ils sont nés.
Full transcript