Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

cigarette éléctronique

No description
by

Jean-Luc Menard

on 26 February 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of cigarette éléctronique

la cigarette électronique
Comment ça marche ?
La technique utilisée consiste à faire chauffer le liquide grâce à une résistance alimentée par une batterie.

Quand la température atteint 50°, le liquide se transforme en vapeur.

Contrairement à la fumée de la cigarette classique qui libère du monoxyde de carbone, la cigarette électronique libère une vapeur arômatisée.

Dès lors, on ne parle plus de combustion mais de vaporisation.
Autrefois constituées uniquement de papier et de tabac, les cigarettes ont depuis les années 60 de plus en plus d’ajouts divers et variés.

Au total plus de 4 000 substances chimiques inhalées par la fumée de cigarettes, dont plus de 60 classées cancérigènes par le Comité International de Recherche sur le Cancer.

En voici quelques-unes à vous faire pâlir d’angoisse :
de l’acétone qui est un dissolvant ;
de l’acide cyanhydrique qui était employé autrefois dans les chambres à gaz ;
du monoxyde de carbone qui sort des pots d’échappement de nos voitures, du ddt qui est un insecticide tout comme la nicotine ;
de l’arsenic, un poison très puissant…

Quant à croire qu'une cigarette « non brûlée » contient moins de substances nocives, certes… mais il reste toutefois 2.500 composés chimiques, dont des pesticides et de nombreux additifs !
Enquetes publiées
Tout d'abord, il y a l'étude qui a été menée par l'expert Jean-François Etter en 2010.
Sur les 81 vapoteurs interrogés, la majorité ont affirmé que la cigarette électronique les aidait effectivement à arrêter de fumer ou à réduire leur consommation de tabac.
D'après leurs témoignages, l'utilisation de la cigarette électronique
les faisait moins tousser,
leur donnait un meilleur souffle
et une meilleure condition physique.
Cependant, ces vapoteurs ont encore éprouvé une certaine réserve concernant l'innocuité et le futur statut légal du produit.



Une autre étude in « vivo », sous forme d'enquête auprès de 3587 utilisateurs de la cigarette électronique , via internet venait par la suite corroborer cette notion de satisfaction des vapoteurs.

La question portait sur la motivation des fumeurs à utiliser l'appareil.
Résultat :
92% du panel perçoit la cigarette électronique comme utile pour l'arrêt du tabac.
84% sont devenus vapoteurs car ils sont convaincus de sa toxicité moindre par rapport au tabac.
77% ont dit que l'e-cigarette empêchait la rechute.
Les autres raisons étaient :
la possibilité de contrôler l'envie de fumer et les symptômes de manque,
le prix,
et bien sûr la liberté de vapoter dans les endroits publics.

De ce fait, la majorité de ces utilisateurs de la cigarette électronique ont affirmé que le fait d'arrêter de vapoter pourrait facilement les faire rechuter.

Conclusion de l'enquête : la cigarette électronique donne une grande satisfaction à ses utilisateurs et est vraiment utile pour arrêter de fumer.
Saint-Gabriel
TPE 1ère S1 - 2013

Victoria Ménard -Jillian Chapperon
Composition
d'une cigarette

500 000 personnes en France e-cigarette
près de 14 M de fumeurs dans le monde
une des causes les plus importantes de décès
1 mort toutes les 4 secondes
5 millions par an.

Selon une étude canadienne, 11 milliards de cigarettes sont grillés sur terre par jour, soit 127 314 cigarettes par seconde environ .

La fumée d'une cigarette pollue autant que 10 voitures diesel tournant au ralenti pendant 30 minutes.

Concernant le risque de
toxicité des solvants
utilisés dans les cigarettes électroniques, en particulier le propylène glycol, il est difficile de se prononcer en raison de l’absence de données qualitatives et quantitatives suffisantes.

À ce jour, aucun effet indésirable ou cas d’intoxication en lien avec la présence de ces solvants dans les cigarettes électroniques n’a été rapporté.

Des tests menés sur une dizaine de modèles de cigarettes électroniques ont décelé la présence de molécules cancérigènes en quantité significative » comme le formaldéhyde, l'acroléine ou l'acétaldéhyde.

La dose de nicotine létale médiane (DL50, dose entrainant 50% de décès) s'élève chez l'homme, selon les sources, de 0,5 à 1 mg par kilogramme.
Pour un être humain adulte, cela représente 50 mg en moyenne (0,5–1 mg·kg-1).
Une autre source indique que la dose létale pour l'être humain s'élève à 60 mg.

Si un enfant pesant 30 kilos absorbe la totalité du contenu d'une cartouche de liquide électronique dosé à 24 mg de nicotine par ml, cela peut provoquer une intoxication aiguë à la nicotine

Bienfait et non toxicité des produits:

La glycérine ne peut pas produire de gaz toxique appelé acroléine car cela nécessiterait obligatoirement une température de décomposition supérieure à 300 °C minimum,c'est un additif très largement utilisé dans les préparations alimentaire , les cosmétiques, les savons et détergents, les produits pharmaceutiques
L'inhalation répétée et prolongée d'aérosol de glycérine par des animaux n'a révélée aucune toxicité
La présence d'acroléine a toutefois été détectée à très faible dose (de 0,07 à 4,19 micro-grammes pour 15 inhalations) dans la vapeur de cigarettes électroniques, représentant une proportion environ quatre fois moindre que dans la fumée d'une vraie cigarette; toutefois cette étude ne démontre pas la toxicité de
ce composé pour l'être humain à ce taux réduit d'acroléine, provoqué par certaines cigarettes
électroniques.

Les cigarettes électroniques pourraient être efficaces contre l'envie de fumer, surtout parce qu'elles simulent l'acte de fumer une véritable cigarette
Le glycérol ou glycérine végétale, comme le propylène glycol, permet de produire une vapeur et renforce les arômes. Le produit pur est réputé peu toxique, non cancérogène, non toxique pour la reproduction et ne fait pas l'objet d'une réglementation spécifique en France.
Les liquides contenus dans les cartouches contiennent également des arômes (goût tabac, fruits, etc.), mais également d'autres additifs comme de l'alcool ou même de l'eau.

Néanmoins, plusieurs études suggèrent un rôle favorable pour le sevrage, partiel ou complet du tabac. Elles sont cependant d'un niveau de preuve insuffisant, car essentiellement observationnelles,

Des résultats comparables sont retrouvés dans d'autres enquètes, dont une, française qui montre que la diminution du tabagisme atteindrait 72 % des vapoteurs avec 11 % d'arrêt. En outre, il serait attendu une réduction de la fréquence des symptômes rapportés.

(mai 2012), 6% des Français (environ 3 millions) déclaraient l'avoir essayée et 1% (environ
500 000) l'utilisaient régulièrement.

La promotion de la cigarette électronique et son usage dans les lieux publics sont parfois soupçonnés de faire indirectement la promotion de la consommation du tabac

Selon certaines opinions, la cigarette électronique favoriserait notamment l'initiation des jeunes à la consommation du tabac ;

Cette considération est une simple hypothèse, sans étude scientifique pour la corroborer ...
Danger cigarettes

La nicotine est une substance toxique classée substance «très dangereuse» (classe Ib) par l’OMS

Peau
Le teint est plus terne et la peau a moins d’éclat. Des cernes sous les yeux sont souvent présents. Avec l’âge, les rides apparaissent plus tôt et le vieillissement de la peau est accéléré de 10 à 20 ans par rapport à l’âge réel.

Bouche/Dents
La fumée de tabac modifie la salive. Ce changement, surtout s’il est associé à une mauvaise hygiène bucco-dentaire, favorise l’apparition de caries et altère l’émail des dents. Des taches brunes peuvent témoigner des effets visibles du tabac sur les dents.

Poumons
La fonction respiratoire est altérée. Cela se caractérise par des essoufflements, une toux, grasse ou sèche. Cette altération est liée à la présence régulière et importante de la fumée qui pénètre plus ou moins profondément dans le poumon et modifie son fonctionnement normal.

Vaisseaux sanguins
Le tabac abîme les vaisseaux à la fois en provoquant leur contraction de manière brutale et régulière et en favorisant des dépôts sur leur paroi. Ces actions ont un effet sur la qualité de la circulation sanguine et peuvent provoquer des maladies cardio-vasculaires.

Cancers
. En cause, les goudrons. Il y a plus de 4 000 produits chimiques dans la fumée de cigarette dont beaucoup sont connus comme responsables de développement de cancer. En particulier les hydrocarbures aromatiques polycycliques et nitrosamines sont la cause probable du cancer du poumon et d'autres cancers.
Le cancer du poumon est le cancer le plus fréquent. Mais d’autres types de cancers sont associés au tabagisme comme le cancer du larynx, du pharynx, de la bouche, du rein, de l’œsophage ou encore de la vessie, du col de l’utérus et du pancréas.
Fumer augmente nettement le risque de cancer. Il est, par exemple, multiplié par 15 pour le poumon, par 10 pour le pharynx et le larynx ou encore par 2 pour le pancréas. Le tabac est responsable de 85% des cancers du poumon et de près de 30% de l’ensemble des cancers.

Risques respiratoires
A cause des produits irritants qu’elle contient, la fumée de cigarette diminue la capacité respiratoire avec un degré qui dépend de la consommation cumulée de tabac. De même, la fréquence des toux (sèches et grasses) ou des sifflements varie en fonction du nombre de cigarettes fumées. Chez certains fumeurs, la cigarette peut provoquer une insuffisance respiratoire chronique.
Enfin, la consommation de tabac n’est pas la cause directe de l’asthme mais elle augmente son intensité, sa durée ainsi que le rapprochement des crises.

Risques cardio-vasculaires
Le monoxyde de carbone est le principal responsable de la survenue de maladies cardiovasculaires
Le tabagisme est un des principaux facteurs de risque d’infarctus du myocarde.
Chez les fumeurs, le risque d’accident vasculaire cérébral est 2 fois plus élevé. Les anévrismes sont plus fréquents et l’hypertension est aggravée chez les fumeurs.

Troubles sexuel et troubles de la fécondité
Les femmes fumeuses mettent en moyenne deux fois plus de temps avant d’avoir un enfant que les femmes non fumeuses. En ce qui concerne les hommes, le tabagisme agit sur la qualité du sperme en diminuant le nombre et la mobilité des spermatozoïdes.
Les dangers de l'e-cigarette
Annexe
INFOS
e-cigarette
La cigarette électronique
est-elle dangereuse ?
peut elle aider à arreter de fumer ?
Expérimentation
Protocole
insertion de la cigarette normale et du filtre pesé préalablement
mise en marche de la machine, du compte-tour et du chronomètre
attendre la fin de la consommation de la cigarette
arrêt des machines
notation des différente valeurs
nettoyage de la machine
refaire l'expérience avec les e-cigarette pendant le temps donné par le chronomètre
But de l'expérience
RESULTATS
Dans leur appel, les 100 médecins entendent remettre les choses au clair.

En quatre points, ils font part de leur avis d'expert.

1. "C'est la combustion du tabac qui est dangereuse pour la santé des fumeurs, pas la nicotine."
2. "Les dangers des cigarettes électroniques sont infiniment moindres que ceux du tabac, dès lors que leur vapeur ne contient ni monoxyde de carbone (contenu dans les cigarettes), ni goudrons, ni particules fines solides."
3. Les 100 médecins demandent de toujours comparer les caractéristiques de la cigarette électronique à la classique quand des doutes subsistent, ce qui amène au point 4...
• 4. La cigarette électronique "est moins addictive que la cigarette conventionnelle et participe ainsi à un sevrage rapide ou progressif du tabac."

Alors cigarette électronique, nocive ou pas ?
60 Millions de Consommateurs ...
... un vrai début de polémique !!!!
Autant de nickel et de chrome dans Cigartex

Parmi les substances détectées, trois seraient préoccupantes :
le formaldéhyde,
l'acroléine
l'acétaldéhyde.

Dans 3 cas sur 10, les teneurs de formaldéhyde, ou formol, classé cancérogène par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) "flirtent" avec celles de la cigarette conventionnelle.
L'acroléine, quant à elle, dépasse même parfois celles de la cigarette conventionnelle, surtout avec la cigarette électronique E-Roll.
Enfin, l'acétaldéhyde, également classé cancérogène par le CIRC, est émis à des teneurs non négligeables, mais très en-dessous de la cigarette conventionnelle.

La revue souligne également la présence de métaux potentiellement toxiques. A titre exemple, Cigartex libèrerait autant de nickel et de chrome qu'une cigarette conventionnelle, ainsi que du plomb et de l'aluminium en quantités
E-cigarette : "Allez-y, il n'y a pas de danger", disent 100 médecins
Edité par Sarah DEHAUT
le 15 novembre 2013 à 10h47
Des scientifiques britanniques et américains réagissent à la polémique créée par 60 millions de consommateurs ...
http://www.ma-cigarette.fr/des-scientifiques-britanniques-americains-reagissent-a-la-polemique-creee-par-60-millions-de-consommateurs/
Contr'arguments à la controverse ...
Pour ces défenseurs de la cigarette électronique, même si les composés incriminés se trouvent effectivement dans les vapeurs d’e-cigarettes (ce dont ils doutent, « 60 Millions » n’ayant fourni aucun détail quant à son protocole expérimental),
celles-ci restent en effet infiniment moins nocives pour la santé que les cigarettes traditionnelles.

De tous les composés dangereux présents dans la fumée de ces dernières (plus de 90 !), les deux principaux « tueurs » sont le
goudron
(qui se dépose dans les voies respiratoires) et le
monoxyde de carbone
(qui se diffuse dans le sang). Tous deux absents des vapeurs d’« e-cig ».
La nicotine, quant à elle, n’est en soi pas plus dangereuse que la caféine.
E-cigarettes : des produits sans impact sur la santé
Par Yann Verdo | 08/10/13 | 16:22 | mis à jour à 18:59
La cigarette électronique contientrait peu ou pas de produits chimiques
susceptibles de présenter des risques sérieux pour la santé....
Effet sur l'entourage
Incitation à la consommation de tabac
Sciences et Avenir a mené l’enquête : tout est beaucoup plus compliqué qu’annoncé ! ... Lles clés pour comprendre.

1 - La teneur en nicotine des e-liquides n’est pas toujours celle indiquée sur le flacon
Sur 16 marques testées seules trois affichaient la teneur correcte ! L’écart pouvait atteindre 20 % de plus ou de moins.

2 - Il y a déperdition de nicotine entre le liquide et l’aérosol
On ne peut pas savoir avec exactitude le taux de nicotine inhalée. En effet, la vaporisation de la nicotine diffère énormément selon les modèles d e-cigarettes. Près de 60 % en moyenne de la nicotine (de 21 à 85 %) présente dans une cartouche est effectivement vaporisée. Et seule une partie de la nicotine est ensuite inhalée.

3 - C’est l’aérosol (ou e-vapeur) qu’il faut comparer à la fumée, mais là encore c’est compliqué
La délivrance de nicotine n’est pas continue ni uniforme lors du vapotage,  sa densité varie et aurait tendance à augmenter après 150 bouffées.
Par ailleurs, la durée, le rythme des inhalations varie fortement entre fumeurs et vapoteurs.

4 - La véritable teneur de la fumée en nicotine n’est pas indiquée sur les paquets de cigarettes traditionnelles

5 - Enfin, il y a déperdition de nicotine lors de la combustion

En conclusion

Les indications de teneur en nicotine indiquées sur le flacon sont souvent fantaisistes, tout comme les indications en nicotine portées sur paquets de cigarettes traditionnelles .
Il y a une déperdition de nicotine entre l’e-liquide et l’aérosol, de 60 % en moyenne. Et on ignore combien le vapoteur en ingère exactement, cela pouvant varier notamment selon la profondeur des aspirations.
Dans les e-cigarettes, qui vaporisent efficacement de la nicotine, le montant inhalé à partir de 15 bouffées serait plus bas comparé à celui d’une cigarette conventionnelle, selon la seule étude un peu poussée sur le sujet.
Pour savoir quelle dose de nicotine est délivrée au consommateur, il parait donc important de refaire des études et des mesures.
QUESTIONS. Un millilitre de e-liquide équivaut-il vraiment à un paquet de 20 cigarettes à combustion ?
27/08/13 par Raphaël Mulot (extraits)

Les chercheurs de l’université de Californie Riverside se sont penchés sur la présence de microparticules dans des cigarettes electroniques.

Les microparticules sont en général produite à la suite d’un fort échauffement ou d’une combustion. Il y a alors création de petit amas de matière sous forme de poussière, dont la taille varie de 100nm à 100µm.

Les scientifiques ont ici cherché à déterminé si l’utilisation d’une cigarette électronique entraînait l’absorption de micro particules, dont les effets sur la santé sont en général nocif comme on en entend parler pour le diesel.

Présence de microparticules de métaux et silicates dans les e-cigarettes


En parcourant leur travail, on est tout d’abord impressionnés par les photos de la bourre de cartomizers.
Elles montrent des traces jaunes et/ou noires, indiquant une potentielle dégradation électrochimique du liquide et une carbonisation de la méche.

Ensuite, les analyses spectrocopiques réalisées confirment la présence de ces métaux et des silicates. Ces micro particules sont alors extraites par centrifugation, et l’on peut observer les photos du culot dans le tube à essai ainsi que les images obtenues par microscopie électronique.

La conclusion est sans appel :
les cigarettes electroniques contiennent alors des microparticules, dont les effets sont néfastes pour des doses absorbées suffisantes.

Montrer la présence de résidu visuels et odorants lors de la combustion d'une cigarette et de l'utilisation d'une e-cigarette afin de les comparer .


Volt
mA
Durée
coton apres mg
coton apre
tr/min moyen
minmum
maximum
info produit
cigarette Cherseterfild bleu

1.5/2.5
2.30
1.16
0.5
0.6
144
124.5
318.5
tabat 85%
papier 6%
agent 9%
goudron 9mg
nicotine 0.6 mg
monoxide de carbone 9mg
nohss e-cigarette sogood

1.5/2.5
2.30
1.15
0.5
0.5
143.5
142
289
nicotine 11mg/ml
EGO-C e-cigarette Vincent dos les Japes
1.5/2.5
2.30
1.15
0.5
0.6
154
143.5
304.5
nicotine 19mg/ml
propylene glycol <80¨%
glycerine végétale 20%
Formule chimique
Monoxyde de carbone (CO): C≡O

Propylène glycol (C3H8O2):


Formaldéhyde ou Méthanal (CH2O):


Acroléine (C3H4O):

Acétaldéhyde ou éthanal (C2H4O):

Acétone (C3H6O):

Nicotine (C10H14N2):
O
II
H-C-h
HO-CH2-CH-CH3
I
OH
O
II
H-C-CH=CH2
O
II
CH3-C-H
O
II
CH3-C-CH3
Full transcript