Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Le Quizz du Prophète (sws)

No description
by

Lydia AMIAR

on 27 January 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Le Quizz du Prophète (sws)

Le Quizz
du Prophète Salla Allah 'alayhi wa salam Mohammed En quelle année le prophète (sws) est il né ?
Où ? Question 1 A quel âge le prophète (sws) est-il mort ? Question 2 Quels ont été les différents tuteurs du prophète (sws) avant qu'il ne se marie ? Question 3 Pourquoi le père du prophète (sws) a t il failli mourir dans sa jeunesse ? Question 5 Combien d'enfants le prophete (sws) a t-il eu? Question 6 Pourquoi la sœur de Waraqa Ibn Nawfal voulait elle épouser Abd'Allah (père du prophète sws) ? Question 7 Qui sont les 3 premier croyants ? Question 7 Pourquoi les Médinois (Habitants de Yathrib) ont-ils donné rendez vous au prophète (sws) sur la montagne de Hakaba ? Question 8 Quels ont été les différents métiers du prophète (sws) ? Question 9 Comment explique t on la victoire des musulmans dans la guerre de BADR ? Question 10 Où le prophète (sws) est il mort et enterré ? Question 11 Quelle est la première sourate et le premier verset qui sont descendus ? Question 12 En quelle année, le prophète (sws) est il parti de la Mecque à Médine ? Avec qui et pourquoi ? Question 13 Qui est Waraqa Ibn Nawfal  ? Question 14 Quelle est la première moquée ? Ou a-t-elle été construite ? Question 15 Pourquoi toutes les nourrices refusaient elles de prendre la garde du prophète (sws) ? Question 16 Quelle est la principale qualité que tous attribuait au prophète (sws) ? Question 17 Pourquoi les musulmans ont ils perdu
la guerre de OUHOUD ? Question 18 En Islam quel est le jour le plus important de la semaine ? Question 19 Mohammad (sws), reprocha aux Mecquois leurs idoles et les appela à adorer le créateur Unique. Afin que Mohammad (sws) renonce a son message, les Mecquois lui offrirent « Royauté, argent et pouvoir » mais Mohammad (sws) refusa.
Que répondit-il ? Question 20 Réponse : Le prophète Mohammed (PSL) est né à la Mecque là ou se trouve la Kaaba. La Kaaba est la première maison d'adoration de Dieu sur terre. Pour cette raison, on la nomme "la maison de Dieu". Elle fut construite par le prophète Adam (PSL) et rénovée par le prophète Abraham (PSL) et son fils Ismaël (PSL). La Mecque était un grand centre commercial. Son marché était le lieu de rencontre d'hommes venus du monde entier. La Mecque était, aussi, appréciée pour sa Kaaba : l' un des lieux de culte le plus fréquenté de la région. Réponse : Le prophète Mohamed (SWS) est mort à l'âge de 63 ans après 23 ans de prêche. Pour Info :

En comparaison aux autres prophètes il est de loin parmi ceux ayant vécu le moins.
Adam: environ 1000 ans
Nouh: 950 ans
Abraham: 175 ans
Moussa : 120 ans
Issa : 33 ans Réponse : Son père Abdoullah mourut deux mois avant la naissance de Mohammad. Agé alors de 6 ans, après la mort de sa mère Amina, il fut pris en charge par son grand-père Abdoul Mouttalib. Mais deux ans, deux mois et dix jours après la mort de sa mère, Abdoul Mouttalib tomba gravement malade. Il appela alors à son chevet tous ses fils et décida qu'après sa mort, Mohammad serait confié à l'un d'eux : Abou Talib.

Abdoul Mouttalib mourut quelques temps plus tard alors que Mohammad n'avait que 8 ans. Abou Tâlib était l'oncle de Mohammad. Il avait une famille nombreuse mais malgré cela il n'hésita pas à recueillir Mohammad . Souvenez-vous de l'histoire des 100 Chameaux... Réponse : Il a épousé Khadija et il a eu 7 enfants avec Khadija (certains disent 6). Le premier Al-Kacem, Tahar, Tayeb, .. Mais certains disent que Abdellah est Tahar et Tayeb (même personne). Ses filles : Zineb, Rouqaia, Oum Keltoum et Fatima.

Il a eu Brahim avec Maria, il est né à la Médine. C'est le roi d'Egypte qui a donné Maria au prophète. Réponse : Oum Qital, la soeur de Waraqa Ibn Nawfal qui voulait épouser 'Abdallah Ibn 'Abd Al Muttalib, le futur père du Prophète , pour capter sa lumière visible dans les reins du fils de Abd al Muttalib. Quand elle le revit passer il lui demanda pourquoi tu ne me proposes plus de t'épouser. Elle répondit "la lumière que tu avais avec toi t'a quittée, et je n'ai plus besoin de toi". En effet, il avait entre temps épousé Amina Bint Wahb, et sa lumière était passée en elle lors de la conception de l'Envoyé d'Allah .

Le Prophète a dit : "ma mère a vu, lorsqu'elle me mit au monde une lumière qui illumina les palais de Bassorah" Réponse : En ce qui concerne l'unanimité des savants islamiques c'est bel et bien Khadija la noble et fidèle épouse de notre prophète qui s'est convertie la première à l'Islam. Cependant, le débat réside quant au premier homme qui a suivi notre prophète bien aime : certains disent que c'est Abou Bakr, d'autres Ali ou encore Zayd. Un laps de temps infime sépare chacune de ces conversions sans que l'on sache lequel a précédé (même si la majorité penche pour Ali).
On suivra alors l'Imam Abou Hanifa (qu’Allah l’agrée) qui Pour dénouer le nœud du problème a répondu à cela en complétant ces propos, à savoir que le premier homme libre à s'être converti fut Abou Bakr (qu’Allah l’agrée) , la première femme à s'être convertie fut Khadidja (qu’Allah l’agrée) , le premier esclave à s'être converti fut Zaïd ibn Haritha (qu’Allah l’agrée) et le premier enfant à s'être converti fut 'Ali ibn Abi Taleb (qu’Allah l’agrée) . Réponse : Après le massacre de Boukht Nassr, certains juifs ce sont enfuis jusque Khaybar (=à côté de Médine). Les juifs disaient aux Médinois qu'ils attendaient un prophète pour faire la guerre contre eux. Pendant que les juifs disaient ça, les Médinois ont entendu l'arrivée d'un prophète. Les médinois ont donné rendez vous au prophète sur la montagne Hakaba, ils leur a demandé de lui donné l'bayha : ils se sont engagés de le soutenir, de le protége, de faire la guerre si nécessaire et de suivre l'islam. Réponse :
Il fut berger, comme tous les prophètes :
« Il n’est pas un prophète qui n’ait gardé des troupeaux », a dit le Prophète . Même toi ? "oui, ceux des Qurayshes pour quelques dirhams".

Mais aussi le métier de commerçant. Le Prophète appris le commerce avec son oncle Abou Talib qui organisait des expéditions commerciales par caravane entre la Mecque et Damas. Il fut ensuite embauché comme responsable des expéditions commerciales de la riche Khadija Bint Khuwaïlid qui devint ensuite son épouse.

Signification :
Le métier de berger est un apprentissage de la responsabilité. Par la suite le Prophète exaltera la fonction de berger comme étant celle du responsable par exellence qui devra rendre des compte de ceux qu'il avait à sa charge. Ce métier a appris au Prophète la patience, comment rassembler les moutons lorsqu’ils sont dispersés, comment les protéger contre leurs ennemis ; en effet, lui allait garder son peuple contre les ennemis plus tard. Mais pourquoi les moutons et non pas les vaches ou les chameaux ? En fait, les moutons se dispersent rapidement, contrairement aux vaches et aux chameaux qui aiment se rassembler dans un endroit précis ; c’est ainsi que le Prophète (s) aura appris à réunir sa communauté.

Quant au métier de commerçant, il implique plusieurs compétences qui ont été des atouts pour le Prophète : la connaissance des périples des voyages, le sens de la négociation, de l'interêt commun, de l'honnêteté, du bénéfice, du compagnonage, etc.
Le Prophète a loué plusieurs fois le métier de commerçant, à condition qu'il soit honnête :
“Le commerçant honnête et digne de confiance se retrouvera avec les prophètes , les martyrs et les hommes pieux (le jour du jugement)”. Réponse : Bien que les Musulmans sincères fussent de loin beaucoup moins nombreux que leurs ennemis, ils combattaient sur les champs avec une grande vaillance derrière le Prophète (pbsl) et, avec le soutien d’Allah, remportaient de grandes victoires. Allah nous dit dans le Coran qu’Il les a soutenus avec des anges et annonça que les anges les aideraient :

(Allah vous a bien donné la victoire) lorsque tu disais aux croyants ; “Ne vous suffit-il pas que votre Seigneur vous fasse descendre en aide trois milliers d'Anges” ? Mais oui ! Si vous êtes endurants et pieux, et qu'ils [les ennemis] vous assaillent immédiatement, votre Seigneur vous enverra en renfort cinq mille Anges marqués distinctement. Et Allah ne le fit que (pour vous annoncer) une bonne nouvelle, et pour que vos cœurs s'en rassurent. La victoire ne peut venir que d'Allah, le Puissant, le Sage ; pour anéantir une partie des mécréants ou pour les humilier (par la défaite) et qu'ils en retournent donc déçus. (Sourate Al Imran, 124-127) Réponse : Quand le Prophète mourut, les gens divergérent sur le lieu où il devrait être enterré. Ses Compagnons ne savaient pas à l'enterrer jusqu'à ce qu'Abou Bakr dit qu'il avait entendu le Messager d'Allah dire : Le Prophète ne doit être enterré que là où il meurt.

Ainsi, ils enlevèrent sont lit et creusèrent une tombe là où se trouvait son lit. Le Prophète fut ainsi enterré dans la noble chambre d'Aîcha. Le Prophète fut enterré au sud de la chambre. Aîcha continua de vivre dans la partie nord de la chambre sans même un rideau entre elle et la tombe. Réponse : Avant la première révélation, il avait l'habitude de se rendre dans une grotte au mont "Hirâ" pour méditer.

Ce fut là ; pendant une nuit du mois de Ramadan, à l'âge de 40 ans, que soudainement, Mohammad perçut une présence, dans le silence de la nuit.

Une voix se fit entendre :

"Lis !" Mohammad était bouleversé. "Je ne sais pas lire" lorsque la voix répéta l'ordre c'est comme si la terre s'était mise à trembler : " Lis !"
- " Que dois je lire ? "

Puis soudain, il se sentit comme libéré.

" Lis ! au nom de ton Seigneur qui a créé ! Il a créé l'Homme d'un caillot de sang. Lis car ton Seigneur est le Très Généreux. Qui a instruit l'Homme au moyen du Calame, de la plume. Il lui a enseigné ce qu'il ne savait pas. " [ Sourate 96 L'adhérence - Verset 1 à 5 ]

Ce furent les 5 premiers versets du Glorieux Coran, la voix était celle de Gabriel , l'esprit de Foi et de Vérité, qui fut envoyé par Dieu au dernier des prophètes. Mohammad était envoyé à l'Humanité tout entière, pour guider les Hommes mais aussi les Djinns vers le chemin de Dieu. Réponse : C'est alors qu'une délégation de la ville de Yathrib, située à environ 400 Km de la Mecque proposa l'hospitalité à Mohammad et à sa communauté.

Mohammad accepta après treize années d'appel à l'Islam, à la Mecque. Il immigra, lui et les "convertis" à l'Islam, vers Médine, lieu où la religion a pu s'épanouir et où Mohammad devint le chef de ce nouvel Etat.

C'est ce que l'on a appelé l'Hégire, et qui marque le commencement du calendrier islamique. Réponse : Waraqa Ibn Nawfal était un savant religieux (chrétien) qui savait qu'un prophète allait arrivé et en connaissait les différents signes: lieux, etc ...
Il voyait alors, une lumière sur le visage de Abd'Allah, lui indiquant ainsi qu'il était le père du prophète. Réponse : La première Mosquée à été construite à Medine, c'est la mosquée de Quoba :
Contrairement aux mosquées actuelles, les femmes priaient derrière les hommes sans qu'elles soient séparées par un mur ou un rideau.
Il se sont ensuite rendus compte qu'il fallait appeler les fidèles à la prière. C’est donc en l’an I de l’Hégire, que la décision fut prise quant au moyen de rappeler aux croyants l’heure des prières, avec Bilal ibn Rabah comme premier muezzin. Réponse : le Saviez vous

À la fin de l’édification de la première mosquée, celle de Quba à Médine, il fallait appeler les fidèles à la prière. C’est donc en l’an I de l’Hégire, que la décision fut prise quant au moyen de rappeler aux croyants l’heure des prières. À ce sujet, l’envoyé de Dieu et ses compagnons passèrent en revue quelques procédés tels que l’usage du cor en vigueur chez les Juifs, ou de la cloche à la manière des Chrétiens. Les deux idées furent toutefois rejetées. La proposition avancée par Abd Allâh Ibn Zayd fut retenue : la voix. A quel âge, le prophet (sws) a t il perdu ses parents ? Question 4 ‘Aminah enfanta le Messager de Allâh Salla l-Lâhou ^alayhi wa sallam dans l’année de l’éléphant et l’allaitait au début. Et parmi les habitudes des arabes, ils faisaient venir des nourrices pour allaiter leurs enfants. Les BanOu sa^d connaissaient des difficultés dans leur subsistance. Alors ils vinrent auprès de la tribu des Qouraych pour prendre les nouveau-nés et les allaiter contre salaire. Le Prophète Salla l-Lâhou ^alayhi wa sallam fut présenté aux nourrices et aucune n’accepta de le prendre car il était orphelin. Chaque nourrice espérait avoir la chance d’obtenir un enfant de riche. Chaque nourrice accueillit un enfant et il ne resta que le Prophète Salla l-Lâhou ^alayhi wa sallam. Ce fut Halîmah qui le prit.

Halîmah a parlé de son allaitement du Prophète Salla l-Lâhou ^alayhi wa sallam. Elle a dit : Je suis sortie avec des femmes de Banôu sa^d Ibni Bakr pour aller chercher des bébés à allaiter à la Mecque sur le dos de mon ânesse dans une année de sécheresse qui ne nous a rien laissé ; mon mari était avec moi. Nous avions une chamelle et je jure par Allâh qu’on ne tirait plus une goutte de lait d’elle. Il y avait aussi mon bébé et nous ne dormions pas la nuit à cause de ses pleurs : Je n’avais pas assez de lait dans mes seins pour le rassasier. Lorsque nous arrivâmes à la Mecque, il n’y avait pas une femme parmi nous à qui le Messager de Allâh Salla l-Lâhou ^alayhi wa sallam avait été présenté qui n’ait refusé, car nous espérions la générosité du père voulant faire allaiter son enfant et le Prophète Salla l-Lâhou ^alayhi wa sallam était orphelin. Nous disions : « Un orphelin, que va donc donner sa mère pour lui ? » jusqu’à ce qu’il ne resta plus aucune femme de mes compagnes qui n’ait pas pris de bébé à allaiter sauf moi. Je n’ai donc pas voulu revenir sans nourrisson, alors que mes compagnes en avaient toutes pris un, je dis alors à mon mari : « Je jure par Allâh que je vais retourner vers cet orphelin pour le prendre ».

Halîmah dit : Je suis allée à lui, je le pris et retournai vers mes bagages. Mon mari dit : « Tu l’a pris ! », je dis : « Oui, par Allâh, parce que je n’en ai pas trouvé d’autre ». Il répliqua : « Tu as bien fait et il se peut que Allâh ait mis du bien en lui ». Réponse : Il était El-Amîne, le digne de confiance à qui les gens confiaient leur bien sans douter de son honnêteté. Il avait en lui les qualités que d'autres n'avaient pas ; certains étaient réformateurs au niveau social, politique, intellectuel, mais lui le Très Saint Envoyé (SAWS) fut un réformateur dans tous les domaines, réformateur n'étant pas son statut mais Prophète d'Allah (SWS), le plus beau des attributs qu'on puisse lui donner. Réponse : Le Prophète (Paix sur lui) établit un plan de bataille dont une des clés était le positionnement d’archers sur un flanc de la montagne en vue d’empêcher la cavalerie dirigée par Khalid Ibn Walid de faire une percée et de les attaquer par derrière et de les encercler. Il demanda aux archers de ne pas bouger quelle que soit l’issue de la bataille.
Dès le début de la bataille, les musulmans semblaient l’emporter. Les archers pensant que la victoire était pour les musulmans quittèrent leur poste. C’est alors que Khalid chargea et encercla les musulmans. Le Prophète (Paix sur lui) fut bloqué avec quelques compagnonspour l’assister et le protéger. Les combattants pensant alors que le Prophète (Paix sur lui) avait été tué, une grande confusion régna dans les troupes, mais ils reprirent le combat lorsqu’ils apprirent qu’il était vivant. Les compagnons présents près du Prophète (Paix sur lui) essayèrent de le protéger, et beaucoup perdirent la vie. Le Prophète (Paix sur lui) fut blessé. Il fut alors assisté par deux anges, puis par d’autres compagnons.
La bataille fut rude et les combattants musulmans trouvèrent refuge dans les collines d’Ouhoud. Les Mecquois partirent alors, ne profitant pas de leur avantage.
Cette bataille fut la bataille de la tristesse car les morts musulmans avaient été mutilés par les Mecquois par esprit de vengeance. L’oncle du Prophète (Paix sur lui) Hamza était parmi eux. Réponse : Le prophète est né un lundi, sorti de la Mecque un Lundi, entré à la Medine un Lundi, mort un lundi, pose de la pierre noire un lundi, descente du Qu'ran un lundi.
Abu Hurairah a rapporté que l'on demanda au Messager d'Allah pourquoi il manquait rarement de jeûner ces deux jours-là. Il répondit : " Les actions de l'humanité sont en effet exposées chaque lundi et chaque jeudi. Alors Allah se montrera plein de pardon pour tout Musulman, quel que soit son comportement, excepté pour deux croyants qui ont cessé de se fréquenter : Allah dira aux Anges de suspendre leur compte." Réponse : Comme réponse il fit face à la torture et l'oppression. Lorsque les Mecquois prirent conscience de leur incapacité à lui faire face, il lui offrirent royauté, argent et pouvoir mais Mohammad (paix et bénédictions) refusa et dit : Réponse :
" Même si vous me posez
le Soleil sur ma main droite
et la Lune sur ma main gauche Je ne renoncerais pas à mon Message " Alors, Quelle est votre score /20 ?
Full transcript