Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

La théorie de l'efficience et la finance comportementale

No description
by

diaby kader

on 19 November 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La théorie de l'efficience et la finance comportementale

La théorie de l'efficience et la finance comportementale
I. La théorie d’efficience
La théorie de l’efficience* des marchés financiers, selon laquelle le prix observé reflète à chaque instant toute l’information disponible,
II. La finance comportementale
La finance comportementale met en relation l'évolution des marchés financiers et la psychologie des investisseurs. Elle cherche à montrer que les différents intervenants du marché n'agissent pas de manière rationnelle mais davantage en fonction de leurs émotions.

2. Opposition à la théorie de l'efficience des marchés

La finance comportementale est en opposition avec la théorie de l'efficience des marchés (HEM) qui prétend que les investisseurs ont la capacité d'analyser les informations qui leurs sont fournies de manière rationnelle. Cette théorie est basée sur le fait que l'information est diffusée correctement à l'ensemble des intervenants du marché
est définit comme la somme de trois dimensions interdépendantes selon FAMA :
L'efficience allocationnelle
concerne la répartition du capital. Un marché est dit allocationnellement efficient lorsqu’il a la capacité d’orienter les flux d’épargne vers les meilleurs projets d’investissement, contribuant au développement de l’économie
L’efficience opérationnelle ou organisationnelle
est liée au coût d'obtention du capital. Elle conduit à une confrontation optimale des offreurs et des demandeurs de capitaux, faisant ainsi jouer aux intermédiaires financiers un rôle primordial.
L’efficience informationnelle des marchés
un marché financier est dit informationnellement efficient si et seulement si l‘ensemble des informations disponibles concernant chaque actif financier coté sur ce marché est immédiatement intégré dans le prix de cet actif, autrement dit . Le prix d'un actif est donc égal à sa valeur théorique. La surévaluation ou sous-évaluation d'actif est donc impossible dans un marché efficient.
2. Les formes de l’efficience informationnelle des marchés
. La théorie de l’efficience repose sur l’hypothèse très forte que le futur est probabilisable. C’est en cela que la finance classique se veut scientifique. La seule variable pertinente est alors l’information disponible et non les opinions personnelles des agents.
Donc à partir de cela Fama distingue 3 formes d'efficience
• La forme faible d'efficience ou "weak form"
Avec une efficience de marché faible, la seule variable expliquant le cours actuel ou futur d'un actif est l'historique des cours de cette action.
• La forme semi-forte d'efficience ou "semi-strong form"
Cette forme d'efficience implique que toute l'information publique (fusions, annonce de dividendes, licenciements, résultats annuels,...) est incorporée dans l'ensemble des informations.
• La forme forte d'efficience ou "strong-form"
Dans un marché à forte efficience, en plus du fait que l'ensemble des informations des deux autres formes sont incorporées dans le prix actuel d'un actif (Informations publiques et performances passées de l'actif),
PLAN
Toutefois, avec les divers krachs boursiers et bulles spéculatives qui sont intervenus au gré du temps, la théorie de l'efficience des marchés a été remise en cause. Ces défenseurs se sont accordés à dire qu'il existait plusieurs degrés d'efficience (forte - semi forte - faible) et que la finance comportementale expliquait les mouvements irrationnels. Quelque soit le degré d'importance qu'on lui accorde, la finance comportementale est aujourd'hui reconnu par tous
3. Les facteurs menant à des anomalies de marché
- Cognitifs
Ce sont les facteurs liés à l'acquisition de la connaissance. Il y a d'une part la compréhension. De part les différents niveaux d'intelligence et d'étude de chaque intervenant sur le marché, l'interprétation de l'information peut varier. L'interprétation va également être liée à la durée de porté du trade. Une information peut avoir un impact négatif sur le court terme et positif sur le long terme. De ce fait, les acteurs du marché vont agir différemment.
- Le mimétisme
Il est à l'origine des krachs boursiers et des bulles spéculatives. La citation "Mieux vaut avoir tord avec les autres que raison tout seul" résume bien ce phénomène. Lorsqu'une mauvaise nouvelle est diffusée, un mouvement de panique peut s'installer et entraîner la chute des marchés boursiers. Cette chute est alimentée par la suite par le mimétisme des investisseurs qui vont reproduire sans raison ce que fond les autres investisseurs.
- Les prophéties auto-réalisatrices
Les investisseurs basent souvent leurs décisions d'investissements sur les diverses analyses ou conseils qu'ils peuvent lire sur le net, entendre à la radio ou à la télé, les conseils d'un ami. Un investisseur va acheter un titre parce qu'il a entendu que ce titre allait monter. Cet investisseur va lui même diffuser l'information aux autres investisseurs et ainsi le titre finit par monter.
I. La théorie d’efficience

1. Définition du concept
2. Les formes d’efficience informationnelle du marché

II. La finance comportementale
1. Définition
2. Opposition à la théorie de l'efficience des marchés
3. Les facteurs menant à des anomalies de marché
4. L'impact sur les marchés boursiers

4. L'impact sur les marchés boursiers
- L'ancrage
- Moutonnier
- Moutonnier
- Confirmation
-Engrenage
INTRODUCTION
CONCLUSION
Full transcript