Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Le poids de la rente pétrolière au Moyen-Orient

No description
by

Eric Michelangeli

on 6 March 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Le poids de la rente pétrolière au Moyen-Orient

Pays disposant
de la rente
Les pays disposant d'une rente pétrolière et gazière constituent donc un premier groupe de pays au Moyen-Orient. Mais, au sein de ce groupe, il faut distinguer les membres du CCG, attractifs en raison de leur stabilité intérieure et de leur alignement sur l'Occident, et l'Iran et l'Irak, beaucoup plus répulsifs. La différence majeure entre les deux groupes tient à leur capacité à investir leurs capitaux dans le monde et à attirer les investissements directs étrangers.
Périphérie dépendante de la rente directe
L'Égypte, la Jordanie;le Liban, la Syrie, le Yémen constituent la périphérie non pétrolière de la péninsule Arabique. Cette périphérie est de plus en plus dépendante de la rente indirecte constituée par les transferts financiers des émigrés, notamment ceux vivant dans les pays du Golfe : en 2012, l'Égypte a reçu plus de 20 milliards de dollars de ses émigrés, dont 5 d'Arabie saoudite; le Yémen a reçu 1,1 milliard d'Arabie saoudite sur un total de 1,5 milliard de transferts. Par ailleurs, les aides bilatérales stratégiques en provenance notamment d'Arabie saoudite pour l'Égypte, Bahreïn et la Jordanie, et d'Iran pour la Syrie, représentent une manne cruciale.
Israël et la Turquie, indépendants de la rente
Israël et Turquie, qui disposent de peu de ressources énergétiques, échappent à cette dictature de la rente pétrolière. Car s'ils appartiennent au Moyen-Orient, ils sont davantage intégrés dans la mondialisation. La Turquie a développé une industrie manufacturière grâce à sa main-d'œuvre relativement bon marché aux portes de l'UE, à laquelle elle est fortement liée à travers plusieurs accords de libre-échange. Elle est également ouverte sur le reste du Moyen-Orient, contribuant largement au décollage économique du Kurdistan d'Irak, fournissant les pays du CCG en différents biens, tout en étant le premier acheteur de gaz iranien. Quant à Israël, ses investissements dans la recherche-développement lui ont pratiquement permis de se déconnecter de l'économie régionale.
Le poids de la rente pétrolière
au Moyen-Orient en 2014
Full transcript