Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

RETRAITE

No description
by

BOURADA NICOLAS

on 14 January 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of RETRAITE

La retraite :
un véritable casse tête que vous pouvez résoudre

QUAND ?
Dès 2017, l'âge légal de départ en retraite sera de

62 ans minimum
!

Combien ?
Combien est-ce que je cotise ?

Pour quelle retraite en fin de droit ?

Taux de chômage
Age de départ à la retraite
Durée de cotisation requise
Entrée tardive dans la vie active
Système basé sur la répartition
Dénatalité
Espérance de vie + longue
Revenus
Comment se calcule la retraite pour les salariés du secteur privé ?
Retraite de Base :
en annuités
Retraite complémentaire :
en points
+
Réformes
&
Règlementation
Facteurs
économiques
Facteurs
Démographiques
(Dés)équilibre du système des retraites
Calcul du Régime Général de la Sécurité Sociale
=
X
X
Calcul du taux en fonction de la décote éventuelle
Exemple de calcul de la retraite de base (= taux de remplacement)

Monsieur MARTIN
né en 1957, début d'activité à 23 ans, départ désiré à 63 ans (40 ans de cotisation)
Salaire moyen des 25 meilleures années : 5 500 € bruts/mois, statut CADRE
Trimestres acquis à son départ : 160
Rappel :
Calcul :
3 086 € x 46,25% x 160/166 = 1 375,68 € bruts
6 trimestres manquants soit une décote de 3,75% (6 x 0,625)
Cas particulier :
Charges à déduire :
7,4 %

6,6 % CSG
0,5 % CRDS
0,3 % CSA
Salaire brut plafonné
à la Tranche A
Taux plein de 50% moins la décote
Trimestres cotisés /
Trimestres requis
Exemples de taux de remplacement
Trimestres pris en compte et majorations ?
Mes périodes assimilées
Mes trimestres cotisés
Majorations de durée d'assurance
Le travail à l'étranger
Mes périodes assimilées

Congés maternités
Périodes d'apprentissage et études payées
Maladie - invalidité - accident du travail d'au moins 60 jours consécutifs
Chômage involontaire (indemnisé)
Service militaire (si travail juste avant ou juste après
Ces périodes sont dites "assimilées" et donc comptabilisées dans les trimestres d'assurance
Mes trimestres cotisés
Les périodes assimilées sont comptabilisées en tant que trimestre si le revenu généré a été suffisant :

Sur une année civile, une rémunération = à 200 fois le SMIC horaire brut (1 886 € en 2013) permet de valider un trimestre d'assurance
Majorations de durée d'assurance
Avantages non contributifs (sans contrepartie de cotisations) :
Enfant élévé (maximum 8 trimestres par enfant)
Congé parental d'éducation
Enfant handicapé (8 trimestres maximum)
Depuis 2010, les 8 trimestres par enfant peuvent être répartis en :
4 trimestres pour la mère au titre de grossesse et de la maternité
4 trimestres pour le père au titre de l'éducation
Les parents doivent faire connaitre leur choix à leur caisse de retraite dans les 6 mois suivant le 4ème anniversaire de l'enfant. Dans le cas contraire l'ensemble des trimestres sont attribués à la mère.
Travail à l'étranger sous contrat local
Si Union Européenne ou EEE (Islande, Liechtenstein et Norvège) ou autres pays ayant signés un accord
Trimestres pris en compte dans la durée totale de l'assurance
Pour les pays n'ayant pas passé d'accord avec la France :
Périodes de travail non prises en compte pour la retraite
Possibilité de souscrire à une assurance volontaire auprès de la Caisse des Français à l'étranger (CFE)
Possibilité d'avoir recours au rachat de cotisations
Le rachat de trimestres
Le rachat de trimestres d'assurance
Ce qu'il faut savoir...
Le calcul de la retaite complémentaire
Bulletin de paie
Mode de calcul
La pension de réversion
Régime de base
Régimes complémentaires
Bénéficiaires
Condition d'âge
Condition de
ressources
Montant
Conjoint survivant
(même remarié)
Ex-conjoint(s) divorcé(s)
55 ans
Personne seule : ressources inférieures à 2080 Smic horaire
(soit 1 634,53€/mois)
Ménage : ressources < à 1,6 fois le plafond d'1 personne seule
(soit 2 615,25€/mois)
Qui est concerné
par cette réforme ?
Les salariés du secteur privé
Les artisans
Les commerçants
Les professions libérales
Les fonctionnaire de catégorie "sédantaire" cotisant à la CNAV
Pour cela, vous devez :
Etre âgé(e) d’au moins 20 ans et de moins de 67 ans,
Ne pas être retraité(e) du régime général.

Ces versements pour la retraite consistent à racheter des trimestres correspondant à :
Vos années d’études supérieures,
Vos années incomplètes c’est-à-dire celles validées pour moins de 4 trimestres.

Au total, vous pouvez demander à racheter au maximum
12 trimestres
d’assurance au régime général.

Options pour le versement pour la retraite

Deux options vous sont proposées :
La première
(option 1)

au titre du taux
. Ce rachat permet d’atténuer l’effet de la décote lorsque vous n’avez pas la durée d’assurance totale requise pour obtenir le taux maximum.
La seconde
(option 2)

au titre du taux et de la durée d’assurance
. Dans ce cas, le rachat contribue non seulement à l’atténuation de l’effet de la décote mais il est également retenu pour la détermination de la durée d’assurance au régime général entrant dans le calcul de la pension.

Mais attention, l’option exprimée lors de la confirmation de la demande de versement pour la retraite est
irrévocable
.

CONDITIONS
OPTIONS
CALCUL
M. MARTIN
Coût minimum de rachat des 6 trimestres pour
M. MARTIN
:
Option 1 (uniquement le taux) :
4 055€ x 6 = 24 330€
Option 2 (taux + trimestres) :
6 009€ x 6 = 36 054€

Le montant calculé est déductible du revenu imposable (sans plafond) et peut être étalé sur 3 ans

Rappel : salaire brut mensuel M. MARTIN : 5 500 €
Tranche A = 3 086 € (en 2013)
Tranche B = 2 414 €
Coût Minimum si salaire < 1 PASS (37 032 € en 2012)

Sinon coût maximum
Majorations de Taux
Majorations de taux
Bonification
: pension retraite majorée de 10% si 3 enfants (élevés pendant 9 ans avant leur 16ème anniversaire)


Surcote :
1,25% par trim
estre supplémentaire accomplis depuis le 1er janvier 2009.



54% des droits de l'assuré décédé
Si plusieurs bénéficiaires : partage au prorata des durée de mariage
Bénéficiaires
Conditions d'âge
Conditions de ressources
Montant
Conjoint survivant
(non remarié)
Ex-conjoint(s) divorcé(s)
ARRCO : 55 ans
AGIRC : 60 ans

Sans condition d'âge si invalide ou 2 enfants à charge
Sans condition de ressources
60% des droits de l'assuré décédé
Si plusieurs bénéficiaires partage au prorata des durées de mariage

Suppression en cas de remariage
Le PACS et la vie maritale ne sont pas reconnus
La surcote s'applique après l'âge minimal de la retriate et atteinte du nombre de trimesters requis.
Calcul d'acquisition des points du régime complémentaire
Sortie de labyrinthe !!
Pour compléter ces informations en images, voici une vidéo
Récapitulatif M. MARTIN
Full transcript