Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Stage Juin 2012

Etude du travail de Michele Perry (artiste)
by

Maylis Du Vignaux

on 13 October 2012

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Stage Juin 2012

... en Australie ! Ayant participé à un échange avec l'Australie pendant le mois de juin, je n'ai pas pu effectuer le stage conventionnel de fin d'année de seconde. Ma mère d'accueil étant artiste, j'ai décidé d'étudier la façon d'exercer cette profession à l'autre bout du monde. Depuis 1 an, Michelle et sa collaboratrice louent une galerie qu'elles mettent à la disposition d'artistes qu'elles ont auparavant sélectionés. Toutes les deux doivent assurer une présence constante dans la galerie et sont chargées de faire vendre les œuvres, l'artiste n'étant que rarement sur les lieux. Découvrir Le travail d'artiste... Michelle Perry a une double carrière. En partenariat avec une autre femme, elle loue une galerie qu'elle met à la disposition d'artistes. Elle a aussi fondé en 1983 son entreprise d'imprimerie appelée "Marnling Press" Ici ! Elle a une liste de 12 imprimeurs, peintres, dessinateurs sculpteurs et photographes. Michelle et sa partenaire peuvent agrandir leur liste, allant jusqu'à 20 artistes maximum car il faut que chaque artiste expose au moins une fois tous les 2 ans. Chaque artiste expose dans la galerie pendant 3 ou 4 semaines selon sa renommée et son succès. La Galerie Comment sont gérées les dépenses et les profits ? Elles s'occupent de payer les locaux, la publicité, les invitations, les catalogues Les dépenses montent à 15 000$ par mois au total. Dont 3 500$ de location de la galerie Elles ne sont pas payées pour exposer Pour tout paiement, Michelle et sa partenaire prendront 40% sur chaque œuvre vendue Pour couvrir le déficit il faut donc vendre environ 3 œuvres par mois Elles exposent des œuvres allant de 2 000$ à 150 000$. La moyenne tournant autour de 10 000$ par œuvre. Or l'art est un terrible buisness en ce moment car c'est un bien ostentatoire. Il est donc déficitaire. Il faut compter 5 ans. Si au bout de cette période, la galerie ne fait toujours pas de profit, il faut abandonner... La fréquentation dépend étonnamment du temps qu'il fait. La semaine la galerie reçoit environ de 20 a 30 personnes par jours. Les week-ends de mauvais temps il y a environ 20 a 30 visiteurs tandis que les week-ends de beau temps on peut aller jusqu'à 50 ou 60 visiteurs par jour. Lors des ouvertures d'expositions, on peut atteindre les 100 voire 150 visiteurs. Marnling Press Comment imprimer ? En général, l'artiste commande entre 50 et 100 copies Michelle a crée Marnling Press en 1983. Elle est une des meneuses de l'imprimerie en Australie. Elle collabore avec les plus grand artistes Australiens ainsi que des musées. Sur la vidéo suivante, l'imprimeur va nous montrer ce processus à partir de l'étape où il vaporise l'alcool pour faire pénétrer à l'endroit du dessin. Comme paiement, elle prend la moitie des œuvres crées. Si l'artiste en imprime 50, il y en aura 25 pour lui et 25 pour l'imprimeur. Chacun doivent se débrouiller pour les vendre. Il est plus urgent pour l'imprimeur de les vendre car ce métier est très onéreux. Par exemple, chaque feuille coute à elle seule 20$. Le matériel, les peintures le goudron sont eux aussi cher. Il a fallu a Michelle 28 ans pour accumuler tout son matériel. J'en retient que tenir une galerie est un business qui requiers de l'expérience, du temps et de l'argent surtout en ce moment, et que le métier d'imprimeur est un métier qui n'est pas stable. Il faut avoir du temps, une grande passion et un bon carnet d'adresse ! Merci à Michelle et sa famille de m'avoir aussi bien accueillie! Et merci à vous de m'avoir permis de faire ce voyage qui a été très instructif et, il ne faut pas le cacher, très sympa! L'artiste fait tout d'abord un croquis de l'œuvre. Puis, il va le décomposer par couleurs (par le système de d'imprimerie, on ne peut faire qu'une couleur après l'autre). Il va ensuite dessiner chaque couleur sur une toile différente avec du goudron. Lorsque c'est sec, on enlève le goudron à l'aide d'alcool. La zone du dessin reste plus transparente et permet à l'encre de passer au travers de la toile.
Ensuite on positionne la feuille sous le cadre de toile et on étale l'encre de la couleur choisie sur la toile. On recommence pour le nombre de copies demandées par l'artiste. On passe ensuite à l'autre couleur. Il faut alors parfaitement positionner la feuille sous le cadre, sinon la page est gachée. Chaque couleur doit être parfaitement positionnée sur le papier. Processus détaillé étape par étape 1/ Le dessin est fait sur la toile avec du pétrole 2/ On enlève le pétrole avec de l'alcool 3/ On pose la peinture de la couleur choisie 4/ On étale la peinture 5/ Voilà le résultat sur le papier La cour de l'école La vue de l'ecole La classe d'anglais, avec la prof ici La vue de l'école a 7h du matin Merci !
Full transcript