Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Grille de réflexion v.2.1

Cette grille n’est pas un canevas de situation d’apprentissage et d’évaluation. Il s’agit simplement de pistes de réflexion permettant aux professeurs d’identifier des composantes à insérer dans les activités qu’ils proposeront aux élèves.
by

Claude Frenette

on 9 June 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Grille de réflexion v.2.1

Grille de réflexion
pour la conception d'activités d'apprentissage selon le modèle SAMR et la démarche en 4 C
par Claude Frenette
Fédération des établissements d'enseignement privé
La tablette est un formidable objet pour entrer en contact avec l’extérieur. Un grand nombre d’outils collaboratifs sont disponibles permettant aux élèves de travailler ensemble, d’échanger des informations, de coconstruire.

Mur d’affichage, texte collaboratif, tableau blanc virtuel, vidéo conférence, clavardage, blogue et micro-blogue; ces outils sont-ils exploités à leur plein potentiel?
Social
Q
L’élève travaille-t-il seul ou en équipe?
Comment les élèves collaborent-ils pour réaliser les apprentissages? (entre eux, avec des gens de l’extérieur)
Des personnes extérieures à la classe peuvent-elles intervenir sur le contenu ou sur la démarche de l’activité?
À qui l’élève doit-il communiquer ses résultats?
L’élève a-t-il besoin de données récoltées par d’autres personnes?
L’élève a-t-il besoin de valider ses résultats auprès d’un expert?
L’élève recevra-t-il des rétroactions de ses pairs en cours de réalisation de la tâche? (itération)
Organiser ses activités autour d'un concept de ludification (gamification en anglais) dans lequel chaque élève poursuit une quête afin d'acquérir des connaissances.

Permet de mettre en œuvre des stratégies d'apprentissage collaboratif, la flexibilité et l'immersion pour accroitre la motivation des élèves à apprendre.
Ludique
Q
La tâche comporte-elle des composantes de défi, d’imprévu, de compétition, de jeu de rôle?
prise de décision
résolution de problème
coopération
gestion des ressources
leadership
La réussite d’une étape permet-elle de passer à la suivante?
L’élève reçoit-il une rétroaction immédiate ou rapprochée?
Un système de pointage et de récompenses est-il en place (badge)?
Un système de renforcement des comportements attendus est-il présent ou souhaitable?
Une image vaut mille mots, dit-on. Mais au-delà de l’image, tout l’environnement visuel de la tablette peut être exploité par l’élève.

Peut-on organiser l’information de façon non linéaire, dans l’espace bidimentionnel de l’écran? Quelle est la force d’une image insérée dans un texte pour illustrer un concept, une émotion, un message difficiles à exprimer en mots?
Visuel
Q
Quelle forme prendra le résultat du travail de l’élève?
L’image (fixe, animée, interactive) est-elle considérée comme moyen de communication ou d’expression?
L’élève pourra-t-il exploiter divers outils graphiques?
idéateur, carte conceptuelle
dessin, croquis, carte, schéma…
photographie
vidéo
couleur
Selon l’OLF, la mise en récit (digital storytelling) est “une méthode de communication qui consiste à substituer à la simple présentation d'informations ou à des analyses d'idées des récits à caractère exemplaire”.

Plusieurs outils permettent de raconter l’histoire de ses apprentissages, la vidéo, la publication électronique (ePub) que j’appellerais ‘livre enrichi” en sont des exemples. Construire et raconter une histoire est donc un bon moyen d’apprendre, d’organiser ses idées et de communiquer.

Narratif
Q
Le travail fait-il appel à un scénario ou à une mise en scène?
Présente-t-il les informations sous forme d’exemples de leurs utilisations ou d’anecdotes?
Les formes suivantes sont-elles envisagées : vidéo, BD, livre, structure littéraire, hypertexte, balado (enrichi ou non)?
La démarche métacognitive de l’élève est-elle intégrée au récit?
Cette composante est la principale caractéristique de la tablette électronique, sa mobilité. Il est donc possible d’imaginer des situations d’apprentissage qui débordent largement de la classe.

Cueillette de données sur le terrain, entrevue, prise de photos, capture vidéo; exploitez-vous ces outils avec vos élèves?

Mobile
Q
L’élève doit-il réaliser cette tâche à un endroit précis?
La tâche nécessite-elle une cueillette de données à l’extérieur de la classe?
Informations factuelles, conceptuelles, procédurales, métacognitives
L’appareil mobile sera-t-il utilisé pour recueillir les informations?
sondes scientifiques
enregistrement sonore
images fixes (photos)
images animées (vidéo)
La tâche repose-t-elle sur une question de départ?
De quel niveau taxonomique est-elle? (Bloom)
Vise-t-elle le développement d’une ou plusieurs compétences du 21e siècle en plus des compétences disciplinaires?
Fait-elle appel à une démarche spécifique (4Cs, scientifique, historique)?
Quel sera le niveau d’autonomie de l’élève dans sa réalisation?
Tâche
Il s’agit ici de s’imprégner du sujet à l’étude (démarche de création selon Ewan McIntosh). C’est le moment de poser des questions, recueillir des idées, des propositions, des hypothèses, des informations, de s’instrumenter.
Collecte
Q
D’où proviendront les informations nécessaires aux apprentissages?
De l’enseignant en classe?
D’une vidéo créée par l’enseignant?
D’un documentaire trouvé sur Youtube?
De la consultation de sites présélectionnés?
D’une recherche libre ou guidée sur Internet?
...
Du résultat du travail d’une autre équipe?
“La curation est une pratique qui consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné. Elle se déroule en trois étapes :
Etape 1 : la sélection
Lors de cette première étape, le curateur réunit des contenus autour d'une thématique donnée. Cette étape, qui est le socle de la curation, peut être manuelle ou automatisée.
Etape 2 : l'éditorialisation
C'est lors de la phase d'éditorialisation que le curateur structure les contenus sélectionnés en phase 1 et leur apporte une véritable valeur ajoutée : contextualisation et unification autour du sujet traité.
Cette mise en valeur se fait selon des critères de choix.
Etape 3 : le partage
Dans ce troisième temps, les contenus sont mis à disposition des internautes sur une plateforme de curation via laquelle le curateur les diffuse à destination du public intéressé par le sujet traité.”
(Wikipedia)


Curation
Q
Avez-vous mis en place un processus de validation des informations trouvées par les élèves?
Selon une grille?
Par comparaison avec les informations trouvées par d’autres élèves de la classe?
Par validation d’un expert externe?

Les élèves partageront-ils les résultats de leurs recherches avant la production finale afin de valider et varier les sources d’informations?
Des outils de curation (Diigo, Scoop-It, Storify…) seront-ils mis à profit pour mutualiser et commenter, voire éditorialiser les informations recueillies par les élèves?
La création n’est pas seulement réservée aux artistes. Pour un élève en processus d’apprentissage, il s’agit de création de nouvelles connaissances (pour lui ou elle) ou du développement de nouvelles compétences.

Résolution de problème, innovation, combinaison originale d’idées, abstraction, mise en récit, représentation symbolique, etc.

Création
Q
L’élève a-t-il le choix de la forme que prendra sa création?
Peut-il choisir les outils les plus appropriés ou les plus efficaces pour sa réalisation?
Peut-il tester son prototype pour obtenir des rétroactions qui lui permettront de faire avancer sa réflexion et ses compétences?
S’adresse-t-il à un véritable public?
L’élève fait-il preuve d’originalité, de liberté, de spontanéité, d’innovation?
A-t-il le choix des tâches qu’il devra accomplir?
La communication est une étape essentielle de l'apprentissage. C'est le moment de consolider les acquis, de reformuler les concepts en cours d'étude, de poser des questions et d'analyser les réponses. Ce bloc est à la fin de cette présentation, mais la communication pourrait se retrouver à chacune des étapes de l’apprentissage, pour transmettre ses résultats, pour participer à une construction commune.

Communication
Q
À quel moment, dans le processus d'apprentissage, les élèves vont-ils communiquer?
Avec qui? Comment? Pourquoi?
La communication de l’élève pourra-t-elle servir de base aux travaux d’autres élèves?
Les résultats seront-ils publiés en ligne? Présentés devant la classe, l’école, les parents?
Quels outils technologiques les élèves utiliseront-ils pour communiquer?
Média-sociaux (blogue, Facebook, Twitter…)
Vidéo
Infographie
Carte conceptuelle
...
habiletés sociales et culturelles
citoyenneté
productivité
compétences liées aux TIC
autonomie
collaboration
jugement critique
créativité
communication
résolution de problèmes
S
A
M
R
La technologie ne fait que répliquer
la pédagogie; aucun changement fonctionnel.
Elle est utilisée pour effectuer la même tâche.
Pas ou peu de gain à utiliser la technologie.
Souvent centrée sur l’enseignant.
Appropriée pour certains moments.
La technologie agit comme substitution directe
d’outil, avec amélioration fonctionnelle.
Elle propose un outil plus efficace pour la tâche.
Certains avantages fonctionnels.
Déplacement de l’enseignant vers l’élève.
La technologie amène un changement
dans les tâches d’apprentissage.
Début d’une transformation de la salle de classe.
Changements fonctionnel significatif.
Les tâches ordinaires sont réalisées grâce à la technologie.
La technologie permet la création de nouvelles
tâches, auparavant inconcevables.
La technologie n’est pas une finalité.
Q
Est-ce que j’ai créé une toute nouvelle tâche ?
Comment cette nouvelle tâche est-elle uniquement
possible grâce à la technologie ?
Q
Q
Q
Comment cette nouvelle tâche a-t-elle été modifiée par rapport à l’ancienne ?
Est-ce que cette modification dépend fondamentalement de la technologie ?
Est-ce que j’ajoute une amélioration à la tâche
qui ne pouvait être accomplie avec l’ancienne technologie ?
Comment cet ajout contribue-t-il à la tâche ?
Qu’est-ce que je vais obtenir
en remplaçant une vieille technologie
par une nouvelle ?
Créer, inventer, interpréter, concevoir, imaginer, improviser, innover, trouver, composer, confectionner, élaborer, fabriquer, mettre au point, modifier, rédiger, produire.
Mémoriser
Comprendre
Appliquer
Analyser
Évaluer
Créer
Définir, décrire, identifier, lister, associer, nommer, dire, montrer, identifier, collecter, examiner, citer, copier, mémoriser, reconnaitre, répéter, se rappeler, reproduire, enregistrer, retenir.
Interpréter, résumer, convertir, distinguer, estimer, généraliser, paraphraser, nuancer, prédire, associer, différencier, discuter, étendre, classer, exprimer, indiquer, situer, rapporter, rendre compte, sélectionner, traduire, appréhender, entendre, déchiffrer, lire.
Appliquer, changer, compiler, démontrer, opérer, montrer, utiliser, résoudre, calculer, compléter, illustrer, examiner, modifier, raconter, changer, classer, expérimenter, mettre en scène, employer, illustrer, interpréter, opérer, pratiquer, planifier, faire un croquis, écrire, mettre en pratique, mettre en oeuvre, pratiquer, vérifier.
Identifier les parties, distinguer, représenter dans un diagramme, tracer, relier, associer, déconstruire, subdiviser, analyser, séparer, ordonner, expliquer, classer, arranger, diviser, sélectionner, inférer, analyser, calculer, catégoriser, comparer, nuancer, différencier, discriminer, examiner, questionner, tester, décomposer, disséquer, étudier, examiner, voir, hiérarchiser.
Critiquer, comparer, nuancer, supporter, conclure, discriminer, synthétiser, expliquer, inférer, déduire, témoigner, décider, tester, mesurer, recommander, convaincre, sélectionner, juger, expliquer, discriminer, supporter, argumenter, défendre, comparer, estimer, évaluer, juger, prédire, sélectionner, apprécier, calculer, soupeser, noter, coter, considérer, appuyer.
Substitution
Augmentation
Modification
Redéfinition
Compétences du 21e siècle selon l'observatoire compétence/emploi, UQAM
Compétences du 21e siècle

http://www.oce.uqam.ca/les-bulletins/109-competences-21e-siecle.html?catid=21%3Adecembre-2013-volume-4-numero-4

SAMR

http://www.hippasus.com/rrpweblog/
http://www.ipads4teaching.net/
http://ictevangelist.com/wp-content/uploads/2013/03/SAMR-flow-chart.pdf

Bloom

http://recit.org/bloom/Accueil
http://sbmichaud.wordpress.com/2012/10/17/banque-de-verbes-associes-a-la-taxonomie-de-bloom/
http://www.cefes.umontreal.ca/ressources/guides/Plan_cours/doc/taxonomie-cognitif.pdf

Curation

http://fr.wikipedia.org/wiki/Curation_de_contenu
http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=26507071

Fiche SVA
http://www.readwritethink.org/files/resources/printouts/KWL%20Chart.pdf

Ewan McIntosh, conférences Clair 2013, REFER 2014
http://edu.blogs.com/
http://edu.blogs.com/edublogs/creativity/

Apprentissage social
http://benhur.teluq.uquebec.ca/SPIP/inf9013/IMG/pdf/M2_ApprendSocial.pdf

Matrice d’intégration des Technologies, Ontario
http://www.destination-reussite.ca/articlemit

Avec des exemples dans les champs d’apprentissage du programme de l’Ontario https://docs.google.com/document/d/1OdW61DDH59EIW1jQClyd_VWG9XZl2fkcPh5KWpS_yR8/edit#

Sur la ludification
http://www.mindomo.com/mindmap/gamification-3814bb5355d44a129279363ef365c25d
http://sainte-anne-technopedagogique.weebly.com/ludification-des-cours.html


Références
Bloom
Mise en garde - dérive technologique
Il faut porter une attention particulière à l’utilisation des technologies lors de la mise en route d'une activité de substitution ou d'augmentation. Parfois, les TIC peuvent devenir le centre d'intérêt de l'activité et escamoter la finalité réelle de l'apprentissage. Ainsi, les élèves courent le risque de se concentrer sur le contenant (les TIC) au détriment du contenu (les apprentissages). Il est important d'utiliser des technologies simples et ouvertes qui centreront les élèves sur la tâche réelle à accomplir.

Les TIC ne doivent pas non plus devenir un encombrement. Un usage inapproprié peut parfois conduire à de moins bons apprentissages.
Modèle SAMR du Dr Rubens Puentedura
Transformation
Modification
Note: la démarche en 4C peut très bien être mise en parallèle avec la démarche scientifique, la démarche historique, le processus de création ou une autre approche qui convient mieux à votre contenu ou à votre style d'enseignement.
Ajout à la tâche initiale
C'est l'enseignant qui définit la tâche
Usage de peu de logiciels pour une même tâche
Ajout d'hyperliens et de vidéos comme référence
Sans technologie, la tâche est réalisable, mais avec quelques pertes
Transformation d'une tâche
Exemple de transformations :
collaboration avec des outils en ligne
communication en ligne
rétroaction par les pairs ou par un expert externe
publication sur le Web pour initier des rétroactions
résultats attendus sous formes multimédias variées
Sans technlogie, une partie de la tâche ne peut être réalisée - l'élève participe à l'élaboration de la tâche
Création d'une nouvelle tâche qui pourra prendre la forme d'un défi lancé à l'élève
La tâche est centrée sur les passions de l'élève
Ouverture sur le monde
Les activités débordent de la classe
Contexte de résolution de problèmes
Souci du développement des compétences du XXIe siècle
Transformer les objectifs en questionnement!
Sans technologie, la tache est impossible à réaliser
Le processus de création
Immersion
synthèse
Réflexion
Prototypage
Design
Importance de la rétroaction
Spécifique
Utile
Gentil
http://monurl.ca/86i5
Service d'intégration technopédagogique aux apprentissages
Savoir publier
A
M
R
rupture
Exemple d'augmentation: L’enseignant crée une évaluation formative sur ChallengeU, Google Drive, One Drive ou Socrative et demande aux élèves d’y répondre en ligne avec les portables ou les IPAD.
Il peut aussi entamer une discussion en posant des questions ciblées avec socrative.
Exemple de modification: Les élèves sont invités à rédiger une dissertation sur le thème « Mes croyances sont… ». Ce travail se fait sur un site d'écriture collaborative (one note, googleDrive, Padlet) et l’enseignant a accès aux travaux en cours d’écriture. Puis, l’élève doit réaliser un enregistrement audio de l’essai en y ajoutant une musique libre de droits. L’enregistrement sera joué devant un vrai public (élèves, enseignants, parents).
L’impact de la rétroaction immédiate est tel que les élèves peuvent commencer à s’engager davantage dans leur apprentissage.
Exemple de redéfinition: Un enseignant demande aux élèves de créer un documentaire vidéo répondant à une question essentielle liée à des concepts importants du cours. Des équipes d’élèves prennent en charge différents aspects de la question et collaborent pour créer un produit final. Les équipes doivent communiquer avec des sources externes d’information et la vidéo sera publiée sur le blogue de l’école.
La collaboration devient nécessaire et la technologie permet que ces communications se produisent.
Les questions et les discussions sont de plus en plus gérées par les élèves.
Exemple de substitution: L’élève utilise un traitement de texte au lieu d’un crayon pour écrire un texte.
Sébastien Wart et Dominique Pissard
ont aussi collaboré à cette présentation
Full transcript