Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

La France (1940-1946)

Chapitre de 3ème
by

Jérôme DORILLEAU

on 10 April 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La France (1940-1946)

Chapitre 7
La France de 1940 à 1946
(effondrement et refondation de la République)

I. La défaite de 1940
Comment la défaite entraîne-t-elle le renversement de la IIIème République ?
1) Une défaite rapide et traumatisante
2) Pétain : la fin de la République
3) De Gaulle : le refus de la défaite
II. Le Régime de Vichy
Quels sont les principaux aspects du régime de Vichy ?
2) un régime autoritaire
1) La collaboration avec l'Allemagne
III. La France libre et la Résistance
1) L'exemple du réseau Combat
2) De Gaulle et la Résistance
IV. La Libération
Comment la Libération permet-elle la refondation de la République ?
Questions 1 à 6 p. 181
http://www.ina.fr/video/I00007803/5-6-video.html
Doc. 1 p.172 : Les troupes allemandes à Paris, le 14 juin 1940
Civils fuyant devant l’avancée des troupes allemandes, mai-juin 1940

Lapi/Roger-Viollet
En mai-juin 1940, l'armée française est rapidement battue par l'Allemagne. 8 millions de civils fuient sur les routes (l'exode). Le Maréchal Pétain, héros de Verdun en 1916, est appelé pour diriger le gouvernement.
22/6/1940 : Pétain signe l’armistice à Rethondes. Les conditions imposées par les Allemands sont très dures :
France doit payer de lourdes indemnités à l’Allemagne.
L’Alsace-Lorraine est rattachée à l’Allemagne.
Le Nord et l’Ouest sont occupés par l’armée all., le Sud reste libre (zone occupée et zone libre séparées par une ligne de démarcation). Pétain installe son gvt en zone libre à Vichy.
En 7/1940, il se fait accorder les pleins pouvoirs par le Parlement pour modifier la Constitution : c’est la fin de la IIIème République. Pétain se fait nommer le « chef de l’Etat français ».
18/6/1940 : appel du général De Gaulle à la radio de Londres (la BBC). De Gaulle refuse la défaite et appelle à continuer le combat. Il crée une petite armée : les FFL (Forces Françaises Libres).
source : Hâtier
source : Hâtier
président du conseil

17 juin 1940 France

radio
ennemi supérieur en nombre
et en armes

les anciens combattants, la foi
en la patrie


la collaboration

la diriger et la sauver
sous-secrétaire d'état à la guerre et à la Défense

18 juin 1940 à Londres

radio anglaise (BBC)
les chefs de l'armée + la force supérieure de l'adversaire

son empire, l'industrie des USA

résister et continuer le combat


diriger cette résistance française
Une image de propagande pour la "Révolution nationale"
http://www.dailymotion.com/video/xc9a71_la-rafle-du-vel-d-hiv_school#.UTc-xxxhV8E
Les rafles de juifs (dont celle du Vel d'Hiv)
+
1) Qui est responsable de ce texte ?
2) Qu’interdit-il aux Juifs ?
3) A quelles lois nazies cela vous fait-il penser ?
Dans quoi s'engage Pétain à Montoire ?
Pourquoi fait-il cela ?
Quel rôle joue la France dans l'arrestation et la déportation des Juifs ?
Quelle conséquences cela a-t-il eu ?
Pourquoi le régime de Vichy n'est-il pas démocratique ?
Le maréchal Pétain et son ministre Pierre Laval collabore avec l’Allemagne. Pétain rencontre Hitler à Montoire en octobre 1940.
Le gouvernement de Vichy est antisémite : les Juifs sont exclus de la société par le statut des juifs d’octobre 1940 qui leur interdit de nombreux métiers, sans que les Allemands ne l’aient demandé.
Des juifs sont livrés à l’Allemagne avec l’aide de la police française, par exemple lors de la rafle du Vel d’Hiv en 1942.
Le STO (service du Travail Obligatoire) oblige les jeunes à aller travailler en Allemagne.
Répondre aux questions 1 à 7 p. 179.
Question 8 = Décrivez les activités du réseau Combat et la vie des membres de ce réseau.
Dès juin 1940, certains Français décident de refuser l'armistice et l'occupation allemande. la résistance intérieure s'organise en zone occupée et en zone sud. Le mouvement Combat est ainsi créé à Lyon par Henri Frenay dès août 1940. À travers des missions multiples (diffusion de journaux, renseignement, sabotage, etc.), il participe à la Résistance. Ses membres vivent dans la clandestinité et sont traqués par la Gestapo. Beaucoup d'entre eux sont arrêtés, torturés et envoyés dans les camps de concentration.En 1943, Combat est le plus important des mouvements rassemblés au sein du CNR.

Combat se rallie à De Gaulle et au C.N.R. (Conseil National de la Résistance).
Peu de résistants à l’occupation allemande en 1940. Presque tous les Français suivent Pétain.
Quelques personnes commencent à publier des tracts ou des journaux clandestins contre les Allemands.
Le nombre de résistants augmente petit à petit :
Après l’attaque allemande contre l’URSS en 1941, les communistes entrent nombreux dans la Résistance (attentats et sabotages).
A partir de 1943, les jeunes qui fuient le STO se cachent dans des maquis (comme celui du Vercors) et s'opposent aux Allemands et à Pétain.
En 1943, il y a plusieurs mouvements de Résistance mais peu de lien entre eux. DG veut les unifier et en devenir le chef : il envoie Jean Moulin en France qui unifie les mouvements en créant le CNR. DG est reconnu comme chef du CNR. Moulin est arrêté et meurt sous la torture de la Gestapo.
Les troupes de la France Libre, dirigées par DG, sont peu nombreuses mais elles participent aux combats contre les Allemands. Parmi elles, beaucoup de soldats coloniaux, comme lors du débarquement en Provence en août 1944.
affiche du film Indigènes, sorti en 2006, sur les soldats coloniaux enrôlés dans l'armée française. Elles participent au débarquement en Provence le 15 août 1944
http://www.ina.fr/video/I00010153/juillet-44-le-maquis-du-vercors-aneanti-par-les-ss-et-par-la-milice-video.html
Un documentaire sur le maquis de Vercors :
Raymond Aubrac, grand résistant, parle de Jean Moulin
http://www.charles-de-gaulle.org/generations-de-gaulle/
Vidéo qui résume rapidement l'Histoire de la France Libre
Le chant des Partisans
Quelle décision est prise dans ce texte ?
Par qui est-elle prise ?
Entre juin et décembre 1944, la France est libérée par les Alliés aidés des FFI (Forces Françaises de l'Intérieur), armée issue de la Résistance. Paris est libéré en août. De Gaulle dirige le GPRF (Gouvernement provisoire de la République française) avec des résistants. Ils vont mettre en oeuvre le programme élaboré par le C.N.R. pendant la guerre et qui doit refonder la République après 4 ans de collaboration.
Illustration anonyme pour une carte postale, 1945
Droits réservés/Collection IM/Kharbine-Tapabor
Vote des femmes, photographie de Roger Schall, 1945

Le droit de vote est accordé aux femmes en France le 21 avril 1944. Elles votent pour la première fois lors des élections municipales du 29 avril 1945.
http://fresques.ina.fr/jalons/fiche-media/InaEdu00011/la-demission-du-general-de-gaulle-le-20-janvier-1946?video=InaEdu00011
Le GPRF lance donc des grandes réformes :
- au niveau économique, il faut reconstruire le pays, il nationalise les secteurs bancaires et énergétiques (EDF).
- au niveau social, il crée la Sécurité sociale qui protège les Français (santé, famille, vieillesse).
- au niveau politique, il donne
le droit de vote aux femmes.
L'Assemblée nationale rédige la Constitution de la IVème République qui entre en vigueur en 1946. Le général De Gaulle, en désaccord avec l'Assemblée sur cette constitution, démissionne en janvier 1946 et se retire de la vie politique.
Pétain crée un régime autoritaire : il possède la plupart des pouvoirs et il n’y a plus de démocratie.
Sa politique est appelée la « Révolution nationale » dont le slogan est « Travail, Famille, Patrie » : le travail traditionnel (agriculture et artisanat plutôt qu’industrie). Il encourage la famille nombreuse (allocations aux familles, fête des mères). Le gouvernement de Vichy s’appuie sur la propagande et le culte de la personnalité à Pétain.
Full transcript