Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Marseille Provence 2013 : la culture dans les quartiers

Dans quelques semaines, Marseille sera Capitale européenne de la culture. Ses cités le seront-elles aussi ?
by

Med'in Marseille

on 17 January 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Marseille Provence 2013 : la culture dans les quartiers

Au Nord Un Porte-Voix Géant
dans le Parc de la Bastide St-Joseph

En ébullition permanente, la Cité des Arts de la rue sera l'une des têtes de proue de MP 2013 dans les quartiers nord.

Combinaison du noyau dur de Marseille en terme de pratique artistique des arts urbains, ce projet, qui réunit sept structures dans une ancienne huilerie de 36 000 m² dont 11 000 m² de bâti, représente un laboratoire de construction, de développement et d'expérimentation de l'art scénique. Toutes complémentaires, ces associations développent de multiples savoir-faire, de la création à la formation, tandis que d'autres s'attèlent à la construction, la diffusion et la médiation culturelle. Ainsi, la Cité entend œuvrer à un élargissement des arts de la rue à l'échelle locale, nationale et internationale et favoriser les nouveaux talents. Déposé en 1995, le projet a vu la pose de sa première pierre en 2009 et, bien que la Cité a déjà investi les lieux, son inauguration est prévue pour la fin de l'année 2012.

http://www.lacitedesartsdelarue.net/ La Cité des Arts de la rue La Friche Belle de Mai Pensée par Gérald Paquet,
cette nouvelle scène doit voir le jour à l'été 2013 et permettre aux habitants des quartiers nord de Marseille de "prendre la parole". En fait, elle accueillera principalement des concerts.
Installé dans le parc de la Bastide Saint-Joseph,
le Porte-Voix Géant constitue l'unique infrastructure marquante élaborée sur ce territoire pour l'année capitale européenne de la culture. Un projet soutenu par le Off. GR 2013 Au Sud Marseille Provence 2013
Capitale européenne de la Culture
dans les quartiers ? À l'Est http://www.ensemble-telemaque.com/ Créé à l'initiative de l'ensemble Télémaque, le PIC, Pôle instrumental contemporain, prendra corps dans l'ancien cinéma Rio, à l'Estaque. Au programme, concerts de musiques de chambre ou contemporaine, et spectacles transdisciplinaires. Ouverture prévue fin 2012 ! La Gare Franche http://www.lafriche.org Le Château de ma mère de l'autre MP (Marcel Pagnol), ça vous parle ? Réhabilité et réinvesti par la Maison des cinématographies de la Méditerranée inaugurée en 2011, le château de la Buzine constitue pratiquement le seul projet culturel structurant siglé MP 2013 à l'est de Marseille. Implanté près des Camoins, dans le XIe arrondissement, il propose séances ciné mais aussi expos, et espaces de consultation de documents.

http://www.chateaudelabuzine.com/ Klap Maison pour la Danse

Une ancienne teinturerie industrielle de 1900 m² a été réhabilitée, il y a tout juste un an, pour offrir à la création chorégraphique contemporaine un lieu d'expression permanent et faisant référence. C'est le complexe KLAP Maison pour la danse qui accueille notamment la troupe de Michel Kélémenis, chorégraphe à l'origine du projet. Intégré au quartier de Saint-Mauront, il offre trois espaces de création, une salle de spectacle et deux studios, favorisant la venue d'artistes nationaux et internationaux émergents et reconnus. La programmation se veut elle aussi diverse : spectacles, ateliers de formation professionnelle, répétitions publiques, projections et actions d'éducation artistique et culturelle... Son projet général est aussi basé sur des résidences de création : chaque saison, trois projets seront retenus pour un à trois mois.

Ce nouveau lieu, qui a pour ambition d'être un point de passage de la coopération internationale, vient s'inscrire dans le rayonnement de Marseille-Provence 2013. Son association au réseau European Dancehouse Network (EDN), qui rassemble vingt-deux structures dans quinze pays, démontre tout le potentiel.

http://www.kelemenis.fr/spip.php?rubrique27

Perché sur les hauteurs de l'Estaque, l'Alhambra est un cinéma de quartier comme il n'en existe quasiment plus. Disposant d'une seule salle de projection dotée de 232 fauteuils, il offre une programmation hétéroclite à l'image des spectateurs, jeunes et grand public. Des évènements sont également créés tout au long de l'année avec le milieu scolaire. L'Alhambra peut également se prévaloir de soutenir les productions « Art et Essai », au label éponyme. Sa construction atypique et sa façade des années 30 font l'un des charmes de ce lieu. Construit en 1928, il a été réhabilité en 1990 et rénové il y a un an.

http://www.alhambracine.com/ L'Huveaune animée par des fées

Petit fleuve d'une cinquantaine de kilomètres qui prend sa source dans le massif de la Sainte-Baume, l'Huveaune couvre les villes d'Auriol, de Roquevaire, d'Aubagne, de la Penne-sur-Huveaune pour se jeter dans la Méditerranée à Marseille. Afin de mettre en valeur ce patrimoine naturel et culturel, les artistes Lucy et Jorge Orta ont imaginé, sur commande de l'association Rives et Cultures, réaliser un parcours de sculptures. C'est ainsi que cinq fées ponctuent désormais la présence de l'Huveaune sur quatre communes, Saint–Zacharie, Auriol, Aubagne et Marseille. Ces statues, aux émotions dissemblables, visent, au-delà de l’approfondissement des connaissances et de la réappropriation du territoire, à interroger le promeneur sur les questions environnementales liées au devenir du fleuve.

Le chemin des fées : de septembre 2012 à septembre 2013 Les Quartiers créatifs prennent le relais

Incorporé au programme « Quartiers créatifs », le projet P.A.R.C. développé par l'artiste plasticien Stefan Shankland avec la complicité de Raumlabor, Boris Sleverts et Erich Goenrich, tente d'intégrer une dimension artistique et culturelle faisant défaut à certains territoires. En l’occurrence, c'est dans le contexte de rénovation urbaine des Hauts-de-Mazargues (ANRU) que l'artiste s'est rapproché. La fracture entre les environnements, cités d’habitat social, ensembles résidentiels clos, propriétés bastidaires et zones commerciales expliquent l'intérêt pour ce territoire. Les Quartiers créatifs proposent d'introduire, dans des zones en rénovation urbaine, des équipes artistiques qui intègrent à leur démarche la participation des habitants. Avec la coopération de ces derniers, s'associant aux étudiants de Luminy et des professionnels en charge du plan de rénovation, Stefan Shankland s'évertue à mettre en place sa démarche Haute Qualité Artistique et Culturelle (HQAC) conduisant à des projets en phase avec la mutation actuelle et mettant en exergue cette notion de « parc urbain ». Porté par le Cosmos Kolej, l'artiste Jean-Luc Brisson et une demi-douzaine de paysagistes, Bank of paradise s’inscrit dans le long terme. Entre 2012 et 2013, différents lieux du Plan d’Aou, laissés en jachère par les aménageurs, vont voir fleurir sur leur sol des guichets de la banque qui prendront différentes formes. Les habitants seront invités à dessiner des billets, qui leur seront redistribués une fois émis. Un sentier de randonnée en milieu périurbain

Si Marseille a été l'une des villes précurseurs de la randonnée pédestre, c'est grâce à la richesse du paysage qui a depuis longtemps valorisé le sol provençal. L'éditeur marseillais Baptiste Lanaspeze a décelé ce capital patrimonial et a imaginé, par un retour à la source, « mettre le territoire au cœur du projet culturel ». Dans le cadre de Marseille-Provence 2013, c'est un sentier de grande randonnée d'un parcours de 360 kilomètres traversant 39 communes et 5 domaines départementaux qui a tracé son chemin, même dans les quartiers nord de Marseille : le GR13.
Ces parcours, entre anthropisation et patrimoine naturel, ont été étudiés, testés et validés par un collectif d'artistes marcheurs qui a arpenté le territoire durant un an et demi. Ce chemin de randonnée prend la forme d'un grand huit qui relie Arles à La Ciotat et jouxte à l'ouest l'Etang de Berre et à l'est le massif de l'Etoile. Pour encadrer ces excursions un Topo-guide, présentant les itinéraires, sera édité dès mars 2013 pour le rendez-vous de l'inauguration, du 22 au 24 mars 2013.
Si les sentiers sont d'ores et déjà tracés et disponibles à l'accès, la pose du balisage doit débuter au mois de novembre.

http://www.techprod2013.com/geoportail/gr2013/ Maison des cinématographies de la Méditerrannée Le Chemin des Fées Bank of Paradise Galeries Nomades Imposé - parmi d'autres projets d'envergure - par l'ex-directeur de MP 2013 Bernard Latarjet, la Tour Panorama de la Friche de la Belle de Mai accueillera sur 5 000 m² la création contemporaine. Sis en plein coeur de la Friche industrielle et artistique objet d'un vaste programme de réhabilitation, ce nouveau lieu de diffusion et d'exposition offrira également ateliers d’artistes, bureaux et commerces. Depuis une dizaine d'années la Gare Franche opère "une redécouverte de Marseille par le Nord". Le quartier de Saint-Antoine est le terrain de jeu de ses pensionnaires, emmenés par le charismatique Cosmos Kolej. On y jardine notamment, un peu, beaucoup, passionnément...

http://www.cosmoskolej.org/dyn/ Haut lieu de la culture bo’ et de la hype qu’on ne présente plus, la Friche Belle de Mai se rénove afin d’accueillir pléthore d’événements en 2013. A quelques pas du centre-ville, l’ancienne usine Seita sera l’une des plaques tournantes de MP 2013. Tout au long de l’année capitale, on pourra découvrir « Le tunnel des mille signes », l’espace de jeux pour les enfants, ou encore le Jardin des Rails pensé par l’artiste paysagiste Jean-Luc Brisson (encore lui). Le street-artiste JR braquera son objectif surdimensionné de photographe sur ce véritable quartier dans le quartier, et surtout sur ses habitants, mémoires vives du lieu. Voilà deux ans que les Galeries Nomades Archist pérégrinent dans les quartiers est de Marseille, avec pour leitmotiv cette rencontre improbable entre le passant, l'habitant, et l'art, inattendu ici et maintenant. En octobre 2012, Art-Cade, à l'origine de la performance, donnait carte blanche à Jérôme Fino. St-Loup, deux containers, quatre artistes, de multiples possibilités...

Rendez-vous en 2013 pour de nouvelles surprises.
Full transcript