Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

LA FRANCE ET L'EUROPE EN 1815

No description
by

Virginie Fargnier Dewas

on 4 March 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of LA FRANCE ET L'EUROPE EN 1815

LA FRANCE ET L'EUROPE EN 1815
II. L'EUROPE DES PRINCES: LE CONGRES DE VIENNE (1814-1815)
I. DE LA DIFFUSION DES IDEES REVOLUTIONNAIRES A LA NAISSANCE DU SENTIMENT NATIONAL
- A partir de 1794, la France remporte de nombreuses victoires.

- En 1811, sous l'Empire napoléonien, elle est formée de 130 départements et elle domine plusieurs états vassaux.
A. La France bouleverse l'Europe
- La France apporte les idées de la Révolution dans ces pays.
--> elle donne des constitutions
--> elle supprime les privilèges
--> elle introduit le Code Civil
--> elle abolit le servage
- Mais les pays vassaux doivent fournir des impôts et des soldats à la France.
Décret de l’Assemblée constituante, 22 mai 1790

La nation française renonce à entreprendre aucune guerre dans la vue de faire des conquêtes et n’emploiera jamais ses forces contre la liberté d’aucun peuple.

Convention nationale, 19 novembre 1792

La Convention nationale déclare au nom de la nation française qu’elle accordera fraternité et secours à tous les peuples qui voudront recouvrer leur liberté.

Décret de la Convention nationale, 15 décembre 1792

Dans les pays qui sont ou seront occupés par les armées de la République, les généraux proclameront sur-le-champ, au nom de la nation française, la souveraineté du peuple (…), l’abolition de la dîme, de la féodalité, des droits seigneuriaux (…), des banalités, de la servitude (…) et généralement de tous les privilèges. Ils annonceront au peuple qu’ils lui apportent paix, secours, fraternité, liberté et égalité
Avant le mois de janvier, vous devez avoir divisé votre royaume en départements (…) Ce que désirent avec impatience les peuples d’Allemagne, c’est que les individus qui ne sont point nobles et qui ont des talents aient un droit égal à votre considération et aux emplois. C’est que toute espèce de servage soit entièrement abolie. Les bienfaits du Code Napoléon, la publicité des procédures, l’établissement des jurys seront autant de caractères distinctifs de votre monarchie. Je compte plus sur leurs effets pour son extension (…) que sur le résultat des plus grandes victoires. Il faut que vos peuples jouissent d’une liberté, d’une égalité, d’un bien-être inconnus aux peuples de la Germanie

Lettre de Napoléon à son frère Jérôme, 15 novembre 1807
Tres de mayo, F. Goya,1814, 268x345 cm, Musée du Prado, Madrid
 Question : Quels sont tes ennemis, mon fils ?
Réponse : Napoléon et aussi longtemps qu’il sera leur empereur, les Français
Q. : A quelle tâche les Allemands qui sont adultes doivent-ils consacrer tout leur temps ?
R. : A rétablir le Reich (empire : le Saint Empire Romain Germanique a disparu en 1806) qui a été mis en pièces.
Q. : Et les enfants ?
R. : A prier pour qu’ils y parviennent.
Q. : Pour qui tiens-tu Napoléon le Corse, le célèbre empereur des Français ?
R. : Je le tiens pour un être détestable, pour le commencement de tout mal et la fin de tout bien.

Heinrich von Kleist, Catéchisme des Allemands, 1809
La guerre de libération menée par la France est d’abord bien accueillie par les peuples.
Puis la domination française est mal acceptée à cause des impôts et des pillages par l’armée.
Cela fait naître un sentiment national dans certains pays comme l’Espagne, l’Allemagne ou l’Italie qui se révoltent. F. Goya illustre bien ce phénomène dans ses tableaux Dos y Tres de Mayo qui montrent la révolte du peuple espagnol face à la domination napoléonienne.

B. Une conséquence de la domination française : le développement du sentiment national
1- Quels Etats comptent le plus de nationalités en 1815 ?
2- Quelles sont les 2 principales nationalités qui n’ont pas d’Etat à cette époque ?
Quelles puissances tirent profit du redécoupage territorial de l’Europe en 1815 ? Comment les frontières de la France évoluent-elles entre 1793, 1811 et 1815 ? Quels sont les principaux peuples européens sans Etat à l’issue du Congrès de Vienne ? Pourquoi peut-on parler d’Europe des princes et non des peuples ?
Quels sont les 3 pays composant la Sainte Alliance ? Au nom de quels principes ces Etats combattent-ils les idées diffusées par la Révolution française ?
La France en 1815
La France de 1790 à 1811
B. UNE CONSÉQUENCE DE LA DOMINATION FRANÇAISE : LE DÉVELOPPEMENT DU SENTIMENT NATIONAL
?

L’unité italienne désirée par le peuple italien ?
- l’Italie est divisée en 5 principaux royaumes.
- La Lombardie et la Vénétie, chefs de file du nationalisme italien, sont inclus dans l’empire d’Autriche: l’existence des peuples et des nations est niée.
Un autre exemple ?
La Pologne, Etat ressuscité par Napoléon, disparaît à nouveau, divisée entre la Prusse, l'Autriche et la Russie.
A. Les transformations de l’Europe par la France
http://toutsurlebrevet.com/les-oeuvres-d-histoire-de-l-art/tres-de-mayo.html
Dos de mayo, F. Goya, 1814, 268x345cm, Musée du Prado, Madrid
Les désastres de la guerre, gravures de Goya, 1810-1815, Musée du Prado, Madrid
Après la défaite de Napoléon en 1814, les puissances européennes se réunissent en congrès à Vienne pour réorganiser l'Europe.
- La France est ramenée au frontière de 1791
- Les puissances victorieuses de Napoléon étendent leur territoire.
- Les rois des anciennes dynasties reviennent sur leur trône et rétablissent leur pouvoir absolu.
1815: le retour à l'ordre ancien?
Après le congrès de Vienne en 1815, le roi de Prusse, le tsar de Russie et l'empereur d'Autriche forment une Alliance pour empêcher toute nouvelle révolution: c'est la Sainte Alliance.
Le congrès de Vienne a remanié les frontières européennes SANS tenir compte des nationalités et du désir de liberté des peuples.
--> en 1817, les étudiants allemands dénoncent l'absolutisme
--> après 1820, des Italiens forment des sociétés secrètes (les carbonari) qui luttent pour les libertés et l'unité de l'Italie.
Vocabulaire:
sentiment national: sentiment d'appartenir à une nationalité, un peuple.
nationalité, nation: peuple ayant un territoire, une langue, des traditions, une histoire en commun.
Sainte Alliance: traité antirévolutionnaire signé par l'Autriche, la Russie, la Prusse en 1815, rejoints par la Grande-Bretagne.
romantisme: courant artistique de la première moitié du XIXème s. qui cherche à mettre en avant les sentiments et les passions.
Caricatures anglaises, vers 1800
Caricature anglaise, vers 1800.
Pour réviser
Full transcript