Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Les cartes mentales

No description
by

Célia DOUCET

on 26 June 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Les cartes mentales

LA CARTE MENTALE
La carte mentale
et l'intégrer dans son enseignement ?
La découverte des cartes mentales
Comment les exploiter en classe ?
Le matériel
:

Dessiner les cartes : sur cahier, sur feuille blanche, format A3 ou A4.
Comment les exploiter
en classe ?
Présentation
Célia Doucet

=> Au lycée C. Colomb depuis septembre 2003.

=> 5 années de remplacement (collège, BTS, prépa infirmière, GRETA).
Intéressée par les "tice"
=> Groupe de travail sur l'ENT (Lycée Pilote avec la société Kosmos pour le produit K d'école).

=> Formatrice lors d'un stage sur l'ENT.

Sous format numérique
Sans téléchargement :

http://www.framindmap.org/framindmap.html#
=> Très facile mais très simple aussi
!

http://www.wisemapping.com/
=> Plus d'options, très facile d'utilisation mais cela manque de couleurs !
Sous format numérique
Avec téléchargement :

http://www.xmind.net/

=> Plus facile d'utilisation que free mind.
=> Open source. Il existe une version gratuite et deux versions payantes.
=> Très intuitif : les élèves le prennent en main rapidement.
=> Manque parfois de fantaisie, de "décorations".
Comment l'utiliser en classe
Touche-à-tout ...
=> Intéressée par les "-dys".

=> Plus récemment, par les "EIP"

=> Accessoirement professeur de lettres :)
=> Grâce à une collègue
Claire Longère.

=> Par le biais de Weblettres.

=> Intérêt pour les formes de
mémoire (je suis très "visuelle").
Avantages.
Visuel.
Synthétique.
Une réflexion en arborescence.
Absence de classification arbitraire (et sans justification) des notions.
=> Contrairement à la liste (Pas de I. / II. / III. Ou de lecture de haut en bas qui induit des priorités.
Pousse à la concision et à la reformulation.
Simple à mémoriser (?)
Inconvénients
Peut être chronophage.
Risque d'éparpillement si on cherche trop d'illustrations.
Simple à mémoriser ?
=> Pas forcément si on n'est pas visuel.
Certains élèves sont complètement réfractaires à cela.
Peut sembler confus / fouilli si elle est imposée.
=> Il faut la concevoir ou la réaliser pour en comprendre la logique.
=> De nombreux élèves ne connaissent pas cet outil, sont complètement destabilisés par ce type de fonctionnement ... donc au départ s'y opposent.

=> Il faut les amener progressivement à cette nouvelle forme d'organisation mentale...

=> ... Tout en gardant à l'esprit que ce n'est pas un outil miracle et que ce n'est pas adapté à tous les élèves
Exemples d'utilisation :
une adaptation progressive ...

Début d'année,
travail sur la mémoire.
La nouvelle policière
Pour aider l'élève à choisir, présenter différentes fiches.
La fiche "liste" est proposée à partir d'un texte étudié en classe et des éléments dégagés.
Nous construisons ensemble la liste puis le schéma puis le texte
=> Première approche de la carte mentale en début d'année
Je propose ensuite une nouvelle façon de ficher à partir d'une carte mentale dessinée au tableau (je dessine très mal !).
Beaucoup d'élèves n'ont pas osé faire des dessins
=> Cela reste encore très proche du schéma ...
Le roman d'apprentissage


=>
L'idée
est d'arriver progressivement à construire la carte ensemble, de se familiariser avec d'autres techniques.

=>
L'objectif
pour le français est de travailler la "question de corpus" (la synthèse).
Travail à faire
: à partir de quatre définitions du roman d'apprentissage, retrouver les points communs.

En classe
, je leur demande de représenter le résultat sous forme de dessin, de schéma ou de carte mentale.

Une élève a eu l'idée d'un véritable dessin !

=> Ce n'est pas une carte mentale mais cela révèle l'évolution de la classe !
Le roman d'apprentissage .
Créations d'élèves.
Activité proposée
Bel-Ami : les relations entre les personnages.
Le romantisme.
Un exemple éclairant : Les Lumières.

=>
En amont.
Travail de recherche dans le manuel (pages à lire et à ficher).

=>
En classe, à partir de textes.
- Relever les éléments essentiels.
- Les reformuler.
- Les classer par grands thèmes (en s'aidant du travail de recherche et des éléments donnés en cours).
- Construire une carte mentale à partir des catégories trouvées.



=>
Correction avec un élève scripteur (secrétaire).
=> Cette fois-ci aucune autre trace écrite !
Le résultat sun cahier :
L'adaptation en fiche :
Le réinvestissement lors de l'interrogation de cours :
Recherche de thèmes partir d'un support :
Création de cartes mentales :
Bilan
=> Pour certains élèves, facilité de passage de la carte à la liste.

=> Contrairement à l'interrogation sur la nouvelle policière (très peu de cartes mentales / schéma, 2 / 3 par classe), la tendance s'est inversée : la quasi totalité des deux classes a reproduit le schéma lors de l'interrogation (c'est d'ailleurs la carte mentale plébiscitée en fin d'année).

Rq
: les élèves avaient le choix du support lors de cette interrogation de cours qui comportait plusieurs questions.
Une évolution progressive des pratiques : le surréalisme.
Travail de prise de notes :
Synthèse à partir d'analyses de tableaux :
Bilan

- Canaliser un élève ou le responsabiliser ou le valoriser...

- Possibilité de surveiller la classe, de passer dans les rangs pour aider les élèves.

- Elèves très attentifs à ce que fait leur camarade !
De l'intérêt du scripteur :

- Le logiciel Xmind ne pouvait être lancé sur les ordinateurs élèves en salle informatique.

- Il n'y a pas assez de couleurs pour les feutres du tableau blanc (les seuls existants ne sont pas assez épais !).
Les limites de l'expérimentation :

- Travail en 1/2 groupe en salle informatique pour créer des cartes.

- Expérimenté l'année dernière : travail sur un sujet de dissertation.

- Création d'une fiche biographique.
Autres activités possibles :
Avis des élèves :
SURPRISE !
Full transcript