Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

LE CONNECTIVISME

No description
by

Berthier Mazerolle

on 11 April 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of LE CONNECTIVISME

Le béhaviorisme
Les théories de l'apprentissage
Les principes du connectivisme
Les créateurs du connectivisme
LE CONNECTIVISME
Berthier Mazerolle
Critiques positives
Les critiques du connectivisme
Applications à l'école du connectivisme
Conclusion
Le constructivisme/
socioconstructivisme
Le cognitivisme
Le connectivisme
- Stimulus -> réponse

- Renforcement positif = augmente comportement.

- S'applique à une variété d'espèces animales.

- Comportement observable.

- Apprentissage = changement de comportement.
Quelques béhavioristes célèbres
Ivan Pavlov
B. F. Skinner
- Comment les gens pensent, mémorisent, interprètent, perçoivent.

- Axé sur la pensée -> processus de traitement de l'information.

- Nouvelles connaissances = organisées et liées aux connaissances antérieures.

- L'apprenant est actif.
Cognitiviste célèbre
Jean Piaget
Béhaviorisme vs Cognitivisme

recherche animaux vs recherche humain

comportement externe vs comportement interne



victime de l'environnement vs actif dans les apprentissages
apprentissage = apprentissage
- Construction des connaissances.

- Apprenant est actif dans le processus.

- Apprenants collaborent -> créer, modifier de l'information.

- Interaction sociale.

Socioconstructiviste célèbre
Lev Vygotsky
- Apprentissage basé sur l'apport de la technologie.

- Capacité d'apprendre individuellement avec un ordinateur.

- Apprentissage = création de connexions + développement de réseaux.

- Compréhension = peut se modifier rapidement.

- Apprentissage et connaissances proviennent de plusieurs sources.

- Apprentissage peut se faire avec une machine.
Georges Siemens
Stephen Downes
Georges Siemens
- Théoricien de l'apprentissage

- Né au Mexique.

- Vit au Canada.

- Ancien directeur associé au Centre de technologie d'apprentissage à l'Université Athabasca.

- Co-auteur du connectivisme.
Stephen Downes
- Expert dans l'apprentissage en ligne.

- Né à Montréal.

- Chercheur sénior au Conseil national de recherche du Canada en 2001.

- Actuellement à l'Institut de technologie de l'information de l'E-Learning Research Group à Moncton.

- Expert dans les blogs en éducation.

- Co-auteur du connectivisme.
Critiques négatives
- Organisation des apprentissages.

- Partage des connaissances.

- Création continue des connaissances.

- Apprentissage de sources diverses.
- Vision plutôt qu'une théorie.

- Associé au sociocontsructivisme.

- Connection entre l'homme et la machine existe déjà.

- Ressemble à la cognition distribuée.

- Mélange de théories déjà existantes.

- Emphase sur ce qu'on apprend et non comment.

Les blogues
Travail et apprentissage collaboratif
Forums de discussions
La classe inversée
Construction de connaissances
Conférence web
1. L'apprentissage et les connaissances proviennent dans la diversité des opinions.
2. L'apprentissage a lieu en créant des liens provenant de diverses sources.
3. L'apprentissage peut se faire à l'aide d'une machine.
4. La capacité d'agrandir ses connaissances dépasse ce qui est actuellement connu.
5. L'apprentissage est facilité et dépendant des relations.
6. Une compétence de base est l'habileté à repérer des connexions de multiples façons.
7. La valeur est l'objectif finale de toutes activités d'apprentissage.
8. La prise de décision parmi la panoplie d'information est importante dans le processus d'apprentissage.
Lien avec le connectivisme:

- Parfois on utilise les technologies comme un moyen de motivation pour un bon comportement ou comme projet spécial si un élève a terminé une tâche.
Liens avec le connectivisme:

- Piaget évoquait que les enfants utilisaient leur environnement pour apprendre et la technologie fait maintenant partie de l'environnement des enfants.

- Le cognitivisme lie les connaissances antérieures avec de la nouvelle information tout comme le connectivisme lie les domaines, les idées et les concepts.

Lien avec le connectivisme:

- Dans les deux cas, on met l'emphase sur les échanges sociaux entre les personnes pour favoriser les apprentissages.
Selon Donald G. Perrin, le connectivisme "combine les éléments pertinents de nombreuses théories d’apprentissage, des réseaux sociaux et des technologies afin de créer une théorie solide pour l’apprentissage à l’ère numérique ».

https://singularite.wordpress.com/2012/02/16/le-connectivisme/ p. 1

Selon Verhagen, "les théories de l’apprentissage devraient porter sur le niveau d’instruction (comment les gens apprennent) mais le connectivisme aborde au niveau du curriculum (ce qui est appris et pourquoi c’est appris)".

https://singularite.wordpress.com/2012/02/16/le-connectivisme/ p.5
Selon Bill Kerr "bien que la technologie affecte l’environnement d’apprentissage, les théories de l’apprentissage existantes sont suffisantes selon lui."

https://singularite.wordpress.com/2012/02/16/le-connectivisme/ p. 5
Références

Connectivisme. Provenant de : http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Connectivisme

Downes, S. (2007). What Connectivism is. Provenant de : http://halfanhour.blogspot.ca/2007/02/what-connectivism-is.html

George Siemens. Provenant de : http://fr.m.wikipedia.org/wiki/George_Siemens

Gremion, C. et Heinzen, S. (2012). Clair 2012 : Déjà Pédago 3.0? Provenant de : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2012/02/14022012_Clair2012.aspx

Missaoui, O. (2013). Qu’est-ce que le connectivisme? Provenant de : http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/19714/est-que-connectivisme/

Ormrod, J.E. (2012). Human Learning (6e éd.). Upper Saddle River, NJ: Prentice-Hall

Perrin, D.G. (2005). Connectivisme: Une théorie de l’apprentissage pour l’ère du numérique, International Journal of Instructional Technology and Distance Learning, 2(1). http://www.itdl.org/Journal/Jan_05/article01.htm

Pradeau, A. (2010). Le connectivisme. Provenant de : http://www.renforse.net/wiki/dokuwiki/doku.php?id=dessus:connectivisme



Introduction

Depuis l’arrivée de l’internet, l’information est de plus en plus accessible et change rapidement. Cette nouvelle technologie nous permet aussi d’apprendre différemment au point où une nouvelle théorie d’apprentissage a vu le jour : le connectivisme. Dans les pages qui suivent, je vous présenterai les auteurs de ce nouveau mouvement de même que les principes qui en découlent. Je ferai également le lien entre le connectivisme et d’autres théories d’apprentissage. Il va sans dire que plusieurs critiquent cette nouvelle théorie de l’apprentissage en évoquant qu’elle est tout simplement un prolongement de théories déjà existantes. On verra donc les critiques positives et négatives du connectivisme. Pour terminer, je présenterai également des exemples concrets d’application du connectivisme en salle de classe.

Le connectivisme est un concept relativement récent.

Qu’on le considère comme nouvelle théorie ou un prolongement d’une autre importe peu selon moi.
On ne peut contester le fait que le connectivisme est une nouvelle façon d’apprendre qui n’existait pas auparavant.
Cette nouvelle façon d’apprendre sera encore portée à changer dans les prochaines années au fur et à mesure que la technologie va continuer à évoluer.
On ne sait pas encore comment on apprendra demain, mais chose certaine, ça sera encore différent de la façon dont on procède aujourd’hui.
Full transcript