Prezi

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in the manual

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Les grands pédagogues

Une "timeline" réalisée à partir des travaux présentés sur le site national des CEMEA
by Eric OBON on 11 July 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Les grands pédagogues

Le débat ancien cherchant à définir la pédagogie comme art ou comme science semble lointain. Le développement des connaissances sur le fonctionnement psychique des enfants pourrait laisser croire qu’on peut tirer de ces connaissances des théories ou des méthodes indiscutables d’éducation. Pourtant, sur fond de crise de l’autorité (pour faire allusion à Hannah Arendt), continuent de s’affronter diverses conceptions de l’éducation. Les CEMÉA s’inscrivent dans le courant de l’éducation nouvelle.
Sans appartenir tous à ce courant de l’éducation nouvelle, les pédagogues présentés ici ont tous eu, à l’instar de Rousseau, le souci de protéger et de responsabiliser les enfants. Ils correspondent pour la plupart à la définition retenue par Jean Houssaye : "ce sont des praticiens-théoriciens de l’action éducative, entre les philosophes, dont la pensée s’élabore en dehors d’une pratique concrète, et les praticiens anonymes dont la pratique est guidée par une théorie intuitive ou reprise à d’autres". A leurs côtés, des médecins ayant opté pour la psychanalyse et dont les travaux, en modifiant le regard sur les enfants et les adolescents, ont modifié les pratiques éducatives.
D’une théorie de l’adaptation à une pédagogie centrée sur l’intérêt de l’enfant
Édouard Claparède
1873-1940
Médecin et psychologue suisse (Genève) fut le préfacier du premier livre de John Dewey traduit en français.

Claparède considère l’enfant comme un être vivant et l’éducation comme la vie : une dynamique d’adaptation. Il élabora une théorie pédagogique centrée sur l’intérêt de l’enfant, compris moins comme l’intérêt que l’enfant porte à quelque chose et que comme ce que l’enfant à intérêt à faire.

Les idées « progressistes » de Claparède, fondements de l’éducation nouvelle, sont le reflet de son époque : une confiance dans la science qui, soutenue par la morale, permettrait à l’homme d’échapper à la barbarie.
http://www.ibe.unesco.org/publications/ThinkersPdf/claparef.pdf
A voir sur Internet :
Extrait de Perspectives : revue trimestrielle d’éducation comparée - UNESCO : Bureau international d’éducation, vol. XXIII, n° 1-2, mars-juin 1993, p. 161-173
1900
2000
1800
1700
1600
1500
1873
1940
Mise au point d’une méthode de « travail libre par groupe » annonçant la pédagogie de projet.
Roger Cousinet
1881 - 1973
Roger Cousinet (1881 - 1973) est un pédagogue français, pionnier de l’éducation nouvelle en France. Membre fondateur de plusieurs associations pédagogiques telles que La Nouvelle Éducation (avec Madeleine Guéritte), l’école nouvelle française (avec François Chatelain) et Éducation et Développement (avec Louis Raillon), Roger Cousinet fut le promoteur d’une méthode de travail libre par groupes. Élève d’Alfred Binet et d’Émile Durkheim avant la première guerre mondiale, son approche est profondément ancrée dans cette double culture scientifique de la psychologie et de la sociologie de l’enfant.
A voir sur le site des Ceméa :

L’éducation nouvelle selon Roger Cousinet:
Une méthode de travail libre par groupes:
http://www.cemea.asso.fr/spip.php?article1109
http://www.cemea.asso.fr/spip.php?article7307
1881
1973
« L’imagination à l’oeuvre » pour une école juste
Louis Cros
Louis Cros (1908-2000), inspecteur général de l’instruction publique, fondateur de l’institut pédagogique national qui deviendra l’INRP , fondateur du CLEN (Comité de liaison pour l’éducation nouvelle ), président des Ceméa de 1964 à 1984, Louis Cros a eu le souci permanent de concevoir une politique d’éducation assurant à tous l’accès au savoir et à la culture.
A voir sur Internet : http://www.cuip.fr/biographie.html
2000
1908
Pédagogie de l’éveil, projet d’activité dans tous les champs de l’éducation.
Francine Best
Présidente d’honneur des Ceméa - Inspectrice générale honoraire de l’Education Nationale - Directrice honoraire de l’INRP - Présidente du GREF de 1992 à 1998 – Ancienne Présidente du Comité Français pour la Décennie des Nations Unies concernant l’Education aux Droits de l’Homme – Ancienne Vice-présidente du comité d’organisation du centenaire de Célestin Freinet.
A voir/A lire sur le site des Ceméa :
http://www.cemea.asso.fr/spip.php?article2772
née en 1931
« Pour la vie, par la vie », tous les enfants sont conduits à leur plus grande autonomie
Jean-Ovide Decroly
Jean-Ovide Decroly (1871-1932), biologiste belge ayant bifurqué vers la neuropsychiatrie, puis vers la psychologie, il a tiré des généralisations de ses observations d’enfants « normaux » ou « irréguliers » (terme belge désignant les handicapés mentaux) ; à partir des expériences de ses deux établissements, l’Institut et de l’Ermitage, il a élaboré des méthodes visant à changer le système éducatif. Il a théorisé ce qu’il appelle « le centre d’intérêt » de l’enfant.

Insistant sur le fait que le langage n’est qu’une des multiples formes d’expression, il a mis en garde contre les dangers d’une obligation scolaire qui disqualifierait les formations technique, professionnelle, sociale et artistique, dénonçant ainsi le fait que choix d’un métier manuel soit la sanction de l’échec scolaire.

Pour lui, se réaliser comme individu, c’est développer toutes ses possibilités, dans toutes les instances, à travers les échanges avec le milieu de vie, chacun appartenant aussi à la chaîne du vivant. On ne cesse de lui reprocher la « méthode globale » de lecture qu’il a préconisée, mais des éducateurs continuent à lutter, comme il l’a fait, contre la souffrance des enfants, l’échec scolaire, la culture superficielle et la condescendance sociale.
A voir sur Internet :

Extrait de Perspectives : revue trimestrielle d’éducation comparée - UNESCO : Bureau international d’éducation, vol. XXIII, n° 1-2, 1993, p. 251-276.
http://www.ibe.unesco.org/publications/ThinkersPdf/decrolyf.pdf
Le site de l’école de Saint-Mandé :
http://ecole.decroly.free.fr/biblio.html
(1871-1932)
1932
1871
aux ceméa:
Regard critique sur la manière qu’a la société de traiter ses « enfants différents »
Fernand Deligny
Fernand Deligny (1913 – 1996) est un éducateur français, une des références majeures de l’éducation spécialisée. Du « moindre geste » aux « détours de l’agir », Deligny invente des trajets vers une humanité au-delà du pire.
1913 – 1996
1913
1996
A voir sur Internet :
Biographie sur Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fernand_Deligny
Article de la revue Multitudes : Fernand Deligny, imager le commun. http://multitudes.samizdat.net/spip.php ?article2395
« le processus et le but de l’éducation, continuelle reconstruction de l’expérience, sont une seule chose » (Houssaye à propos de John Dewey).
John Dewey
John Dewey (1859-1952). Ce philosophe pragmatiste américain, célèbre initiateur de la pédagogie du projet (learning by doing), et véritable maître de l’éducation nouvelle a expérimenté ses idées de 1896 à 1904, dans l’École élémentaire rattachée à l’université de Chicago où il enseignait la psychologie et la pédagogie.
Sa pensée a été déformée tant par ses détracteurs que par ses admirateurs. Pourtant, ceux qui voudraient faire des écoles « des lieux suprêmement intéressants » et les « avant-postes dangereux d’une civilisation humaniste » trouveront dans l’oeuvre de Dewey une précieuse source d’inspiration.
1859
1952
A voir sur Internet :

Extrait de Perspectives : revue trimestrielle d’éducation comparée, vol. XXIII, n° 1-2, 1993, p. 277–93. UNESCO : Bureau international d’éducation.
http://www.ibe.unesco.org/publications/ThinkersPdf/deweyf.PDF
Le fondateur et martyr de l’école Moderne de Barcelone, mixte, laïque, « rationnelle » où l’on élevait les enfants à l’abri des superstitions
Francisco Ferrer y Guardia
1859-1909
Pédagogue et éditeur anarchiste autodidacte, ce fils d’agriculteurs aisés très catholiques devenu anticlérical ne cessa de militer pour une « École Rénovée », la délivrance de l’enfant et la libre pensée.

De l’école Moderne de Barcelone, mixte et laïque qu’il fonda en 1901 était exclue toute compétition, la coopération y était encouragée. Il fonda aussi la Ligue internationale pour l’éducation rationnelle de l’enfance (1908), publia des revues, de nombreux manuels et des ouvrages scientifiques (avec Élisée Reclus) tant en France qu’en Belgique et en Espagne.

Emprisonné plusieurs fois, c’est après avoir été injustement accusé d’être l’organisateur des émeutes de Barcelone (contre la guerre au Maroc) et après avoir subi une parodie de procès qu’il fut condamné à mort.
http://increvablesanarchistes.org/articles/biographies/Ferrer.htm
A voir sur Internet :
1859
1909
Reconnaissance des écoles nouvelles.
Adolphe Ferrière
Adolphe Ferrière (1879 - 1960) est un pédagogue suisse, un des fondateurs du mouvement de l’éducation nouvelle. Adolphe Ferrière a rédigé les « Trente points qui font une école nouvelle » dans lesquels se reconnaissent les écoles nouvelles et qui les relient entre elles.
1879 - 1960
http://www.ibe.unesco.org/publications/ThinkersPdf/ferrierf.pdf
Extrait de la biographie disponible sur Internet :
1960
1879
Front Populaire
loi sur les associations
loi sur la laïcité
école obligatoire
Jules Ferry
François premier
Guerres de religion
époque moderne
Le grand siècle
Siècle des lumières
Révolution
déclaration des droits de l'homme
Seconde guerre mondiale
Décolonisation
Krach boursier
Première guerre mondiale
Mai 68
La commune
François de Rabellais
Michel de Montaigne
Louis XIV
John Dewey
Francisco Ferrer y Guardia
Fernand Deligny
Jean-Ovide Decroly
Édouard Claparède
Adolphe Ferrière
Roger Cousinet
"J'aime mieux une tête bien faite qu'une tête bien pleine"
"l'enfant naît bon et c'est la société qui le corrompt"
Jean-Jacques Rousseau
L'éducation "négative"
"Je ne redirai jamais assez que la bonne éducation doit être négative. Empêchez les vices de naître, vous aurez fait pour la vertu"
Platon
-400
Socrate
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. »
Attribué à Voltaire
c’est l’expérience seule qui nous instruit ; tout ce qui la dépasse n’est qu’hypothèse
Voltaire
psychologie clinique
psychologie analytique
psychologie cognitive
Jean Piagget
Sigmund Freud
J.M. Charcot
psychologie sociale
Carl Rogers
« Tâtonnement expérimental », travail individualisé et autonome de l’enfant-elève.
Célestin Freinet
1896-1966
Célestin Freinetest un pédagogue français. Il inventa une pédagogie rigoureuse fondée sur des techniques novatrices : plan de travail, production de textes libres, imprimerie, individualisation du travail, enquêtes et conférences, ateliers d’expression-création, correspondance scolaire, éducation corporelle, réunion de coopérative. Il expérimenta sa conception de l’enseignement en fondant une école à Vence (publique depuis 1991).
La pédagogie Freinet contemporaine est désormais voisine du courant de la pédagogie institutionnelle, qui insiste sur le rôle de la parole et du débat

Biographie : http://www.ibe.unesco.org/publications/ThinkersPdf/freinetf.pdf
La pédagogie Freinet : http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9dagogie_Freinet
A voir sur Internet :
1896
1966
Célestin Freinet
Méthodes actives et pédagogie différenciée, l’éthique au cœur de la pédagogie.
Philippe Meirieu

Le site animé par Meirieu lui-même vous ouvrira grandes les portes de l’histoire, de l’actualité et de la réflexion pédagogique.
A voir sur Internet :
http://www.meirieu.com
Philippe Meirieu, est un enseignant, un chercheur et un écrivain français, spécialiste des sciences de l'éducation et de la pédagogie. Il a été l'inspirateur de réformes pédagogiques (instauration des modules au lycée ainsi que des IUFM au début des années 1990).
En s'appuyant sur les écrits des grands pédagogues (de Rousseau à Freinet), il met en exergue les tensions inhérentes à l'éducation. Il a contribué à diffuser en France les principes pédagogiques issus de l'Éducation nouvelle.
1949
1949
les précurseurs:
1850 - 1950 :
le grand siècle des pédagogues

L’éducation nouvelle dans la formation culturelle et pédagogique de tous les éducateurs.
Gisèle de Failly
1905-1989
Pédagogue, théoricienne de l’éducation nouvelle, Gisèle de Failly est fondatrice et figure charismatique des CEMEA.
C'est petit à petit qu'elle a développé ses principes de l'éducation nouvelle, grâce à de nombreuses rencontres. Ce n'est qu'en 1957 qu'elle les résume, à travers des conférences et un texte,
les principes qui guident notre action
: sessions de formations laïques, mixes, courtes, sans les enfants, en internat, pour immerger les adultes dans le monde des enfants tout en permettant de donner des connaissances théoriques, et en laissant une large place à la pratique (et le droit à l'erreur avant le contact aux enfants) et à l'éducation par le jeu

http://www.cemea.asso.fr/spip.php ?article4052
Quelques réflexions sur le besoin d’expression. Article de Gisèle de Failly paru pour la première fois dans la revue Vers l’éducation nouvelle n°236 en 1971.
http://www.cemea.asso.fr/spip.php ?article2774


Biographie http://www.femmesetassociations.org/portraits/biogdfailly.htm
A voir sur Internet :
A voir sur le site des Ceméa :
Gisèle de Failly
Louis Cros
Francine Best
1905
1989
Ivan Illich
1926
2002
1859-1952
A quoi bon une école au service de la société industrielle, source de catastrophes ?
« Dans le monde entier, l’école nuit à l’éducation parce qu’on la considère comme seule capable de s’en charger. » Ivan Illich
Ivan Illich
L’essayiste autrichien, prêtre défroqué, critique l’école dans le cadre plus large d’une critique du capitalisme. On trouve dans ses analyses les bases de la critique du développement. Par ailleurs, sa volonté de renforcer les relations interculturelles le conduit à fonder, en 1961, le CIDOC (centre interculturel de documentation). Illich a beaucoup débattu sur l’éducation et la scolarisation avec Paulo Freire
Extrait de Perspectives : revue trimestrielle d’éducation comparée (Paris, UNESCO : Bureau international d’éducation), vol. XXIII, n° 3-4, 1993, p. 733-743. http://www.ibe.unesco.org/publications/ThinkersPdf/illichf.PDF
http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Ivan_Illich
www.cnt-f.org/fte/article.php3 ?id_article=587
A voir sur Internet :
Autogestion et éducation nouvelle : ses « républiques d’enfants » annoncent les droits de l’enfant.
Janusz Korczak
http://www.korczak.fr/
sur le Web:
La mémoire de ce médecin, éducateur, enseignant au destin exemplaire est entretenue par des associations (en Pologne, en Israël, en France) qui ont fait redécouvrir sa vie et son oeuvre. Au cours de sa « carrière pédagogique », menée parallèlement avec ses activités juridiques, médiatiques et littéraires, il créa dans l’orphelinat « Notre maison » une école expérimentale dans l’esprit de éducation nouvelle. Depuis le début du siècle, Korczak œuvrait à une refonte complète de l’éducation et du statut de l’enfant, sur des bases constitutionnelles entièrement nouvelles, privilégiant la sauvegarde et le respect absolu de l’Enfance.
1878-1942
1878
1942
Janusz Korczak
Philippe Meirieu
1930-1992
Un penchant insistant pour l’utopie, à l’écoute de « la raison du plus fou », mais toujours dans « l’agir »
Tony Lainé
Psychiatre – ou plutôt antipsychiatre français – et psychanalyste, Tony Lainé (1930-1992) a été, à partir de 1971, chef du service de psychiatrie infantile de l’hôpital Barthélemy-Durand à Étampes et de l’Institut médico-pédagogique du Pradon, à Sainte-Geneviève-des-Bois.

Les films (La Raison du plus fou, La Mal vie, L’Amour en France ) co-réalisés avec le cinéaste Daniel Karlin, ainsi que les livres liés à ces films, le firent connaître du grand public. Mais c’est dès les années 60 qu’il s’était impliqué dans les Ceméa de Poitiers ; il a nourri les débats du secteur Santé mentale et a été « de toutes les manifestations nationales où il était question de l’homme, de l’exclusion, de la souffrance, de la relation, de l’amour , de la vie »
Tony Lainé
1930
1992
1888
1939
Makarenko
Mise en œuvre d’une pédagogie sociale, institutionnelle et mutuelle.
Makarenko
Anton Semyonovich
« Quand on prononce le nom de Makarenko, on pense immédiatement à la « collectivité éducative », mode d’organisation largement reconnu aujourd’hui dans la pédagogie progressiste. Makarenko en a étudié différents aspects, par exemple l’indissociabilité des liens extérieurs et intérieurs, la corrélation entre la collectivité générale et les collectivités primaires, les types de rapports intracommunautaires et les fondements organisationnels de la collectivité, ainsi que ses traditions, son style et son ton. Il a dirigé durant plusieurs années la colonie de "Gorki"
: une reproduction en petit de la société bolchevique des années 1920.
Les deux concepts clés de Maria Montessori sont l'importance de l'éveil sensoriel et du matériel auto-didactique complet.
Maria Montessori
1870 – 1952
Maria Montessori (1870 – 1952) est un médecin et une pédagogue italienne. Elle est internationalement connue pour la méthode pédagogique qui porte son nom, la pédagogie Montessori. Elle est la figure de proue du mouvement de l’éducation nouvelle. Il est peu d’exemples d’une telle entreprise visant à instaurer un ensemble de préceptes éducatifs de portée universelle, et très rares son
t ceux qui ont exercé une influence aussi puissante et aussi vaste en ce domaine. Sa pédagogie est une méthode d'éducation dite ouverte. Celle-ci repose sur :
l'observation de l'enfant
l'enfant comme une personne non seulement digne d'intérêt mais surtout comme l'avenir de la société
l'importance de l'éducation et de l'instruction avant l'âge de 6 ans.
http://www.montessori-france.asso.fr/
sur le Web:
1870
1952
Maria Montessori
1883
1973
Alexander Sutherland Neill
L’influence des pédagogies institutionnelles sur la parole de l’enfant.
Fernand Oury
Neill, pédagogue écossais, est perçu comme l’exemple de la pédagogie anti-autoritaire: Répondre à toutes les questions des enfants, ne jamais les brimer
Neill
Alexander Sutherland


Alexander Sutherland Neill (1883-1973) et ses « libres enfants de Summerhill », aujourd’hui méconnus et controversés, ont alimenté la soif d’utopie des années 60, après avoir été une des expressions de la révolte des années 20 ; révolte contre une société industrielle productrice de la misère des taudis et de l’horreur de la Première Guerre mondiale.

Neill, pédagogue écossais, est perçu comme l’exemple de la pédagogie anti-autoritaire. Dans son parcours éclectique, il a participé à la première conférence du Mouvement des Écoles nouvelles à Calais en 1921 mais, s’il a retenu de Ferrière l’idée qu’il faut laisser s’exprimer l’intérêt de l’enfant, il a surtout été enthousiasmé par la psychanalyse.
1920
1998
Fernand Oury
Fernand Oury (1920 - 1998) est le fondateur, avec la psychologue Aïda Vasquez de la pédagogie institutionnelle. Il dénoncera l’école-caserne et montre les incidences thérapeutiques de sa pédagogie, qu’il appelle "pédagogie institutionnelle", pour la différencier de la "pédagogie Freinet".

Biographie http://pig.asso.free.fr/Fernand_Oury.htm
A voir sur Internet :
Présentation des fondements de la PI "T G I ", soit T comme techniques, G comme Groupe, et I comme Inconscient; + un P comme Politique
1883-1973
1920 - 1998
1746
1827
Johann Heinrich Pestalozzi
Des méthodes d'éducation, concrètes et directes, fondées sur le développement progressif de toutes les facultés.
Pestalozzi
Johann Heinrich
présentation de l'aspect concret avant d'introduire les concepts abstraits,
commencer par l'environnement proche avant de s'occuper de ce qui est distant,
des exercices simples introduisent les exercices plus compliqués,
toujours procéder graduellement et lentement.
1746 - 1827
1879
1962
Henri Wallon
L’importance du milieu dans l’éducation de l’enfant.
Henri Wallon
Henri Wallon (1879-1962) est un philosophe, psychologue (courant psychosocial), neuropsychiatre, pédagogue et homme politique français.
Henri Wallon a organisé ses observations en présentant le développement de la personnalité de l'enfant comme une succession de stades. Certains de ces stades sont marqués par la prédominance de l'affectivité sur l'intelligence, alors que d'autres apparaissent plutôt caractérisés par la primauté de l'intelligence sur l'affectivité. C'est dans cette succession discontinue et concurrentielle entre la prédominance de l'intelligence et de l'affectivité que s'élabore la personnalité de l'enfant. Ainsi, Wallon articule au cœur d'un modèle dialectique des notions telles que l'émotion, les attitudes, les liens à l'autre.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Wallon_(1879-1962)
Approche Institutionnelle*
Tendance émancipatrice, libertaire ou anarchiste*
Education
Nouvelle*
Contre l’enfermement de la jeunesse, l’éducation intégrale comme moyen de la révolution libertaire
Paul Robin
Paul Robin (1837-1912), nourri de Rousseau, Fourier, Comte, Proudhon, Robin s’oppose au modèle scolaire de son époque et instaure la co-éducation (c’est-à-dire la mixité), refuse la séparation entre l’enseignement professionnel et l’enseignement général, et combat l’enseignement religieux. Malgré son échec institutionnel et bien qu’on ne lui rende pas tout ce qu’on lui doit , Robin a influencé l’éducation nouvelle ; le courant anarcho-syndicaliste a assuré la transmission de ses idées.
1837-1912
contexte et influences
chercheur en pédagogie
FIN
DOCUMENT ORIGINAL:
http://www.cemea.asso.fr/spip.php?rubrique559
1859-1952
Ses 4 principes éducatifs sont :
Makarenko fut l'un des inspirateurs de la pédagogie institutionnelle. Ses idées seront reprises par C. Freinet et F. Deligny.
promoteur d'une certaine forme "d'éducation populaire"
et sa méthode d’éducation sensorielle non-directive
et son « École de la vie »
théoricien et éducateur d’enfants autistes
et le self-government de Summerhill
et la réadaptation par le travail
1888 - 1939
« Le fait que Korczak ait volontairement renoncé à sa vie pour ses convictions parle pour la grandeur de l’homme. Mais cela est sans importance comparé à la force de son message »
Bruno Bettelheim.
lire le texte fondateur "l'Agir":
http://www.cemea.asso.fr/spip.php?article2771
1931
“L’activité est la succession d’actions qui est fondée sur un besoin, qui répond à un intérêt, qui est déclenchée par un choix, qui a fait l’objet d’un projet ouvert qui se déroule par opérations fonctionnelles, qui constitue une expérience personnelle qui donne lieu à une réflexion et permet d’atteindre un ou plusieurs objectifs : expression de soi, découverte du monde, réalisation de connaissances, communications avec les autres”
Une définition de l'Activité, un concept fondateur pour les CEMEA:
Une "timeline" réalisée
à partir des travaux présentés sur le site national des CEMEA
Pour aller plus loin
http://meirieu.com/
site de Philippe Meirieu:
* catégories non exclusives
* catégories non exclusives
L''hétérogénéité, la mixité, la diversité éducative sont recherchées.
"que faire avec des enfants qui ne veulent pas de vous ?"
A propos de l'activité:
article de Robert Lelarge

1. Cf article de l’auteur dans le dossier "l’Education populaire", Ven 484, 1998 2. Cf "A propos de la notion d’activité" in Ven 290, 1975
« Celui qui s’agite, n’agit pas. »
Voir la vidéo sur Pestalozzi
collection P. Meirieu
"l'éducation en question"
15 mn:
https://drive.google.com/file/d/0B6r1W1jnDi3leHZ0RGREdWhJc00/edit?usp=sharing
Voir la vidéo sur Korzcak
collection P. Meirieu
"l'éducation en question"
15 mn:
https://drive.google.com/file/d/0B6r1W1jnDi3lQ3lxcU12OWNKYUE/edit?usp=sharing
Voir la vidéo sur Freinet
collection P. Meirieu
"l'éducation en question"
15 mn:
https://drive.google.com/file/d/0B6r1W1jnDi3lRnFuUWN3eHFQRDA/edit?usp=sharing
See the full transcript