Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

l'histoire de la dramaturgie

No description
by

Gergana Georgieva

on 30 September 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of l'histoire de la dramaturgie

L'histoire de la dramaturgie
Renaissance
Le siècle classique (17e siècle)
historique:
c'est le siècle où le pouvoir de la monarchie absolue est a son apogée. Le royaume de France devient de plus en plus puissant et s'étend sur une grande partie de l'Europe. C'est une période de guerres où différents pays cherchent à repousser la France et reprendre leur territoires. Le 17e est la période des changements culturels:
créations d'Académies
le français est devenu le language des grands écrivains
peinture, architecture, sculpture, musique
les sciences (astronomie, mathématiques, physique, optique)
LE 17e SIÈCLE= GRAND SIÈCLE (pour la France)
Le siècle des lumières (18e siècle)
Les romantiques (19e siècle)
Antiquité
-3000 à 476
Moyen-Âge
1453
1599
1799
1699
476
-3000
A N T I Q U I T É
MOYEN-ÂGE
RENAISSANCE
17E SIÈCLE
18e SIÈCLE
1899
19e SIÈCLE
tragédies grecques
théâtre romain
historique:
les tragédies sont apparues lors de célébrations religieuses consacrées a Dionysos (Dieu du vin). Elles représentent la destinée de l’homme et son face à face avec les Dieux. C’est à Athènes qu’elle va devenir le genre littéraire le plus populaire dans lequel l’aspect politique prend peu à peu le dessus sur l'aspect religieux

caractéristiques:
présence d'un choeur et d'un orchestre, acteurs sont uniquement des hommes, 3 acteurs jouent face au choeur, scène surélevée, masques et costumes ornés
auteurs:
(-525 à -456)

Les Perses (-472)
Les Suppliantes (-464 à -463)
L'Orestie (-458)
ses oeuvres:
Né à Éleusis en Grèce et mort à Gela en Italie, il a écrit 90 tragédies, mais seulement 7 restent aujourd’hui
ESCHYLE:
SOPHOCLE
(-495 à -406)
né à Colone et mort à Athènes, il a conduit le chœur du triomphe de Salamine. Il a écrit 123 tragédies et a remporté 18 victoires aux grandes Dionysies ( n’a jamais été égalé)
oeuvres:
Antigone (-442),
Philoctète (-409)
Œdipe roi (-430)
EURIPIDE
(-480 à -406)
Né à Salamine en Grèce, il a écrit entre 92 et 95 tragédies, mais seulement 18 ou 19 sont restées aujourd’hui. vers la fin de sa vie, il s'exile en Macédoine, là où il meurt.
oeuvres:
Alceste (-438)
Médée (-431)
Hippolyte (-428)
historique:
Le théâtre est très prisé par la haute société romaine mais il est également apprécié par toutes les classes. Le théâtre romain s'inspire des tragédies, mais y ajoute aussi des comédies. Le 1er théâtre a été construit en -55 et était fait en bois, par la suite sont venus les théatres en pierre.
caractéristiques:
choeur est supprimé, l'orchestre est réduit, théâtre semi-circulaire, si un acteur doit être tué pendant la pièce, il est remplacé par un condamné a mort, masques, costumes, des étoffes servaient de rideaux
auteurs:
né à Sarsina dans l'ancienne Ombrie(région centrale de l’Italie). Il se rend à Rome pour faire carrière et après il s’engage dans le commerce maritime, qui lui laisse le temps d’étudier le théâtre grec, particulièrement la nouvelle comédie. C’est un auteur comique latin, le premier des grands écrivains de la littérature latine. Il s’est inspiré d’auteurs grecs et lui-même en a inspiré deux (Shakespeare et Molière). Il est mort à Rome.
PLAUTE
(-352 à -180)
oeuvres:
Amphitryon (-187)
Asinaria (la comédie des ânes)
Aulularia (la marmite)
Bacchides
né à Carthage vers -185 et mort en -159. Il est déjà esclave quand il est un enfant et il est vendu au seigneur romain Térentus. Grâce à son talent, sa beauté et sa flûte, il devient un homme libre et il est affranchi tellement il ébloui son maître. Il commence à fréquenter la haute société et à écrire des comédies pour les érudits. Il aura une fille qui épousera un chevalier romain. Pour ces cercles érudits, il commence à écrire des pièces plus littéraires et moins axées sur la présentation. Grâce à cela, elles peuvent être jouées plusieurs fois, ce qui est plutôt inhabituel dans ce théâtre et il recoit de nombreuses critiques, pas toujours positives.
TÉRENCE
(-185 à -159)
oeuvres:

L'Héautontimorouménos (-163),
L'Andrienne (-166)
L'eunuque (-166),
L'Hécyre (-165)
Le Phormion (-161)
Les Adelphes (-160)


Le drame liturgique était la première forme de théâtre du au Moyen Age. Il était joué durant les 11ème et 12ème siècles.

Son rôle était d'éduquer les analphabètes en représentant des scènes connues, comme les pasteurs à Noël ou les Rois Mages à l' Épiphanie. Les textes étaient en latin, mais le public pouvait quand même comprendre grâce à ce qu'il voyait.
le drame liturgique
le jeu et le profane
Le jeu était représenté au 13ème siècle. Dans la 1ère partie, il était liturgique, dans la 2ème partie, il était profane (quelque chose qui n'est pas sacré).

Le jeu est joué sur le parvis de l'église.

Ce genre de théâtre était plus divertissant que le drame liturgique, car il représentait certains passages de la Bible, des légendes populaires et des anecdotes originales ou fantaisistes que tous les spectateurs pouvaient comprendre.
la farce
La farce est jouée partout pendant le 15ème et le 16ème siècle. Elle sert à détendre l'atmosphère pendant les longues représentations de mystère. Elle représente les aventures et les mésaventures de la vie quotidienne.

Une farce populaire au moyen-age est, "La farce de Maître Pathelin"
476 à 1453

le miracle
Le Miracle, l'une des formes de théâtre liturgique, fut représenté durant le 13ème et le 14ème siècle.

Le Miracle mettait en scène l'histoire de la vie d'un Saint ou représentait une légende ou une histoire. Le plus souvent, les miracles se terminaient par l'intervention d'un Saint.

Son rôle était de divertir les gens, de les amuser.
les mystères
Le mystère était joué sur le parvis de l'église ou sur la place publique aux 15ème et 16ème siècles. Il était joué devant la ville entière.

C'étaient des représentations extrèmement longues avec beaucoup d'acteurs. Un mystère durait souvent de 6 à 25 jours.
Il y avait une centaine d' acteurs au moins.
Les sujets étaient religieux: la vie d'un saint ou d'un martyr ou des histoires de l'Ancien ou du Nouveau Testament.
le théâtre profane
Le théâtre profane médiéval apparaît au 14ème siècle. Le théâtre médiéval était situé en plein air. Une petite estrade était montée devant une église, sur le parvis et les spectateurs étaient des passants qui observaient debout la scène. Les coulisses étaient situées derrière le scène, elles étaient très petites. Il n'y avait pas beaucoup de décors. Les spectacles se déroulaient pendant le jour. Des draps cachaient le fond de la scène.
Les acteurs pouvaient porter des masques pour jouer. de temps en temps, ils jouaient de la musique pour rendre le spectacle plus vivant.
France
Angleterre
Italie
Espagne
1453 à 1599
théâtre élisabéthain:
Vers 1572 à 1642
forme de théâtre populaire qui est basée sur l’improvisation. S'inspire de traditions du 16e siècle, des troupes de comédiens masqués créent de drôles de personnages (serviteurs comiques, vieillards, avocats, docteurs ridicules, amants, etc.)
commedia dell'arte


né à Venise en 1707, a écrit plus de cent comédies et de nombreux mélodrames.En 1763, il vint
à Paris pour diriger le théâtre de la Comédie Italienne, puis devint professeur d'italien des filles de Louis XV, tout en continuant
à écrire pour le théâtre.
CARLO GOLDONI
(1707-1793)
oeuvres:
Les Rustres
Le Café
La Locandiera (l'Hôtelière)
Arlequin valet de deux maîtres
CARLO GOZZI
né le 13 décembre 1720 à Venise et mort le 4 avril 1806 à Padoue, il est un écrivain et un dramaturge italien. Il lutta pour garder la commedia dell'arte sur pieds. De son vivant, ses oeuvres étaient un peu délaissées et Goldini avait prit toute la vedette.
(1720 à 1806)
oeuvres:
L'Amour des trois oranges (1761)
le Roi Cerf (1762)
Turandot (1762)
L'Oiseau vert (1765)
Le théâtre est apparut en Angleterre sous le règne d’Élisabeth 1re, à la fin du 16e siècle. Le théâtre anglais préserve la tradition médiévale de théâtre populaire et mélange tragédie et comédie, spectacle, musique et danse. Leurs intrigues sont longues et mettent en scène des princes et des brigands. Ce théâtre contient une mise en scène empreinte de violence.
William Shakespeare
(1564 à 1616)
il est considéré comme l'un des plus grands poètes, dramaturges et écrivains de la culture anglaise. Il est réputé pour savoir maîtriser les formes poétiques et littéraires. Il vient au troisième rang des auteurs les plus traduits en langue étrangère et Ses pièces sont régulièrement jouées partout dans le monde. Shakespeare est l’un des rares dramaturges à avoir pratiqué aussi bien la comédie que la tragédie.
oeuvres:
Macbeth
Roméo et Juliette
Le songe d'une nuit d'été
Christopher
Marlowe
(1564 à 1593)
Il est un dramaturge, poète et traducteur anglais. Il est connu comme étant le père fondateur du drame élisabéthain. Il est mort d'une façon violente et mystérieuse.
oeuvres:
La Tragique Histoire du docteur Faust
Le Massacre de Paris
le siècle d'or:
Le meilleur moyen d’oublier la guerre et la famine était de faire la fête. Le théâtre espagnol du Siècle d’or se manifeste par le goût de la fête, avec des spectateurs très exigeants. Il y a de la musique etles pièces sont interrompues. Le spectacle est vivant et il se termine par une fête totale.



LOPE DE
VEGA
(1562 à 1635)
Il est un poête de dramaturge espagnol qui est considéré comme l'un des écrivains majeurs du Siècle d'or espagnol. Il est le fondateur de la Comedia nueva (tragi-comédie espagnole). Il a écrit beaucoup durant sa vie (près de 3000 sonnets et 1800 pièces profanes...
oeuvres:
Fuenteovejuna
El castigo sin venganza
La dama boba
TRISO DE MOLINA
(1583 à 1648)
Il est l'un des grands auteurs de théâtre du Siècle d'or espagnol. Il est célèbre pour avoir écrit la première pièce de théâtre sur le personnage de Don Juan, avant Molière. Il a écrit et voyagé beaucoup. vers la fin de sa vie, il est condamné à quitter la Cour et il lui est interdit d'écrire pour le théâtre.
oeuvres:
El Burlador de Sevilla y convidado de piedra
théâtre humaniste
pendant le début du siècle on voit plus le théâtre religieux du Moyen Âge, dans la deuxième moitié du siècle, on voit l’apparition d’un théâtre politique lié aux guerres de religion. Mais, pour cette période, c’est un nouveau genre qui attire l'attention: la tragédie antique. Ce théâtre s’inscrit dans un siècle de transformations dans tous les domaines (croyances religieuses, démarches intellectuelles, sciences et techniques, découvertes géographiques, transformations politiques…)
Étienne Jodelle
(1532 à 1573)
Il est un poête et dramaturge qui est membre de la pléiade. Il fut le premier à utiliser l'alexandrin dans la tragédie. Il appartient à la bourgeoisie parisienne, mais il est attiré par la noblesse.
oeuvres:
Cléopâtre Captive (1552)
Didon se sacrifiant
Eugène (1552)
Robert Garnier
Il fait ses études de droit à Toulouse, où il remporte le 1er et le 2e prix aux Jeux floraux. Ensuite, il devient l'avocat général du roi au parlement de Paris.
(1545 à 1590)
oeuvres:
Hippolyte ou Antigone (1580)
les Juives (1583)
Bradamante (1582)
caractéristiques:
• Mouvement culturel, artistique, esthétique
• Vision idéale de l'homme, la perfection
• Le cadre culturel dépasse celui politique
• Respect des règles pour la production d'oeuvres
• Basées sur l'art antique: équilibre, mesure, vraisemblance

MOLIÈRE
(1622 à 1673)
oeuvres:
De son vrai nom, Jean-Baptiste Poquelin , dans une famille issue de la bourgeoisie marchande parisienne. Il forme une petite troupe de théâtre qui ne réussira pas très bien, alors il quitte les provinces de l'Ouest avec elle, puis le sud de la France en écrivant ses toutes premières pièces .Il devient un génie de comédie et un dramaturge donc, le roi Louis XVI l'installe au palais royal en 1661 lorsqu'il revient à Paris. il se mariera avec Armande Béjart et ils auront trois enfants, dont deux qui sont morts peu de temps après leur naissance. Il a une vie très mouvementée, car il dirige toujours sa troupe malgré sa maladie inconnue. Il est presque mort sur scène en jouant l'une de ces pièces, mais il n'est décédé que quelques heures après.
Le Tartuffe (1664)
Le bourgeois gentilhomme (1670)
Les précieuses ridicules (1661)
CORNEILLE
Pierre Corneille est né le 6 juin 1606 à Rouen. C'est un dramaturge et un poète francais et il vient d'une famille de bourgeois. Il fait des études de droits et devient avocat, tout en ressentant un intérêt pour la littérature .Il commence à écrire des comédies ainsi que certaines tragédies. Il fût le premier à se lancer dans la tragédie historique. Sa popularité dura pendant un certain temps, car il continua d'écrire et de faire présenter ses pièces.
.Il sera aussi accusé de plagiat et ne respectant pas les doctrines de cette époque. Il est mort le 1er octobre 1684.
(1606 à 1684)
oeuvres:
Le Cid (1637)
Horace (1640)
Oedipe (1659)
Andromède (1650)
JEAN RACINE
Jean Racine est né le 22 décembre 1639 à La Ferté-Milon. Il n'est pas éduqué par ses parents, qui étaient de petits notables, car il est rapidement devenu orphelin. Les «Solitaires», ceux qui l'ébergent, lui donnent une éducation très religieuse et littéraire, d'où son choix de se lancer dans la littérature. Il crée plusieurs chefs d'oeuvres mais il devint aussi l'historien du roi Louis XVI. Il decida de se mesurer à Corneille, mais il y eut plusieurs mauvais commentaires à propos de se pièces. Par contre, certains valorisaient la passion des personnages et l'effet que cela avait. Il est considéré comme l'un des plus grands auteurs de tragédies de la période classique.
(1639 à 1699)
oeuvres:
Andromaque (1667)
Phèdre (1677)
Esther (1689)
Athalie (1691)
Bajazet (1672)
caractéristiques:
• Mouvement intellectuel (philosophes critiquent l'absolutisme)
• Promouvoir les connaissances, philosophes, architectes intellectuels
• Encourager les sciences, s'opposant à la superstition, l'intolérance et les abus de l'Église et de l'État
• Relâchement de l'autorité et des mœurs
libre-pensée
• Passage de la raison (classicime) à la recherche de l'homme, des droits et des principes
• Régime ruiné, révolte du peuple, des élites et États généraux
• Idées nouvelles (problèmes philosophiques et attitude critique)
• Essor de la bourgeoisie
• Importance du progrès (éducation/alphabétisation)
• Anciens (aristocratie) VS modernes (salons,cafés, politique éclairée)
• Libéralisation ( +pouvoir de l'Église, + droits individuels)
• Cosmopolitisme (s'ouvrir au monde)

BEAUMARCHAIS
Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais. Il est né le 24 janvier 1732 à Paris . Son père était horloger et il est le frère de Vincent Caron. Il est l'inventeur du mécanisme de l'échappement à hampe ainsi que du mécanisme de perfectionnement pour les pédales de harpes. Il mari en 1756 Madeleine-Catherine Aubertin. Elle meurt un an plus tard. Les gens l'accusent de l'avoir assassinée. Il devient par la suite professeur de harpe et se mêle aussi dans le monde des finances et des affaires. Il travaille ensuite dans les spéculations commerciales pour après devenir lieutenant général. Il commence à écrire des parades et devient le mari de deux autres femmes, dont la première meurt deux ans après et avec la deuxième, il a une fille. Il vivera la guerre d'indépendance des É-U et la Révolution francaise, mais il continue sa carrière de poète, d'écrivain et de musicien. Il décède le 18 mai 1799, toujours à Paris et il est l'une des figures amblématiques de ce siècle.
oeuvres:
Le Barbier de Séville (1775),
Le mariage de Figaro (1778)
MARIVAUX
Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux est baptisé le 8 février 1688 à Paris (date de naissance inconnue). Son nom vient du mot marivaudage, qui signifie un échange de propos galants. Il vient d'une famille d'aristocrates de Normandie. C'est un homme solitaire et discret qui a longtemps été mal compris. Il fait des études chez le Oratorien et ensuite des études de droits pour devenir avocat, mais il n'avance pas vraiment dans cette profession. Sa passion sera le théâtre et il deviendra le 5ème auteur le plus joué par la comédie (sentimentale) française. Il meurt le 12 février 1763.
(1688 à 1763)
oeuvres:

La surprise de l'amour (1722),
Le jeu de l'amour et du hasard (1730)
caractéristiques:

• Mouvement littéraire et artistique du romantisme
• Vient d'un courant Allemand qui signifie «tempête et passion»
• Transformation des idées et de mœurs

VICTOR HUGO
Il est né le 26 févier 1802 à Busancon et c'est le fils d'un général d'Empire et d'une jeune bourgeoise, dans une famille de trois enfants. Il passe son enfance à Paris mais va par la suite à Naples et en Espagne. Il est placé dans une institution religieuse de Madrid, puis il va retourner vivre avec sa mère à Paris et ensuite en pension avec son frère. Il se met à écrire des œuvres (poèmes), que sa mère encourage fortement, puis participe à un concours de poésie, mais il ne gagne pas. Il fait d'autres concours, ou cette fois il remporte des prix, ce qui l'incite à se lancer dans la carrière littéraire, là ou il connaîtra un très grand succès. Il a contribué au renouvellement de la poésie et du théâtre et est considéré comme l'un des plus grands écrivains de la langue francaise.
(1802 à 1885)
oeuvres:
Notre-Dame de Paris (1831),
Les misérables (1862),
Hernani (1830)
ALFRED DE MUSSET
(1810 À 1857)
Il est né le 11 décembre 1810 dans une famille aristocratique de quatres enfants, qui lui a transmis le goût des lettres et des arts. Après son baccalauréat, il suit des études en médecine (abandonnées), en droit et en peinture, mais il trouve un intérêt plus approfondi en littérature. Il écrit déjà une pièce de théâtre et il en écrira plusieurs autres plus tard ainsi que des poèmes. Il devient dépressif et alcoolique, ce qui fait en sorte qu'il écrit beaucoup moins et il meurt le 2 mai 1857 à cause de sa condition. Il est considéré comme l'un des grands poètes francais romantiques, dont le théâtre représente une sensibilité, de la douleur et de l'amour très ressenti.
oeuvres:
Lorenzaccio (1833),
Les caprices de Marianne (1833),
Fantasio (1834)


par: Gergana Georgieva et Justine Grenon
Full transcript