Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

TPE - Vynile ou CD ?

TPE de 1èreS sur le vynile et le CD, lequel choisir ?
by

Mathilde Hellard

on 4 November 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of TPE - Vynile ou CD ?

Stockage Économique et Analogique Il existe un support pour enregistrer un son analogique: la bande magnétique. C'est un support pratique pour l'enregistrement des sons originaux et les travaux de mise en forme (montages). Elle est ensuite mise ou gravée sous plusieurs formes pour être lu de différentes manières. La cassette audio La bande magnétique Le vinyle Le stockage analogique se fait sous forme d'une onde sinusoïdale. Le son est entièrement enregistré, malgré quelques pertes qui ne sont pas passées à travers le micro. Technique La plupart des signaux sonores qui nous entourent sont continus, c'est à dire ils passent d'une valeur à une autre sans discontinuité. Reproduire un signal sonore, c'est l'enregistrer sur un support dans le but de l'interpréter pour reproduire le signal original de la manière la plus fidèle possible. Réaliser un enregistrement sonore nécessite essentiellement un enregistreur, un support et un lecteur. Roxane Golgolab
Claire Barrié
Mathilde Hellard
Groupe S17 Le support physique est qualifié d'analogique lorsque qu'il peut prendre des valeurs continues, c'est le cas du disque vinyle. Ces deux types de signaux auront donc une représentation graphique différente : Le signal analogique sera représenté par une courbe tandis qu'un signal numérique sera visualisé par un histogramme qui prendra la forme d'un escalier. Un signal numérique est donc bien plus facile à reproduire parfaitement ou « cloner », qu'un signal analogique qui subira des pertes. La cassette audio est apparue dans les années 1960, ayant pour principe d'enregistrer le son sur une bande magnétique. Celle-ci est ensuite enroulée sur deux têtes tournantes pour pouvoir être lu grâce à un magnétophone. Le disque microsillon, plus connu sous le nom de vinyle est apparu en 1948; c'est une révolution pour le monde de la musique. Il existe sous plusieurs formats afin de varier le temps d'enregistrement souhaité: un 78 tours permet d'écouter un son de 3 à 5 minutes, selon son diamètre; un 45 tours peut enregistrer de 5 à 20 minutes grâce à des Maxi 45 tours, ayant un diamètre plus grand. Puis, le 33 tours possède une durée d'environ 40 à 60 minutes. Vinyle ou CD, lequel choisir ? Numérique Plusieurs variantes ont fait leur apparition: la cassette D.A.T. (Digital Audio Tape) en 1987 avec une autonomie de 1 à 2 heures et la cassette D.C.C. (Digital Compact Cassette) en 1992 ayant une moins bonne autonomie et dont le projet fut abandonné. Analogique L'analogique consiste à reproduire le signal sonore de la même manière sur un support, magnétique en général. Par exemple, un signal audio enregistré sur un support analogique suivra la même «courbe», les mêmes variations que l'onde sonore elle-même. Les variations de pression propres à l'onde sonore seront traduites en variation d'un signal électrique. Un support analogique permet de stocker un signal et de l'interpréter sans devoir effectuer de transformations dessus comme, par exemple, le codage.
Le signal est enregistré tel quel. Le son étant une onde, une vibration, on a pu, à une certaine époque, enregistrer cette vibration directement sur un support physique comme un cylindre où l'on gravait un sillon avec une aiguille à qui on transmettait les vibrations. Le premier phonographe à feuille d'étain fut réalisé en 1877 par Edison. Il modifia ce support entre 1887 et 1889 en remplaçant l'étain par de la cire. On gravait des sillons à la surface du cylindre avec une pointe ; pour reproduire les sons ainsi enregistrés, on utilisait une pointe en verre reliée à un cône qui faisait office d'amplificateur. Cependant ce type d'enregistrement avait une très courte durée de vie et une mauvaise qualité de restitution. Le support était trop fragiles puisque le moindre coup de chaleur, ou une mauvaise manipulation pouvaient leur être fatal, car la surface n'était pas stabilisée. Ce système a donc été relayé par le support disque, tout d'abord en gomme-laque puis en chlorure de polyvinyle. On pouvait le produire facilement en grande quantité en gravant un premier (appelé master) et en moulant les autres à partir de celui-ci. Ce support était moins fragile que le cylindre et avait une plus grande longévité. Pratique, les appareils utilisés afin de reproduire le signal sonore enregistré ne nécessitait pas d'électricité pour fonctionner : un ressort remonté pour faire tourner le support et un cornet pour amplifier le son suffisaient. Disque en chlorure de polyvinyle (Disque microsillon) Numérique Le signal numérique est un signal analogique converti grâce à un convertisseur analogique>numérique. C'est la numérisation, qui consiste à représenter un signal continu par une suite de ses valeurs bien définies à des instants précis (échantillonage) et à attribuer à chaque valeur de la série une valeur numérique composée uniquement de 0 et de 1 caractérisant l'intensité du signal analogique d'origine à l'instant de l'échantillon (quantification). Plus la fréquence d’échantillonnage est grande (les valeurs sont relevées à de petits intervalles de temps), plus le signal sera fidèle au signal analogique de départ. Cependant, malgré une numérisation de qualité, un signal numérique reste moins riche qu’un signal analogique. Une fois codé, ce signal peut être reproduit facilement sans perte : on transporte un signal formé de seulement deux amplitudes, au lieu d'un signal dont l'amplitude doit varier fidèlement à l'original. Si l'on souhaite copier un son analogique à plusieurs reprises, la perte de matière est assurée. Le stockage numérique est fait à partir d'une suite de chiffres: 0 et 1 qui vont eux, coder le signal émis. Cette suite de chiffres va recalculer la courbe naturelle de l'enregistrement analogique sous une forme d'escalier. La courbe analogique est donc déformée par rapport à celle du numérique. Cela veut dire qu'une fois le son numérique a été créé, une partie du son a été perdu. L'inconvénient de la bande magnétique est qu'elle a une durée de vie limitée. La bande subit l'érosion comme le vinyle qui lui subit l'usure à force de répétitions de lecture. La place prise par les bandes magnétiques est très volumineuse comparé à son temps d'enregistrement qui lui est très court: sur une bande de 35cm, on peut obtenir un son de 16 minutes, c'est-à-dire environ 4 chansons. Il existait des artistes (par exemple, Pink Floyd) qui, si le son n'était pas parfait, utilisaient une autre bande afin de ré-enregistrer leur création. Cette manoeuvre n'était pas la plus simple car il suffisait simplement d'effacer le premier son pour ensuite enregistrer à nouveau sur la bande. Malheureusement, le son n'est pas aussi parfait qu'au départ, d'où la technique du groupe cité précédemment. Le numérique est un échange de données à l'infini (contrairement à l'analogique). Une fois que le numérique est enregistré, le signal codé ne bougera plus, même s'il passe par un haut-parleur, le son ne sera pas exactement identique mais il limitera les pertes. La première apparition de la disquette fut en 1967, mais le projet a été repris en 1987 avec plus d'approfondissements. On distingue deux types principaux de disquettes:
celles de diamètre 5 pouces 1/4 (presque disparues aujourd'hui) ayant une capacité de 1,17 Mo;
celles de diamètre 3 pouces 1/2 permettant de stocker 1,4 Mo.
Mais l'utilisation des disquettes comme support de sauvegarde n'est plus un moyen pratique de nos jours car elles sont lentes (traitement) et elles possèdent une faible capacité de stockage. Disquette 3"1/2 Disquette 5"1/4 Cassette D.A.T. Cassette D.C.C. Le Compact Disc a fait son apparition en 1979: c'est un disque mécano-optique (non réenregistrable) de 12 cm de diamètre et de 1 mm d'épaisseur. Il permet de stocker 80 minutes d'enregistrement sonore. Compact Disc Mini Disque Compact
Le Mini Disque Compact (M.D.) fait son entrée en 1992. Il ne fait que 6,4 cm de diamètre pour une même durée et qualité que le Compact Disc. Le CD rewritable est un disque magnéto-optique cela veut dire qu'il est effçable et réenregistrable à volonté contrairement au CD mécano-optique vu précédemment. Par contre, il possède la même capacité de stockage qu'un CD classique. CD-RW Pour enregistrer un son numérique, il faut lui donner un format précis numérique. Il existe plusieurs formes de fichiers:
WAV: format de fichier sonore non compressé, il est très fréquent sur ordinateur. Pour une chanson de 5 minutes en qualité CD, ce format prendrait 50 Mo.
MP3: format de fichier sonore compressé par perte de donnée, il est plus utilisé que le WAV. Avec les mêmes données que l'exemple précédent, ce format obtiendrait des fichiers de 4 Mo. L'avantage de l'enregistrement numérique par rapport à l'analogique est que l'on peut accéder à n'importe quel morceau en connaissant son index grâce à l'enregistrement par laser du CD. Artistique Oreille humaine Analogique
&
Numérique Nombreux sont les procédés d'enregistrements, cependant la manière d'inscrire le signal sur la piste permet de les classer en deux grands groupes : analogiques et numériques. Malgré les nombreuses formes différentes qu'a pu prendre le support selon les époques, il s'agit toujours d'une longue piste tracée en hélice sur un cylindre, en spirale sur un disque, ou d'un fil ou ruban enroulé sur une bobine, dans un souci d'encombrement. En revanche lorsque le support n'est capable que d'enregister un signal en lui donnant des valeurs définies, en nombre limité, on parle de signal numérique. De cette façon, lorsque qu'un parasite viendra perturber un signal analogique, il n'altèrera pas un signal numérique, bien codé et défini. Après avoir été stocké et transporté, le signal devra être restitué sous sa forme analogique originale. Par exemple, un signal audio sera converti de numérique à analogique pour ensuite être amplifié afin d’être perçu : en effet, l’oreille humaine ne sait pas entendre en numérique. Dans le cas d’un signal audio, le numérique ne sert donc qu’au stockage et au transport d’informations. signal analogique signal numérique Instrument construit d'après l'invention d'Edison. Deux procédés d'enregistrements ont été créés: nous connaissons leurs techniques d'enregistrement, les effets produits sur l'être humain et leurs différents supports. La question que nous nous posons est lequel choisir ? L'analogique ou le numérique ? Le vynile ou le CD ?

Grâce à cette dernière partie qui juge sur l'économique de ces deux thèmes, nous essayerons de vous répondre à la problématique de notre sujet. L'enregistrement d'un son a un prix: pour faire un bon travail en analogique, il fallait compter environ 300 000 contre un coût de 3 000 pour le numérique. Pourquoi un tel écart de prix ? Ce sont les consoles de mixages qui selon le temps, ont évolués et sont devenues plus accessible au public donc avec un coût plus abordable. Il n'y a pas que l'enregistrement d'un son qui revient cher, mais aussi celui du support: l'écart de prix entre le vinyle et le CD est inapproprié. Bibliographie Informations: Le vinyle a été une révolution au moment de sa parution pour le monde de la musique: un objet de 30cm de diamètre, avec une belle pochette et en exclusivité dans certains produits, un poster de l'artiste. Son prix reste malgré tout élevé donc devient un objet de "collection": il varie entre 35 et 60 francs (environ 5 à 9 euros€) mais reste proportionnel à l'objet. Le CD a été une seconde révolution: un objet de 12cm de diamètre, dans une petite pochette en plastique dur, qui peut enregistrer plusieurs sons (comparé au vinyle qui ne peut en n’avoir que quelques-uns). Son prix varie entre 10 euros (single: CD n’ayant que 2 à 3 chansons) et 25 euros, soit de 65,50 à 164 francs. On remarque donc une disproportionnalité entre les deux produits: le CD a été créé pour remplacer le vinyle par sa taille plus petite (support et pochette), sa plus grande capacité de mémoire, sa durée de vie illimitée... Le prix aurait dû lui aussi changer pour que le CD remplace le vinyle entièrement mais au lieu de cela, son coût s'est révélé plus excessif qu'il n'aurait dû. De plus qu'un CD vierge vaut à peine 40 centimes. Pour l'analogique, on utilise des bandes magnétiques pour enregistrer un son. Le problème est que ces bandes s'usent avec le temps tout comme le vinyle qui lui se raye plus facilement qu'un CD; il attrape la poussière et à force d'être trop lu, le vinyle va s'user et ne pourra plus être écouté. Pour le numérique, l'enregistrement se fait sur informatique sous forme de suites de chiffres donc une conservation éternel. Malheureusement, avec le numérique, si le travail n'a pas été sauvegardé, toutes les données peuvent être perdues du jour au lendemain.
Au niveau du produit, le CD reste toujours intact, mais peut subir quelques rayures qui, seront moins aggravantes que celles du vinyle. On sait que le stockage numérique peut se faire sous différents supports (clé USB, ordinateur...), ce qui va dématérialiser le CD car il peut être lu de différentes façons et le téléchargement devient de plus en plus fréquent. Le numérique est donc un procédé plus accessible pour tout public car le son numérique est donné grâce à internet donc l'informatique. Il peut être donc lu par différents prototypes. Tandis que le son analogique n'est trouvable que par vinyles ou cassettes et nous aurons donc besoin de lecteurs spécifiques. Comme l'analogique coûte cher à l'artiste, le numérique a aussi été créé pour faciliter les dépenses de l'artiste en devenant moins cher.
Ainsi, grâce à la numérisation on peut obtenir, soit un son étant de bonne qualité, le plus proche possible de l'analogique, soit une qualité de signal réduite volontairement pour:
diminuer le coût de stockage,
baisser le prix de l'enregistrement,
augmenter la vitesse de traitements,
prendre en compte les limitations matérielles.

Nous avons donc deux évolutions: d'un coté, un support pour les amateurs de musique de bonne qualité, et d'un autre coté, ceux qui cherchent une économie de place. La question à se poser est:
Que préférez-vous ? Posséder l'objet ?
(Vinyle) OU BIEN Ecouter de la musique ?
(Numérique) Quand la musique fit son apparition, pour pouvoir l'écouter, il fallait acheter l'objet pour qu'il soit en notre possession: un disque que l'on sort délicatement de sa pochette afin de ne pas l'abimer, pour ensuite le déposer sur la platine et sur lequel un stilet venait vibrer, produisant un petit "craquement" chaleureux.
Maintenant, le CD est petit, plus besoin d'y prêter attention par risque de rayures, et il faut seulement l'introduire dans un lecteur à rayon laser. Répondre à la question "Vinyle ou CD, lequel choisir ?" n'est pas chose aisée. Tout dépend du choix personnel de l'utilisateur, c'est-à-dire, la richesse du support, la facilité de transport ainsi que son prix.

Puis tout dépend du choix personnel, comme vu précédemment dans la partie artistique. Préréfences Analogique vient du grec αναλογος(analogos), proportionnel, sa représentation graphique est une courbe continu. Parmi l’anagogie, se trouve le vinyle. Ces rondelles noires de 30 cm de diamètre est délaissé par les uns et collectionné par les autres. Ce morceau de plastique imbibé de pétrole garde tout son charme et sa qualité d'écoute malgré l'arrivée du CD numérique en 1982. Le disque vinyle a, peu à peu, disparu des ventes suite l'appartion des CD mais, aussi, faute à ses quelques inconvénients... Parmis eux se trouve la difficultée d'enregistrer des données sur un support analogique. Aussi, il est quasiment impossible de traiter des données analogiques, ce qui donne un grand intérêt au numérique. De même, la pénurie de pétrole amène une baisse de qualité des vinyles. Le disque vinyle possède tout de même des atouts. Enfin, sa durée de vie est limitée et nécessite de grandes précautions ( ne pas l'exposé aux rayons ultraviolets ou à la chaleur). Malgré cela, le vinyle n'a pas totalement disparu. Il a même une certaine tendance à faire son "comeback". Les disques vinyle n'utilisent pas "l'échantillonage", et de ce fait, le son "analogique" n'est pas numérisé en "escaliers". C'est-à-dire? Le disque vinyle a tout simplement une image sonore réaliste et extrêmement précise, avec un rendu étonnant des aigus, et une définition exceptionnelle de l'espace stéréophonique : la musique restituée semble "naturelle". Analogique Numérique Numérique vient du latin numerus, nombre. Le son du numérique est représenté sur un ordinateur par des valeurs numériques, sa représentation graphique est illustré par un histogramme. Ce son est répandu dans nos appareils modernes tels que nos Mp3, nos téléviseurs, nos radios... Oreille Externe Oreille moyenne Oreille interne Le numérique possède de nombreux atouts: pas de souffle, pas de craquements et une restitution sonore très satisfaisante. Sa précision du signal est conservée lors de diverses opérations et sa mémorisation du signal est très facile. Ne renions pas non plus sa praticitée (mp3, radios...), le numérique nous entoure. Enfin, sa durée de vie est infinie. Cependant, le numérique a quelques inconvénients. Les données sont échantillonnées, aussi les valeurs enregistrées sont limitées ce qui ne rend pas tout à fait conforme à l'original. Le son numérique est plus "métallique" et n'a ni la "chaleur" ni la "finesse" du son analogique. Dans l'oreille externe se trouve le pavillon, le canal auditif et le tympan. C'est elle qui conduit et guide les sons environnants vers le système auditif. Le pavillon capte les ondes sonores, et les transmet au tympan. Le tympan vibre quand il est touché par ces ondes. L'oreille moyenne contient les trois os les plus petits du corps humain (le marteau, l'enclume, l'étrier). Ils sont reliés d'un côté au tympan et de l'autre à l'oreille interne par une fine membrane. Les osselets amplifient et transmettent les vibrations à l’oreille interne. L'oreille interne de mammifères est composée de la cochlée, organe de l'audition et du vestibule, organe de l'équilibre. La cochlée est responsable de la captation des sons. Cet organe-capteur en forme de spirale possède des cellules cillées et chacune d'entre
elles répond à une zone de fréquence particulière. L'oreille absolue semble être un phénomène anatomique. Il est le nom donné à la capacité à reconnaître exactement une note sans aucune référence et à la nommer. Il existe l'oreille absolue passive: identification parfaite de chaque note entendue mais incapacité de chanter justement sans référence. Ainsi que, oreille absolue active: reconnaitre, chanter justement une note sans référence et savoir si sa fréquence est trop haute ou basse. Oreillle absolue *http://www.universalis.fr/encyclopedie/enregistrement/1-principes-generaux-des-systemes-d-enregistrement/
*http://www.commentcamarche.net/contents/format/analog.php3
*http://pianoweb.free.fr/enregistrement-analogique-1.php
*http://fcosinus.free.fr/articlenum/numerique.html
*http://j2c.org/musique/doc/musique.pdf
*http://www.linternaute.com/science/differences/analogique-numerique/analogique-numerique.shtml
*http://yayamusic.canalblog.com/archives/2009/08/18/9776062.html
*http://fr.audiofanzine.com/pedago/tutoriels/description-de-l-oreille-humaine-3074/
*http://www.rfiplaneteradio.org/rfi/dynFile/edito/1/file1///141.pdf?PHPSESSID=5173a523c82e7844a5d8b383b4bc6104
*http://djexpress.free.fr/edisinn/synthesesonore/stockage/stockagem.htm Images: •http://www.digikino.fr/5-index.html
•http://www.vulgarisation-informatique.com/carte-son.php
•http://www.sabix.org/bulletin/b18/phonographe.html
•http://www.rael.free.fr/75/oxygene.htm
*http://www.bibliobsession.net/2010/10/04/ressources-numeriques-et-mediation-dans-les-bibliotheques/
*http://leblogdudisquevinyle.blogspot.fr/2008/05/juttterze.html
*http://www.asthec.org/event/146/calculer-la-musique-calculer-le-son/
*http://www.w3sh.com/2008/09/10/ipod-nano-4g/
*http://fr.audiofanzine.com/pedago/tutoriels/description-de-l-oreille-humaine-3074/

*http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=fr&client=firefox-a&sa=N&tbo=d&rls=org.mozilla:fr:official&channel=np&biw=1440&bih=796&tbm=isch&tbnid=aCJJCoztRJToUM:&imgrefurl=http://www.offi.fr/expositions-musees/musee-des-arts-et-metiers-1463/radio-ouvrez-grand-vos-oreilles-45095.html&docid=I0rQqPij-GbyJM&imgurl=http://files.offi.fr/evenement/45095/images/600/8ee34f8dd326e8dcd7b42926b97806ae.jpg&w=600&h=398&ei=vQ71UNKoMYuY1AWfzIDwBA&zoom=1&iact=rc&dur=643&sig=100301756484475184239&page=1&tbnh=127&tbnw=185&start=0&ndsp=44&ved=1t:429,r:4,s:0,i:94&tx=88&ty=53

*http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=fr&client=firefox-a&tbo=d&rls=org.mozilla:fr:official&channel=np&biw=1440&bih=796&tbm=isch&tbnid=poJvtli08gNigM:&imgrefurl=http://www.currybet.net/cbet_blog/2008/07/a-lifetime-of-lost-playlists-p-8.php&docid=DZ212XKZCbvCZM&imgurl=http://www.currybet.net/images/articles/playlists/dat_cartridge.jpg&w=333&h=250&ei=UhH1UIf9OOad0AXEr4GgBw&zoom=1&iact=rc&dur=907&sig=100301756484475184239&page=1&tbnh=141&tbnw=197&start=0&ndsp=41&ved=1t:429,r:3,s:0,i:88&tx=156&ty=40

*http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=fr&client=firefox-a&sa=X&tbo=d&rls=org.mozilla:fr:official&channel=np&biw=1440&bih=796&tbm=isch&tbnid=T1SjEZ1pkrzikM:&imgrefurl=http://reviewfix.com/2011/04/owner-of-legendary-vinyl-shop-says-goodbye/&docid=BMVRcXynDBokCM&imgurl=http://reviewfix.com/wp-content/uploads/2011/04/vinyl-record.jpg&w=1280&h=1024&ei=fxH1UP7CCY3s0gX99IGQBg&zoom=1&iact=hc&vpx=157&vpy=159&dur=394&hovh=201&hovw=251&tx=149&ty=120&sig=100301756484475184239&page=1&tbnh=138&tbnw=167&start=0&ndsp=31&ved=1t:429,r:1,s:0,i:148

*http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=fr&client=firefox-a&tbo=d&rls=org.mozilla:fr:official&channel=np&biw=1440&bih=796&tbm=isch&tbnid=63_AzO5cDCfIyM:&imgrefurl=http://www.vulgarisation-informatique.com/carte-son.php&docid=QOy3x9EDLaYKjM&imgurl=http://www.vulgarisation-informatique.com/images/architecture/carte-son/signal.gif&w=320&h=320&ei=zRH1UMCBK6yA0AXFr4D4AQ&zoom=1&iact=rc&dur=317&sig=100301756484475184239&page=1&tbnh=137&tbnw=141&start=0&ndsp=36&ved=1t:429,r:6,s:0,i:97&tx=85&ty=51

*http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=fr&client=firefox-a&hs=Lfs&tbo=d&rls=org.mozilla:fr:official&biw=1280&bih=880&tbm=isch&tbnid=DsyBXdwutr7kAM:&imgrefurl=http://casque.generationmp3.com/tag/kit-20/&docid=_p4ymWtuvMwapM&imgurl=http://casque.generationmp3.com/wp-content/blogs.dir/6/files/G_Laury/hercules_XPS2060_01.jpg&w=500&h=495&ei=uqr1UNjsF4WFhQfDh4GoBw&zoom=1&iact=rc&dur=454&sig=104939889302468668272&page=1&tbnh=146&tbnw=147&start=0&ndsp=38&ved=1t:429,r:12,s:0,i:194&tx=60&ty=70

*http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=fr&client=firefox-a&tbo=d&rls=org.mozilla:fr:official&biw=1280&bih=880&tbm=isch&tbnid=-462Jt1iqHM5uM:&imgrefurl=http://www.guitariste.com/achat/prix,home-studio,bird,4.html&docid=Wrc16LuIlEVBkM&imgurl=http://www.guitariste.com/share/achat/marchands/woodbrass/music-mega-km-40-pck-micro-de-studio-vec-suspension-nti-pop-pied-et-cble-bon-pln-128057.jpg&w=702&h=1000&ei=hb31UKnqMoqr2AWsxICgBA&zoom=1&iact=rc&dur=319&sig=104939889302468668272&page=1&tbnh=145&tbnw=103&start=0&ndsp=43&ved=1t:429,r:0,s:0,i:145&tx=79&ty=67

*http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=fr&client=firefox-a&tbo=d&rls=org.mozilla:fr:official&biw=1280&bih=880&tbm=isch&tbnid=BzFIMOMXZzjKLM:&imgrefurl=http://www.bauermusique.com/batteries-acoustiques/1750-batterie-yamaha-pack-gigmaker-fusion-20.html&docid=5YV0mLoaemVQYM&imgurl=http://www.bauermusique.com/3237-thickbox/batterie-yamaha-pack-gigmaker-fusion-20.jpg&w=600&h=600&ei=uL31UP79E4WO2gWFsIHACA&zoom=1&iact=hc&vpx=4&vpy=296&dur=412&hovh=225&hovw=225&tx=78&ty=100&sig=104939889302468668272&page=1&tbnh=140&tbnw=140&start=0&ndsp=36&ved=1t:429,r:7,s:0,i:166

*http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=fr&client=firefox-a&tbo=d&rls=org.mozilla:fr:official&biw=1280&bih=880&tbm=isch&tbnid=DJtP2bcAbMqZiM:&imgrefurl=http://www.musik-produktiv.fr/squier-bullet-strat-rw-bsb.aspx&docid=bPeVIJE9zmCniM&imgurl=http://www.musik-produktiv.fr/pic-010016192xl/guitare-basse-guitares-electriques-guitare-electrique-squier-bullet-strat-rw-bsb.jpg&w=960&h=960&ei=1L31UKHYL6Hm2AXR2oHgAg&zoom=1&iact=hc&vpx=1022&vpy=303&dur=636&hovh=214&hovw=214&tx=186&ty=148&sig=104939889302468668272&page=1&tbnh=133&tbnw=133&start=0&ndsp=42&ved=1t:429,r:15,s:0,i:190

*http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=fr&client=firefox-a&sa=N&tbo=d&rls=org.mozilla:fr:official&biw=1280&bih=880&tbm=isch&tbnid=VIwCgmkTKkMUXM:&imgrefurl=http://lesastucesduweb.blogspot.com/2011/03/tout-les-boot-cd-ici.html&docid=LCtOxb-YP8TjsM&imgurl=http://www.chateauneufdegadagne.fr/r2_public/media/fck/dvd.jpg&w=1000&h=965&ei=3b_1UNmYM6etiAfP7oHICg&zoom=1&iact=hc&vpx=742&vpy=304&dur=1003&hovh=221&hovw=229&tx=152&ty=135&sig=104939889302468668272&page=1&tbnh=141&tbnw=146&start=0&ndsp=37&ved=1t:429,r:12,s:0,i:184

*http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=fr&client=firefox-a&tbo=d&rls=org.mozilla:fr:official&biw=1280&bih=880&tbm=isch&tbnid=6ImoBopRKY_iUM:&imgrefurl=http://www.keefone.com/product.php%3Fid_product%3D129&docid=2YC8gxfgYqQRRM&imgurl=http://www.markstechnologynews.com/wp-content/gallery/ipod-nano-5g-shines-with-built-in-video-camera-larger-display/ipod-nano-5g-blue-front.jpg&w=1209&h=931&ei=b8D1UNvnEYKkigfpnIHgBg&zoom=1&iact=hc&vpx=483&vpy=364&dur=519&hovh=197&hovw=256&tx=133&ty=92&sig=104939889302468668272&page=2&tbnh=133&tbnw=180&start=30&ndsp=40&ved=1t:429,r:32,s:0,i:259

*http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=fr&client=firefox-a&sa=N&tbo=d&rls=org.mozilla:fr:official&biw=1280&bih=880&tbm=isch&tbnid=_8yxmLzruchKdM:&imgrefurl=http://www.lilela.net/tagegories/futur/&docid=1rqFDb-c5xcKPM&imgurl=http://www.lilela.net/wp-content/uploads/disquette.jpg&w=239&h=240&ei=9l8FUbT0O4HVtAbz7oGoDA&zoom=1&iact=hc&dur=406&sig=104939889302468668272&page=1&tbnh=136&tbnw=135&start=0&ndsp=32&ved=1t:429,r:5,s:0,i:111&tx=100&ty=114&vpx=1056&vpy=170&hovh=138&hovw=137

*http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=fr&client=firefox-a&tbo=d&rls=org.mozilla:fr:official&biw=1280&bih=880&tbm=isch&tbnid=EOTHqjqnALLsWM:&imgrefurl=http://renov-video.com/index.php/fr/transfert-vinyle-cassette-audio-dcc-micro-mini-cassette&docid=yjsqwa7w3BuTEM&imgurl=http://renov-video.com/images/images_renov/Transfert-cassette-DCC-renov-video.com.jpg&w=666&h=444&ei=OGEFUebsOtDMtAaBn4GYBA&zoom=1&iact=hc&vpx=380&vpy=129&dur=5505&hovh=183&hovw=275&tx=187&ty=97&sig=104939889302468668272&page=1&tbnh=133&tbnw=202&start=0&ndsp=32&ved=1t:429,r:2,s:0,i:85

*http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=fr&client=firefox-a&sa=N&tbo=d&rls=org.mozilla:fr:official&biw=1280&bih=880&tbm=isch&tbnid=3OABi2hEs2QHSM:&imgrefurl=http://fr.123rf.com/photo_2623369_format-de-disque-compact-cd-et-ancienne-disquette.html&docid=A9-Lyci_5xymtM&imgurl=http://us.cdn4.123rf.com/168nwm/wdesigns/wdesigns0710/wdesigns071000022/1907550-mini-cd-3-pouces-format-de-disque-optique.jpg&w=168&h=164&ei=JGoFUc3HAsvBtAaG74DIBw&zoom=1&iact=rc&dur=259&sig=104939889302468668272&page=1&tbnh=131&tbnw=134&start=0&ndsp=37&ved=1t:429,r:25,s:0,i:163&tx=78&ty=53

*http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=fr&client=firefox-a&tbo=d&rls=org.mozilla:fr:official&biw=1280&bih=880&tbm=isch&tbnid=1qW_q_QkmmQGTM:&imgrefurl=http://14ltauchen.edublogs.org/2010/09/22/64/&docid=KlnTnc1FShl_mM&imgurl=http://14ltauchen.edublogs.org/files/2010/09/CD-RW..jpg&w=664&h=662&ei=Tm0FUdqgL8KDhQfpw4GQCQ&zoom=1&iact=hc&vpx=4&vpy=113&dur=380&hovh=224&hovw=225&tx=109&ty=98&sig=104939889302468668272&page=1&tbnh=142&tbnw=142&start=0&ndsp=39&ved=1t:429,r:0,s:0,i:79 Malgré leurs caractéristiques différentes, le CD et le vinyle ne peuvent être comparés en matière de goût. Certains préviligie le côté pratique, et d'autre le côté "rustique" du disque vinyle. L'oreille entre aussi en compte, celle-ci peut être plus ou moins "experte". La suite n'appartient qu'à chacun, selon le goût et l'envie.
Full transcript