Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Hiba-Traditions Marocaines

No description
by

fadoua doudou

on 17 January 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Hiba-Traditions Marocaines

La djellaba
LES TRADITIONS MAROCAINES

Etablissement AL OUMNIA -MARRAKECH / GROUP A
ASABBANE Wiam
BOUSOUAB Hiba
JILLOU Oumnia
I. DEFINTION
III. TRADITIONS MAROCAINES
EN VOIE DE DISPARITION
VI. CONCLUSION
II. EXEMPLES DE TRADITIONS
MAROCAINES
(cc) photo by theaucitron on Flickr
Des traditions marocaines en voie de disparition
Réferences
Vos Remarques ?
Vos Commentaires ?
MERCI POUR VOTRE ATTENTION
Introduction
Conclusion
Plan
Réalisé par:
a.Coustumes traditionnelles
b.Cuisine marocaine
c.Instruments de musique
d.Musique folklorique
Le terme " tradition " est issu du latin Traditio, entendu comme la remise de la chose nécessaire pour former un contrat de vente ou un contrat de prêt en droit romain.
Donc, ce mot désigne la transmission d’un contenu culturel à travers l’histoire depuis un événement fondateur ou un passé immémorial.
Ce mot désigne aussi la manière habituelle d’agir ou de penser dans une région, un pays…
DEFINITION
La cuisine marocaine
La musique folklorique

EXEMPLES DE TRADITIONS MAROCAINES

Coustumes traditionnels
Une longue et ample robe à capuche qui recouvre le corps entier excepté la tête, les mains et les pieds.
Au Maroc, les femmes le portent pour les occasions particulières et Il présente le vêtement de base de la mariée le jour de son mariage
Le caftan
Couscous :
C'est le traditionnel déjeuner familial du vendredi; il varie selon les régions ... à l'agneau, au poulet. Il se fait dans une couscoussière à partir de semoule de blé dur, il est cuit à la vapeur. Pour le manger, il faut prendre une poignée de semoule dans la main et en faire une boule avant de la manger.
Tajine :
Avec les siècles, ce plat s’est ancré dans les traditions culinaires du Maroc. Fabriqué en terre cuite, le tajine dispose d’une base creuse et ronde pouvant accueillir les ingrédients et d’un couvercle conique pour conserver la chaleur. Cette judicieuse structure permet une cuisson à l’étouffée et à la vapeur.
Instruments de la musique traditionnelle
L’aoud est utilisé traditionnellement dans la musique andalouse, il est constitué d’une caisse de résonance concave qui comporte une surface plane décorée de motifs floraux et géométriques ajourés, sur laquelle sont tendues six cordes.
Ce sont des crotales, ou castagnettes métalliques, utilisées principalement par les musiciens gnawa.
L’aoud
Les qaraqebs
Musique Gnaoui
La caractéristique de cette musique est qu'elle a une extension historique qui remonte à l'époque de l'esclavagisme du temps ou les esclaves avaient les pieds lies par les chaînes en fer et lors de leurs déplacements, ces chaînes provoquaient des sons qui sont exprimes par la musique « Guenaoui » à l'aide du « Karkabou » et c'est le même son et le même rythme que lorsqu'ils marchaient. En plus du « Goumbri »qui provoque un plaisir supplémentaire.
La musique andalouse marocaine
Composée de sous groupes suivant les villes andalouses d'origine des réfugiés hispano-andalous installés au Maroc : Meknès, Fès, Rabat, Salé, Tanger, Tétouan, Oujda, Chefchaouen : elle peut être chanté en arabe littéraire ou dialectal.
Bijoux
Henné
Maison
Le mariage
http://ml.hss.cmu.edu/fol/fol4/modules/module1/F4M102/F4M10209
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tradition
https://www.facebook.com/TraditionsEtCoutumesMarocaines/posts/555181757840466
http://guidemaroc.jimdo.com/costumes-traditionnelles/
http://www.m-culture.gov.dz/mc2/fr/instruments.php
http://maroc.marocain.biz/instruments-de-musique-marocaine/
Quelques bijoux, les maisons traditionnelles qui sont remplacées par des appartements et des villas modernes, la façon d emettre le henné est des coutumes qui n'existent pus durant la cérémonie du mariage à nos jours.
La circoncision est également, pour les Marocains, une façon de respecter la tradition ce qui signifie l’obéissance aux valeurs sociales et morales de la société.
Certains parents circoncisent toujours leurs enfants de façon traditionnelle chez «lhajjam», une sorte de barbier polyvalent qui pratique indifféremment l’arrachage de dents, les saignées et la circoncision. Pour la circoncision proprement dite, il y avait tout un cérémonial avec ses youyous, ses danses, ses chants, son festin et sa "guelsa". Cette dernière n'était autre que l'endroit où doit se dérouler l'opération
Bien que cette méthode traditionnelle ait été efficace pour un grand nombre de garçons, elle peut souvent être dangereuse.
Aujourd’hui beaucoup de gens n’adoptent plus ces tradions et préfèrent passer au poste de santé pour la circoncision des enfants,. En clinique, l'acte opératoire ne dure que 15 minutes sous anesthésie générale légère. Il pourra quitter la clinique, par sécurité, deux heures après .
La circoncision
Le guembri
Ce luth-tambour à trois cordes est à registre bas et Constitué d'une caisse de résonance . Il est principalement l'instrument clef du maître m usicien, nommé maâlem, qui est également le chanteur principal de la troupe.
Si nous exprimons un regret en voyant disparaître une tradition, nous pouvons nous dire, avec certitude, qu'elle est due à un manque d'adaptation. Si bien que le caractère essentiel n'est peut-être plus la fixité, mais au contraire l'adaptation.
La réalité est celle-ci : il n'y a pas de tradition fixée. Une tradition qui tend à se fixer tend à mourir. Celle-là il est urgent que nous l’étudions. Pour survivre, ou plutôt continue à vivre, une tradition doit s'adapter. Il nous appartient de déterminer les modes de cette adaptation et d'en définir les conditions. C'est peut-être le seul moyen de limiter les dégâts et de sauvegarder une partie de notre patrimoine.
Causes
Full transcript