Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

L'Etat Agent de régulation

No description
by

Salma Amairia

on 8 May 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of L'Etat Agent de régulation

Introduction
Plan
Quel est le rôle de l’État dans la régulation des économies contemporaines ?

Transformation du rôle de l'Etat: de l'Etat gendarme à l'Etat Providence

Les trois grandes fonctions modernes de l’Etat selon Richard A. Musgrave

L'endettement de l'Etat
Le rôle de l’État dans la régulation des économies contemporaines
2 Remédier aux grands déséquilibres macro-économiques
L’intervention croissante de l’Etat.
Bien souvent les grands équilibres macro-économiques ne sont pas atteints (budget, commerce international...).

L’État se fixe alors des niveaux de croissance et d’emploi les plus élevés possibles tout en préservant l’équilibre des échanges extérieurs et la stabilité des prix.

L'Etat agent de régulation
1 Remédier aux défaillances du marché et réduire les inégalités.
Aujourd’hui le domaine des interventions économiques de l’Etat est très vaste. Il ne se contente pas de corriger le marché, mais cherche à orienter son évolution à long terme (action structurelle) ou à court terme (régulation conjoncturelle).
L’État intervient dans l’allocation des ressources en mobilisant des moyens financiers pour:
lutter contre les externalités négatives
établir un cadre réglementaire dans lequel s’exerce l’activité économique
créer les institutions qui permettent le bon fonctionnement de l’économie
contrôler les monopoles et les oligopoles
produire des biens collectifs (routes, écoles...)

atteindre des objectifs jugés économiquement et socialement plus satisfaisants que ceux qui résultent du marché.
L'Allocation
Transformation du rôle de l'Etat
I- L'Etat gendarme

La théorie libérale classique, dominante au XIXème siècle, prône la limitation du rôle de l’Etat à celui d'un gendarme.
fonctions régaliennes traditionnelles de l’Etat : Armée, Justice, Police mais aussi de la construction des infrastructures publiques.
L’Etat libéral doit être le garant de la propriété privée, de l’initiative privée, de la liberté d’entreprendre. Il ne doit se substituer à l’initiative privée que lorsque celle-ci est défaillante afin d’assurer les services collectifs non rentables.


II- L'Etat Providence

Le XXème siècle (jusqu'aux années 70) sera caractérisé par l'influence de la doctrine keynésienne qui indique la nécessité de l'accroissement de l'intervention de l’Etat.

À cette obligation d’intervention économique s'ajoute la dimension politique et sociale de réduction des inégalités (devant la santé et l'éducation essentiellement).

On passe alors de la notion d'Etat-Gendarme à celle d'Etat-Providence : l’Etat doit pallier les insuffisances du marché ainsi que les inégalités qui découlent de son fonctionnement, dans une logique redistributive (verticale ou horizontale).
Accroissement de la dette publique
Pour parler de dette publique (d’endettement de l’État), il faut d’abord parler de déficit public.

Celui-ci apparaît lorsque les recettes (fiscales essentiellement) sont inférieures aux dépenses (budgétaires essentiellement) des administrations publiques.

Les États sont alors contraints de financer le déficit public par l'emprunt (emprunt qui, à cause des intérêts, augmente encore plus la dette…).

Revoyons tout d’abord quelques fondamentaux.
La dette publique a un très long passé, riche de défauts de paiement, de réformes ratées, mais aussi de rétablissements spectaculaires

Les cités italiennes ont été les instigatrices du système de dette publique. On assiste alors à l'évolution de l'emprunt à court terme à très long terme.

Cependant cela n'allait pas sans risque: afin de se débarrasser de leurs dettes, les Etats déclaraient banqueroute. (Edouard III d'Angleterre).

Ainsi, les Habsbourg d’Espagne ont fait banqueroute en 1557, 1575, 1596, 1607 et 1627.





Depuis la Révolution Industrielle, les Etats assument leur dette et ne font plus banqueroute. Les créanciers font de plus en plus confiance à cette personne immortelle.
les emprunts d’Etats deviennent les actifs sans risques.

Avec les deux guerres mondiales, les dettes publiques ré-explosent mais cet effet fût diminué par les années de croissance qui suivirent.

L’endettement diminue dans les 1960 et 1970 du à une forte croissance .à partir des années 1980, la croissance ralentit alors les pays développés voient leurs dettes fortement augmenter et les Etats choisissent d’instaurer des politiques de relance à l’image de Ronald Reagan.

Une politique de relance
est un ensemble de mesures revenant à augmenter les dépenses publiques et réduire les impôts dans le but de provoquer une « relance économique » soit une augmentation de l’activité économique et une réduction du chômage.

En France par exemple, il y a eu le plan de relance de Chirac en 1975 ou le plan de Mauroy en 1981 et plus récemment le plan de relance de 2008.
La Dette publique en chiffres
Quelles solutions un pays peut- il adopter?
Pour faire baisser leurs dettes, les pays ne disposent que de deux leviers :
L’augmentation des impôts
La réduction des dépenses

Mais , dans un système où les dirigeants se présentent tous les 4 ou 5 ans devant les électeurs, ces mesures sont difficilement applicables.
Réduire le nombre de fonctionnaires, rogner sur les remboursements de santé, sur les retraites, augmenter la TVA… ne permet pas une réélection facile.

Conclusion
1 Remédier aux défaillances du marché et réduire les inégalités.

2 Remédier aux grands déséquilibres macro-économiques
Richard Musgrave a établi une typologie qui distingue 3 fonctions : allocation, redistribution et régulation.
Au moyen de prélèvements obligatoires, l’État modifie la répartition primaire des revenus dans un souci de justice sociale.

On distingue 2 sortes de redistribution :





La Redistribution
L’Etat exerce une fonction de régulation ou de stabilisation en mettant en œuvre des politiques économiques conjoncturelles adaptées à la situation économique du moment. Il doit assurer une croissance économique dans le respect des grands équilibres.
La Régulation
La redistribution verticale : a pour objet de réduire les écarts de revenus en prélevant sur les revenus élevés et en redistribuant au profit des bas revenus.
La redistribution horizontale:
a pour objet la couverture de la maladie, des accidents, de la vieillesse, du chômage ou des charges de la famille ; chacun y a droit, quelque soit son revenu
internes (inflation, chômage)
externes (balance des biens et des services)
Endettement de l'Etat
La dette publique à travers l'Histoire
A partir du XIXème siècle jusqu’à nos jours
Les crises boursières, les abaissements de notation des pays riches et autres réunions d’urgence de nos dirigeants sont les signes tangibles d’un malaise planétaire.

Tout le monde est concerné : les pays endettés qui recherchent des solutions dans l’urgence, et les créanciers qui s’inquiètent de leur capacité de remboursement.
Comment peut-on noter un Etat comme la France ou les USA AA alors qu’elle est criblée de dette?

Qu’évalue une note au juste?
La note évalue le risque de défaut d’un emprunteur sur ses dettes financières.

Les agences de notations n'évaluent pas les pays qu'en fonction des critères financiers mais a également en fonction des critères sociaux, moraux ou encore écologiques.



Au cours des quatre dernières années, la dette publique est passée de 26 milliards de dinars en 2010 à 41 milliards de dinars en 2014, soit en progression énorme de 58% ( soit en progression de 15 milliards de dinars ).

Le taux d’endettement par rapport au PIB a grimpé de 9 points, passant de 40% en 2010 à 49% en 2014.

La situation économique est "difficile et préoccupante" selon le gouvernement, avec un taux de chômage de 31% chez les jeunes diplômés, des investissements en chute libre (-21% en 2014 par rapport à 2013) et un déficit public multiplié par 2,5 depuis 2010.
Qu'en est-il de la situation de la Tunisie?
Définition de l'Etat:
L'Etat recouvre au sein d'un espace délimité par la notion de souveraineté , le champ des relations poltiques entre gouvernants et gouvernés qui prennent non seulement la forme de la lutte politique pour l'exercice du pouvoir souverain mais aussi celle des poltiques publiques au moyen desquelles le gouvernement exercice une action régulatrice sur la société et l'économie
Problématique
Comment la puissance publique intervient-elle dans la régulation des économies contemporaines?
La crise a éclaté et a touché la Grèce, en 2009.
Le plan adopté pour le pays en 2010 a été une énorme erreur de politique économique : on a échangé un sauvetage financier contre une austérité très violente, qui a fait exploser la dette au lieu de la réduire. Il aurait mieux valu laisser le pays faire faillite. La Grèce paie aujourd'hui encore les conséquences de cette décision.
Full transcript