Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Copy of Mapa

mapa
by

Anais Duprat

on 30 January 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Copy of Mapa

Sommaire I) Etat des lieux par segments
a) Un marché européen très normé (habitat, agriculture et industrie)
b) Des objectifs
c) PSGE par segments

II) Un marché à conquérir
a) Les raisons de la demande
b) Cartographie : les acteurs et marchés dynamiques
c) Où s'implanter ?

III) Comment s'implanter dans ce même marché ?
a) Adapter un processus de benchmarking
b) Etudes de cas dans les pays développés et sous-développés
c) Trouver ses partenaires Introduction Etat des lieux par segments Un marché très normé Habitat Agriculture Industrie Objectifs du millénaire PSGE Introduction Conclusion PSGE PSGE Un marché à conquérir Les raisons de la demande Environnementales Normes et législation Socio-économiques Cartographies Dans quels pays
s'implanter ? Les lieux stratégiques
pour s'implanter L'ASIE La Chine L'AMERIQUE DU NORD Les Etats Unis L'EUROPE DE L'EST Les Pays Baltes LE MAGHREB Le Maroc Comment s'implanter dans ce même marché ? Le Benchmarking Etudes de cas Pays développés Pays sous-développés Trouver ses partenaires Les acteurs du marché Le marché de l'eau Le marché de la gestion de l'eau en Chine

- La réutilisation des eaux usées pour l'habitat et l'industrie
-> Urbanisation intensive du pays

- La production d'eau potable
-> Eau potable non conforme aux normes dans le pays

- Les compteurs intelligents et "smart grids"
-> Perditions en eaux énormes en Chine : 6 milliards de mètres cubes/an En 10 ans, le gouvernement souhaite allouer 779 milliards de dollars à la préservation de la ressource et à l’accès à une eau potable de qualité. S'insérer en créant une joint-venture ou une WOFE Le marché au Maroc

- La récupération des eaux de pluie qui existe actuellement avec les metfias

- La production d'eau potable La récupération des eaux de pluie est déjà dans les moeurs au Maroc. Cependant une modernisation de cette technique serait bienvenue. Le Programme d’Approvisionnement Groupé en Eau Potable des Populations Rurales présent dans le pays (PAGER), financé par différents acteurs, à savoir l'Etat, les communes et les usagers, avec l'appui d'aide internationales. Le benchmarking consiste à observer les meilleures entreprises du marché et à les imiter pour devenir encore plus performants.

Cette veille permettra à Hydreos de prendre connaissance de ce qui existe déjà sur le marché, quels endroits ont déjà réussi à implanter des systèmes efficaces.

Faire un benchmarking du BIG 5 -> leurs points forts et faibles, savoir où est le marché, quels sont les problèmes qu'ils rencontrent et comment ils y remédient.


EXEMPLE VEOLIA

Véolia est présent dans tout les continents et dans 49 pays dans le secteur de la gestion de l'eau
Leader mondial et souvent premier opérateur dans les pays où il est implanté
Laboratoire de recherche - notamment sur les techniques membranaires.
Souhaite renforcer sa position dans les pays d'Asie, d'Europe du Nord et du Moyen Orient. • Accroissement démographique => surtout dans les pays pauvres et en développement

• Développement des industries

• Depuis 2008 : OCDE encourage les agriculteurs à mieux gérer leur consommation d’eau

• Exemple du Togo et l’Inde => conscience collective qui s’installe • Pollution en hausse

• Eau douce inégalement répartie et mal gérée

• Moyen limité des pays pauvres et en développement

• Américain => premier consommateur d’eau au monde
• Objectif => coordonner les différents pays membre de l’UE

• Cadre et protège la gestion de l’eau

• Développement Durable

• Habitation / Infrastructure non conforme => détériore l’éco-système

• Douze avertissements en 2010 : pays non conforme aux normes de la DCE Directive Cadre Européenne sur l’eau (DCE) 23 octobre 2000 Les petits systèmes de gestion de l'eau Anaïs Duprat - Ambre Fugeray - Laura Kaddour - Mélinée Semaan - Julie Tannou • Epuisement de l’eau depuis les années 70

• Etats en partie indépendants

• EPA (Agence de protection de l’environnement)

• Guerre de l’eau : industrie du Gazière/ Petits Agriculteurs

• Eau usée et boue =>Irrigation des cultures

• Problème assainissement des eaux usées dans les grandes villes

• Qualité de l’eau diminue Équipement de près de 5 millions d'habitants (France)

Recyclage des eaux usées : l’eau collectée en aval de toiture
- Micro-station d'épuration
- Cuves

But : économies d'eau potable, préservation des ressources en eau, éviter les transferts d'eaux fluviales

Autres systèmes : dans le cadre familial Eau dans l'industrie représente 20 % de la consommation en eau dans le monde.

- Eaux de process
- Traitement des eaux usées industrielles

Procédés utilisés : ultra/micro/nano-filtration - stérilisation par UV/adjonction - déminéralisation et décarbonatation - filtration sur charbon et osmose inverse. Grande consommation en eau : pour l’irrigation des cultures ou pour l’élevage

Plusieurs systèmes de gestion et de traitement de l’eau : les lagunes, traitant à 98,5% les effluents liquides peu chargés, pour les structures aux sols imperméables et aux vastes surfaces d’implantation.
Le filtre à paille également, lieu de stockage et de décantation.
Les bosquets épurateurs traitent la charge en azote et carbone des effluents.

Ces systèmes dépendent du taux de pluviométrie des régions.

En France environ 5,4 millions d'installations sont concernées : certaines sont défectueuses ou mal entretenues et ont un effet néfaste sur l'environnement et les conditions sanitaires.

Loi du 30 décembre 2006 : objectifs et calendrier pour les communes et propriétaires

1er juillet 2012 : toute nouvelle installation doit être conforme à la réglementation, donc contrôlée par le SPANC (Service Public de l'Assainissement Non-Collectif) dès sa conception.

30 000 habitations existantes sont potentiellement dangereuses donc prioritaires et doivent effectuer des travaux dans les 4 ans. Celles en vente n'auront un délai que d'un an. Assainissements non-collectif (ANC) et semi-collectif (ASC) 60 000 installations considérées comme dangereuses pour la protection de l'environnement et de la santé. Réglementation très stricte en matière de rejets d'eau.

«Arrêté intégré» du 2 février 1998 : dose limite d'émissions polluant les eaux, priorité de la sauvegarde du milieu aquatique.

Respecter « certaines valeurs limites en concentration de substances polluantes dans les effluents » que l'arrêté d'autorisation fixe.

Obligation de prévoir des réseaux séparatifs de collecte des eaux pluviales et des eaux usées. Directive nitrates du 12 décembre 1991 : lutte contre la pollution des eaux par les nitrates.
Zones « vulnérables », eaux à usage domestique avec une forte teneur en nitrates ou victimes de la prolifération des algues.

Le décret n°2011-1257 du 10 octobre 2011 : réorganiser la totalité des programmes et créer des comités d'experts en région, des « groupes régionaux d'expertise nitrates ».

2012 : deuxième décret précisant la nature des « actions renforcées » avec les principales mesures, obligatoires, « des règles relatives au dimensionnement des ouvrages de stockage des effluents d'élevage, aux modalités d'épandage selon les conditions de sols, et à la couverture des sols pendant les périodes pluvieuses.»

Tous ces programmes devront être arrêtés en 2013 pour que la refonte du dispositif soit achevée. Sommet du Millénaire au siège des Nations Unies en 2000 : huit objectifs ont été adoptés.

Le septième, a quatre cibles dont « Réduire de moitié, d’ici à 2015, le pourcentage de la population qui n’a pas accès à un approvisionnement en eau potable ni à des services d’assainissement de base ».
Installation d'une station d'épuration dans un jardin public d'Oslo.



La ville est devenue un modèle international dans sa gestion de l'eau, malgré des nappes phréatiques inexploitables.



Création d'une station d'épuration permettant l’irrigation de 1 500 hectares des terres avoisinantes de la ville.

Installation d'un système de récupération d'eau de pluie à l'aide de caniveaux et de fosses.


Contrats remportés par SUEZ Environnement avec le Brésil, Panama et le Chili – usines de traitement


Projet de protection et gestion des ressources naturelles en eau pour assurer la sécurité alimentaire. La "Directive Nitrates" Règlementation relatives aux rejets d'eau des ICPE Source : http://stoc-environnement.fr/assainissement/recrutement-secteur-habitat/ Source : http://www.eco-reseau.fr/gestion-eau/recuperation-eau-de-pluie.htm http://paris.bepositive-events.com/~APRO-INDUSTRIE/fiche-exposant~ohrslsdyb~328566 http://www.emag.suez-environnement.com/recyclage-eaux-usees-secours-agriculture-6675 Norvège - Oslo Chine - Singapour France - Clermont-Ferrand Inde - New Dehli Brésil Afrique – District de Bugesera en Rwanda Associations/Organismes/Entreprises Laboratoires UCCIFE
UBIFRANCE
MEDEF International
ADEME IRSTEA
LEESU
AgroParisTech
Le Cirad
GEA
Le GEA de l'ENGREF Conclusion Les pays de la mer Balique sont très concernés par les problématiques de l'eau puisque ce sont leurs activités industrielles qui ont eu beaucoup d'impact. En Estonie, Lituanie, Lettonie et Pologne la qualité de l’eau non-conforme aux normes européennes. Obligation de s’adapter aux normes de la Directive Cadre sur l’Eau au plus vite.

LE MARCHE DANS LES PAYS BALTES

Traitement des eaux usées
Eaux souterraines polluées par des hydrocarbures et des nitrates, peu d’équipements de traitement des eaux usées.

Production eau potable

L'avantage pour Hydréos est qu'il n'y a pas de vraie concurrence -> partenariats et privatisation du secteur ne sont pas présents dans les pays baltes
Full transcript