Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Chacun son style

No description
by

Marine Lochu

on 20 January 2017

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Chacun son style

Les classes sociales aux Etats-Unis en 1950 et leurs styles
de musique
Les familles blanches
« La société modèle »
Cette communauté met en avant les valeurs familiales (mariage-enfants) et la réussite individuelle (une jolie maison en banlieue, ..), son niveau de vie et son besoin en biens de consommation augmentent. Ces personnes rejettent ceux qui ne rentrent pas dans la « norme » (communistes, Noirs, homosexuels et autres minorités qui font l’objet de rejets).
Barbershop Music
C'est un style de musique chanté à cappella. Ce style de musique est aussi lié au gospel et représente une des influences du style doo-woop. Il a été créé par les barbiers, d'où son nom. Il a une origine afro-américaine.
Pour mieux comprendre :
The Chordettes :
https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Chordettes
Définition du gospel + un chant :
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/gospel/37565


Lollipop - 1958

Le rhythm and blues
Ce style, issu du jazz et du blues, était à l'origine limité aux milieux afro-américains.
Pour mieux comprendre :
Le jazz :

http://www.jean-christian-michel.com/jazz.html
Le blues :
http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/blues/

Yakety Yak - The Coasters – 1958
La soul
La soul est une musique populaire afro-américaine ayant émergé à la fin des années 1950 aux États-Unis, issue du gospel et du rhythm and blues.
Le terme « soul » (signifie « musique de l'âme ») apparait pour la première fois avec Ray Charles. Le développement de la musique soul est stimulée par deux tendances principales : l'urbanisation du rhythm and blues et la sécularisation (le fait que ce ne soit plus religieux) du gospel. On trouve dans la soul une partie de l’émotion sacrée mêlée à des thèmes profanes (qui refusent la religion).
1954 – Ray Charles enregistre I Got a Woman,
La communauté hispanique
Les États-Unis attirent de nouveaux arrivants à la recherche de l'american dream (le « rêve américain »).
Pour mieux comprendre :
L'american dream :
https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%AAve_am%C3%A9ricain
Come On, Let's Go - Ritchie Valens – 1958
- rock latino d’origine indiano mexicaine
Les jeunes blancs et noirs
Les adolescents américains de l'après-guerre ne sont pas révoltés, ils aspirent juste à plus de liberté, et ne souhaitent que l'amusement, la joie de vivre, la dépense insouciante, le salaire hebdomadaire et des aventures amoureuses.
Ils veulent trouver une alternative à ces deux musiques et ils composent un mélange de Rythm and blues et de musique country qui devient le Rock’n’roll.
Pour mieux comprendre :
Musique country :

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/country/19794

Le rock’n’roll

C'est un mélange entre la musique afro-américaine (blues, jazz) et la musique américaine (country). Le rock est né d’un mélange entre la musique des esclaves noirs et celle des cow-boys. Il marque une rupture avec la génération précédente.
Contrairement aux pratiques musicales de l'époque, les musiciens du rock seront indifféremment blancs ou noirs.

ELVIS PRESLEY That's All Right Mama, 1954
Peggy Sue - Buddy Holly – 1957 –
Summertime Blues - Eddie Cochran – 1958
Chacun son style
La communauté noire
La 2ème guerre mondiale a rapproché les communautés blanche et noire, et les années 50 signifient la fin de la ségrégation. Une partie de la communauté Noire devient toutefois contestataire pour réagir face à la communauté blanche et à l'envahissement du rock 'n' roll, qu'il soit blanc ou noir.
Pour mieux comprendre :
Définition de la ségrégation :

http://dictionnaire.reverso.net/francais-definition/s%C3%A9gr%C3%A9gation%20raciale
Le doo-woop
Né du mariage des rythmes syncopés (avec des coupures brèves mais brutale) africains et des chants religieux de la sociéte blanche protestante, strict sur leur religion, au début des années 1950, le doo-wop est un style vocal fortement influencé par le gospel et par les quartets de barbershop. Il est interprété par des groupes de chanteurs noirs : un soliste, ténor léger, chante la mélodie, un autre ténor et un baryton suivent les accords avec des « Ooh » et des « Aah » interrompus de brèves coupures de type « woop-woop » et un baryton-basse ajoute des « doop-doop ».
Pour mieux comprendre :
Quartet :

http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/quartet/
Ténor :

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/t%C3%A9nor/77317?q=t%C3%A9nor#76401
Baryton :

http://www.le-dictionnaire.com/definition.php?mot=baryton

Why Do Fools Fall In Love - Frankie Lymon & The Teenagers 1956

Mr Sandman - 1958
Le rock latino
Ce style de musique est un mélange entre la musique traditionnelle latine (Chili, Argentine, Mexique...) et le rock.
Cette Communauté est majoritairement issue de la forte immigration du Mexique vers les USA
Les Noirs Américains migrants
Le blues électrique
Leurs ancêtres, étant les esclaves, chantaient du blues lorsqu'ils cultivaient les champs de cotons. Ils exprimaient leur tristesse et leurs déboires. Après la seconde guerre mondiale, les bluesmen utilisaient des instruments, tel que la guitare électrique ou la basse, pour accompagner leur chants, le rythme s'accélérait. C'est ainsi que le " blues électrique" est né.

http://learningapps.org/display?v=pp1g3qg1j17
Les Noirs Américains ont migré vers les villes industrialisées (Chicago, Détroit) pour trouver du travail.
T-Bone Walker - T-Bone Shuffle - 1949
Frankie Lymon & The Teenagers
http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Lymon/155435
the coasters
http://www.larousse.fr/encyclopedie/groupe-musical/Coasters/155272
Ray Charles
https://www.francemusique.fr/personne/ray-charles
Ritchie Valens
http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Valens/155918
The Chordettes
t-bone walker
https://fr.wikipedia.org/wiki/T-Bone_Walker
QUizz
Sommaire
Les familles blanches et le barbershop music
La communauté noire et leurs styles de musique
Les jeunes blancs et noirs et le rock'n'roll
La communauté hispanique et le rock latino
Les Noirs Américains migrants et le blues électrique
Conclusion
Quiz
conclusion
Eddie Cochran
http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Edward_Ray_Cochrane_dit_Eddie_Cochran/187476
Buddy Holly
https://fr.wikipedia.org/wiki/Buddy_Holly
ELVIS PRESLEY
http://www.gala.fr/stars_et_gotha/elvis_presley
En 1950, les différentes classes sociales des Etats-Unis possédaient chacune certains styles de musique. Ces derniers permettaient d'enrichir la culture du pays, de le rendre plus cosmopolite
*
, lui apportaient une singularité vis-à-vis des autres. Avec ces différents styles, certains habitants voulaient montrer leur divergence, d'autres prouver aux autres qu'ils étaient supérieurs, d'autres encore, voulaient simplement s'amuser.
* constitué de personnes venant du monde entier, tolérant envers les coutumes étrangères, ouvert aux autres nations
Full transcript