Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

L'européanisation des partis politiques

Exposé de science politique
by

jonathan laban

on 10 December 2012

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of L'européanisation des partis politiques

un exposé présenté par Jarousseau Charlotte
et Laban-Bounayre Jonathan L'européanisation des partis
politiques I- Européanisation des discours partisans nationaux : une européanisation superficielle ? A] Le clivage gauche-droite, l'élément structurant des systèmes partisans nationaux Introduction A] Intégration des enjeux européens par les partis nationaux dans les discours B] Une appropriation de la question européenne dans des buts nationaux Intérêt croissant des auteurs pour la notion d'européanisation ces dernières années II- Les partis nationaux face à l'UE : entre stagnation et transformation Définitions: Problématique: Conclusion Bibliographie - parler de l'UE : prendre en compte l'entité et ses enjeux, d'où intégration et européanisation B] La transnationalisation européenne des partis nationaux :

- Aujourd'hui : appartenance à une force politique européenne mise en avant
--> les partis nationaux ont un impact hors national, au niveau européen. Olivier BAISNEE et Romain PASQUIER, "L'Europe telle qu'elle se fait, Européanisation et sociétés politiques nationales", CNRS, 2007.
Sous la direction de Céline BELOT et Bruno CAUTRES, « Vers une européanisation des partis politiques ? », Politique européenne, n° 16, 2005/2
Cevipol.com (Centre d’Etude de la Vie Politique)
Ramona COMAN et Jean-Michel DE WAELE, « Les partis politiques européens », Site Fondation Robert Schuman, 2004.
Pascal DEWIT, « L'européanisation de la représentation communautaire : le cas des partis francophones belges», Politique européenne, 2005/2 n° 16, p. 83-102.
Nathalie DOMPNIER, « Les élections en Europe », Presses universitaires de Grenoble, 2011.
David HANLEY, "Beyond the nation state, Parties in the Era of European Integration", Palgrave McMillan, 2008.
Robert HARMSEN "L'Europe et les partis politiques nationaux: les leçons d'un non-clivage", Revue internationale de politique comparée, 2005/1 vol.12.
Matthieu PETITHOMME, "Les effets de l'intégration européenne sur les partis politiques nationaux: une perspective comparée", Politique Européenne, 2009/3 n°29, p.133-139.
Matthieu PETITHOMME, "L'européanisation de la compétition politique nationale, Adaptations et résistances en perspectives comparées", PUG, 2011. - parti national : lien entre les citoyens, les gouvernements nationaux et les entités de gouvernance européenne (Poguntke) - Börzel et Risse :
> situation de fit lorsqu'il y a adéquation entre les avancées de l'Union Européenne et l'idéologie du parti national
> situation de misfit lorsqu'il n'y a porte-à-faux entre l'idéologie du partie national et celle de l'UE L’européanisation des ordres politiques nationaux est un processus de transformation des activités politiques imputable à l’existence d’une société politique supranationale. Les partis politiques sont-ils affectés de manière forte et significative par les enjeux européens au point de pouvoir parler d’une recomposition des systèmes partisans autour de ce thème ? Robert Ladrech, les 5 critères de l'européanisation comme mode de changement politique :

- changements de contenu (programmatique),
- changement organisationnel,
- changement des modèles de la compétition -partisane,
- établissement de relations parti/ gouvernement,
- élaboration de relations politiques dépassant le système partisan national Oui à plus d'Europe
mais pas à n'importe
quel prix... L'Europe,
jamais de la vie! Mais ça veut dire quoi, "européanisation" ? Nous vous
remercions
pour votre
attention ! - thématiques intéressant les partis au-delà des frontières : base de l'exportation des partis nationaux - une transnationalisation européenne progressive des partis nationaux :
> CECA (1954)
> Fédérations de partis nationaux (70's)
> Election au SUD du Parlement Europén (1979)
> Maastricht (1992) La question européenne, une ressource rentable au niveau national Activation d'un discours sur l'Europe
pour exister nationalement Domestication du thème de l'Europe
par les systèmes partisans nationaux - par les partis de gouvernement: idée de s'adapter au nouvel espace politique - par les partis protestataires: une arme supplémentaire pour attaquer les partis de l'establishment Européanisation des partis semble être mitigée transformation des discours (intégration d'éléments européens) VS utilisation de l'européanisation pour servir les intérêts nationaux des partis système partisan basé sur clivage gauche/droite VS transnationalisation des partis nationaux au niveau européen L'européanisation des partis nationaux = un processus qui évolue en lien avec la construction européenne La question de l'Europe
reste un non-clivage
dans le sens du
modèle
Lipset-Rokkan Influence limitée des enjeux européens sur la mécanique et sur le format des systèmes de partis

(P. Mair) Le clivage gauche-droite reste encore le principal élément structurant du système politique national

(Andersen & Evans) Affaiblissement de la variable gauche-droite et renforcement de l'enjeu européen, en parallèle, comme élément structurant des partis politiques L'enjeu européen: une dimension non autonome dans le système politique français Partis politiques nationaux ne peuvent pas être indifférent face à la construction européenne dont font partie leur Etat
Full transcript