Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Le développement de 0 à 2 ans

No description
by

Charles Talbot

on 8 March 2011

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Le développement de 0 à 2 ans

Le développement de 0 à 2 ans par Charles Talbot Plan de la présentation: Le désir de devenir parent
Les facteurs de risque prénatals
La dépression post-natale
La prématuration et le faible poids à la naissance
Le développement physique
Le développement cognitif
Le développement psychosocial Le désir de devenir parent •70% des adultes deviendront parents, et la majorité d'entre eux tirent une grande satisfaction de ce rôle.
•Devenir parent permettrait de donner plus de sens à sa vie, valoriserait l'individu et permettrait de se sentir pleinement adulte. Et vous, quelles ont été vos raisons pour devenir parent ? • Plus d'hommes que de femmes expriment le désir de devenir parent.
• La naissance d'un premier enfant entraîne une série de modifications dans la vie des jeunes adultes, particulièrement au niveau des rôles sexuels.
•Impératif parental: La naissance entraînerait un renforcement des rôles sexuels; ce qui veut dire que la mère sera davantage responsable du soutien émotionnel, tandis que le père veillera davantage au soutien physique et à la protection. Même les couples prônant l'égalité sexuelle vivraient l'impératif parental. •Le développement prénatal n'est pas un processus infaillible, plusieurs facteurs peuvent perturber le développement pendant la grossesse.
•Il y a trois types de facteurs pouvant perturber le développement prénatal:
1. Les anomalies génétiques et chromosomiques
2. Les agents tératogènes
3. Les autres facteurs Les facteurs de risque prénatals 1. Les anomalies génétiques et chromosomiques •Les anomalies chromosomiques surviennent au moment de la conception, tandis que les anomalies génétiques se transmettent par l'hérédité. •Les anomalies chromosomiques entraînent souvent l'avortement spontané, les malformations congénitales et la déficience intellectuelle. •Les principales anomalies génétiques comptent, entre autres, la Chorée de Huntington, la fibrose kystique, la dystrophie musculaire, le diabète, l'hémophilie et le daltonisme. La trisomie 21 est, quant à elle, l'anomalie chromosomique la plus répandue.
•Elles peuvent résulter de l'interaction de certains gènes prédisposants et de facteurs environnementaux (ex:cancer) ou découler directement de la défectuosité d'un gène. 2. Les agents tératogènes •Tout agent susceptible de provoquer des malformations congénitales ou de perturber le développement prénatal de l'embryon.
•Les principaux types d'agents tératogènes sont les agents infectieux et les substances chimiques.
•L'embryon est particulièrement sensible aux agents tératogènes dans les 8 premières semaines de gestation Les maladies infectieuses de la mère La rubéole Le VIH-SIDA L'herpès génital Le cytomégalovirus Maladie particulièrement dangereuse en début de grossesse. L'exposition peut entraîner, entre autres, la surdité, les cataractes et des troubles cardiaques. Peut être transmis pendant la grossesse (à travers le placenta), pendant l'accouchement ou après la naissance (lait maternel). Les bébés infectés par le VIH développeront généralement la maladie au cours des trois premières années de leur vie. Se transmet pendant l'accouchement (si le virus est en phase active). Entraîne la mort du tiers des bébés, tandis qu'un autre tiers souffriront de cécité ou de dommages cérébraux. La contagion peut-être évitée avec un accouchement par césarienne. Le CMV serait la cause infectieuse la plus courante de déficience intellectuelle et de surdité congénitale. 10% des foetus sont infectés durant la grossesse; la césarienne peut éviter la contagion lors de l'accouchement pour les autres. Plusieurs substances consommées par la mère ont un effet nocif sur le développement du foetus. Le tabac -Les femmes enceintes faisant usage régulier de tabac présentent un risque accru d'accoucher prématurément
-L'enfant a plus de chances d'être victime de la mort subite du nourrisson.
-Le tabagisme entraîne un faible poids à la naissance.
-Plus grand risque chez l'enfant de développer des troubles du comportement ainsi qu'un déficit d'attention (TDAH). L'alcool -Une grande consommation d'alcool durant la grossesse peut entraîner chez l'enfant le syndrome d'alcoolisation foetale (SAF), une anomalie congénitale entraînant des malformations faciales ainsi que des troubles neurologiques et développementaux.
-Ces enfants ont une taille inférieure, et leur cerveau est plus petit.
-Le SAF peut aussi entraîner des insuffisances cardiaques ainsi que des troubles auditifs.
-Le SAF serait la première cause de déficience intellectuelle en Amérique du Nord.
La cocaïne -Risque accru de mort subite du nourrisson.
- Entraînerait des troubles neurocomportementaux (irritabilité accrue, humeur labile, etc.)
-La consommation du lait maternel peut entraîner des vomissements et la diarrhée.
-Pourrait entraîner des troubles comportementaux. La marijuana -Le bébé peut souffrir de tremblements et de troubles du sommeil, en plus de manifester peu d'intérêt pour son environnement durant les deux premières semaines de sa vie.
-Les enfants de 6 ans exposés à la marijuana sont plus petits que leurs pairs non exposés.
L'héroïne et la méthadone -La consommation est associée à l'avortement spontané, la prématurité et à la mort du nouveau-né.
-De 60% à 80% des bébés naissent avec une dépendance à la drogue et présentent certains symptômes de sevrage: pleurs, cris stridents, irritabilité, tremblements, vomissements, convulsions et troubles du sommeil. Les symptômes peuvent durer jusqu'à 4 mois.
-Si ces enfants son élevés dans un milieu sain, les conséquences de la consommation d'héroïne chez la mère peuvent s'estomper.
Les médicaments, prescrits ou non -De nombreux médicaments prescrits et en vente libre peuvent avoir des effets tératogènes sur le foetus (ex: la thalidomide).
-On conseille donc aux femmes enceintes de conseiller un médecin avant de prendre quelconque médicament.
3. Autres facteurs d'influence • L'âge des parents biologiques peut être un facteur de risque pour le développement. Le risque de trisomie 21 suit une courbe exponentielle lorsque la mère dépasse l'âge de 40 ans.
• L'alimentation de la mère peut aussi avoir des incidences sur le développement du foetus. La malnutrition prénatale est aussi associée à des retards au niveau du développement du système nerveux.
• L'état émotionnel de la mère aurait aussi des conséquences sur le développement prénatal. Les enfants de femmes ayant subi de la détresse psychologique durant la gestation auraient un état émotionnel moins positif, et ce, jusqu'à l'âge de 5 ans. La dépression post-natale La majorité des mères éprouvent un bref épisode dépressif dans les jours suivant l'accouchement.
Les symptômes comprennent entre autres les pleurs, la confusion, l'anxiété et l'humeur dépressive, et dureraient de quelques heures à quelques jours. Il n'y a pas encore de consensus quant à l'origine du Baby-blues, quoique l'on croit que certains facteurs hormonaux et psychologiques, ainsi que la fatigue, la douleur et la surexcitation pourraient être en cause.
Si les symptômes persistent, l'enfant peut développer un lien d'attachement précaire, un affect négatif ainsi que des problèmes d'éveil et d'attention. La prématuration et le faible poids à la naissance •On dit d'un enfant qu'il est prématuré s'il naît avant la 37e semaine de gestation Les facteurs de risque de la prématuration Un âge de la mère inférieur à 18 ans ou supérieur à 35 ans
Tabagisme, alcoolisme.
Grossesses rapprochées.
Mauvaises conditions socio-économiques, fatigue excessive liée à la durée du travail ou aux conditions familiales, déplacements quotidiens, position debout prolongée.
Dénutrition relative.
Dépression. •La prématuration, dépendamment de sa gravité, entraîne plusieurs complications à différents niveaux. En effet, certains organes ou systèmes ne seront pas entièrement développés ou formés à la naissance.
•Les bébés prématurés seront placés au service de néonatalogie, où ils seront placés en couveuse (un milieu rassurant proche de celui qu'il a connu dans le ventre de la mère).
• On parle de faible poids à la naissance lorsque le nouveau-né pèse moins de 2500 grammes, les cas extrêmes se situent en deçà de 1000 grammes.
• Plusieurs facteurs peuvent entraîner le faible poids, notamment certains agents tératogènes, ainsi que la prématuration.
• Les nouveaux nés de faible poids présentent des symptômes caractéristiques, notamment une plus faible réactivité, un développement moteur plus lent et des troubles respiratoires. •Avec un soutien parental et éducatif adéquat, la plupart des enfants de faible poids à la naissance rattrapent le retard développemental dans les premières années de vie.
•Cependant, les enfants vivant dans un milieu pauvre sont plus susceptibles de développer des troubles de l'attention ainsi que des troubles d'apprentissage. Le développement physique •La croissance des enfants est extrêmement rapide au cours des deux premières années de la vie.
•Les bébés triplent leur poids et gagnent de 25 à 30 cm au cours de la première année.
•À 24 mois, les filles ont atteint la moitié de leur taille adulte, 30 mois pour les garçons.
•Plusieurs facteurs influencent la croissance des enfants. Les influences sur le développement physique L'effet de la maturation Le rythme de croissance peut être différent, mais la séquence reste la même. L'hérédité Influe sur la taille et la morphologie
Détermine la vitesse de croissance. La malnutrition -Provoque un ralentissement physique et moteur.
-Donne moins d’énergie. L'exercice physique Permet la pratique de nouvelles habiletés. L'inactivité Retarde le développement physique. Le système nerveux •Les deux premières années de la vie sont une période de développement phénoménal en ce qui a trait au système nerveux.
•Le cerveau des bébés, possédant beaucoup plus de synapses inutilisées que celui des adultes, peut se remettre plus facilement suite à des lésions cérébrales. Leur cerveau peut aussi établir beaucoup plus facilement de nouvelles connexions. Ce phénomène est appelé la plasticité du cerveau.
•La plasticité est à son apogée chez les bébés, mais est tout de même présente chez les adultes aussi qui, contrairement à la croyance populaire, peuvent aussi développer de nouveaux neurones et de nouvelles connexions.
•Les bébés naissent avec un très grand nombre de connexions, qui disparaîtront si elles ne sont pas utilisées (émondage); d'où l'importance de stimuler l'enfant en très bas âge. Le syndrome de la mort subite du nourrisson • La mort subite du nourrisson (MSN) est la première cause de décès entre 1 mois et 1 an.
• Plusieurs causes sont envisageables, soit une infection virale, une mauvaise tolérance au reflux gastro-oesophagien, l'hyperactivité vagale, l'hyperthermie majeure, les accidents (ex: étouffement dû à la literie).
• La MSN pourrait être prévenue, notamment en enseignant aux parents à reconnaître les signes précurseurs, en choisissant avec soin la literie, en évitant de surchauffer la pièce et en évitant de faire dormir l'enfant sur le ventre.
Le développement cognitif L'approche de Piaget •Jean Piaget (1896-1980) est un pionnier de la psychologie cognitive et de la psychologie du développement. Il est reconnu pour sa théorie du développement cognitif, selon laquelle l'individu passe à travers 4 stades (ou périodes) de développement, qui lui permettent d'étoffer ses capacités intellectuelles. La période sensorimotrice Il s'agit de la première période du développement cognitif selon la théorie piagétienne. À ce stade, qui commence dès la naissance et qui s'étire jusqu'à l'âge de deux ans, l'enfant acquiert la causalité, la représentation symbolique et la permanence de l'objet.
Le nouveau-né vit dans l'immédiat, ce qui signifie qu'il répond à n'importe quel stimulus et qu'il oublie très rapidement les événements; il ne peut rien planifier. Il apprend tranquillement à faire des liens entre divers événements, ce qui lui permet d'acquérir graduellement la notion de causalité. •L'enfant acquiert aussi la capacité de manipuler des symboles (mots ou images), ce qu'on appelle la représentation symbolique. La représentation symbolique permet au bébé de résoudre des problèmes par la simple pensée.
•L'enfant comprend que les objets existent en dehors de lui, ce qu'on appelle la permanence de l'objet. La mémoire •La capacité de mémorisation est présente chez le nourrisson, et se développera tout au long de sa maturation.
•En effet, des bébés d'à peine 3 mois sont capables non seulement de se souvenir d'un objet, mais aussi de son interaction avec ce dernier. Cependant, l'information mémorisée ne reste disponible qu'une journée. Le développement du langage Le développement du langage passe par plusieurs phases. 1.Émission de gazouillis: sons de voyelles répétées constamment. 2.Babillage: association de sons, de consonnes et de voyelles. 3.Langage gestuel: l'enfant exprime ses désirs par des gestuelles, souvent associées au babillage. 4.Les premiers mots: sont prononcés vers 12 ou 13 mois. 5.Explosion du vocabulaire: les premiers mots sont appris très lentement, puis, vers l'âge de 16-24 mois, l'enfant se met à acquérir ne nouveaux mots très rapidement. 6.Les premières phrases simples: des phrases de quelques mots sont apparaissent vers l'âge de 18 mois Le développement psychosocial Le développement psychosocial selon Freud 1. Le stade oral 2. Le stade anal Le stade oral •Le stade oral s'étend de la naissance au sevrage.
•Les énergies libidinales sont investies dans la satisfaction de plaisirs associés à la zone orale (téter, mordre, mâchouiller, etc.).
•Le sevrage est l'enjeu du stade; il doit ni être trop hâtif, ni trop tardif. •Dans ce cas, l'individu serait sujet à une fixation orale, qui aura des répercussions sur sa personnalité future: dépendance, troubles alimentaires, abuser des plaisirs de la bouche (manger, fumer, parler, etc.).
•Une période d'allaitement adéquate et un sevrage équilibré sont essentiels au développement sain de l'individu. Le stade anal •Le stade anal prend lieu lors de la deuxième année de vie.
•Les énergies libidinales sont investies dans la satisfaction de plaisirs associés à la zone anale (rétention et expulsion d'excréments). •L'apprentissage de la propreté est l'enjeu du stade.
•Ce dernier doit être ni trop strict, ni trop permissif, sans quoi l'individu sera sujet à une fixation anale, qui entraînera des troubles de la personnalité. L'individu développera soit un désir exagéré de contrôle sur lui-même ou son entourage, ou, au contraire, vivra de manière totalement désorganisée. Le développement psychosocial selon Erikson Le stade «confiance vs méfiance» •Il s'agit du premier stade dans la théorie d'Erikson.
•Le nourrisson doit résoudre une crise développementale, qui se joue entre les deux pôles «confiance» et «méfiance».
•Durant ce stade, l'enfant doit acquérir la certitude que le monde qui l'entoure est sécuritaire et qu'il peut exercer un certain contrôle sur les événements se déroulant autour de lui.
•Le bébé doit sentir l'amour et la protection de la mère afin de résoudre cette crise identitaire.
•La force adaptative émergeant du conflit est l'espoir. Le stade «autonomie» vs « honte ou doute» •Il s'agit du second stade dans la théorie d'Erikson.
•L'enfant de deux ans doit résoudre une crise développement, qui se joue entre le deux pôles «autonomie» et «honte ou doute». •À ce stade, l'enfant doit croire en sa capacité d'agir, de faire des choix, en reconnaissant toutefois qu'il ne peut tout comprendre.
•Afin de promouvoir l'autonomie, les parents doivent encadrer l'enfant de manière adéquate, respecter son rythme d'apprentissage et favoriser des expériences nouvelles dans son milieu.
•La force adaptative émergeant du conflit est la volonté. L'attachement •L'attachement est un patron relationnel résultant de la réponse de l'environnement familial aux comportements naturels de recherche d'aide en situation de détresse .
•Il y aurait trois patrons d'attachement principaux. L'enfant est très social, entretient de bonnes relations avec leurs pairs. Il manifeste un affect plus positif et gère ses sentiments de manière constructive. Ce patron découle d'un encadrement parental chaleureux et adéquat. L'attachement sécurisant L'attachement évitant L'enfant demeure toujours distant dans relations avec les pairs et fuit les situations pouvant déclencher chez lui des sentiments de peur ou de colère. Exprime de l'hostilité dans ses relations sociales avec les autres enfants. Découle d'un manque d'encadrement parental. L'attachement anxieux-ambivalent L'enfant extériorise sa détresse en manifestant sa peur et sa colère pas rapport à la figure d'attachement; il vit donc souvent des problèmes relationnels par rapport aux figures d'autorité. Ces réactions exagérées interfèrent avec ses habiletés d'exploration et sa confiance en soi face à une situation nouvelle. Découle d'un encadrement parental inconstant. •Les styles d'attachement tendent à perdurer tout au long de la vie et ces patrons seront surtout visibles lors de relations amoureuses à l'âge adulte. L'agressivité •Tous les enfants manifestent, au cours de leur enfance une panoplie de comportements agressifs.
•Cette agressivité atteint normalement son apogée vers l'âge de 2-3 ans, avant de diminuer fortement, résultat d'une socialisation adéquate.
•Cependant, de 5 à 10 % des jeunes enfants conservent cette agressivité dans les années subséquentes, et développeront des problèmes de comportement.
•Plusieurs facteurs expliqueraient la forte agressivité de ces individus: certaines dispositions génétiques, exposition prénatale à l'alcool et au tabac, une mauvaise alimentation de la mère, des complications lors de l'accouchement, l'hérédité, les pratiques parentales inadéquates et un tempérament difficile.
•Ces facteurs tendent à s'accumuler dans le temps et mener le jeune sur une trajectoire négative, qui l'entraînera dans des comportements de plus en plus agressifs en antisociaux. •Il est impératif d'intervenir de manière précoce:
-En intervenant auprès des femmes enceintes consommant certains produits ayant des effets tératogènes.
-En enseignant aux parents d'enfants plus agressifs des stratégies de discipline positives.
-En enseignant aux enfants des stratégies de gestion de la colère et comment entretenir de saines relations sociales.
-En formant les personnes responsables de ces enfants sur les styles de gestion efficace. Merci pour votre attention Références Bee, Helen, et Diane Boyd. Les âges de la vie, 3e éd. Saint-Laurent : ERPI, 2008, 468 p.

Étienne, L., Croissance de l'enfant, Votre encyclo santé, http://www.topsante.com/encyclopedie/view/croissance-de-l'enfant/1628.

Goldenberg RL, Culhane JF, Iams JD, Romero R, Epidemiology and causes of preterm birth, Lancet, 2009;371:75-84.

Lévesque, G. et al., L'organisation cognitive du système d'attachement des adolescents et leurs perceptions de l'encadrement dyadique en tutorat. Revue canadienne des sciences du comportement, 2002, 34:3, 186-200.

Pepler, DJ, et al. (2009), Synthèse sur l'agressivité, Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants, Centre d'excellence pour le développement des jeunes enfants.

http://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_1596_mort_subite.htm
Médiagraphie http://baby.more4kids.info/2009/03/first-year-baby-development/
http://www.ec.gc.ca/education/default.asp?lang=En&n=CD451229-1
http://littlemountainhomeopathy.wordpress.com/page/2/
http://www.senior-dating-site-review.com/single-parent-love-life.html
http://www.righttolife.to/pregnancy-post-abortive-resources/pregnant/
http://wmworia.wordpress.com/2007/11/19/personal-genetics-service-23andme/
http://tv.pelerin.info/article/index.jsp?docId=2375904&rubId=9197
http://www.ncbusinesslitigationreport.com/2008/06/articles/discovery-1/theres-a-danger-in-general-objections-to-discovery-requests/
http://burisonthecouch.wordpress.com/2011/02/05/you-make-me-sick/
http://www.trendsspotting.com/blog/?p=358
http://cahm.elg.ca/public/JulieLang/2008/04/les_effets_de_lalcool_chez_la.html
http://cojent7.wordpress.com/
http://420college.biz/
http://www.newscientist.com/blog/invention/2007_08_01_archive.html
http://www.cdadc.com/ds/down-syndrome-risk-factors.html
http://medicaldude.com/2009/11/mothers-depression-a-risk-factor-in-childhood-asthma-symptoms/
http://www.aufeminin.com/etre-enceinte/bebe-premature-d5921x28746.html
http://www.popeyethesailorman.net/popeye-1st-episode-2/
http://inventorspot.com/articles/exercise_your_mind_brain_fitness_gym_vibrant_brains_27059
http://faculty.mercer.edu/spears_a/studentpages/piaget/piaget.htm
http://mi9.com/smart-baby_18157.html
http://raisingchildren.net.au/articles/more_talk_the_better.html
http://fashionablygeek.com/t-shirts/pink-freud-t-shirt-takes-you-to-the-dark-side-of-the-mind/
http://thenewsleak.com/2009/08/10/potty-training-boys/
http://www.ericberne.com/people/erik_erikson.htm
http://lindas-dreamz.over-blog.com/article-30588630.html
http://www.servicevie.com/relations-familiales/les-differents-styles-d-attachement-parent-enfant/a/472
http://www.coupdepouce.com/vie-de-famille/enfant/comment-gerer-l-agressivite-de-nos-enfants/a/28324
http://www.questmachine.org/article/Le_b%C3%A9b%C3%A9_pr%C3%A9matur%C3%A9
http://www.naitreetgrandir.net/fr/Etape/0_12_mois/Soins/Fiche.aspx?doc=bg-naitre-grandir-bebe-premature
http://babyblog.vefblog.net/17.html
http://manyunya.com/tag/vospitanie/
http://smartcanucks.ca/canadian-baby-deals-feb-4-to-11/
http://rajus.net/blog/?cat=10
http://hubsub54.wordpress.com/2010/03/08/day-8-sometimes-i-do-something-and-then-i-think-to-myself-that-is-so-raven/
http://www.groupedrm.ca/emondage.php?page=equipe
http://www.waltonemcnaturalgas.com/news/index.php?page=2009_05may_quiz
http://babieswallpaper.blogspot.com/2011/01/cute-baby-reading-book-wallpaper.html
http://www.pcbrant.com/poth/memory-use-it-or-lose-it/
http://www.brainybambino.com/thinking-skills.html
http://www.pbs.org/parents/supersisters/archives/2008/12/baby-friends.html
http://www.sodahead.com/entertainment/is-sodahead-a-bad-influence-on-kids/question-1394991/?link=ibaf&imgurl=http://www.blogcdn.com/www.parentdish.com/media/2009/07/thumb-suck-425bs071509.jpg&q=baby%2Bsuck
http://www.herdaily.com/parenting/tag/health
http://www.homebabysafety.com/when.html
http://shailakibria.ca/
http://www.clickonf5.org/web/free-online-application-track-baby-essesntials/2938
http://flamesnation.ca/2011/1/24/game-no-50-heres-something-really-sad
http://www.beautyangleshop.com/Article/ShowArticle.asp?ArticleID=1561
http://scienceblogs.com/neurotopia/2009/07/an_open_letter_to_the_american.php
http://www.decibelmagazine.com/decibel-pic-of-the-day/pics-of-the-day-the-angry-baby-edition/attachment/angry-baby/
http://www.funnyjunkz.com/funny-baby-pictures/angry-baby/
http://www.sharenator.com/Top_42_World_Military_Strengths_Ranking_By_Global_Fire_Power/

Un enfant bien entouré et encadré aurait une bonne croissance. À l'inverse, en cas de conflits familiaux durables, la croissance peut être bloquée, et ce en poids comme en taille. Climat familial Le cas de Jason Exercice
Full transcript