Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

LENINGRAD

No description
by

Damien Michel

on 25 September 2012

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of LENINGRAD

LENINGRAD Leningrad Moscou Stalingrad III. LES CIVILS COMME ACTEURs ET ENJEUx DU CONFLIT - "St Pétersbourg doit être effacée de la face de la terre (...) nous n'avons aucun intéret à sauver les vies des populations civiles" (22 Septembre 41)
- "Leningrad doit mourir de faim" (8 novembre 41) A. Les Civils comme enjeux du conflit Application du concept d' "Untermensch" L'esclavage... ...Ou la mort Aryens Latins Sous-Hommes Juifs Civils deviennent des Cibles Utilisés par Staline pour motiver les soldats à se battre jusqu'au bout.
Les Soviétiques sont parfaitement au courant de ce qui se passe derrière les lignes allemandes, déterminés à défendre la population Bombardements quotidiens Faux containers de nourriture Guerre psychologique B. Les civils comme acteurs du siège Propagande stalinienne exhorte le civil à faire bloc avec son armée, à la soutenir -> mise en scène de l'union entre le peuple et l'Armée Acteur industriel participant à l'effort de guerre Civil solidaire de son armée Bien que les usines d'armement stratégiques aient été déplacées dans l'Oural avant le siège, Leningrad a encore un potentiel industriel fort (en 1939, 11% de la prod industrielle de l'URSS)
-> transformation des usines restantes en usines militaires Soutien militaire indirect "Nous défendrons la ville de Lénine" Staline, dans son discours du 3 aout 1941, appelle le peuple soviétique à la Résistance systématique face aux nazis et ordonne la création d'unités de partisans, directement rattachées à l'Armée Rouge Rôle combattant dans la défense de la ville Afin de pallier au manque de troupes et pour contrôler la ville, plusieurs divisions de miliciens furent incorporés à la 7e Armée et envoyées sur le champ de bataille Autre rôle combattant: Les partisans "Hourrah pour les héroiques Partisans qui détruisent les réseaux de Communication fascistes!" Brutalité de la réponse nazie: ratio de 1/100
Encouragée par Hitler afin de réduire davantage la population I. Le siege de Leningrad: contextualisation d'un etat d'incertitude permanent B. une evacuation partielle et autoritaire
- personnel industriel vital (techniciens des usines d'armement, scientifiques...)
- femmes et enfants 1ere vague: Juin/Aout 1941
=> 336 000 civils évacués La route de la vie sept 41 avril 42: 695 000 civils évacués par la route de la vie Mai 42 Oct 42: 403 000 de plus Pourquoi? - Difficultés techniques
- Ordre de Staline: "Plus un pas en arrière". => motiver les soldats. Ne se battent pas pour sauver des blocs d'immeuble mais leur famille. Les Fuyards (civils ou militaires) sont éxécutés. Juin Aout Septembre 1942 Avril Mai Octobre 1941 1,4 millions d'évacués
3 millions restent derrière Chronologie C. Le ravitaillement le ravitaillement s'effectue en été par barge En hiver, sur la glace du lac Ladoga Danger de la traversée: tirs d'artillerie, raids de stukas, glace qui cède... A. Le repli défensif l'etat-major soviétique, désemparé, tente d'organiser la défense de leningrad en ordonnant la création de 25,000 km de tranchées autour de la ville operation "aurore boréale" Des batteries d'artillerie et de DCA sont installés dans la ville Civils pris aux piège entre la ligne de front et la ville pilonnée par les tirs d'artillerie et les bombardements Conditions similaires à celles de la 1ere guerre mondiale "Le siège de Léningrad fut inoui parce qu'en plein XXe siècle s'est déroulé un siège digne du Moyen-Age" Pierre Vallaud La responsabilité de Staline dans la débacle - Averti à de nombreuses reprises de l'imminence d'une attaque allemande
- se refuse néanmoins à croire que l'Allemagne osera ouvrir un 2e Front à l'Est
- les premiers jours de l'opération Barbarossa, reste tétanisé, cloitré dans son bureau "Le peuple et l'armée, ensemble vers la victoire!" "Mort à l'envahisseur germano-fasciste!" "Ouvrez le feu sur les meurtriers de nos femmes et de nos enfants!" "Défendons les acquis de la Révolution d'Octobre!" "Deviens infirmière sur la Ligne de Front, une aide et une amie pour le Soldat!" "Infirmières de la Croix-Rouge, ne laissez sur le champ de bataille ni les blessés ni les armes!" Mise en place de Fortifications "Nous ne nous rendrons JAMAIS!" "Femmes de Léningrad, aidons le front, aidons notre Armée Rouge à vaincre l'ennemi!" "Enfants, protégez votre mère Patrie! Recherchez les ennemis et prévenez des adultes!" Importance des enfants (-16ans), en particuler des Komsomols, dans la défense de la ville

=> près de 15,000 mineurs seront décorés pour fait de guerre pendant le siège Femmes Enfants "Tout pour la défense de la Cité de Lénine!" "Le siège de Leningrad est brisé! Détruisons l'occupant Allemand!" II. Les populations civiles: victimes du siege de leningrad A. la destruction des infrastructures publiques Bombardements quotidiens et croissants: 16470 morts Destructions massives des maisons, des canalisations B. Un systeme de rationnement strategique aux conséquences humaines dramatiques Dimitri pavlov Envoyé Spécial de Staline pour gérer les stocks et le rationnement Une ville peu préparée pour un siège un modèle de rationnement basé sur celui des goulags - On privilégie la survie de ceux qui sont essentiels à la défense de la ville: soldats, ouvriers, travailleurs dans les usines. Les "bouches inutiles" sont condamnées à mourir "Mange, Celui qui travaille" - Interdiction de sortir la nourriture des usines
- mauvaise gestion des stocks: dégringolade des rations de pain jusqu'au fameux 125g Fabrication de pain avec des "fillars" à la cellulose animale et végétale Les dépendants: bouches superflues stratégiquement sous-nourries afin de diminuer la population. Cartes de rationnement surnommées "Smertnik" C. Cannibalisme et violence: anarchie et loi du plus fort? - A partir de l'année 1942, premiers cas de cannibalisme, après avoir mangés tous les rats/oiseaux/chevaux de la ville.
- Témoignage Le cannibalisme touche une tranche de la population psychiquement saine:
- 64% des femmes
- 2% antécédents judiciaires
- 44% de chomeurs
NKVD forme une unité spéciale anti cannibalisme

Violence et pression du NKVD pour maintenir la ville sous contrôle Problème des cadavres:
- soit cachés/congelés pour être mangés
- soit enterrés dans des fosses communes creusées à la dynamite Violence et criminalité, surtout chez les jeunes garçons abandonnés Bibliographie:
-Reid, Anna: Leningrad, the epic siege of WW2 1941-1944
-Pierre Vallaud: L'Etau, le siège de Leningrad
-secondeguerre.net
-Histoire-en-questions.fr 27 Janvier 1944:
Le siège est brisé par l'Opération Iskra

Bilan: 1 460 000 morts soviétiques
200 000 morts Allemands Conséquences:
environ 1 million de morts sur les trois millions d'habitants que comptent la ville
Full transcript