Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

COMMENT RENDRE COMPTE DE LA MOBILITE SOCIALE ?

No description
by

Philippe MEYNIER

on 17 June 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of COMMENT RENDRE COMPTE DE LA MOBILITE SOCIALE ?

COMMENT RENDRE COMPTE DE LA MOBILITE SOCIALE ?
INDICATIONS COMPLEMENTAIRES
Après avoir distingué la mobilité sociale intergénérationnelle d'autres formes de mobilité (géographique, professionnelle), on se posera le problème de sa mesure à partir de l'étude des tables de mobilité sociale dont on soulignera à la fois l'intérêt et les limites. On distinguera la mobilité observée et la fluidité sociale et on mettra en évidence l'existence de flux de mobilité verticale (ascendante et descendante) et horizontale. On étudiera différentes déterminants de la mobilité et de la reproduction sociale : l'évolution de la structure socioprofessionnelle, le rôle de l'école et de la famille.

NOTIONS :
Acquis de première :
Groupe d'appartenance, groupe de référence, socialisation anticipatrice, capital social.
Terminale :
Mobilité intergénérationnelle / mobilité intragénérationnelle, mobilité observée, fluidité sociale, déclassement, capital culturel, paradoxe d'Anderson.


Pour aller plus loin :
homogamie, circulation des élites.

Document A : lecture
Document B : lecture et test
INTRODUCTION
OBJECTIF 1.
Définir la mobilité, et notamment la mobilité sociale, et en connaître les enjeux.
http://www.learningapps.org/1169017
Visionnez la vidéo suivante :
http://www.dailymotion.com/video/xw3o7r_les-differentes-mobilites-sociales_school%23.UNNKzKWRQmY
Document C : vidéo et test
OBJECTIF 2.
Identifier et distinguer différentes formes de mobilité sociale.
http://LearningApps.org/display?v=pg37ubvfc01
ELEMENTS A RETENIR

OBJECTIF 1.
Définir la mobilité, et notamment la mobilité sociale, et en connaître les enjeux.
OBJECTIF 2.
Identifier et distinguer différentes formes de mobilité sociale.

La mobilité au sens large est associée à un changement ; sur le marché du travail elle peut être professionnelle ou géographique.

La mobilité sociale, elle, concerne un changement de statut associé à l’emploi occupé. Ce changement peut se produire durant la vie active d’un même individu (intragénérationnelle) ou entre deux générations successives (intergénérationnelle).

A l’aide d’une hiérarchie, on peut qualifier la mobilité d’ascendante, de descendante ou d’horizontale.


I. LES TABLES DE MOBILITE
OBJECTIF 3
. Savoir lire une table de mobilité.
http://www.lesbonsprofs.com/notion/ses/classes-stratification-et-mobilite-sociales/lire-une-table-de-mobilite
Document D : vidéo et test
http://LearningApps.org/display?v=ptiq52sm201
http://LearningApps.org/display?v=pszbh49bt01
Document G : vidéo (lecture des tables de destinée et de recrutement)
http://LearningApps.org/display?v=pb72njg5a01
ELEMENTS A RETENIR

OBJECTIF 3.
Savoir lire une table de mobilité.
OBJECTIF 4.
Calculer la mobilité observée.

La table d'effectifs permet de construire les tables de recrutement et de destinée à l'aide d'une règle de proportionnalité.

Les lignes et colonnes "Ensemble" donnent la structure de la population active pour les deux générations.

La table de recrutement permet de s'interroger sur l'origine des fils appartenant à une PCS donnée.
La table de destinée permet de savoir ce que deviennent les fils d'une PCS donnée.

La diagonale des tables informe sur la reproduction sociale (l'immobilité sociale).
La mobilité sur le marché du travail
QUESTIONS :
1.

A qui s'adresse cette aide ?
2. Quelle aide remplace-t-elle ?
3. Pourquoi s'appelait-elle ainsi ?
4. Quel type de mobilité Pôle Emploi cherche-t-il à favoriser ?
Les questions ci-dessous peuvent vous aider à faire ressortir les éléments importants du texte pour répondre au test.

QUESTIONS :
1.

Trouvez un exemple de reconversion professionnelle.
2. Quel autre terme pourrait être utilisé à la place de reconversion?
Les questions ci-dessous peuvent vous aider à faire ressortir les éléments importants du texte pour répondre au test.

Questions:
1. Donnez un exemple de mobilité sociale et un exemple de reproduction sociale.
2. Quel est donc le critère qui permet de mesurer la mobilité sociale ou la reproduction sociale?
3. Quelle différence faites-vous entre la mobilité intergénérationnelle et la mobilité intragénérationnelle?

Astuce: pensez à vous représenter la mobilité sociale en utilisant l'image de l'échelle.
http://LearningApps.org/display?v=pano9omyt01
TEST RECAPITULATIF 1
A. Lecture et calcul de la mobilité observée
OBJECTIF 5.
Montrer les limites de construction des tables de mobilité
OBJECTIF 6.
Calculer la mobilité relative
http://LearningApps.org/display?v=p8j2cx97n01

TEST RECAPITULATIF 2
I. LES TABLES DE MOBILITE
B. Limites des tables de mobilité
Document H : lecture et test
Comment les femmes sont-elles prises en compte?
Les questions ci-dessous peuvent vous aider à faire ressortir les éléments importants du texte pour répondre au test.
QUESTIONS :
1.

Qu'est-ce qu'un taux d'activité ?
2. En quoi la structure des emplois féminins est-elle différente de celle des hommes ?
3. Quel critère autre que l'emploi permet d'étudier la mobilité féminine ?
http://LearningApps.org/display?v=ptiune8c301
ELEMENTS A RETENIR

OBJECTIF 5.
Montrer les limites de construction des tables de mobilité.
OBJECTIF 6.
Calculer la mobilité relative.

Comme l'étude de la mobilité sociale se base sur le critère de l'emploi, les individus interrogés doivent pouvoir accéder de manière identique à l'emploi mais aussi aux mêmes types d'emplois.

Les femmes étant entrées plus tardivement dans la population active et comme il existe des disparités dans les emplois occupés en fonction du sexe, il est plus pertinent d'étudier la mobilité masculine que féminine.

Pour étudier la mobilité, il faut constituer des groupes dans lesquels les métiers retenus ont le même statut. Pour autant, tous les groupes ne sont pas homogènes et surtout le statut d'un métier peut évoluer dans le temps et n'est pas le même selon les personnes interrogées.

Le nombre de groupes pour étudier la mobilité est important car plus les niveaux de statuts sont nombreux, plus il sera possible de faire apparaître de la mobilité sociale descendante ou ascendante.

Les tables de mobilité renseignent sur la mobilité observée, c'est-à-dire sur les changements de positions constatés. Elles n'indiquent pas si tous les individus ont les mêmes chances d'accéder à tel ou tel groupe en fonction de leur groupe initial. Il est donc nécessaire de calculer un rapport des chances ; on parle alors de fluidité sociale.
http://LearningApps.org/display?v=p3zjmsppc01
Document I : activité (homogénéité des PCS)
Homogénéité des PCS
Document J : activité
http://LearningApps.org/display?v=p0b3afp2501
Document J : activité (nombre de catégories sociales et mobilité)
Document K : vidéo (la fluidité sociale)
http://www.dailymotion.com/video/xw3o7r_les-differentes-mobilites-sociales_school%23.UNNKzKWRQmY
Document L : lecture
Les questions ci-dessous peuvent vous aider à faire ressortir les éléments importants du document afin de réussir ensuite l'exercice d'application (document M).
QUESTIONS :
1. Sachant que lors de l'enquête FQP de 1993, le même "odds ratio" était de 39 environ, que peut-on en conclure de l'évolution de la distance sociale entre les cadres et les ouvriers ?
2. Quel est l'intérêt de comparer ces probabilités ?
Le test
Répondez aux questions ci-dessous après avoir visionné la vidéo ci-contre.
(formes de mobilité et types de table)
REPONSE :
http://learningapps.org/display?v=pphpgyt3c01

II. QUELS SONT LES FACTEURS QUI EXERCENT UNE INFLUENCE SUR LA MOBILITE SOCIALE, C'EST-A-DIRE QUI LA FAVORISENT OU AU CONTRAIRE LA LIMITENT?
B. Le rôle de l'école
OBJECTIF 8.
Expliquer le rôle de l'école dans la mobilité sociale.
Vers l’enseignement primaire public, laïque et obligatoire

A partir de la Révolution, les biens de l’Église sont sécularisés et la direction de l’enseignement passe sous la responsabilité de l’État. L’instruction devient laïque et l’État mène une politique de combat à l’égard des congrégations religieuses. Sans aboutir à des résultats immédiats et définitifs, les révolutionnaires français ouvrent la voie de l’enseignement moderne en formulant un certain nombre de principes.

décembre 1793
Loi Bouquier : la Convention déclare que l’instruction est gratuite et obligatoire pour tout enfant de 6 à 8 ans.

Naissance de l’école républicaine
28 mars 1882
La loi sur l’enseignement primaire obligatoire ("loi Ferry") instaure l’obligation scolaire pour les enfants des deux sexes de 6 à 13 ans ainsi que la laïcisation des programmes des écoles publiques. L’article 2 de la loi stipule : "Les écoles primaires publiques vaqueront un jour par semaine, outre le dimanche, afin de permettre aux parents de faire donner, s’ils le désirent, à leurs enfants, l’instruction religieuse, en dehors des édifices scolaires". Le jour vaqué est le jeudi.

L’école contemporaine

Les années cinquante ne connaîtront pas de réforme d’envergure. L’enseignement primaire est désormais tout à fait autonome : il comprend un cursus complet sur cinq ans et des classes de fin d’études sur deux ans ; il est sanctionné par le certificat d’études primaires. C’est sous la Vème République que cette école primaire, gratuite, obligatoire et laïque va connaître des changements majeurs.

11 juillet 1975
Publication de la loi no 75-620 relative à l’éducation qui institue le collège unique ("réforme Haby"). L’école primaire devient la première étape du système éducatif. Désormais, à l’issue du CM2, tous les enfants ayant atteint les objectifs de l’école élémentaire poursuivent leur scolarité au collège.

Source : http://www.vie-publique.fr/politiques-publiques/enseignement-primaire/chronologie/

Les questions ci-dessous peuvent vous aider à faire ressortir les éléments importants du texte pour répondre au test.
QUESTIONS :
1.

Qui devient responsable de l'instruction publique au cours du temps ?
2. Pourquoi l'école doit-elle être gratuite ?
3. Quel peut être l'objectif recherché par l'Etat à travers ces lois ?
http://LearningApps.org/display?v=p1s8ozgu501
Document R : lecture et test
Document S : lecture et test
Les questions ci-dessous peuvent vous aider à faire ressortir les éléments importants du document ci-contre pour répondre au test.
QUESTIONS :
1.

A quoi est associé chaque niveau ?
2. Quel lien est établi avec le marché du travail ?
http://LearningApps.org/display?v=psrhv15r301
http://LearningApps.org/display?v=pnut3ho5j01
Document T : activité (parcours de mobilité sociale grâce à l'école)
Document U : activité (les caractéristiques du système éducatif)
Source : http://www.education.gouv.fr/cid21399/le-baccalaureat-2008.html
Source : http://www.senat.fr/rap/r06-441/r06-441_mono.html
Les questions ci-dessous peuvent vous aider à faire ressortir les éléments importants des deux graphiques ci-contre, afin de pouvoir réussir ensuite le test.
QUESTIONS :
1.

Comment a évolué le nombre de bacheliers ?
2. Comment le système a-t-il dû réagir ?
3. L'origine sociale a-t-elle une influence sur l'inscription en CPGE ?
4. L'obtention d'une mention au bac est-elle marquée socialement ?
http://LearningApps.org/display?v=pud6eu4y501
http://insee.maquettes.cndp.fr/mobilite/causes/ecoledemocratisation.html
Document V : activité (démocratisation de l'enseignement)
ELEMENTS A RETENIR

OBJECTIF 8.
Expliquer le rôle de l'école dans la mobilité sociale.

Lors de la Déclaration des droits de l'Homme, les révolutionnaires projettent de permettre à chacun de recevoir un enseignement. On peut parler d'égalité des chances.

L'école délivre des diplômes, des qualifications qui seront ensuite valorisables sur le marché du travail.

Si un enfant a des parents avec un faible niveau de qualification, l'accès à l'école pourra lui permettre d'obtenir une qualification élevée et donc de connaître une mobilité sociale grâce à son mérite.

L'école a vu le nombre d'élèves augmenter et venant de divers horizons; pour autant il ne faut pas confondre la massification (augmentation) avec la démocratisation (égalité de réussite quelle que soit l'origine sociale).
A. Le rôle de la structure socioprofessionnelle
OBJECTIF 7.
Montrer que l'évolution des emplois exerce une influence sur la mobilité sociale en créant de la mobilité structurelle.
II. QUELS SONT LES FACTEURS QUI EXERCENT UNE INFLUENCE SUR LA MOBILITE SOCIALE, C'EST-A-DIRE QUI LA FAVORISENT OU AU CONTRAIRE LA LIMITENT?
II. QUELS SONT LES FACTEURS QUI EXERCENT UNE INFLUENCE SUR LA MOBILITE SOCIALE, C'EST-A-DIRE QUI LA FAVORISENT OU AU CONTRAIRE LA LIMITENT?
C. Le rôle de la famille
OBJECTIF 9.
Expliquer le rôle de la famille dans la mobilité sociale.
ELEMENTS A RETENIR

OBJECTIF 7.
Montrer que l'évolution des emplois exerce une influence sur la mobilité sociale en créant de la mobilité structurelle.

La mobilité sociale s'explique en partie par les changements de la structure sociale (c'est-à-dire la part des différentes catégories dans la population) d'une génération à l'autre : cette part de la mobilité sociale est appelée mobilité structurelle.

Les transformations de la structure de la population active augmentent donc la probabilité de changer de catégorie sociale entre deux générations.
Ainsi, les agriculteurs exploitants sont de moins en moins nombreux, les fils d'agriculteurs sont donc contraints d'occuper une autre position sociale. Dans le même temps, la tertiarisation entraîne une augmentation des cadres, ingénieurs, professeurs, etc., mais aussi des professions intermédiaires et des employés. L'évolution de la structure sociale au cours de la deuxième moitié du XXe siècle a ainsi favorisé une mobilité sociale ascendante.

Ces dernières années cependant, la structure sociale se déplace moins vite vers le haut, tandis que le nombre de diplômés s'accroît en raison de la massification scolaire (étudiée dans la partie suivante). Il en résulte l'impression que les diplômes perdent de leur valeur sur le marché du travail, ce qui génère certaines frustrations. C'est le paradoxe d'Anderson qui apparaît ici : obtenir un diplôme plus élevé que celui de ses parents ne garantit pas une position sociale plus élevée.

Une notion proche du paradoxe d'Anderson est celle du déclassement, elle fait référence à de multiples situations. Une première approche est intergénérationnelle, le positionnement social des enfants est inférieur à celle des parents même si les diplômes sont supérieurs ou égaux (cf paradoxe d'Anderson). Une deuxième est intragénérationnelle, un individu au cours de sa vie, suite à des évolutions structurelles, peut être amené à vivre une position sociale plus basse. Enfin, la dernière approche est plus subjective, l'individu ressent que compte tenu de ses qualifications, l'emploi occupé ou le non emploi ou la précarité le place en position inférieure.
Document O : activité (mesure de la mobilité structurelle)
Document M : exercice d'application sur le calcul de la fluidité
A partir de la table ci-dessus, vous compléterez le document ci-dessous et calculerez la fluidité demandée.
Pour vérifier vos réponses, cliquez sur le lien "REPONSE".
Document P : activité (évolution des groupes socioprofessionnels)
http://www.statapprendre.education.fr/insee/mobilite/causes/structurelle1.htm
- Evolution générale des GSP :
http://www.statapprendre.education.fr/insee/mobilite/causes/structurelle2.htm
- Agriculteurs exploitants :
http://www.statapprendre.education.fr/insee/mobilite/causes/structurelleagri.htm
- Artisans, commerçants et chefs d'entreprise :
http://www.statapprendre.education.fr/insee/mobilite/causes/structurelleacce.htm
- Cadres et professions intellectuelles supérieures :
http://www.statapprendre.education.fr/insee/mobilite/causes/structurellecpis.htm
- Professions intermédiaires :
http://www.statapprendre.education.fr/insee/mobilite/causes/structurellepi.htm
- Employés :
http://www.statapprendre.education.fr/insee/mobilite/causes/structurelleempl.htm
- Ouvriers :
http://www.statapprendre.education.fr/insee/mobilite/causes/structurelleouv.htm
Document N : lecture et vidéo
Les questions ci-dessous peuvent vous aider à faire ressortir les éléments importants du texte ci-contre pour ensuite réussir l'activité du document O.
QUESTIONS :
1.

Expliquez pourquoi les agriculteurs ont très souvent un père agriculteur.
2. Pourquoi les cadres sont-ils moins souvent fils de cadres ?
Document W : activité (influence de la famille sur le niveau de diplôme et la réussite scolaire de l'enfant)
http://www.statapprendre.education.fr/insee/mobilite/causes/famillediplomeparents.htm
http://www.statapprendre.education.fr/insee/mobilite/causes/famillelecture.htm
http://www.statapprendre.education.fr/insee/mobilite/causes/famillelogement.htm
http://www.statapprendre.education.fr/insee/mobilite/causes/famillegrandesecoles.htm
Document X : lecture et test (autres formes d'influence de la famille sur la mobilité sociale de l'individu)
http://www.statapprendre.education.fr/insee/mobilite/causes/familleinsertion.htm
Document Y : lecture et test (le choix du conjoint)
ELEMENTS A RETENIR

OBJECTIF 9.
Expliquer le rôle de la famille dans la mobilité sociale.

La famille joue un rôle essentiel dans la mobilité ou la reproduction sociale.

Elle le fait tout d'abord à travers l'éducation. Dans les milieux favorisés, on se mobilise pour que les enfants acquièrent un capital culturel important, non seulement par l'école, mais aussi par les sorties culturelles ou la possession de biens culturels. Ce capital culturel s'ajoute au capital social et permet de maintenir les nouvelles générations dans le groupe d'appartenance.

La famille joue également un rôle important dans la mobilité ou la reproduction sociale à travers l'héritage et les donations. Les familles les plus aisées donnent argent ou logement qui facilitent l'installation dans une vie indépendante ou permettent la poursuite des études. Quant aux indépendants, ils transmettent à leurs enfants des biens professionnels qui les aideront à s'installer.

Par le capital à la fois culturel, social et économique qu'elles transmettent, les familles conditionnent donc la réussite sociale de leurs enfants, même si aucun destin individuel n'est fixé à l'avance.

Cependant, le rôle de la famille dans la mobilité ne réside pas uniquement dans ce qui est transmis aux enfants (éducation et biens matériels) ; il se joue aussi dans la constitution du couple. Le choix du conjoint constitue ainsi un élément non négligeable de la reproduction sociale: l'homogamie est en effet dominante. Historiquement, et dans certains milieux sociaux encore aujourd'hui, le choix du conjoint s'avère stratégique dans la mesure où il permet de s'élever socialement ou, tout au moins, de réaliser une stratégie de reproduction sociale. Dans la mobilité ascendante, les deux conjoints ont souvent la même origine sociale et sont souvent tous les deux en mobilité ascendante. En outre, le mariage exerce un effet protecteur dans les cas de mobilité descendante, en particulier pour les femmes.

Ces tendances peuvent néanmoins être perturbées par la taille de la famille : les personnes ayant une fratrie nombreuse sont plus souvent en situation de mobilité descendante car elles ont eu des conditions moins favorables en termes de donation, héritage ou logement.
Document Z : lecture et questions (influence de la taille de la famille d'origine sur la mobilité sociale de l'individu)
Une donation est un bien cédé de manière irrévocable par une personne, de son vivant, à une autre personne.
Le test
Le test
Document Q : lecture et test
Le test
Le test
Le test
Le test
Le test
Le test
Attention : ne regardez que la 1ère partie de cette vidéo, c'est-à-dire du début à 02'50.
Puis vérifiez que vous avez compris ce qu'est la mobilité structurelle en visionnant la vidéo suivante :
http://www.dailymotion.com/video/xw3o7r_les-differentes-mobilites-sociales_school%23.UNNKzKWRQmY
Attention : ne regardez que la 2ème partie de cette vidéo, c'est-à-dire de 02'50 à 05'10.
Visionnez la vidéo suivante :
Attention : ne regardez que la 3ème partie de cette vidéo, c'est-à-dire de 05'10 à la fin.
Visionnez la vidéo suivante :
Le test
Visionnez la vidéo suivante :

http://www.dailymotion.com/video/xvyos4_lecture-des-tables-de-mobilite_school
Document E : activité (lecture de la table d'effectifs)
Document F : activité (calculs de transformation de la table d'effectifs)
TEST RECAPITULATIF
Vous pouvez d'abord cliquer sur l'onglet 1 (origine et appartenance sociale) pour réviser ce qui a été vu précédemment ; cliquez ensuite sur les onglets 2 (destinée et recrutement) et 3 (exercices sur les tables de mobilité) afin de vous entraîner.
http://www.statapprendre.education.fr/insee/mobilite/lire/accueillire.htm
OBJECTIF 4.
Calculer la mobilité observée.
Attention : dans certains exercices de "Statapprendre", les réponses que vous entrez apparaissent dans une couleur très claire et sont donc peu visibles ; soyez donc attentifs.
http://LearningApps.org/display?v=pr0hmd8f201
Evolution de la proportion de bacheliers dans une génération
Origine sociale des bacheliers
http://LearningApps.org/display?v=pa4n49kpa01
http://LearningApps.org/display?v=p8jjas3kt01
Les questions ci-dessous peuvent vous aider à faire ressortir les éléments importants du document ci-contre.
QUESTIONS :
1. D'après ce document, la taille de la fratrie exerce-t-elle un effet significatif sur la mobilité sociale ?
2. Comment peut-on l'expliquer ?
Vidéo 1 :
Vidéo 2 :
Source
: Groupe de Production Académique Clermont-Ferrand
Source
: Groupe de Production académique Clermont-Ferrand
Source
: Groupe de Production Académique Clermont-Ferrand
Source
: Enquête FQP 2003, INSEE
Document Q bis : lecture et test
Source :
Entretien avec Camille Peugny, «L'expérience du déclassement», Revue Agora N49, INJEP, 2008.

http://LearningApps.org/watch?v=pei6uo57101
Pour un certain nombre d'individus tout d'abord, l'expérience du déclassement se traduit par
la mobilisation d'une identité collective, celle de l'appartenance à une "génération sacrifiée",
victime de la crise économique. [...] [Cela] ne signifie pas que l'expérience de la mobilité descendante va de soi. Au contraire, cette dernière apparaît comme d'autant plus injuste à leurs yeux qu'elle est paradoxale : bien que plus diplômés que leurs parents, ils connaissent une moindre réussite sociale ! Ces déclassés appartiennent en majorité à des lignées où la position de cadre est récente: issus de milieux modestes, leurs pères ont souvent accédé à un emploi de cadre par promotion en cours de carrière, malgré un faible niveau initial de diplôme. [...] Ayant "joué le jeu", ces déclassés ont en réalité le sentiment d'avoir été trompés et leur discours en porte la marque, riche en contestations et en revendications. Pour d'autres déclassés en revanche, l'expérience de la mobilité descendante s'effectue sur le mode de l'échec personnel. Dans ce cas, les déclassés se vivent comme les principaux responsables de leur trajectoire. Nés et socialisés dans des milieux riches en capitaux économiques et culturels, issus de lignées où la position de cadre est anciennement ancrée, le maintien de la position des parents allait de soi: des études moyennes l'ont rendu impossible. Leur niveau d'étude n'est pas inférieur à ceux qui vivent leur déclassement sur le mode générationnel, mais là où un diplôme de niveau bac + 2 constituait une promesse de réussite sociale pour ces derniers, il est ici synonyme d'échec. Le sentiment d'être le maillon qui vient briser l'histoire de la lignée est alors fort.
Le test
Les questions ci-dessous peuvent vous aider à faire ressortir les éléments importants du document afin de réussir ensuite l'exercice d'application (document Q bis).
QUESTIONS :
1. A quelle notion une forme de déclassement peut-elle être comparée ?
2. Listez les trois formes de déclassement.
²
Bravo, vous avez terminé!
GROUPE DE PRODUCTION ACADEMIQUE SES DE CLERMONT-FERRAND
Full transcript