Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

La réponse immunitaire adaptative

No description
by

cédric jankowiak

on 15 December 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La réponse immunitaire adaptative

Virus
Infection
Multiplication
Cellule
humaine
Antigène viral sur
la membrane de la
cellule infectée.
La cellule
meurt.

Une infection bactérienne
est aussi possible : la bactérie porte aussi des antigènes.
Les antigènes
sont présentés
à la surface de la
cellule dendritique
accompagnés d'une
molécule de CMH
(Complexe Majeur
d'Histocompatibilité).
La cellule dendritique
phagocyte les antigènes.
La cellule dendritique migre vers les ganglions lymphatiques les plus proches.
C'est une cellule présentatrice
d'antigènes (CPA) aux lymphocytes
LTCD4 et LTCD8.
Le LTCD4 qui possède
un récepteur (TCR) compatible
avec l'antigène présenté
par la cellule dendritique
est sélectionné :
PHASE DE SELECTION
CLONALE.
Multiplication par mitose :
AMPLIFICATION CLONALE.
Le LTCD4
stimule lui même son amplification
en produisant de l'interleukine 2
(IL2).
Certains LTCD4 deviennent des producteurs intensifs d'IL2 : PHASE DE DIFFERENCIATION
CLONALE.
Ces LTCD4 sont les
LT auxilliaires (LTa) :
PHASE EFFECTRICE.
Les LTa seront nécessaires
au développement des LTCD8
grâce à la stimulation par l'IL2.
Le LTCD8 qui possède
un récepteur (TCR) compatible
avec l'antigène présenté
par la cellule dendritique
est sélectionné :
PHASE DE SELECTION
CLONALE.
Multiplication
par mitose :
AMPLIFICATION CLONALE.
Ces LTCD8 sont des LTc
lymphocytes cytotoxiques.
Ils tuent toutes les cellules
présentant le même antigène
que la CPA : PHASE EFFECTRICE.
Certains LTCD8 restent en vie très longtemps pour réagir plus vite
en cas d'infection de même nature (réponse secondaire).
Certains LTCD4 restent en vie très longtemps pour réagir plus vite
en cas d'infection de même nature (réponse secondaire).
Certains LTCD8 deviennent
des cellule actives :
PHASE DE DIFFERENCIATION.
Ced. Jankowiak
biopathe.fr
vimeo.com/biopathe

La réponse immunitaire adaptative
14/12/2016

Le lymphocyte B (LB) n'a pas besoin de cellule dendritique pour lui présenter un antigène. Celui qui possède le bon anticorps membranaire est sélectionné directement :
PHASE DE SELECTION CLONALE.
Multiplication par mitose :
AMPLIFICATION CLONALE.
Certains LB
deviennent
des cellules actives :
PHASE DE DIFFERENCIATION CLONALE.
Ces cellules sont des plasmocytes, elles produisent des millions d'anticorps libres (circulants).
Certains LB restent en vie très longtemps pour réagir plus vite en cas d'infection de même nature (réponse secondaire).
Les IL2 des LTa
sont nécessaires
au développement
des LB sélectionnés
Les anticorps libres (circulants) neutralisent les porteurs de cet antigène par formation du complexe immun :
PHASE EFFECTRICE.
Fixation du complexe immun sur
un phagocyte (ex. macrophage).

Phagocytose du complexe immun.

Le phagocyte possède des récepteurs
membranaires très spécifiques à la partie constante des anticorps : la
phagocytose est très efficace.
Libération des enzymes dans
la vésicule d’endocytoses.
Destruction (= lyse) du complexe immun.
Ainsi la phagocytose de la réponse innée (réaction inflammatoire) est reprise, amplifiée et ciblée.
La réponse immunitaire par anticorps circulants est aussi nommée : réponse à médiation humorale.
La réponse immunitaire par lymphocyte cytotoxique est aussi nommée réponse à médiation cellulaire.
Cette étape est une partie de la réponse immunitaire innée (réaction inflammatoire) qui est une réponse généraliste, non ciblée.
La réponse immunitaire adaptative (immunité acquise) est donc une réponse ciblée sur un antigène bien particulier qui n'est possédé que par un nombre limité de "micro-organismes". Un antigène pourra donc être considéré comme une molécule déclenchant une réponse ciblée, autrement dit, une réponse adaptative.
Full transcript