Prezi

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in the manual

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

La coopération en 28 mots clés

les modules d'un cours sur la coopération #cooperation28
by Jean-Michel Cornu on 10 April 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La coopération en 28 mots clés

La cooperation en 28 mots clés
Echanges
Légitimité
Environnement
La coopération est le propre de l'homme
Contraintes
Taille
Communs
Implication
Conscience
Convergence
Vocation
Maturité
Un système ne peut pas être à la fois
complexe
complet
et cohérent


Soit on fait un système simpliste
(deux camps, deux idées...)
Soit on a un système incomplet
(qui décide pour le décideur ?)
Soit
on accepte une part d'incohérence
Il y a suffisamment de personnes proactives pour permettre
une coordination du groupe par l'abondance de choix...
3 spécificités de l'homme :
Montrer du doigt
Le "sclera" (le blanc des yeux)
Le langage symbolique
Pour donner des informations et
ainsi devenir désirable dans une
alliance.

L'homme est un animal qui sait faire des
alliances (jusqu'à 12 contrairement aux grands
singes (jusqu'à 3) ou aux autres animaux
(en général 0).
C'est cela qui lui permet de survivre
http://ic.fing.org/news/la-cooperation-dans-le-blanc-des-yeux
Production
collective
Gestion
du groupe
Max 12
Grands
groupes
Foule
Contrainte
Contrainte
Contrainte
Opportunité
Opportunité
Opportunité
Groupe
Personnes
Coordination
Comprendre
Agir
La coopération
Intégrer
Infobésité
Comporter
Positionnement
Démarrer
Faire_vivre
Autoévaluer
Cartographier
Produire
Financer
Documenter
Echelle
Contraintes
Opportunités
Motivations
apprendre
le sentiment du travail bien fait
le plaisir (fun sentiment d'appartenance)
la reconnaissance (prestige ou estime)
l'utilité (loi de Metcalfe)
Freins
problème de sécurité
manque de confiance
ne pas pouvoir se désengager
Seuil de passage à l'acte
la simplicité (KISS : Keep it simple and Stupid)
la réactivité
Communauté
"C'est pas mon problème"
EPM
Convergence
Divergence
pour explorer des voies nouvelles
Opposition
pour permettre la remise en question
Enfant
Adolescent
Adulte
Le syndrome de Frankenstein
vouloir griller
les étapes
1
2
3
12
100
1000
Petit groupe
Groupe intermédiaire
Grand groupe
"Foule intelligente"
il est difficile d'être un passager clandestin car cela se voit... chacun doit faire son travail
souvent on est dans un système de contraintes et non d'opportunités
On peut être inactif, il y a entre 10 et 40% de réactifs (ou moins...) et souvent une seule personne proactive
Pas très facile d'avoir suffisamment d'actifs avec cette taille intermédiaire
Sauf dans le cadre d'un groupe ponctuel
être
exposé
avoir
participé
comprendre et
pouvoir expliquer
être habile
à faire
innover
Agression
Choix a posteriori
Desimplication
Conflit
Incohérence
Pas de conscience
Animateur conscient
Membres conscients
Conscience collective
Réseau
Communauté
Groupe de travail
en 28 mots clés
Rareté
Imprévisible
Abondance
Prévisible
Proactifs
Réactifs
Observateurs .
Inactifs
10-40%
1-5%
Motivations
Freins
Seuil
La tragédie des 3C
Environnement
Groupe
personnes
(dont quelques pièges...)
planification
choix a priori
choix a
posteriori
négociation

(au présent)
La coopération, c'est faire converger l'intérêt individuel et collectif
Elle peut faire gagner du temps et de l'argent... ou en perdre

Des "recettes libres" pour
partager nos savoirs faires
des documents collaboratifs

des événements
Des modèles économiques
Pour rendre possible les projets coopératifs et le bien commun
Comment passer à l'échelle
pour toucher le plus grand nombre
y compris les "non militants"
Comment démarrer un groupe ?
Comment faire vivre un groupe ?
Cartographier les positions
pour gérer les conflits et
pour produire collectivement
Permettre aux membres du groupe
de comprendre ce qui se passe dans
leur groupe...
... et d'en débattre ensemble autant
que possible
Comment gérer
l'abondance d'information
générée par les groupes
Comment se comporter
dans un groupe ?
Comment s'intégrer dans un groupe ?
Comment aider les nouveaux à s'intégrer ?
Savoir quelle position
on a dans le groupe
La coopération
en 28 mots clés
(dont 4 pièges...)
Jean-Michel Cornu
http://site-coop.net/cooperation28/
Version synthétique
plutôt qu'optimisation
Prendre en compte les rôles
plutôt que de compter sur des personnes
plutôt que l'altruisme
plutôt que mobilisation
Université de l'Illinois - Visual Cognition Lab
(Simons & Chabris, 1999)
Environnement
Groupe
Personnes
Attention
Attention
Intention
pilotage en :
Mettre en place les conditions
Externes
Contraintes stimulantes ou paralysantes ?
Quel espace de liberté ? Faut-il l'élargir ? Comment ?
Faut-il courir derrière ou devant ?
Quelle culture commune (histoire, vocabulaire...) ?
Est-elle accessible à tous, y compris aux nouveaux ?
Quel équilibre entre l'identité personnelle et l'identité collective ?
Être accepté et reconnu / Stigmergie
objectifs
relancer
montrer
le groupe
faciliter
l'implication
Faire converger
ou diverger
Valoriser
Identifier les
taches à faire
taches critiques
La peur
La colère
Le dialogue

construction de sens
Soft Systems Methodology (SSM)
Sensemaking
Michel Serres :
sur un bateau il y a deux chefs :
un qui punit
un qui récompense
Vous sauvez le bateau en faisant quelque chose interdit :
Si je ne vous punit pas tout le monde fera n'importe quoi et le bateau coulera
Si je ne vous récompense pas vous ne sauverez pas le bateau la prochaine fois et il coulera...
Exemple
Conflit = 2 - Crise = plusieurs
Triangle dramatique
(de Karpman)
Inconscience
Conscience
agression cachée
(non dit)
Rapport de force
Arbitrage
Convergence d'intérêt
Sun Tzu : l'art de la guerre
Machiavel : le prince
Arbitrer nécessite d'être
en dehors des intérêts
Nécessite une vision allocentrée
(une vue d'ensemble)
Il faut cartographier les positions
Diminuer le nombre tâches critiques et
garder la maîtrise de celles restantes
Le groupe est peu visible
Positionnement contre les autres
Le groupe et ses membres sont légitimes
différence de rythme
Quelle quantité ? Quelle qualité ? Quelle diversité ?
Personnes
idées
informations
Quels communs partagés ?
contenus (cc -by -sa),
outils et méthodes d'échanges (autonomie, convivialité - Illich)
applications (logiciel libre)
Sont ils accessible à tous, y compris à l'extérieur ?
,
Les conditions indispensables :
l' mplication de quelques personnes
,
des

ommuns accessibles
et
des moyens d' changes

I
C
E
I
C
E

se
passer à l'
S'organiser en "Réseau de réseaux" (archipels, cf Internet)
Rendre "autonome" (Outils conviviaux de Illich)
Faciliter le "point de bascule" (Michael Gladwell) :
un
petit nombre
de rôles : repéreurs, connecteurs, vendeurs
un message le plus
adhérent
possible
un
contexte

favorable
, quitte à modifier l'environnement
efficaces ET
diversifiés
efficacité
résilience
durabilité
Robert E. Ulanowicz
Jusqu'à plusieurs centaines ou milliers de contributeurs...
Message
de lancement
ou de synthèse
Réactifs
Proactifs
10-40%
1-5%
réponse par
outils push :
mail, twitter,
facebook
réponse par
outils pull :
forum...
Contributions
Capture des
contributions
et synthèse
L'abondance entraîne
l'économie du don
Îles tropicales
Personnes très riches
Communauté scientifique
L'information
...
Donner une vision à
long terme
la "distance d'horizon"
La reconnaissance
Prestige
Estime
apporté par le choix d'une personne ou
d'un petit groupe (principe de Peter)
apportée en continue par
ses pairs
(non mesurable)
Coopération
See the full transcript