Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

exemple Histoire des arts

No description
by

Vincent VERNA

on 29 January 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of exemple Histoire des arts

"Ma frise Défrise"
La Grotte de Lascaux
Le Parthénon
La cathédrale gothique
de Notre Dame de Paris
La Joconde
La Naissance de la photographie
La Tour Eiffel
La Joconde, ou Portrait de Mona Lisa, est un tableau de Léonard de Vinci, réalisé entre 1503 et 1506 , qui représente un buste, probablement celui de la florentine Mona Lisa del Giocondo. Acquise par François Ier, cette peinture à l'huile sur panneau de bois de peuplier de 77 x 53 cm est exposée au musée du Louvre à Paris.
Consignes
:
Réalisez une frise dessinée dans laquelle les oeuvres clés vues en cours et oeuvres de votre choix apparaîtront . Le jeu d'échelle et de composition créera un espace cohérent dans l'espace de votre feuille .
Notre-Dame est une cathédrale caractéristique d’un art nouveau, le gothique, qui se manifeste d’abord dans les travaux entrepris aux alentours de 1140 par l’abbé Suger à Saint-Denis . Cette architecture est née de la volonté de construire des églises plus vastes, pour y accueillir un plus grand nombre de fidèles, et de faire entrer plus de lumière dans les édifices. De telles exigences obligent les ingénieurs à perfectionner les méthodes de construction. Au cœur de leurs réflexions, les voûtes de pierre dont la réalisation requiert de savants calculs pour répartir les charges et les poussées. Les édifices religieux peuvent ainsi s’élever dans les airs et dominer les villes.
Initialement voulue comme un monument éphémère, la tour Eiffel a été construite pour l’Exposition universelle organisée à Paris en 1889, sous la IIIe République. Il s’agit d’une commande de l’État qui souhaite commémorer le centenaire de la Révolution française. L’œuvre de Gustave Eiffel témoigne de l’esprit de rivalité qui animait les pays participants lors de ces manifestations internationales, vues comme des vitrines du progrès. Véritable défi technique et architectural, la tour Eiffel est restée le plus haut édifice du monde jusqu’à la construction du Chrysler Building à New York en 1930

La Joconde
Portrait de Monna Lisa
auteur(s) : Léonard de Vinci (1452-1519)
dimension : H. 77 cm ; L. 53 cm
technique : peinture sur bois
datation : vers 1503-1506
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
La grotte de Lascaux, en Dordogne, est un ensemble composé de salles et de galeries souterraines dont plusieurs secteurs sont ornés de peintures murales que l’on situe généralement entre 20000 et 17000 avant J.-C. Sa découverte est l’une des plus déterminantes pour la connaissance de l’art pariétal de la période du paléolithique.
Art pariétal
:Décor réalisé sur une paroi rocheuse
Paléolithique
: (ou « âge de la pierre ancienne ») : première période de la préhistoire qui, en France, s’étend entre 800 000 et 10 000 ans av. J.-C. environ. Elle est marquée par l’arrivée des premiers hommes : c’est l’époque des chasseurs-cueilleurs nomades.

Grotte de Lascaux
Salle des taureaux
technique : peinture pariétale
datation : Paléolithique, vers 17000 av. J.-C.
lieu de conservation : Lascaux, Dordogne
Notre-Dame de Paris
façade occidentale
datation : 1160-1240
lieu de conservation : Paris
Le Parthénon est un édifice religieux, situé dans la partie sud de l’Acropole d’Athènes , il était consacré à Athéna, déesse de la guerre, des arts et de l’intelligence, (d’où son nom qui vient de la jeune fille). . Les temples grecs n’étaient pas des édifices pour le culte, mais des constructions élevées sur un lieu sacré en l’honneur d’un dieu.
Le Parthénon a été construit entre 447 et 438 avant J.C, sous les ordres de Phidias, par Ictinos et Callicratès.
Point de vue du Gras : La cour du domaine du Gras, dans le village de Saint-Loup-de-Varennes, première expérience réussie de fixation permanente d'une image de la nature (Nicéphore Niépce en 1826).
Au début du XIXe siècle Joseph Nicéphore Niépce (1765-1833) réussit à obtenir et conserver une image due à l'action de la lumière.
par Gustave Eiffel , 1888
L’œuvre ne correspond à aucune représentation classique du paysage. L’artiste y explore pleinement les possibilités de la couleur et de la touche. A distance, les touches de couleurs recomposent l’image d’une nappe d’eau sans rivages ni horizon. De près, c’est surtout la matière picturale que l’on perçoit . Monet reprend à grande échelle les procédés impressionnistes qu’il a développés en plein air, en cherchant à produire sur la toile les effets changeants de la lumière. Pour cela, il s’inspire des travaux scientifiques de Michel-Eugène Chevreul sur les couleurs et sur leur perception. Il divise les touches et juxtapose les couleurs complémentaires, le jaune et le violet par exemple, ce qui accentue dans l'œil du spectateur la sensation d'un éclat lumineux et d'une dilatation de l'espace. Les traces laissées par la brosse ou le couteau à palette traduisent l’émotion. La surface mobile de l’étang devient alors miroir de l’âme.
Les Nymphéas

Nymphéas , Claude Monet (1840-1926)
technique : huile sur toile
datation : 1914-1926
lieu de conservation : Paris, musée de l'Orangerie
Les Ménines
La Grande Odalisque
Pluie , vapeur , vitesse , le chemin de fer
Turner , 1844 Dimensions: 91 x 112 cm
Lieu d’exposition: National Gallery Londres
Les Ménines (en espagnol : Las Meninas , les demoiselles d'honneur), également connu sous l'appellation La famille de Philippe IV, est le portrait le plus célèbre de Diego Velázquez. Il a été peint en 1656. La composition complexe et énigmatique de la toile interroge le lien entre réalité et illusion et crée une relation incertaine entre celui qui regarde la toile et les personnages qui y sont dépeints. Cette complexité a été la source de nombreuses analyses qui font de cette toile l'une des plus commentées de l'histoire de la peinture occidentale.
Artiste Diego Velásquez
Année 1656
Type baroque
Technique Huile sur toile
Dimensions (H × L) 318 cm × 276 cm
Localisation Musée du Prado, dans le palais du roi philipe VI, Madrid, Espagne
Commentaire Diego Velasquez est représenté à gauche du tableau, en train de peindre le portrait royal du Roi et de la Reine, d'où leur reflet se rejette dans le miroir au fond de la pièce .
Artiste Jean-Auguste-Dominique Ingres
Année 1814
Type Huile sur toile
Dimensions (H × L) 91 cm × 162 cm
Localisation Musée du Louvre (Aile Denon, 1er étage), Paris
Le mot Odalisque, du turc odalık, désigne une femme de harem : sont donc présents des éléments et objets divers évoquant cette dimension orientale, comme un éventail, des bijoux ou un turban.On remarque au premier abord le dos particulièrement long (trois vertèbres supplémentaires sont présentes) et l'angle peu naturel formé par la jambe gauche. Mais ces déformations sont voulues par Ingres, qui préfère volontairement sacrifier la vraisemblance pour la beauté
Echelle :
Rapport entre une longueur réelle et sa représentation sur un plan, une carte.
Composition :
Action de composer un tout, d'associer plusieurs éléments .
La naissance du cinéma
On date généralement par convention la naissance du cinéma à la première projection publique donnée par les frères Lumière au Salon indien du Grand café de Paris le 28 décembre 18951. Elle a cependant été précédée de plusieurs répétitions. C'est en effet le 22 mars 1895 dans les locaux de la Société d'encouragement pour l'industrie nationale à Paris, qu'a lieu la première représentation de ce qui devait être le premier film des deux inventeurs : La Sortie de l'usine Lumière à Lyon
Affiche de Henri Brispot, faisant la promotion du cinématographe des Frères Lumière (1895).
Cette toile représente une locomotive passant sur le pont de chemin de fer enjambant la Tamise, à Maindenhead, construit entre 1837 et 1839 par le plus célèbre des ingénieurs de l’époque, Brunel. Ce pont sur la Great Western Line vers Bristol était alors considéré comme une prouesse architecturale. À droite d’un paysage brumeux, des champs cultivés et une ville lointaine, un train approche… La locomotive noire et la masse incandescente à l’avant figurent la chaudière poussée à son énergie maximum émergeant d’un rideau de pluie.William Turner est l’un des plus grands paysagistes anglais, maître des lumières du XIX ème siècle. Turner est enthousiasmé par ce nouveau moyen de transport, le chemin de fer, qui met à quelques heures des villes autrefois séparées les unes des autres par plusieurs journées de diligence ou de marche. Mais moins sensible à la mécanique qu’à la mythologie, il l’imagine comme une sorte de lien magique entre les mondes. Ce que Turner traite dans ce tableau ce sont les éléments : l’eau du ciel, régénérescente et dévastatrice, l’air force primordiale qui souffle par rafales, le feu source éternelle de puissance et d’énergie

La chambre de Van Gogh à Arles

La courte carrière du peintre hollandais Vincent Van Gogh est marquée de révélations successives. En 1886, il s’installe à Paris. Il y rencontre les peintres impressionnistes et commence à utiliser des tons plus clairs. Mais ce sont surtout les estampes japonaises qu’il admire et qui l’inspirent . Elles lui donnent notamment le goût des couleurs vives et des contours cernés qui deviendront caractéristiques de son style. Dans le Midi, où il s’installe en 1888, il découvre enfin la lumière dont il rêvait, celle qui exalte les couleurs et révèle leur pouvoir expressif.

La Chambre de Van Gogh à Arles
auteur(s) : Vincent Van Gogh (1853-1890)
dimension : H. 57,5 cm ; L. 74 cm
technique : huile sur toile
datation : 1889
lieu de conservation : Paris, musée d'Orsay
Sans titre (Aquarelle), 1910
Mine de plomb, aquarelle et encre de Chine
49,6 x 64,8 cm
Aquarelle abstraite
Les historiens de l'art répertorient Aquarelle abstraite créée par Kandinsky en 1910 comme la première oeuvre abstraite de l'histoire. Elle dissocie le rôle du dessin et de la couleur. Les lignes procurent aux formes un élan rythmique plutôt qu’elles ne délimitent un contour, assumant une fonction indépendante.
Guernica
GUERNICA a été réalisé par Picasso en 1937. Celui-ci s'est inspiré du bombardement de la petite ville basque de GUERNICA, le 26 avril 1937, par l'aviation allemande au service de Franco. Guernica était une commande du gouvernement républicain espagnol pour le pavillon à l'Exposition Universelle de Paris de juillet 1937.

Picasso, à travers ce tableau, symbolise l'horreur des conflits humains. Il représente cette horreur grâce à l'emploi de formes très crues montrant la cruauté humaine. Le bombardement de GUERNICA fit 2000 victimes essentiellement des femmes et des enfants.
"La peinture n'est pas faite pour décorer les appartements; c’est une arme offensive et défensive contre l’ennemi", c'est ce que déclara Picasso à propos de Guernica. Ce tableau fut composé en quelques jours juste après le bombardement du village espagnol de Guernica par la Légion Condor. Ce tableau fut longtemps conservait au Museum of Modern Art de New York mais en 1981, il retourna en Espagne au musée du Prado. Il se trouve aujourd'hui au Musée National Reine Sophie à Madrid.
Titre: Guernica
Artiste, auteur : Picasso
Technique : huile sur toile
Dimensions : 752 x 351 cm
Lieu de conservation : Musée de la Reina Sofia, Madrid
Date : 1937
Full transcript