Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

L'évolution du vélo

Cours de technologie
by

Anton Ritzu

on 4 December 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of L'évolution du vélo

Par Anton Ritzu
L'évolution du vélo
Sauts Technologiques
Et après?
Les produits changent grâce aux évolutions matérielles et... aux sauts technologiques. Ainsi les fonctions techniques à assurer restent globalement les mêmes, mais les solutions techniques qui les réalisent évoluent régulièrement.
John Kemp Starley est un inventeur et industriel britannique.

Il est habituellement considéré comme l'un des inventeurs de la bicyclette moderne, en 1884, via la création de la « bicyclette de sécurité ».
Comment les produits évoluent-ils?
Le Grand Bi
Le vélo de sécurité
Le vélocipède, 1861, inventé par Pierre Michaux
La Draissienne, 1817
inventée par Karl Von Draiss
Pignon
Le vélo est plus stable car les pieds sont posés sur les pédales. La pédale transmet l'effort avec un effet de levier. La distance entre le pied et l'axe de la roue engendre une force qui va faire tourner la roue avant du vélocipède à pédales.
Pierre Michaux, artisan serrurier français invente le vélocipède à pédale (les michaudines) en ajoutant une manivelle à la roue avant d'une draisienne, et inventant ainsi la pédale.
Le moment, le levier:
m = distance x force
Pourtant, ce vélo est dangereux!
Le grand-bi (Ordinary, Penny Farthing ou High-Wheeler en anglais) est un type de bicyclette qui apparait au début des années 1870, plus précisément en 1871. Il possède une roue avant d'un très grand diamètre et une roue arrière plus petite. L'intérêt de la grande roue avant est d'augmenter la distance parcourue pour un tour de pédale.
Grace au shéma ci-dessus, on comprends que plus la roue est grande plus la distance parcourue (en rouge) pour un tour de pédale sera important. On a circonférence = Pi x diamètre
Une draisienne est un véhicule en bois avec très peu d'acier, à deux roues alignées que l'on fait avancer en poussant sur le sol avec ses pieds. Elle est munie d'une sorte de guidon qui permet juste de poser les mains et d'un dirigeoir, sorte de levier permettant d'orienter la roue avant.
Ce vélo est beaucoup moins dangereux que le grand Bi et pourtant il va tout aussi vite pour chaque coup de pédale.
Si le diamètre du plateau est 3 fois plus grand que celui du pignon. Alors le pignon fera trois tours lorsque le plateau fera un seul tour. Le vélo peut maintenant aller plus vite sans avoir besoin de roues géantes.
Plateau
Dunlop conçoit le premier pneumatique combinant de la gomme de caoutchouc, du tissu et du cuir, avec une application immédiate aux vélocipèdes. Le pneu est collé sur la roue. Le vélo est encore plus stable car la roue absorbe les chocs du gravier. En 1889, Willie Hume renporte toutes les courses avec ses pneus Dunlop.
Avant l'apparition du terme et du concept de vélo tout terrain, des vélos étaient utilisés pour rouler hors des routes, parfois même de manière structurée au sein de clubs sportifs (par exemple le Vélo Cross Club Parisien dans les années 1950). L'apparition de vélos conçus spécifiquement pour pouvoir rouler en terrain accidenté remonte au milieu des années 1970, aux États-Unis.

Un groupe de passionnés adapte alors des vélos de type cruiser, proches des vélos de plage, pour les utiliser dans les montagnes du comté de Marin en Californie. Des descentes chronométrées sont organisées. Elles sont appelées Repack Race, en référence à la nécessité de regraisser les moyeux à tambour qui surchauffent pendant la descente2.
Les vélos cassent. Il faut ajouter un amortisseur à l'avant pour amortir les chocs dans les descentes. Cette fois on invente la fourche avec des ressorts.
Enfin le vélo peut faire des sauts gràce cette fois à son amortisseur arrière.
Le 12 juin 1817, Karl Drais parcourt les 14,4 km en seulement un peu plus d'une heure sur sa « machine à courir ». Le poids de l'utilisateur étant en équilibre sur la machine, les muscles des jambes ont plus de faciliter à déplacer l'ensemble.
Pourquoi est-ce mieux?
Pourquoi est-ce mieux?
Pourquoi est-ce mieux?
Circonférence
Pourquoi est-ce mieux?
Ce vélo est beaucoup plus léger avec son armature en aluminium et sa coque et carbone.
Full transcript